Notez des films
Mon AlloCiné
    Rocky III
    note moyenne
    3,4
    8119 notes dont 450 critiques
    répartition des 450 critiques par note
    107 critiques
    142 critiques
    89 critiques
    76 critiques
    26 critiques
    10 critiques
    Votre avis sur Rocky III ?

    450 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juin 2018
    " Rocky 3 , L'oeil du Tigre " Troisième volet de la saga culte " Rocky " . Rocky Balboa ( Sylverster Stalonne ) a enfin décrocher le titre de champion du monde de boxe . A partir de ce moment la sa vie a totalement basculer. Fort de ce succès il a enchaîner les victoire . Il est devenu une star . Il est devenu riche et célèbre . Il est au sommet de sa gloire . Mais dernierement Rocky a tendance a se reposer sur ses lauriers et sa pourrait le perdre . Persuadé d'être le meilleur il néglige ses entraînement et préfère savourer les joie du star système . Mais un jour un adversaire de taille nommer Clubber Lang ( Mister T ) va le faire redescendre sur terre . Lors du championnat du monde il inflige une sévère correction a Rocky . Rocky perd alors pour la première fois son titre de champion du monde et il est humilier . Certains le pense fini . La vie de rêve que Rocky c'est construite pourrait alors s'écrouler . Appollo Creed ( Carl Weathers ) son ancien adversaire et nouvelle ami va tout faire pour remettre Rocky a son plus haut niveau afin qu'il retrouve gloire et fortune ... " Rocky 3 , L'oeil du Tigre " est un excellent troisième volet de la saga " Rocky " . Sylvester Stallonne est toujour excellent dans le rôle de Rocky . Il joue cette fois un Rocky différent . Un Rocky qui vit dans le luxe et qui a légèrement pris la grosse tête a telle point qu'il se croit le meilleur . C'est cool de voir un Rocky diffeŕent . Un rocky qui a enfin réaliser son rêve mais qui va vite se rendre compte que l'argent et la gloire peut lui faire défaut et que pour rester au plus haut niveau il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et qu'il faut garder la rage de vaincre et l'œil du tigre . Ce 3ème volet continue à suivre la vie de ce jeune boxeur qui est enfin au sommet de la gloire mais qui devra garder la rage de vaincre si il veuf rester au sommet . On est encore une fois tenu en haleine devant la détermination et l'acharnement de Rocky a retrouver son plus haut niveau afin de regagner son titre de champion du monde face a clubber Lang nouveau champion du monde en titre . Le combat final est absolument spectaculaire . Encore plus spectaculaire et intense que lors des deux combats face a appollo creed lors des deux derniers films . Le suspense est à son comble concernant l'issu du combat ou les deux adversaires donne tout et vide leur trippe . On en prend plein la vue . Le reste du casting est toujour nickel avec Tia Shire toujour parfaite dans le rôle de Adrian , Carl Weathers toujour impeccable en Apollo Creed , Burt Young et Burgess Meredith toujour excellent dans les rôles de Paulie et Mickey . Sans oublier l'arrivée d'un nouveau personnage culte à savoir Clubber Lang incarner à merveille par l'excellent Mister T . Clubber Lang est une véritable machine a tuer n'ayant aucun respect pour ses adversaire qu'il humilie aussi bien verbalement que physiquement . La musique est toujour aussi genial avec une nouvelle chanson absolument cultissime ( Eyes The Tiger ) qui colle à merveille avec l'ambiance du film . Un troisième opus remplit de scènes mémorable a la fois drôle ( le combat de Rocky contre le catcheur ) spectaculaire ( le combat final contre clubber lang ) et émouvante ( spoiler: la mort de Mickey ) . Un excellent troisième volet
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5589 abonnés Lire ses 10 547 critiques

