Notez des films
Mon AlloCiné
    Festen
    note moyenne
    4,0
    5622 notes dont 378 critiques
    répartition des 378 critiques par note
    131 critiques
    132 critiques
    47 critiques
    38 critiques
    22 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Festen ?

    378 critiques spectateurs

    ChroniqueMécanique
    ChroniqueMécanique

    Suivre son activité 269 abonnés Lire ses 214 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2013
    Il est vrai que "Festen" n'est pas un joyau de mise en scène. Mais au fond ce sont les règles du Dogme95, mouvement dont Thomas Vinterberg est un des co-fondateurs avec le célèbre Lars von Trier, qui veulent cela. Ce manifeste cinématographique écrit par les deux réalisateurs danois impose à ses auteurs de ne plus résonner en tant qu'artiste essayant de créer une œuvre personnelle, et de faire fi de tout bon goût ou considération esthétique (un éclairage spécial de cinéma n'est pas accepté, aucun traitement optique ne doit être réalisé, la caméra doit toujours être portée à l'épaule, aucune musique additionnelle ne doit être ajoutée, les décors doivent être naturels, le son doit être effectué en prise direct), afin de privilégier le fait de saisir l'instant, le réel qui en émane, de mettre en avant la psychologie des personnages, et de puiser la force et l'intensité des films au cœur même des situations, sans le moindre effet. C'est donc pour cela que, comme je le disais en début de paragraphe précédent, "Festen" n'est pas un film qui prévaut de par sa mise en scène, totalement brute de décoffrage et dénuée du plus petit artifice. On peut ainsi avoir du mal à accrocher dans un premier temps, tant l'aspect de son cadrage et de sa photographie parait rudimentaire. Puis, on s'habitue rapidement à la méthode radicale de réalisation du Dogme95, les situations de ce long-métrage scandinave étant si puissantes et saisissantes. Le grand repas d'une tranquille famille bourgeoise est totalement troublé par la révélation de vertigineux secrets, qui vont entrainer règlements de compte froids et mordants, hypocrisies et refus de faire face à la réalité des choses, batailles psychologiques pour gagner sa place auprès des siens et chasser ceux que l'on juge être des imposteurs, crises d'hystéries collectives, j'en passe et des meilleurs. Ce portrait de famille dessiné au vitriol est des plus acerbes. Malgré les codes de mise en scène évoqués plus haut, la grande force du film réside en la puissance de ses interprètes, tous excellents dans des rôles pourtant difficiles, en la qualité des joutes verbales et psychanalytiques de son scénario qui rythme le tout, en quelques bonnes trouvailles visuelles, et en son montage affuté comme un couteau de cuisine. Ce drame se déroulant dans le huis-clos de la demeure familiale, au passage non dénué d'un certain humour bien corrosif, ressemble à s'y méprendre à une tragédie grecque, avec ses protagonistes devant affronter leur for intérieur et combattre de troublants secrets de famille pour gagner leurs places. Retrouvez toutes mes critiques sur mon blog cinéma, CINE IS A BLOG (http://soldatguignol.blogs.allocine.fr/). Merci !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    Thomas Bo Larsen ets génial en gros bof égocentrique macho , on peut parler de ce film comme un petit ovni , surtout que quand je l'ai vu je ne m'attendais pas à ça , un coup de théâtre explosif pendant un anniversaire et réunion familiale . Quel tension tout au long du film , un jeu d'acteur comme je les aime authentiques ,c'est un de mes films de chevet
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    Thomas Bo Larsen ets génial en gros bof égocentrique macho , on peut parler de ce film comme un petit ovni , surtout que quand je l'ai vu je ne m'attendais pas à ça , un coup de théâtre explosif pendant un anniversaire et réunion familiale . Quel tension tout au long du film , un jeu d'acteur comme je les aime authentiques ,c'est un de mes films de chevet
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 3 novembre 2013
    Thomas Bo Larsen ets génial en gros bof égocentrique macho , on peut parler de ce film comme un petit ovni , surtout que quand je l'ai vu je ne m'attendais pas à ça , un coup de théâtre explosif pendant un anniversaire et réunion familiale . Quel tension tout au long du film , un jeu d'acteur comme je les aime authentiques ,c'est un de mes films de chevet
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 6 janvier 2014
    Thomas Bo Larsen ets génial en gros bof égocentrique macho , on peut parler de ce film comme un petit ovni , surtout que quand je l'ai vu je ne m'attendais pas à ça , un coup de théâtre explosif pendant un anniversaire et réunion familiale . Quel tension tout au long du film , un jeu d'acteur comme je les aime authentiques ,c'est un de mes films de chevet
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    5,0
    Publiée le 25 juillet 2008
    Une claque cinématographique comme il y en a rarement au cinéma.Festen et le genre de film qui fonctionne a la perfection et que on oublit pas une fois visionné.
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 459 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    4,0
    Publiée le 9 octobre 2010
    Un cruel drame familial, à la mise en scène bien spéciale mais criante de réalisme. L'intrigue est intéressante et prenante. Les acteurs sont justes et naturels. Un film surprenant, à découvrir pour son ambiance et sa forme si originale !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 juillet 2013
    Thomas Bo Larsen ets génial en gros bof égocentrique macho , on peut parler de ce film comme un petit ovni , surtout que quand je l'ai vu je ne m'attendais pas à ça , un coup de théâtre explosif pendant un anniversaire et réunion familiale . Quel tension tout au long du film , un jeu d'acteur comme je les aime authentiques ,c'est un de mes films de chevet
    Dicidente
    Dicidente

