Notez des films
Mon AlloCiné
    Star Wars - Le Réveil de la Force
    note moyenne
    3,6
    50778 notes dont 5168 critiques
    répartition des 5168 critiques par note
    762 critiques
    1175 critiques
    950 critiques
    955 critiques
    687 critiques
    639 critiques
    Votre avis sur Star Wars - Le Réveil de la Force ?

    5168 critiques spectateurs

    Simon1310
    Simon1310

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 209 critiques

    1,5
    Publiée le 23 novembre 2016
    Le réveil de la force se devait d’être un renouveau de la saga, après la pré trilogie injustement mal aimé de George Lucas; elle n'est en fait que la récupération sans saveur et convenue d'une saga qui a fait rêver des millions de gens. Le film réussit l'exploit de prendre le moins de risque possible en essayant d'offrir ce que les fans avaient envie de voir, à savoir une pale copie de la première trilogie, puisque ce réveil de la force est calqué sur la structure d'un nouvel espoir. Là ou l'on avait descendu George Lucas qui avait pris des risques avec sa trilogie autour de Anakin, on reste hypocritement silencieux devant ce merchandising déguisé qui ne nous offre pas une nouvelle histoire qui fait suite au retour du Jedi mais un support pour vendre figurines et autres objets à l'effigie de la saga. L'histoire le dira peut être mais viendra le jour ou l'on reconnaitra la valeur de sa trilogie d'Anakin, et on se mordra les doigts d'avoir vu Disney s’approprier la saga Star War.
    L'Etranger
    L'Etranger

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 7 janvier 2016
    Fan de Star Wars, j'ai apprécié les six films de Lucas pour leurs nouveautés, tout en maudissant les incohérences, la CGI et certains pans de scénario. Séduit par la stratégie marketing qui me vantait le retour à la trilogie, je suis allé voir le film. Je ne m'attendais pas à ce que j'ai vu... A tel point que je me suis senti obligé de m'inscrire et de poster ma première critique. En tant que fan justement, je me sens à la fois chouchouté et profondément insulté par ce que j'ai vu. Chouchouté parce que visiblement tout a été fait pour moi : on me remet le Faucon Millenium, des Tie et des X-Wings, on me remet mes anciens héros et on va jusqu’à me… rejouer les scènes des précédents films… euh quoi ?! C’est la même raison qui fait que je me sens insulté. Je n'ai pas vu un film mais un best of remis au goût du jour de mes Star Wars préférés. C’est tellement grotesque que je ne vais pas reprendre point par point ici les similitudes entre les scènes, déjà faites dans les autres critiques. Certains me répondront que c’est du génie, moi j’y vois de la supercherie. Le scénario de ce nouvel épisode est en lui-même une négation de proposition créative, à moins de vouloir effacer les premiers films. Cet épisode VII est par bien des aspects le reboot impossible de la saga ou une mauvaise publicité. Comment expliquer cette impression perpétuelle de fixité de l’univers sinon ? Trente ans se sont déroulés et pourtant rien ? On reprend les mêmes et on recommence avec d’un côté une faction rebelle et de l’autre des méchants impériaux. Ces derniers sont d’ailleurs caricaturés à l’extrême, notamment lors de la scène du podium, qui représente la quintessence du ridicule et du vide scénaristique. Ouh les méchants sont très méchants parce qu’ils sont… nazis ? Voilà… A partir de là, comment prendre au sérieux cette grossière caricature qu’est le Premier Ordre ? J'en rigole et m'en moque allègrement dans un Captain America, j'en grince des dents dans un Star Wars. De plus, on ne voit à l’écran que nos jouets d’enfance préférés mais rien de plus, voire même moins. En trente ans aucun nouveau vaisseau ? Je dirais même qu’il y a régression car on voit bien plus de vaisseaux différents dans n’importe quel autre épisode. Ici non, on sait que les X-Wings et les Tie ça fait Star Wars donc quel besoin d’innover et de mettre d’autres vaisseaux ?! A croire que le Premier Ordre a mis tout son argent dans sa planète destructrice de mondes en ayant, en plus, la bêtise de refaire exactement les mêmes erreurs de construction que son aîné, trente auparavant. En ce qui concerne l’aspect politique, je peux comprendre tout à fait que le sort de la galaxie n’intéresse pas beaucoup Abrams mais quelques lignes de dialogue (au moins) nous auraient permis d’y voir un peu plus clair, pas forcément sur l’étendue des trente années mais au moins sur la situation actuelle. Je rappelle à beaucoup de critiques positives qu'être le premier d'une trilogie n'empêche en rien un scénario, surtout quand c'est une suite qui est proposée (si je me souviens bien il y a écrit épisode VII). Rien que quelques informations nous auraient permis de nous intéresser au sort de ces planètes détruites par la Starkiller. Là, leur mort en touche une sans toucher l’autre (y compris même pour les « Résistants »), d'autant que beaucoup de spectateurs ont cru y voir Coruscant. Mais non, même pas. Ce qui rend leur sort encore moins intéressant parce qu’on ne sait pas qui se fait attaquer. Ce n’est pas le texte introductif qui va nous aider, étant donné qu’il semble avoir été écrit en dix minutes et sans relecture (vous avez bien lu, 4 fois Luke en 2 paragraphes). La seule nouveauté scénaristique apportée est de retrouver le divinisé Luke. Mais là encore, si je peux comprendre le mythe absolu qu’il représente pour certains fans, j’ai surtout l’impression d’assister à une mauvaise adaptation de la carte au trésor où, de fait, R2 a tous les éléments mais ne se réveille qu’à la fin. J’en profite d’ailleurs pour rappeler aux scénaristes la très juste règle 19 de Pixar qui a été abondamment violée durant tout cet épisode : « utiliser des coïncidences pour mettre les personnages dans des situations problématiques, c’est génial. En utiliser pour les sortir de ces situations problématiques, c’est tricher. » Ces éléments parmi d’autres révèlent une paresse intellectuelle assez remarquable pour être soulignée et, à l’inverse, les très grands moyens déployés pour faire de ce film une immense madeleine de Proust. Même les personnages, s’ils ne sont pas complètement inintéressants et constituent pour beaucoup la vraie raison de ce film (ce qui, je trouve, révèle encore la paresse d’un film qui ne se voit que comme un prologue), sont plombés par la narration. Rey est une fille formidable mais tellement incroyable qu'elle ne passe pas aucune phase d’apprentissage réelle, ce qui en fait certainement le personnage le plus puissant de toute la galaxie. Ferrailleuse sur une planète miteuse elle est interprète de génie, réparatrice de l’extrême, pilote de talent, jedi accomplie et il lui suffit d’apprendre que la Force existe pour avoir, toute seule, l’idée de l’utiliser et de savoir comment l’utiliser. Difficile de justifier que quelqu'un lui pose des problèmes dans le futur, dans la mesure où Ren est supposé être le meilleur de sa confrérie. Snoke le pourra peut-être. Après tout on ne sait rien de ce décalque de Palpatine, inséré avec une CGI plus que discutable et moins bien maîtrisée que les incrustations de la prélogie (pourtant attaquée à ce sujet). A l’inverse de Rey, j’ai presque plus peur pour le « bad guy » en face d’elle qui est présenté comme très bon mais se révèle finalement largement surpassé par tout ce qui l’entoure. Un personnage dont la psyché aurait pu être intéressante, si tant est que celle d’un adolescent en pleine crise le soit. Mais apprendre au bout de 30 min qu’il est le fils de Han Solo et montrer ses caprices à répétition le ridiculisent considérablement. L’histoire du fils qui chute et tue son père aurait pu être une vraie tragédie œdipienne si elle avait été déroulée et non pas condensée en 45 minutes de film. La mort de Han Solo perd alors énormément de sa portée, d’autant plus que là aussi l’émotion est desservie par des choix contestables de narration. Le film ne se pose jamais et, lorsqu’il le fait, la seule réaction de sa compagne est de se lover étrangement dans les bras de la toute puissante Rey qu’elle ne connaît que depuis quelques jours, plutôt que dans ceux de Chewbacca, son ami de plus de 30 ans et le meilleur ami de Han Solo… Je vous passe mes avis sur les autres personnages qui sont plutôt mal exploités voire simplistes dans leur caractérisation (Poe "le meilleur pilote de la galaxie"), même les plus prometteurs en termes de background (Finn par exemple). Enfin, je suis véritablement perplexe face aux critiques positives engendrées par ce film. J’ai l’impression que plein de problèmes sont évoqués, parfois rien ne tient mais parce que c’est Star Wars on s’en fout. Est-ce que justement, parce que c’est Star Wars, cela ne vaut pas le coup de regarder et de voir qu’on se moque vraiment de nous ? Est-ce qu'on ne mérite pas un peu plus qu'un sabre qui s’agite et des tirs de blasters sans explication ? Ce film ne dégage jamais aucune profondeur et ne cesse de renvoyer à l’image d’une fan fiction, en en reprenant les plus gros travers : on suit les péripéties d’une jeune, autour de qui l'univers tourne, que tous les personnages cultes de Star Wars finissent par adouber ou aimer et qui se révèle être l'être tout-puissant de la galaxie, jusqu’à être la seule qui mérite de revoir le grand Luke… Alors une fan fiction c’est sympa sur Youtube mais pas quand tu prétends faire une suite de Star Wars... Ce film est dans la même veine qu'un Jurassic World (dont le réalisateur fera l’épisode IX, quelle coïncidence), qui repose essentiellement sur la nostalgie d'une licence en ne s’embarrassant que peu de l’aspect créatif ou du respect de son univers. Mais à cela il faut ajouter un scénario recopié, un script bancal, des personnages mal exploités, etc. Avant d'être un mauvais Star Wars, The Force Awakens est tout simplement un mauvais film.
    Yvon Fabre
    Yvon Fabre