    4,5
    Publiée le 1 février 2019
    Le plus sombre des Rocky! Après un combat èpique contre Apollo Creed, Rocky est au sommet en ètant champion du monde des poids lourds! Comme dans chaque "Rocky", Sly crèe quelques surprises! Pour ce troisième round la première provient incontestablement par la prèsence du colossal Mister T dans le rôle de Clubber Lang! Ce dernier fut un authentique boxeur et même garde du corps de Cassius Clay! La seconde surprise fut le nouveau corps de Rocky! Pour les numèros I et II, il pesait 96 kg et pour cette èdition il descendait à 70 kg! Même chose pour le tour de taille! "L'oeil du tigre" fut aussi l'occasion pour Stallone de montrer qu'il ètait vèritablement un cinèaste et cela rien qu'avec le montage en parallèle montrant d'un côtè la dèchèance par le fric de Balboa et de l'autre l'irrèsistible ascension de Clubber Lang! Stallone rèalise un 3ème opus toujours aussi efficace en mettant ègalement un Rocky dans une situation inèdite (la perte de son titre, le dècès dèchirant de son entraîneur dans les vestiaires, la longue dèmotivation de Rocky) mais n'en n'oublie pas le côtè spectaculaire (le combat contre le catcheur "Lèvres de feu", l'entraînement pour retrouver l'oeil du tigre, l'affrontement final contre Clubber Lang). L'humour est toujours prèsent avec l'inègalable Paulie, la B.O magnifique, comme toujours, avec le mythique "Eye of the Tiger" du groupe Survivor qui fut oscarisè! Sorti en 1982 aux Etats-Unis, le film connut un succès immèdiat ènorme et ce n'est que justice! Hors cinèma, la fameuse statue de Rocky continue même à parler d'elle...
    Hollywood-Biographer
    Hollywood-Biographer

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 393 critiques

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2009
    Il s'agit pour moi d'un très grand film. "Rocky 3" demeure à ce jour mon film préféré. Je suis un grand fan de la saga, je connais les répliques des 6 films par coeur mais j'avoue que j'entretiens une relation bien particulière avec "L'Oeil Du Tigre". Sly est tout simplement impeccable dans le nouveau tournant de la vie du célèbre boxeur. Ce dernier nous propose une performance tout à fait remarquable dans le rôle de Rocky. Mister T qui incarne le nouveau rival de Rocky, pousse son personnage à l'extrême mais ceci à pour effet de donner un peu plus d'intensité au film. Le réalisateur aurait juste pu nous dire pourquoi le personnage de Clubber LANG demeurait aussi violent dans ses propos, mais ce n'est pas bien grave. Le scénario de "Rocky 3" est d'une très grande simplicité et pourtant ce dernier a le mérite d'être très prenant même si on sait pertinent comment le film va se terminer. Même en le regardant 60 fois, l'émotion reste intact, Sly nous propose un personnage plus humain que jamais. Ce dernier affronte un nouveau tournant majeur dans sa vie. Une vie à laquelle on peut facilement s'identifier, nous spectateur. Car après tout, c'est ici que réside la magie de la saga "Rocky". Un personnage proche de chacun d'entre nous et paradoxalement nous n'avons pas besoin de pratiquer de la boxe ou quoi que se soit d'autre pour se sentir près de Sly dans ce film. "Rocky" est un film qui donne de l'espoir aux gens, et ce troisième opus en est la parfaite illustration. Rocky devient champion, il est riche, célèbre, tout semble lui réussir et soudain tout s'effondre. La remontée spectaculaire de Rocky au sommet demeure magistral et émouvante de bout en bout. Celle-ci donne l'envie à chacun d'entre nous de se dépasser dans ce qu'on entreprend dans la vie. "L'Oeil Du Tigre", voici une oeuvre cinématographique à part entière même si pour certain, celle-ci peut paraître banale aux premiers abords, Sly prouve qu'il un acteur majestueux et que son oeuvre est exceptionnel.
    SVF
    SVF

