Mon compte
    Au Poste!
    note moyenne
    3,2
    4393 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Au Poste! ?

    357 critiques spectateurs

    5
    32 critiques
    4
    92 critiques
    3
    105 critiques
    2
    52 critiques
    1
    43 critiques
    0
    33 critiques
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1 811 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,5
    Publiée le 3 juillet 2018
    Ou comment passer de la dinguerie furieuse à la folie douce. Au poste ! ne dépare pas la filmographie de Quentin Dupieux mais marque une étape moins extrême, plus sage, en quelque sorte, même s'il ne faut pas s'attendre à un long-métrage raisonnable. Le point de départ est d'un classicisme absolu : un commissariat de police et deux hommes face à face, un policier et un suspect. Ceci rappelle évidemment le fameux Garde à vue de Claude Miller et tout un tas de polars français dont Dupieux a parfaitement assimilé les codes qu'il détourne avec une énorme jubilation. Si quelques gags visuels (à commencer par l'ouverture) émaillent l'ensemble, ce sont les dialogues, très travaillés, et le jeu sur les mots et les tics de langage qui sont pour l'essentiel du plaisir ressenti pendant la projection d'Au Poste ! Ainsi que le jeu très subtil des flashbacks où le passé, le futur et le présent s'interpénètrent en une joyeuse sarabande. Du nanan la plupart du temps hormis peut-être dans les dernières scènes qui rebattent les cartes sans que cela ne soit nécessaire. Côté interprétation, c'est du très lourd avec un Benoît Poelvoorde au meilleur de sa forme, admirablement dirigé cette fois-ci, et l'excellentissime Grégoire Ludig, sans oublier une brassée de comparses aux rôles épisodiques mais parfaitement incarnés. Inutile de préciser que Au poste ! nage cent coudées au-dessus du niveau d'étiage habituel des comédies françaises. Attention tout de même, les réfractaires à l'humour absurde ne seront pas autorisés à pénétrer dans les salles projetant le film !
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 413 abonnés Lire ses 1 502 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juillet 2018
    Après le séduisant "Réalité", Quentin Dupieux tourne dans l'hexagone un huis-clos des plus étranges, un interrogatoire absurde avec dans les rôles principaux Benoît Poelvoorde et Grégoire Ludig. Le caractère déroutant d' "Au poste !" tient à la mise en scène d'un lieu bien connu dans le cinéma français (un commissariat) et à un brouillage des repères en mêlant à une dimension mentale un jeu d'acteurs naturaliste – exception faite du génial Marc Fraize, hilarant en flic débile – et des dialogues exagérément banals. Dupieux n'affiche jamais une volonté de faire rire à tout prix mais inscrit plutôt ses répliques dans une zone troublante, entre rire nerveux et angoisse soudaine, à mi-chemin entre le dérisoire et l'essentiel. Il va sans dire que le ressenti de ces moments indéterminés passe par la compréhension d'un comique décalé qui va, par le faible tempo des échanges et par une imbrication des niveaux fictionnels, susciter progressivement l'inquiétude. Très habile à déjouer nos attentes, le film reste complexe de bout en bout, jusqu'à ne pas faire de la surprise finale spoiler: (la mise en abyme : le film n'est qu'une représentation théâtrale)
    une résolution. Car jusqu'au bout subsiste la différence de point de vue entre d'une part le personnage de Ludig et de l'autre les policiers; de plus, l'intrusion de ces derniers dans les souvenirs du suspect reste inexpliquée de même que la vision des images mentales exclusivement réservée à Fugain est problématique. A priori plus modeste dans sa construction narrative que le précédent film de Dupieux, "Au poste !" est en réalité aussi vertigineux et confirme la montée en puissance du cinéaste.
    Arnaud R
    Arnaud R

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 825 critiques

    3,5
    Publiée le 3 août 2018
    Absurde à souhait et très drôle tout en restant assez cohérent avec un Poelvoorde excellent avant un final complètement loufoque.
    Dandure
    Dandure

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 203 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juillet 2018
    Attention, cet avis contient des spoilers tels que : spoiler: on a tous un cadavre dans un placard. C'est pour ça.
    Je retire ce que j'ai écrit précédemment. Un couteau dans le coeur ne sera pas la comédie de l'été. Budapest et Au poste sont des candidats plus sérieux au titre de bonne poilade. Au poste, Dupieux continue de questionner les codes du cinéma. Bon, rassurez-vous, on est dans la fantaisie, pas dans la prise de tête. Il délaisse l'étrangeté parfois glaçante de ses précédents films au profit d'une comédie assumée. Le film dure 1h13, il pourrait en durer le double, le triple avec le même bonheur car l'essentiel repose sur des situations absurdement dialoguées vécues par des personnages parfaitement joués.
    angelo F.
    angelo F.