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 17 critiques

    1,5
    Publiée le 26 décembre 2015
    Le côté obscur l'a emporté... 8 mois que l'on bouffe du marketing Star Wars à toutes les sauces, les pubs télé, les goodies à la caisse du supermarché, les innombrables références sur internet... etc, pour en arriver à ça?!? Aie aie aie... quelle déception. Commençons par le point positif : la mise en scène. C'est fait. Et maintenant, les points négatifs : le scénario est juste ridicule (la première saga semble ne jamais avoir existé), les personnages ne sont absolument pas crédibles, notamment les méchants qui ont l'air de sortir du collège et qui se font humilier à longueur de film sans réagir (les réactions d'un des méchants font plus penser à un gosse à qui on a interdit de jouer à la console qu'à celles d'un Dark Vador, froides et impitoyables), les vannes pathétiques qui ponctuent certaines répliques (comment voulez-vous que l'histoire soit épique ou dramatique avec ça...), toutes les incohérences des personnages (ex : je me bats comme un jedi alors que je n'ai jamais touché un sabre laser de ma vie, ou, je maîtrise la force au bout de 5 minutes... etc), ainsi que la bande-son qui essaye de créer de la tension ou de l'action sans y parvenir. Bref, c'est raté. En plus, de nombreuses scènes sont pompées sur les précédents épisodes. On a l'impression que ce film s'adresse à un public beaucoup plus jeune en surfant sur certains aspects de la saga précédente (fan service), mais en abandonnant l'esprit de celle-ci. Quand l'envie de faire de l'argent l'emporte sur l'envie de faire un bon film, voici le résultat... triste.
    James Betaman
    James Betaman