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 691 critiques

    5,0
    Publiée le 20 février 2013
    Parmi tout les films dénonçant la pédophilie (et il y en a peu),c'est le plus explicite, et plus particulièrement là, cela se passe au sein d'une famille. Tout ceux qui ont vu le film, diront que la photographie est moche, qu'elle est sale...Oui , elle est moche, elle est sale, comme ce père, comme cette situation, comme cette famille, comme se sent au fond de lui cet enfant qui a grandit avec sa sur la conscience. Donc je trouve que ça colle bien avec l'histoire. Il est vrai que la réaction des convives est insupportable, certains disent que cela fait perdre de la crédibilité au film, bien au contraire. L'éxagération est là pour faire comprendre la réalité, pour faire réagir. On sent que l'ambiance de ce film est étouffante, étouffante de monde, étouffante de gens qui font semblant, étouffante parce que le fils étouffe d'avoir du se taire si longtemps.... A coté de ce problème, on nous révèle les mauvais cotés de certains personnages: violences conjugales, infidélités, mensonges, léchage de bottes pour entende dire qu'on est le meilleur, ect..Et on retrouve toujours cette même mère, qui se laisse à fermer les yeux sur le viol de ses propres enfants.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1584 abonnés Lire ses 3 718 critiques

    1,0
    Publiée le 13 octobre 2014
    J'aime voir au cinéma des films qui parlent de la vie, mais avec méchanceté, qui la montre dure et amère, sans concession, avec une grande violence. Je pensais trouver ça dans Festen. Bon déjà le premier truc qui frappe c'est que Vinterberg copie la mise en scène de Lars Von Trier (mais en pas bien). Après peut être que c'est pas LVT le premier à faire ça, j'en sais rien, mais toujours est il que ça frappe, telle une évidence en voyant le film. Hommage débile ou réalisateur sans personnalité, à vous de juger. Et dire que certains osent comparer le début de Melancholia à Festen. Mais bordel que c'est laid, j'ai rarement vu un truc aussi moche, autant de m'enfoutisme dans un film. J'ai l'impression qu'un gosse de 5 ans (sans doute avec une maladie le faisant bigler) a décidé de voler la caméra à son papa et de filmer un repas de famille de consanguins. Il suffit pas de filmer n'importe comment pour faire film de famille. C'est le même prétexte débile que Cloverfield "oh lol c amateur dc je filme n'importe cmt lol", des coups de pieds dans le visage, oui. La famille c'est quelque chose qui parle à tous les êtres humains, qu'on en ait ou pas, qu'on l'ait perdue, qu'on lui ou parle ou non, on sait tous ce que c'est et on a tous des rapports qui nous sont propres avec elle, même si bien souvent on trouve toujours la même chose, des secrets, jalousies etc. Voir un film comme Saraband, ou bien Sonate d'Automne de Bergman où une famille va régler ses comptes, ça m'émeut, ça m'émeut pourquoi ? parce que les situations sont vraies, Bergman arrive filmer ses personnages de manière à ce qu'on s'identifie à eux (aussi détestables qu'ils puissent être), à leurs problèmes, et en même temps on craint que ces situations nous arrive un jour. Il arrive à parler de choses universelles, réveiller des craintes en nous. Bon déjà la famille de Festen ne me parle en rien du tout, j'ai l'impression de voir une bande de beaufs qui mériterait qu'on leur crache à la gueule plutôt que de passer 1H40 de film avec eux. Le réalisateur n'arrive pas à estimer ses personnages, si lui même ne les estime pas, comment peut on leur donner de l'intérêt pour nous spectateur ? Dans Melancholia lorsque LVT filme cette famille qui ne tient plus ensemble, il va chercher un regard au travers d'un raccord, il prend le temps à certains moments de poser sa caméra, d'écouter ce que le personnage a à dire, du coup ce personnage existe. Dans Festen c'est du raccord de bazar, bien tape à l'oeil, ultra rapide, s'en foutant qu'il y ait 15 contre jours dans la scène, hop hop de toute façon je fais un chef d'oeuvre parce que je suis un génie… Les personnages sont tous des caricatures d'êtres méprisables, et pas des vrais êtres méprisables, impossible de s'émouvoir ou de s'indigner devant leur frasques et leur débilité notoire. Dans un conte de Noël, Henri, le personnage d'Amalric, mauvais garçon et tout, il existe, il vit, il a une personnalité, là c'est juste des gens qui gueulent à longueur de journée, pour des trucs dont je me contrefous royalement. Je sens une écriture à la va vite, qui n'a pas pris conscience de ce qu'est vraiment une famille de comment la capter, où justement le mec aurait dû arrêter de gigoter sa caméra, essayer de capter une atmosphère, passer de tables en tables, voir les discussions, ça aurait été bien plus intelligent, plutôt que de nous servir cet exercice accablant de nullité. J'ai tenu quarante minutes avant de m'emmerder ferme devant ce bidule aussi moche, vain, con, qu'inutile.
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 243 abonnés Lire ses 450 critiques