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 129 critiques

    4,5
    Publiée le 4 juillet 2018
    C'est un véritable régal cette fantaisie policière.
    J'ai complètement adhéré au principe, à l'histoire.
    Comme il est bien court, je vais retourner le voir une seconde fois.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 522 abonnés Lire ses 1 914 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juillet 2018
    Le début est insolite, la fin déroutante. Et l'intrigue (ou son absence), le corps du film, étonnante. Parce que minuscule au fond (voire simpliste), mais étonnamment déroulée. Dans une économie de lieu (un commissariat vieillot), de temps (un témoin est interrogé - ou plutôt réinterrogé - la soirée promet d'être longue...) et d'action surtout (face à face entre le témoin et un commissaire vétilleux). L'affaire (moins simple qu'au premier abord ?) vaut surtout par le dialogue, ciselé et surréaliste, entre les deux principaux protagonistes (Benoît Poelvoorde au sommet de son art en policier matois, et Grégoire Ludig - que je découvre - en "Fugain", le témoin étonné/étonnant), mais pas que (des personnages secondaires défilent en effet en situation, renforçant le ton absurde général, comme Philippe, la recrue borgne, sa gourde d'épouse, un collègue vétéran appareillé...). 2e expérience de l'univers de Quentin Dupieux pour moi, après son californien "Réalité" - ce "Au Poste !" (de radio ?) est plus abordable ! A voir, assurément..... 1 h 13 hautement réjouissante.
    Archibald T.
    Archibald T.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 209 critiques

    3,5
    Publiée le 4 juillet 2018
    On retrouve l'humour décalé de Dupieux ici. Par contre le réalisateur quitte le soleil de Californie pour découvrir les ambiences nocturnes.
    Pas son meilleur film mais toujours aussi agréable à suivre.
    Serge V
    Serge V

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 446 critiques

    4,5
    Publiée le 6 juillet 2018
    quentin dupieux m ' était inconnu , je suis allé voir ce film pour benoît poelvoorde et merci à lui , car j ' ai vu un film farfelu , absurde et très drôle , poelvoorde y excelle et grégoire ludig tient la route en face de lui dans un dialogue bavard mais hilarant !
    colombe P.
    colombe P.

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 695 critiques

    4,5
    Publiée le 6 juillet 2018
    J'ai totalement adhéré à l'histoire, l'ambiance, l'interrogatoire.
    C'est hilarant par moments et cela nous emmène dans des chemins inattendus, en particulier la fin.
    A voir vraiment.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 701 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,5
    Publiée le 4 juillet 2018
    J'ai beaucoup aimé ce film (façon huit clos/pièce de théâtre).
    C'est particulièrement original, travaillé avec des situations et des dialogues succulents.
    Cette garde à vue et tout ce qui se passe autour et tout ce qu'il s'y raconte, c'est vraiment jubilatoire.
    C'est dommage que cela soit si court (1 h 05), quand arrive la fin, c'est un peu la frustration, d'autant que le final est déroutant.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 233 abonnés Lire ses 3 889 critiques

    3,5
    Publiée le 12 août 2018
    Franchement Dupieux, plus ça va, plus ça va. En gros il fait partie des réalisateurs qui ne me disaient rien au départ et où les premiers films que j'ai pu voir de lui m'avaient laissé de marbre et qui petit à petit commence à gagner mon petit coeur, car j'avais plutôt apprécié Wrong Cops, Reality et là j'ai bien aimé Au poste !

    D'ailleurs comparé au délirant Reality, Au Poste ! fait un peu figure d'enfant sage. On a un quasi huis-clos où Benoit Poelvoorde va tenter d'arracher des aveux à un Grédoire Ludig manifestement innocent. Et là on remarque déjà la variété de la distribution. En fait Dupieux se fait plaisir, certes il y a peu de personnages, peu d'acteurs différents, mais entre Demoustier, Fraize, Orelsan, il y a des gens qui viennent de partout et qui se retrouvent dans cette comédie absurde. Et le pire c'est que ça fonctionne vraiment bien. C'est d'autant plus absurde de voir la délicieuse Anaïs Demoustier d'habitude si sérieuse se grimer et se choper un accent pas possible (avec la coupe de cheveux qui va avec) que de voir, un peu comme Manson dans Wrong Cops, jouer les ados alors qu'on sait tous qu'il a passé l'âge.

    Il n'y a pas une seule volonté du contre emploi, ça serait trop facile, mais c'est surtout ajouter des touches de décalage par rapport à notre réalité, des couches successives qui font accepter cet univers déjanté. Enfin il est plus étrange que réellement déjanté. Ici on peut accepter que les personnages aient des malformations étranges, comme des trous dans la poitrine, un œil en moins, œil qui semble par ailleurs être flouté.

    Et l'accumulation de détails dans cette histoire qui semble a priori être assez simple et limpide permet d'instaurer cette ambiance (la musique joue aussi beaucoup) où on sent bien que tout ne tourne pas rond... Et c'est ça qui est dérangeant, c'est que ce monde pourrait être le notre, mais qu'il ne l'est pas, il y a des détails indicibles qui parce que heurtant notre logique font mal et provoquent un rire parfois gêné.