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 238 critiques

    1,5
    Publiée le 9 février 2016
    Une larme à couler sur ma joue et une haine envers JJ Abrams est né en moi lorsque ce film s'est achevé. Je suis un fan absolu de Star Wars, depuis ma plus tendre enfance, je baigne dans cet univers magique. J'aime presque tout les épisodes, sauf l'épisode II. Star Wars est ma deuxième saga préféré! J'aime Star Wars, j'aime cette saga!!! Mmmh, excusez-moi, je me devais de résumer mon amour pour la plus grande saga de SF avant de commencer ma critique. Donc, The Force Awakens... que dire... bon bah, je peux commencer par ce bashing marketing qui m'a énervé au plus haut point. J'en étais même à me demander si j'allais pas voir ce film tant j'en pouvais plus. Puis je pourrais parler de ma crainte de me retrouver face à un mauvais film (et en fait, c'est le cas), ma crainte que ce soit Disney aujourd'hui corrompu qui ait produit ce film. Mais, et heureusement, mais, je restais optimiste, j'étais bien content de revoir Harrison Ford (même si en ce moment il ne fait pas grand chose de bon depuis Indiana Jones 4), j'étais assez curieux de savoir ce que devenait notre chère Luke Skywalker, je n'avais vu aucun film de JJ Abrams donc je le découvre avec Star Wars. Bref, que dire, The Force Awakens je l'ai attendu et comme beaucoup de monde, je suis déçu. Et pourtant, quand la phrase "il y a bien longtemps" est apparu, un grand sourire est apparu sur mon visage. Et lorsque STAR WARS a pris tout l'écran avec la musique de John WIlliams j'avais envie de crier "OUIIIII" tant j'étais heureux. Quant à la bande-annonce, elle est superbe. Elle ne révélait pas beaucoup d'éléments scénaristiques et ça donnait envie de voir le film. Mais pourquoi, alors on a pas vu d'éléments scénaristiques, pourquoi ils l'ont caché? La réponse: Parce qu'il n'y a rien!!! Oui, rien de rien, ce film est vide!!! Enfin vide... non que dis-je! Nooon, Star Wars 7 n'est qu'en fait une pâle copie du schéma scénaristique du Nouvel Espoir. Vous me croyez pas? Ok, comparaison: spoiler: Donc, on a un droïde que les méchants cherchent car il possède une information importante, à ma gauche R2-D2 (j'y reviendrait sur ce personnage), à ma droite BB8. Le personnage principal le trouve, d'un côté, Luke, de l'autre Fynn (j'y reviendrait aussi). Un méchant casqué, d'un côté, le grand, le mythique Darth Vader, de l'autre, le franchement pas charismatique Kylo Ren (mais j'y reviendrai aussi). Une personne agé qui accompagne les jeune, à gauche Obi-Wan (tu me manque), à ma droite Han Solo Bref, vous l'aurez compris, JJ Abrams était fier de son scénario, bah, dis donc, heu... tu relis ce que t'écris? Non mais, le gars, je comprend qu'il adore la première trilogie (en même temps qui n'aime pas), mais SÉRIEUX? Je veux dire, à part les jeunes de six ans qui découvrent la saga par ce film, tout le monde a compris!!! Tout le monde s'est rendu compte de la supercherie! Et on comprend mieux pourquoi Disney a caché son scénario. Parce que à part, ce qui est pompé du Nouvel Espoir le reste est bien vide. Que dire... ce film... n'amène rien de plus à l'univers Star Wars! Et là vous allez me dire spoiler: attends, mais t'as oublié l'histoire de Kylo Ren qui est en fait le fils de Han et de Leia . Alors, d'abord, ça, c'était dans les livres, donc JJ Abrams n'a pas imaginé ça. Et après... zut quoi! Kylo Ren mais il est nul! Son casque est moche. Et pourquoi il le porte?! Autant pour Darth Vader, ça le maintenait en vie. Mais là, c'est juste pour... "heu ouais, je voulais que ça ressemble à Darth Vader, mais en fait ça marche pas". Et puis le personnage en lui-même est pitoyable. spoiler: Seigneur Kylo, on a pas réussi à attraper les gentils" "RRRh, tout casser avec mon sabre!!! Moi le Hulk de Star Wars, quand moi pas content, moi tout casser Parce que je suis un MÉCHANT VIOLENT!!!". Bref, quant à la relation du personnage avec les autres protagonistes, c'est d'une banalité. C'est triste de voir un personnage aussi inintéressant. Donc, ça c'était le méchant. Je vais pas parler des autres "méchants" parce que plus transparents qu'eux... c'est pas possible.Donc, du coup les gentils. Fynn, est pas franchement intéressent. Encore un personnage qui ment et qui ensuite dit la vérité, pour se réconcilier au bout de 10 minutes avec les autres. Parfois il fait rire mais en somme, Fynn est bel et bien inutile. Sa copine Rey, que dire... pas grand chose. Ah si... c'est un super sayen!!! spoiler: Des super-pouvoirs lui arrivent comme par magie Et oui les enfants, c'est la magie de Disney. Sinon, personnage pas intéressent. BB8 le droïde peine à être aussi attachant que R2D2 et C3PO. Et j'en viens à ces deux droïdes que j'adore. Quand je vais voir un film Star Wars c'est pour deux raisons: les combats au sabre laser (j'y reviendrait) et les droïdes. Et franchement, c'est une honte. Il n'apparaissent presque même pas et le peu qu'on les voit, ils ne font même pas rire. D'ailleurs pourquoi C3PO a un bras rouge maintenant? Cela, on ne le saura jamais! Et j'en fini avec Luke et Han. Primo Luke, ça va être vite fait. spoiler: On le voit qu'à la fin et il reste immobile . Vous avez vu, c'était rapide. Et enfin Han... Je ne sais quoi dire... Comment avoir fait ça? Juste, comment détruire un personnage si adoré. Pendant tout le film, il est pas intéressent et...ils ont osés, mais... pourquoi? spoiler: Pourquoi tuer Han Solo si vite! Les gens sont venu voir ce film pour lui!!! J'aurai laissé passer si c'était le dernier film mais là, dès le premier! Cela veut dire, qu'on ne le verra pas dans les suites!? Mais comment osez-vous?!!! Disney!!! Comment avez-vous pu vous permettre une chose pareil!!! Et après cet événements, c'est une monstruosité pas possible, on ne comprend plus rien, les scènes d'actions sont archaïques. Donc, voilà, ça c'est une critique comme je l'a ferait si il n'y avait rien de plus à ajouter. Car outre le fait que le film ait tous ces défauts sur ses personnages, il a aussi beaucoup des défauts dans la construction scénaristique, la mise en scène, les scènes d'actions et les répliques. Construction scénaristique, spoiler: il faut attendre 1h10 pour enfin voir un sabre laser!!! Excepté celui de Kylo Ren mais moi j'appelle pas ça un sabre laser. Comme je le disais, le film copie le Nouvel Espoir et le reste, c'est du remplissage pas intelligent du tout! La mise en scène est franchement banale! Rien de spectaculaire. John Williams aurait pu rendre ça un poil épique mais à aucun moment on ne retrouve la singularité qui faisait le charme de ses précédentes partitions sur cette saga. Les répliques: pas mémorables. Pour prouver que Han et Rey sont assez complices et ont des connaissances communes sur les vaisseaux, dès qu'ils parlent de vaisseaux, ils disent la même chose de manière synchronisé et si Rey dit une chose en plus, on peut voir Han avoir un regard angélique et semble bien heureux de pouvoir parler de vaisseaux (comme moi quand je trouve quelqu'un avec qui parler cinéma dans mon entourage). Les blagues sont sympa mais ne ressemblent pas à celles de la première trilogie. Bref, rien d'incroyable. Et enfin, j'arrive aux combats. spoiler: Ce film n'a qu'un seul affrontement au sabre laser. D'ailleurs notre chère JJ Abrams semblait fière! Il disait que les combats ressemblerait plus à ceux de la première trilogie pour faire plaisir aux fans parce que ceux de la prélogie sont franchement pas réalistes, vous avez vu comment ça va vite! A aucun moment, Star Wars essaye d'être réaliste! La seul raison pour laquelle les combats n'étaient pas aussi rapides dans la trilogie originale c'est parce que on pouvait pas faire ce genre d'effets spéciaux à cette époque. Et les combats de la prélogie ils sont énormes!!! A ton avis JJ Abrams, quelle est le meilleur combat au sabre laser de toute la saga. Moi je répond, Anakin vs Obi Wan dans la Revanche des Siths, mais c'est évident pour moi. Mais non! Abrams lui, il aime pas les scènes épiques. Donc lui, il va donner un mini-combat super pas épique. Même ennuyeux juste pour que ça fasse plus réaliste. Mais les scènes de la trilogies originale je l'admet, était épiques. Oui, mais y avait la musique de John Williams! Là, l'affrontement il est sans musique. Et c'est dans ce genre de scène là où tu te dis "en fait c'est pas si énorme un sabre laser". Donc pour en finir, je dis merci JJ Abrams (niveau de sarcasme maximum), grâce à toi, j'ai perdu 7euros et deux heures. Merci Disney, d'avoir détruit ma saga adoré. Merci à toute l'équipe du film d'avoir participé à cette infamie. Les patrons de Disney doivent être bien heureux dans leurs grand building en se disant qu'ils vont battre le box office mondiale (ah ça, y a pas de doute) et en rigolant en pensant à la tête des gens en sortant de la salle de cinéma. Et pourtant, il semble que je sois le seul dans cette salle à ne pas avoir aimé. Mes amis m'ont même dit que j'étais trop exigent... Alors c'est peut être moi... Je suis peut être trop rabat-joie. Je n'arrive peut-être pas à voir les choses belles de ce film. Alors au fond, qu'y a-t-il de bien dans ce film. (instant de silence, je réfléchis). Les effets spéciaux et... les effets spéciaux. Ah si, y a pas Jar Jar Binks!!! (oh le spooooil)! 1.5/5. Voilà qui est dit!!!
    Anthony R.
    Anthony R.