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 58 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mars 2014
    Troisième opus de la saga Rocky, ce Rocky 3 arrive encore à nous surprendre. Si Sly est encore à l'écriture, il parvient encore à trouver des perles. On remarquera les débuts fantastiques de "Mr. T" ainsi qu'une apparition brève mais surprenant du fabuleux "Hulk Hogan". Le thème principal abordé dans ce troisième volet est de ne jamais se reposer sur ses lauriers et toujours aller au-delà de ses objectifs. Et on remarque bien les conséquences que cela peut avoir. Le scénario est changeant également et nous amène ailleurs : un nouveau coach, des histoires bouleversantes, un drame... Bref, ce film nous laisse parvenir diverses émotions, qui font de ce film un "incontournable" du cinéma. Mais, ce qu'on retiendra surtout, c'est la soundtrack. En plus de la chanson présente dans chaque opus "Gonna Fly now", nous avons le plaisir et le privilège d'entendre Survivor grâce au titre "Eye of the Tiger" (qui sera aussi le titre du film). Bref, un très bon film même si ce n'est pas le meilleur de la saga.
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 405 critiques

    4,5
    Publiée le 25 janvier 2016
    Un excellent divertissement avec une magnifique musique et un Stallone époustouflant dans le rôle de la grosse tête qui va revenir sur terre quand il va se faire battre par Clubber Lang (Mr.T).
    Vrakar
    Vrakar