    Parce que oui, j'ai ri, le comique de situation est assez bien fait pour que ça fonctionne vraiment bien, mais l'attachement au film ne vient pas tant de l'humour que de sa capacité à proposer à chaque fois une situation nouvelle, de plus en plus perturbante et qui pourrait si c'était moins bien amené, sortir totalement du film.

    Ici on peut voir les souvenir des autres, comme un spectateur de cinéma verrait une analepse, par exemple... et ça passe... parce que le terrain a été bien préparé avant pour que le spectateur puisse l'accepter.

    Bref, j'ai trouvé ça vraiment bien dosé, peut-être mieux que dans les autres films de Dupieux que j'ai pu voir, ce qui en fait sans doute son film le plus accessible, puisque là on est dans une intrigue compréhensible, courte, terre à terre, et l'étrange survient par les personnages, petit à petit jusqu'au final, que je l'avoue m'a laissé un peu sur ma faim.

    Alors certains le trouveront peut-être trop sage, mais le charme est clairement là et c'est je pense le genre de film qui ne peut que se bonifier avec le temps dans mes souvenirs et dont il est agréable de se remémorer tous les petits détails qui font l'absurdité du film et donc son sel. Et à chaque fois la mise en scène arrive à bien rendre le tout pour ça que ça soit juste comme il faut. Un exemple, la voisine a vu Ludig sortir sept fois de chez lui là nuit où un homme a été retrouvé mort. Et donc on va voir à chaque fois la voisine ouvrir la porte pour voir Ludig sortir de chez lui et à chaque fois on a un petit regard vraiment malsain, on la caméra qui se pose un bref instant sur ce personnage totalement inutile et qui par la répétition et l'exagération totale du personnage va réussir à faire sourire. La caméra arrive à capter juste ce qu'il faut et à être au bon endroit au bon moment, pour que jamais on ne se sente totalement en sécurité. On est quand le héros, on ne sait jamais quand est-ce-que l'absurde peut surgir et nous assaillir.

    Bref, difficile de bouder son plaisir.
    btravis1
    btravis1

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 529 critiques

    2,5
    Publiée le 11 juillet 2018
    Le film est court mais on arrive quand même à trouver le temps long (énumération des 7 aller-retour notamment), sinon c'est bien ficelé, le principe est réussi mais ce n'est pas aussi drôle qu'il n'y paraît. On est très loin d'un "buffet froid" par exemple, en terme d'humour décalé ou de qualité de dialogues. Mais le film vaut par son originalité et certains dialogues quand même bien trouvés et le "c'est pour ça" devrait laisser une empreinte !
    Monsieur Bernard
    Monsieur Bernard

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 30 critiques

    4,5
    Publiée le 5 juillet 2018
    Original, stylisé, drôle, travaillé, loufoque. Original, stylisé, drôle, travaillé, loufoque. Original, stylisé, drôle, travaillé, loufoque.
    De Cinéphiles à Cinéphiles
    De Cinéphiles à Cinéphiles

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 866 critiques

    2,0
    Publiée le 10 juillet 2018
    Je regarde très peu les bandes annonces, je trouve qu’en général, elles spoilent trop. J’ai pourtant vu celle-ci, et j’étais satisfait de voir son originalité, son intelligence de ne rien raconter tout en suscitant l’intérêt ! De plus, un tête à tête avec Benoît Poelvoorde et Grégoire Ludig qu’on aime beaucoup, ça donne envie! Bon, Quentin Dupieux, son Steak en 2007 nous a été vraiment indigeste, mais rien vu depuis de ce réalisateur, donc on ne va pas juger son talent sur une probable erreur de parcours. Nous sommes donc allés voir Au poste sans apriori. Malheureusement, la déception a été au rendez-vous. Dès le début, on voit qu’on n’a pas à faire un une banale comédie : le ton décalé est donné, le duel de cowboy commence ! On se prend au jeu, le rythme est particulier, mais pas mal de réplique font mouche. On entend des éclats de rire dans la salle, les flashbacks complètent le décalage réussi de l’ensemble et l’ambiance est très bonne. Le scénario est léger, mais on veut quand même voir comment ça finit. La question est là : pourquoi finir le film comme ça ? Pour faire son original ? Cette fin nous a totalement gâché le film, c’est comme une bonne glace en fin de journée de plage, une mouette est passé au-dessus et a souillé le dessert en éclaboussant tout autour. Ceux qui crieront au génie sont ceux qui verront une œuvre d’art dans une cuvette de toilette pailletée sous globe. On a l’impression en sortant d’avoir perdu notre temps… Vraiment dommage, à trop vouloir en faire, il s’est perdu, alors que beaucoup de chose nous avait accroché.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 1 453 critiques

    1,5
    Publiée le 19 juillet 2019
    Du cinéma potache et pastiche... de Blier et Buñuel notamment. Le réalisateur n’innove en rien et étire en 73 minutes interminables un court métrage à l’esprit de Canal ou du pire café-théâtre des années 70. Lourd et vain.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top