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 12 critiques

    2,5
    Publiée le 18 décembre 2015
    Monstre marketing, le Star Wars cuvée 2015 était très attendu. Et ce film a d'indéniables atouts: décors et effets spéciaux somptueux, présence des acteurs originaux de la saga,...A la fois hommage à la trilogie originale et passage de flambeau à une nouvelle génération (d'acteurs et de spectateurs), le film est clairement ambitieux. Pourtant, une fois devant l'écran, le résultat est poussif. D'abord parce que la transition entre anciens et nouveaux acteurs fonctionne mal: les vieux acteurs détiennent le quasi-monopole de l'émotion dans le film, tandis que les nouveaux acteurs partagent comme point commun leur manque de charisme et d'aspérités, à la différence notable de Domnhall Gleeson, bluffant et glacial malgré son petit rôle. spoiler: Et, soyons honnête, malgré son costume badass, Kylo Renn est un méchant un peu ridicule - et l'autre méchant, un croisement de Gollum et de Voldemort, était WTF. L'autre problème du film est sa trame: les épaisses couches de fan-service appliquées sur le scénario ne parviennent pas à masquer sa faiblesse, son manque d'enjeu et, faute de tension dramatique, le film enchaîne mollement les scènes d'action creuses, sans trop qu'on comprenne où elle doivent nous mener. Le film manque d'une direction, clairement. Autre point encore plus négatif à mes yeux: l'ellipse depuis le Retour du Jedi n'est jamais vraiment expliquée. spoiler: L'épisode VI s'achève sur la restauration de la République, l'accomplissement de la prophétie et la destruction du Côté obscur, et là on découvre que la Résistance en ait encore à se fighter avec les vestiges de l'Empire menés par des disciples du Côté obscur, la République fantoche est balayée en arrière-plan et Luke est un raté à la retraite. Comme si toute la trilogie originale n'avait servie à rien. La fin du film est toutefois mieux menée que le reste, ce qui le rend encore plus frustrant: pas vraiment réussi, il donne tout de même envie de voir la suite.
    cocolapinfr
    cocolapinfr