    4,5
    Publiée le 12 mars 2013
    Merveilleux film sur Philippe De Villiers et sa famille (c'est pas loin d'être ça). Les acteurs et le scénario sont excellents, mais j'ai vraiment du mal avec ce "dogme 95". Festen aurait pu gagner en profondeur et en intensité si il n'avait pas ressemblé à un banal film de vacances amateur. Ça reste tout de même un excellant film. A voir impérativement.
    Shékiinä .
    Shékiinä .

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 678 critiques

    4,0
    Publiée le 12 décembre 2012
    J'avoue que la manière de filmer m'a un peu dérouté au début, je me demandais même si je ne m'étais pas trompé de film, mais finalement on s'y habitue : ces mouvements saccadés de caméra ainsi que l'image un peu floutée, donne un charme, de l'étrangeté et un style unique au long métrage. Festen est un huit clos humoristique, ahurissant, scandaleux et théâtral. Les secrets de famille sont révélés au fur et à mesure qu'avance le film ; cela crée une tension voir un certains malaise, car non seulement c'est très crédible (les acteurs sont excellents), mais en plus on ne sait pas trop ce qu'il va se passer par la suite, on est en plein questionnement. Par contre, là où je trouve la photographie magnifique (mon avis personnel) et le scénario original, la réaction des invités elle je l'ai trouvé abusée : des révélations choquantes éclatent et personne ne réagit, ils font comme si de rien n'était ; j'attendais plus de rébellion de leur part. C'est la seule chose décevante concernant le film, mais mise à part ce détail qui m'a dérangé, le film est excellent.
    Ashitaka3
    Ashitaka3

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 133 critiques

    5,0
    Publiée le 30 décembre 2014
    Festen est un film suivant un dogme bien précis: pas de musique rajoutée, tournage chronologique... Le film, tourné dans un amateurisme assumé, prend tout son sens au bout d'une vingtaine de minutes. Le reste de l'histoire est choquant et traumatisant. C'est un chef-d'oeuvre absolu tout simplement. Les acteurs sont formidables. Parfait!
    Søren Kjærgaard
    Søren Kjærgaard

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 45 critiques

    5,0
    Publiée le 13 avril 2010
    Festen est le premier film labellisé dogme 95 et quelle réussite ! Ce film est magistral, aussi intelligent qu'original pousse au paroxysme toutes les aspirations néfastes qu'un homme est capable d'éprouver. Les acteurs, inconnus pour la plupart, sont terriblement doués. Les décors et lumières naturels sont magnifiques et confère un aspect sauvage, cruel, brut qu'aucun autre procédé cinématographique n'est capable de faire. Parcours initiatique comme psychologique, le traitement cinématographique reste pourtant très objectif et ne prend jamais parti. Un cinéma cruel, pouvant même verser dans une violence extrême mais qui tient toutes ses promesses. Cette histoire de famille ébranle tous les codes narratifs et les personnage pris dans son étau ne peuvent s'extirper du cercle infernal de mystères incestueux qui disloquent la solidariré familiale. Des scènes d'anthologie comme le repas par exemple. Pari réussi pour Vinterberg qui nous sers là un chef d'oeuvre et qui s'inscris par là même dans le panthéon des plus grands réalisateurs danois. On sort remué de ce film aux torsades multiples.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    5,0
    Publiée le 15 mars 2014
    Un drame familial bouillonnant qui brille par son manque de tenue et son anarchie fiévreuse. Le dogme danois initié notamment par Lars Von Trier tient avec ce film de Thomas Vinterberg, son plus bel étendard.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top