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 631 critiques

    0,5
    Publiée le 25 décembre 2015
    Autant vous dire tout de suite, les gens qui avaient les yeux brillants de joie en entrant dans la salle se sont vite tus lorsque les lumières se sont rallumées. Personnellement, je m'attendais à un mauvais film, Abrams ne m'a fait découvrir que des films creux qui n'ont de bons que les effets spéciaux, et Disney ne m'intéresse plus depuis des lustres. J'étais partis donc sur l'idée d'un navet se vendant comme la rédemption de Star Wars après ce que trop de personnes appellent la "prélogie nulle" (je n'ai jamais considéré la prélogie comme mauvaise, mais je peux tout à fait comprendre qu'elle ait pu décevoir). Le film commençait pourtant bien avec la désertion (même si capillotractée) d'un stormtrooper (Finn). spoiler: Ce qui s'ensuit : un remake de A New Hope, ca s'arrete la. Prenez l'épisode 4, rajoutez des effets spéciaux 2015, enlevez tout le charme, enlevez la profondeur des personnages. Un grand méchant (Kylo Ren) plus mou que Bobba Fet jeune (passage ridicule où Kylo hésite avec avec le côté lumineux), et je ne parle meme pas de Snoke qui est méchant pour la simple raison qu'il n'est pas gentil. Des facilités scénaristiques affligeantes et un savant mélange de ridicule/non-sens: un discours façon nazi devant une armée de stormtroopers qui se met à lever le poing. "On n'arrive pas à lutter contre les rebelles", "on a qu'à détruire la république!" et hop on détruit 4 planètes. Il faut détruire la nouvelle étoile de la mort, on a qu'a passer par derrière et puis c'est dans la poche! Rey retrouvée en 2 minutes par hasard dans un couloir, la désactivation des boucliers prenant moins de temps que la cuisson d'un croque-monsieur. Un Finn et une Rey qui apprennent à manier le sabre instantanément quand Luke y a mis des lustres en plus d'être aidé par un maitre jedi. Des personnages secondaires inutiles ne servant qu'à parader: la chef stormtrooper pour plaire aux féministes, Maz l'alien plus creux que Jar Jar Bink. Des scènes pathétiques de retrouvailles Han-Leia toujours encore et toujours des clins d'oeil étouffants. Sans oublier les innombrables scènes "copié-collées" de A new hope : le bar, Rey qui utilise la force, C3PO. Et les passages comiques qui n'ont plus le moindre interet, quand ils permettaient de montrer le caractère des personnages dans les épisodes précédents (l'humour de Solo, Leia qui ne se laisse pas faire, Jar Jar maladroit, R2D2 fidèle, Chewbacca colérique), ici on nous sert de l'humour inutile qui n'a absolument pas sa place dans un film "sombre" comme l'est l'univer Star Wars, on parle quand même d'une armée surpuissante cherchant à asservir la galaxie, pas de Coyote qui veut manger Bip-bip! Star wars possède un univers si vaste, si riche, maintenant réduit au rang de série creuse pour ado. Cet épisode 7 est d'autant plus lamentable qu'il a été vendu en crachant de facon immonde sur la prélogie qui est au final à des années lumières en terme de scénarisation et de profondeur des personnages. Rappelez vous: Star wars 1: la fédération du commerce, les podracers, dark maul, Star wars 2: les clones, la bataille de geonosis, Anakin qui se transforme. Star wars 3: la prise de pouvoir de palpatine, l'anéantissement des jedi. Star wars 7 : une série de scènes destinées aux "fans" qui ont subi un lavage de cerveau médiatique.
    Patrick C.
    Patrick C.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 39 critiques

    1,5
    Publiée le 3 janvier 2016
    Je pense que tout a été dit. Je m'amuse d'ailleurs d'avoir lu dans des critiques positives, les mêmes remarques que je vais faire, mais qui pour moi gâchent absolument tout le film. Pourquoi avoir autant repompé le scénario du IV pour faire ce film ??? C'est tellement navrant que ça gâche tout. Le symbole du ratage de ce film, spoiler: c'est pour moi quand Leia se jette dans les bras de Rey après la mort de Solo, laissant passer à côté Chewbacca sans un échange de regard. Elle la connaît à peine, alors que Chawie est l'ami, le seul, de Solo, et qu'ils se connaissent depuis 30 ans!!! Il y a pire, comment expliquer que spoiler: Rey maîtrise la force en quelques jours sans aide, sans conseils et sans explications et battent le pseudo grand méchant du film ? Et John Williams, le pauvre, pourquoi lui faire signer la musique pour ne même pas faire ressortir un thème musical majeur de ce film. Dans tous les Star Wars, il y avait une musique omni présente, là, ils ont préféré la noyer sous les explosions! Alors, oui, c'est beau, très beau même. Visuellement, faudrait être fort pour y trouver à redire. Mais, proposer des personnages et une histoires aussi indigents est vraiment triste. On peut dire ce que l'on veut des I, II et III, mais, au moins il y avait une histoire. Pas un remake des précédents films. Certains aimeront malgré tout, mais un minimum de recul permettra de voir que ce film est tout sauf bon.
    Alligator 427
    Alligator 427

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 131 critiques

    0,5
    Publiée le 5 janvier 2016
    Le réveil de la farce : une mauvaise plaisanterie ! Des personnages fades, des acteurs qui se demandent manifestement ce qu'ils font là, une histoire sans intérêt, une créativité en berne, le réveil est douloureux et le spectateur s'ennuie ferme. D'où viennent toutes ces bonnes critiques de la presse ? Inexplicable ! Et cessez, s'il vous plaît, de le comparer avec l'épisode 4, sans doute le meilleur. Un septième opus sans suspense et sans âme. Passez votre chemin, si ce n'est pas trop tard.
    Mathieu A.
    Mathieu A.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 6 janvier 2016
    Je vais laisser ma première critique sur Allociné, parce que je m'en sens le devoir après avoir vu ce truc. Aussi pour m'aider à évacuer la rage de voir la franchise SW rabaisser à un niveau subatomique. Attention SPOIL... Les : - Je met 0.5 car la photographie est vraiment propre à mon goût. Fin. Les - : - Le scénario est une catastrophe qui s'enfonce étonnement à chaque séquence. On croit avoir atteint un point de non-retour, mais 10 minutes après on en découvre un autre. Et ce jusqu'à la fin. Mais ça force l'admiration d'un coté. - L'intrigue n'est jamais posée. A la fin du 6, L'Empire a été vaincu, la République sauvée, mais... il semblerait qu'il y ait toujours la Résistance (résister contre quoi ?), et une sorte de Nouvel Ordre qui utilise les mêmes uniformes que l'Empire. Jamais on nous explique dans le film quelle est la situation... Disney prévoirait-t'il une sorte de prélogie entre le 4, 5, 6 et le 7, 8, 9 ? - Le stormtrooper qui a subi un lavage de cerveau mais qui montre des états d'âme, heureusement car sinon le gentil pilote de la Résistance serait fichu sans celà - Le méchant Kylo Ren. Ultra au début avec son casque, avec des pouvoirs a priori extraordinaire (figer un tir de blaster arrivant en angle mort en milieu de course, faire s'évanouir les gens à la demande, etc... même Yoda serait ridicule face à lui) mais qui au final se révèle ne pas pouvoir battre un stormtrooper éboueur qui prend un sabre pour la première fois de sa vie, ne sait pas se battre (il se fait matter par tous les autres dans le film) et qui n'a pas du tout la Force avec lui (c'est juste un clampin) et encore moins Rey, la fille du désert qui découvre en 5 seconde (le temps de se dire intérieurement "la Force" avec conviction) comment manier le sabre laser et la Force mieux que Windu, Yoda, Anakin, Luke et Obiwan réunis. De plus il n'a AUCUNE personnalité : il s'agit du fils de Han Solo, entraîné par Luke lui-même, et qui ne sait même pas pourquoi il est méchant (sans rire hein, il le dit vraiment à haute voix et à plusieurs reprises) mais qui décide de tuer son père pour se convaincre qu'il est bien un méchant après tout et que son papy Dark Vador, dont il est le plus grand fan (on ne sait pas si il a des posters sur les murs de sa chambre mais en tout cas il garde le casque de papy sur un présentoir), peut être bien fier de lui. Physiquement dès lors qu'il retire le casque c'est fini, on entend presque des boîtes à rire dans la salle de ciné. Une sorte de Rogue d'Harry Potter mais qui aurait atteint la majorité il y a peu. - L'intrigue de la carte. En gros pour retrouver Luke, il y'a une carte qu'il aurait laissé (sorte de jeu à la Carte au Trésor, c'est plus cool que de laisser ses coordonnées exactes à la Résistance après tout), divisée en deux parties. Sauf que la première partie est une grosse carte avec un trou, et la seconde la pièce manquante, qui fait le 6ème de l'autre carte. Bravo Disney, voici le premier puzzle 6 pièces de l'espace! D'autant que les clampins n'ont qu'a lancé Google ete entrés le nom d'une seule planète de la seconde partie de carte (qu'ils ont dès le départ) pour trouver. En effet cette partie contient déjà toutes les données nécessaires (l'autre partie de carte n'apporte en fait rien - vraiment hein). Aussi la seconde partie de carte est donnée par R2D2 qui était là dans la base de la Résistance en mode veille pendant des décennies, et qui se réveille à la fin pour dire : "hé moi j'ai la seconde partie les gars, mais Luke m'avait ordonné de vous faire marcher un peu pour voir notre niveau de nazitude :)" - Le sabre laser... Dans une auberge, Rey entend des voix tout d'un coup, descend dans les sous-sols, ouvre une porte, ouvre un coffre (mettez la musique de Zelda lorsque un coffre s'ouvre à ce moment là) et découvre un sabre laser perdu par Luke. Comment est-il arrivé là ? On le saura jamais, une attaque surgit et la patronne de l'auberge dit juste "le sabre t'as choisi" alors que dans SW c'est toujours l'inverse... Et oui Disney, c'est dans Harry Potter que la baguette choisi son sorcier! - Han Solo et Leia. Bravo à Ford, il a réussi à obtenir la mort dès cet épisode, il évite ainsi les prochains. Sinon, Solo rode dans l'espace sans son vaisseau préféré alors que Leia l'attend à la maison. Vaisseau trouvé par hasard par Rey qui en plus de pouvoir manipuler instantanément la force, apprend instantanément à réparer et piloter le Falcon. Elle avoue elle-même qu'elle a jamais piloter. C'est quelque chose cette gonzesse, je parie que dans le 8 c'est elle qui va apprendre à Luke comment lacer des chaussures avec un sabre. Sans entraînement bien sûr. Dans le 9, à coup sûr, elle arrivera à voyager d'elle même dans l'espace à vitesse lumière sans vaisseau. A moins qu'elle devienne une sorte d'étoile noire pour la Résistance. Les paris sont ouverts... - L'étoile noire 3.0. Toujours plus grosse, toujours plus forte, cette fois ci c'est un aspirateur à soleil (cf La Folle Histoire de L'Espace pour la référence. Mais Disney a oublié que c'était une parodie de SW ce film, et que là il tourne vraiment un SW, dommage!). Bien sûr, Solo arrive comme une fleur avec l'ancien éboueur de la base en vitesse lumière sur l'étoile, s'arrête à la mano à quelques centaines de mètres du sol - certainement avec le frein moteur du Falcon), pour faire péter la base en mettant deux trois grenades dans l'Oscillateur du machin (pas une caméra de sécurité bien sûr, les méchants savent depuis l'explosion de la 1ère que les étoiles de la mort sont jetables donc autant économiser en sécurité). - Le combat final. Déjà abordé au dessus, mais je devais rajouter que si Rey n'achève pas le Kylo au sabre, c'est juste parce qu'une fissure géante (et une seule, aucune autre autour hein) sépare les deux, sauvant Le Kylo. Enfin géante, Rey pouvait certainement, comme tout Jedi (elle est Jedi depuis au moins 5min), sauter par dessus pour achever le Sith junior, mais non elle doit avoir la flemme. La fissure elle même rapelle 2012, avec la nature qui apparaît juste quand il faut (ou pas). Encore une fois Disney : mauvaises références dans l'état de l'art ... - La télékinésie de Rey. Elle est prisonnière alors elle se dit : "pourquoi ne pas demander à la Force de me libérer ?". Mais non ça ne marche pas comme ça... attendez... ah ben en fait si, je retire ce que j'ai dit. Même Obiwan dans ses meilleures jours après des dizaines d'années d'entraînement ne pourrait le faire, mais Super Girl aucun soucis. Mais pourquoi, oui pourquoi, n'a t'elle pas directement utiliser la téléportation pour se libérer et revenir à la base de la Résistance, au lieu de s’embêter ainsi ? Ah, je suis peut-être en train de prédire une séquence du prochain épisode... - Luke à la fin qui voit Rey débarquer. Il doit se dire "mince autant Yoda avait des trucs à m'apprendre, autant elle c'est Super Girl, elle pilote mieux que Solo, elle maîtrise la force mieux que Yoda, elle se bat mieux que Windu... "tu viens demander l'autorisation de prendre le sabre ? ouais vas-y, j'en ait un autre... mais avant de partir, tu peux m'apprendre deux trois trucs ?" - L'histoire de famille qui n'en finit plus. Autant Anakin et Padmé ont deux enfants, c'est OK. Mais là, ces enfant ont des enfants à leur tour. Qui sont les méchants/gentils les plus costauds de l'univers à leur tour. On se croirait dans un épisode des Frêres Scott, ou Amour Gloire et Beauté. Tout le monde est le fils/fille d'un oncle caché ou un cousin germain de machin. Avec la réalisation à la Disney : là on apprend comme ça, autour de la machine à café du Nouvel Ordre, que Kylo c'est le fils de Solo (sans rire, pas d'effet wahou hein, c'est balancé comme ça en milieu de conversation entre la météo et le repas de la cantine du jour, à 30 minutes après le début du film. OK) - Tellement d'autres... Mais ça va mieux, je sens que ma rage a diminuée à force d'écriture, donc je vous laisse le malheur de voir ce film. Quand même, chapeau aux critiques ciné qui mettent une telle note au film. Jolis chèques de tonton Mickey sûrement : Que la force soit avec vous. Pour voir ce film en entier et un seul coup, vous en aurez besoin.
    luigi vempa
    luigi vempa

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

    0,5
    Publiée le 7 janvier 2016
    Réalisé et co-écrit par J.J Abrams, ce film marque le début de la troisième trilogie « Star Wars ». Et la déception est grande, très grande … Pourtant cela partait d’une bonne intention ! Vouloir faire un film « rétro » qui conserve le style de la première trilogie. Après tout pourquoi pas !!! Il y a juste un tout petit problème … Vouloir faire une suite au « Retour de Jedi » ? OUI ! Volontiers !!! Mais faire de ce film une pâle copie de l’Episode IV ?!? Alors ça NON !!! Pourtant, entre ses deux trilogies, Georges Lucas s’était bien amusé à faire des petits clins d’œil. On peut noter que l’Episode I fait pas mal de référence au IV, ainsi que le II au V, et le III au VI. Mais c’était toujours très subtil ! A coté de cela, Lucas s’est toujours efforcé d’inventer des histoires différentes, des nouvelles civilisations, de nouveaux vaisseaux que nous n’avions pas découvert dans la première trilogie. Ici, dans « Le Réveil de la force », ce n’est pas subtil, ce ne sont pas des clins d’œil ! On est, à certains moments, à deux doigts du plagiat de l’Episode IV quand même !!! Le pitch ??? spoiler: C’est l’histoire d’un petit droïde qui se cache sur une planète désertique car il contient des plans qui intéressent fortement l’ennemi. Il rencontre une personne qui va décider de l’aider à retourner au près de son propriétaire. Pour partir de cette planète, ils vont être aider par un contrebandier appelé Han Solo. Il se trouve que l’ennemi possède une arme gigantesque qui sert à détruire des planètes. Pendant son périple, le personnage découvre qu’il possède des pouvoirs spéciaux, et, à la fin, l’un des personnages l’ayant aidé dans sa quête se fait tuer par l’ennemi. Sans oublier que les « gentils » réussissent à détruire l’arme des « méchants ». … Waow, quelle originalité !!! On est sûr que les scénaristes ont dû passer des heures à écrire le scénario … Franchement, quel gâchis, on leur donne l’occasion de donner une suite à l’une des plus grandes sagas du 7ème art, et ils nous font un film tout droit sorti des studio MARVEL. Bref, en espérant que les deux suites soient nettement mieux – ça ne sera pas très difficile en même temps – mais honnêtement, on en doute … Après tout, peut être que le VIII ne sera pas le remake du V. Il commencera juste par une bataille sur une planète de glace qui ne sera pas Hoth, puis embrayera sur la formation de Rey avec un vieux Luke croulant dans un coin paumé du cosmos. Rey finira par ressentir la détresse de ses amis aux prises avec le premier ordre, et volera à leur secours. Elle affrontera à nouveau le « méchant » qui aura fait beaucoup de progrès. Ce dernier lui coupera surement une main avant de lui annoncer qu’ils sont cousins. Rey finira par être secouru par Poe, et eux deux partiront au secours d’un Finn congelé, tombé entre les mains de Bongo Fett, un chasseur de prime dont nous aurons encore tout à découvrir. Et tant qu’à faire, l’épisode s’appellera « Le premier ordre riposte ». Honnêtement, qui aurait cru que le gros navet de 2015 soit un Star Wars …
    MaraPapillon
    MaraPapillon

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 39 critiques

    1,0
    Publiée le 23 décembre 2015
    J'ai pleuré à la fin de la séance. Tellement j'ai trouvé ça mauvais. Grande fan de SW (Célébrations, 30 ans fêté au Grand Rex, épisode 3 en mode déguisée, lu les livres, joué aux jeux vidéos, vu les séries dérivées...), j'ai essayé de ne pas trop attendre de ce film, vu le rachat par Disney, mais je n'ai pas pu empêché les décharges d'adrénaline juste avant la séance. Dès le début j'ai senti que ça n'allait pas. Le film pue Disney à 3 km. J'avais l'impression de voir un mix entre Star Treck et Pirates des Caraïbes avec des sabres lasers. spoiler: Quand enfin est arrivé Han Solo... Je me suis dit 'oh c'est sympa quand même, peut-être qu'il faudra que je le vois une 2ème fois pour plus apprécier'.... Et puis non. Au bout de la moitié de film je n'avais qu'une envie, c'est que ça se termine. Les nouveaux acteurs n'ont aucun charisme. Seul Rey est potable, Poe et Finn sont juste insupportables avec leurs vannes à 2 balles, ils ne sont juste pas crédibles (pas comme pouvait l'être Han dans la trilogie). Aucune scène ne m'a fait vibrer, même quand elles étaient bourrées d'effet spéciaux, c'est du déjà vu, revu et rererevu. Le film est bourré d'incohérences: spoiler: Finn maniant un sabre alors que normalement seul un Jedi a les capacités de concentration et de dextérité suffisante pour pouvoir s'en servir, Rey capable d'utiliser la force mieux que Ben alors qu'elle n'a jamais été entrainée (genre je me concentre 2 secondes et tout d'un coup je me transforme en une Xéna de l'espace). Ben pas même capable de sentir son père 20m derrière lui alors que Vador pouvait sentir le présence Luke à l'autre bout de la planète... Je ne parle même pas du méchant... spoiler: En mode morveux en pleine crise d'adolescence. Et pourtant j'ai trouvé que c'était un de ceux qui jouait le mieux, dommage pour lui que son personnage est été si mal écrit. Le sénar était très pauvre, absolument sans surprise et surtout ayant énormément pompé sur l'épisode 4. spoiler: Rey=Leia, Poe et Finn=Luke et Han, BB8=R2D2, la petite alien orange=yoda, l'arme-planète=l'étoile noire, The First Order=L'empire,... Franchement à part le fait de retrouver Han et Leia, rien ne rachète ce film. Pas même les décors ou la musique, aucun thème marquant de Mister Williams n'étant ressorti de cet épisode. Bref, ça n'a ni le charme/cachet de la trilogie, ni la grandeur/élégance de la prélogie. C'est la plus grosse déception cinématographique de toute ma vie.
    Pierre-Jean V.
    Pierre-Jean V.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 8 janvier 2016
    Nul! Ce film est une manipulation nostalgique cache misère. C'est du déjà vu périmé réchauffé! Tout est navrant, les dialogues, l'intrigue, les personnages. Tout ce qui faisait le succès de Star Wars est ici récupérer, exagéré, jusqu'à en devenir insipide. J'ai eu l'impression de voir une parodie non assumé, où tout les codes et détails des anciens S-Wars sont surutilisés, mais sans l'autoderision caractéristiques des parodies. C'est donc un film sans saveur que je viens de regarder, une sorte de mix entre kick ass, les gardiens de la galaxie et transformers. Le tout sous la forme d'une madeleine de Proust indigeste. Un grand bravo aux critiques de cinéma qui ont répondus présent au défis d'être aussi médiocre que le film!
    Ton D.
    Ton D.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 228 critiques

    0,5
    Publiée le 8 janvier 2016
    Disney m'a tuer ! Ou du moins la saga Star Wars par un scénario digne d'un cancre, car nous n'avons que des copier/coller de scènes déjà vues lors des épisodes précédents. Il en va de même pour certaines repliques. Ce film aurait plus sa place au festival d'humour de l'Alpe d'Huez que dans une convention Star Wars. [spoiler] Pour preuve, le ridicule du dark-petit fils sans son masque : une tronche de puceau qui pour effrayer porte un masque de carnaval. Et que dire de la justification d'un stromtrooper noir car sans être un fan absolu, il y a eu un bug dans la chaîne du clonage ! Autre scène surprenante lors que les papa Solo, Chubakka et le fameux Stromtrooper noir aperçoivent la future jedi qui s' ignore encore (désolé je n'ai pas retenu son nom) de l'autre côté du puit central de la nouvelle étoile de la mort et hop une porte plus loin qui se retrouve réuni ? [spoiler] Le côté obscur du cinéma est là : je sonde les amateurs d'une saga, je retiens et j'adapte ce qui fait plaisir aux sondés, le tout confié à un réalisateur sans relief. La VO ni change rien et la "3D" ne se justifie pas. L'espoir est toujours là car lors decla scène finale j'ai cru voir une main tendue d'une actrice à la dérive vers Georges Lucas !
    theyoguishow
    theyoguishow

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 58 critiques

    1,5
    Publiée le 2 janvier 2016
    Si on compare ce film à n'importe quel MARVEL ou autres films d'action-fantastiques avec scénario minimal et énormes effets spéciaux, pourquoi pas ? C'est le cinéma de notre époque désormais. Mais en tant que film de la saga "Star Wars", c'est vraiment très faible. En y allant j'étais hyper enthousiaste, quand j'étais petit j'étais Luke Skywalker si vous voyez (avec épée lumière !). Là, déjà, j'ai regardé ma montre (?!!) pendant le film devant ce vu, re-vu et re-re-vu et halluciné devant les incohérences incroyables qui se feraient s'étrangler n'importe quel fan. Un véritable sacrilège. "Star Wars" c'est la saga ultime au cinéma, qui a presque instauré une religion, mis en place tout un monde qui émerveille, qui a posé les codes d'une épopée à la dramaturgie hyper intense (bien/mal) qui a toucher le monde entier. Et là ce film c'est une fumisterie par rapport à tout ça, juste une pompe à fric, on s'est moqué de nous ! Je répète pas tout ce qui cloche dans "le réveil de la Force", tout a été dit dans les autres critiques "négatives" (certaines m'ont bien fait marrer d'ailleurs). Après reste la technique et le savoir-faire de JJ Abrams et le fait de recourir à moins d'images de synthèse, c'est une bonne chose. Mais là le scénario est tellement creux, l'histoire ne colle tellement pas avec la fin du "Retour du Jedi" (aucunes explications), les perso sont si insignifiants voire comiques/ridicules... je sais pas ce qui s'est passé dans la tête des scénaristes ou alors ce sont les producteurs (donc Walt Disney) qui ont fusillé tout le potentiel de la suite de la saga originelle... donc je note 1.5 car en tant que film ce n'est pas une daube intégrale (si c'était le 1er, ça irait, ce serait "si tôt vu, si tôt oublié") mais là en le comparant aux autres (même "La menace Fantôme" qui est le moins bon est largement plus "Star Wars" que celui-là !)... en tant que fan c'est du 0,5 : il n'y a plus aucune âme, c'est juste la reprise d'ingrédients avec cahier des charges : cet épisode 7 "Le réveil de la Force", c'est presqu'un blasphème envers la Force elle-même !
    thomas-gourdant
    thomas-gourdant

    Suivre son activité 26 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 3 janvier 2016
    Si tu n'as jamais vu les épisodes précédents ou que tu n‘accordes aucune importance sur le scénario globale qu’apporte ce 7ième volet, tu aimeras probablement ce film. En soit, ce n’est pas catastrophique, nous avons : des personnages, une histoire, des effets spéciaux, une pointe d’humour, le bon cocktail pour faire un bon film marketing. Mais non, pour certain, ça ne suffit pas pour en faire un bon film, une suite digne de Star Wars. Il y a bien trop d’incohérences avec les épisodes précédents, trop de déjà-vu, trop de « mais pourquoi ?! ». spoiler: A la fin du 6, le côté obscure est vaincu et la République libérée, alors question toute bête que le film n’expliquera pas : d’où ils sortent tous ces méchants ?! Parlons de l’étoile solaire destructrice de planète, comme si l’étoile noire et l’étoile de la mort ne suffisaient pas, il a fallu que ces scénaristes en herbe nous en sortent une nouvelle, encore plus grosse, encore plus destructrice, encore plus mortelle. Les personnages : avant on avait Luke le gentil et son père le méchant, maintenant on a Han Solo le gentil et son fil le méchant . Bref, je ne vais pas lister tous les défauts du film, ça serait bien trop long. En résumé : une grosse daube, mais bon, ça on s’en fout tant qu’il fait du pognon…
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top