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 366 critiques

    4,0
    Publiée le 17 décembre 2017
    Certainement le plus abouti des Rocky, porté par une bande son excellente. Stallone décide ici d'aller à l'essentiel plutôt que de rajouter des longueurs. Le rythme et l'intensité sont privilégiés. Le combat surréaliste face à Hulk Hogan est un avant-goût prometteur. Rocky est provoqué de toute part, conscient que sa réussite suscite aussi de la jalousie. Sa trop grande confiance va le perdre. Clubber Lang est aussi monstrueux dans ses provocations verbales que physiquement. Il impose un réel danger sur le clan Rocky. Simultanément, la première défaite de Rocky et la mort de son manager (Mickey) donnent une nouvelle dimension émotionnelle à la saga. Balboa est piteusement descendu de son piédestal et perd toute confiance. C'est son ancien rival, Apollo Creed, qui va le relancer. Parmi les points forts du film, on notera la soufflante d'Adrian sur la plage. Presque trop rompue au rang de figuration depuis le début, sa réaction imprévisible aboutira à celle, positive, de son mari. La perte de poids de Sly est impressionnante. Clin-d'oeil aussi à Rocky qui crache, involontairement, sur Paulie à 1h27:15. Le sommet du film reste, évidemment, ces combats dantesques merveilleusement bien mis en scène. "Rocky III", un classique à voir et à revoir.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 17 février 2015
    Surfant sur le succès des 2 premiers Rocky, Stallone décide de transformer un chef-d'œuvre et une belle suite en véritable saga de navets. Et c'est dans cet opus, Rocky III, que se fait la transition. Ce film n'est pas mauvais, mais il n'est pas super non plus. Maintenant Rocky est champion et du coup il doit affronter des challengers. Grossomodo ce volet reprend la structure des deux précédents films ( avec l'entraînement sur Gonna fly now et le traditionnel combat final ), les seuls changement étant qu'Appolo Creed entraîne Rocky désormais, et que son adversaire est Clubber Lang. La saga devient à ce moment manichéenne et prévisible. On déduit la fin avant d'avoir vu le film, et niveau combat c'est le méchant contre le gentil, ni plus ni moins. Le film est sauvé par Mr. T qui est impressionnant dans son rôle, par les combats bien mis en scène, par la BO et surtout le cultissime Eye of the tiger et par spoiler: la scène de la mort de Mickey, assez émouvante . Rocky III est donc un film qui se laisse regarder, sans être super.
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 502 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mars 2016
    En 1976, Rocky jouait sur une large gamme d'émotions, mettait en exergue un paumé à qui on donne la chance du défi, prouvant que la volonté peut abattre des montagnes. Cette volonté subsistante finissait par gagner totalement dans Rocky II la Revanche. Avec ce troisième volet, Sly parvient à faire évoluer son personnage en infligeant à son héros endormi sur ses lauriers une remise en question par la chute de son piédestal ; le champion meurtri va se nourrir d'une flamboyante poussée qui le mènera à la rage de vaincre, symbolisée par l'oeil du tigre. Cette idée était écrite et Sly avait prévu dès le départ une trilogie Rocky, c'est pourquoi cette évolution est intéressante et que le film reste mon préféré de la saga. Il véhicule aussi de beaux sentiments, de l'émotion dans certaines scènes, de l'humour mais aussi un choc de mastodontes d'une authentique démesure physique, filmé au coeur de l'action ; les combats sont d'une violence rare dans un film de boxe. Ceci fait un peu oublier l'aspect de la fin prévisible et aussi malgré le fait que cette série de films utilise toujours la même structure narrative, on reste scotché par le côté spectacle, c'est le grand atout de cette saga Rocky, en dehors de l'attachement qu'on éprouve toujours pour Rocky Balboa , Adrian ou Paulie... sans oublier la BO constellée par les morceaux toniques de Bill Conti et la fameuse chanson de Survivor.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 658 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 15 août 2012
    Rocky III : Troisième round (épisode) pour cette légendaire et mythique saga. Et on peut dire que c’est suite est vraiment excellent et très cohérant et parfaitement dans l’essence, l’esprit de la série. Cette fois ci, cet épisode est basé sur l’œil du tigre (la force et la volonté pour un boxeur). Car après l’échec de son combat et de son titre contre le véritable tueur : Clubber Lang a cause de la tragique mort de sont entraineur : Mickey. Rocky doit retrouver l’œil de tigre et sa grâce a l’amour de sa vie et aussi grâce a ces amis qui croie en lui pour reconquérir son titre de champion du monde et surtout sa volonté pour pouvoir gagné et ce pardonne (de la mort de Mickey). Et j’ai vraiment adoré le faite qu’Apollo Creed entraine Rocky malgré qui était ennemie sur le ring dans les épisodes d’avant. Et il y a tous le charme qui font la force de Rocky dans ce film : l’émotion, l’espoir, le rêve, la volonté ainsi que de bonne valeur comme dans tous les Rocky. Encore une fois, ce Rocky fait rêve et marquer encore une fois une belle page pour cette saga des Rocky. Et puis les personnages sont toujours aussi attachant et amusant : surtout le Paulie qui se pleine toujours mais il est tellement marrant. Et tous sa grâce aux acteurs qui sont encore une fois très juste et très sincère dans leur rôle : que sa soit Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young, Carl Weathers ... Ce qui est assez incroyable, c’est assez différent des interprétations dans les films d’aujourd’hui, enfin je ne sais pas comment explique, c’était peu être le bon temps/l’époque qui fait les bonnes interprétations. Ensuite, la réalisation, toujours impeccable et efficace toujours singé par Sylvester Stallone. Qui réalise encore magnifiquement bien le film, a l’ancienne : simple, pose et efficace, et le combat de fin est très nerveux et assez spectaculaire et très bien chorégraphie. Vraiment, rien à redire sur la réalisation, c’est que du bon. Et pour finir, les musiques sont juste énorme et encore une fois mythique : surtout la musique de «Eye Of The Tiger » qui est juste excellent et très entrainante. Voila une excellent suite qui ma encore une fois bine convaincue. Pour moi, c’est un énorme coup de cœur pour ce véritable chef-d’œuvre de la saga du légendaire Rocky.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    3,0
    Publiée le 25 janvier 2016
    1982 : le peu de succès commercial des Faucons de la nuit (Nighthawks, Bruce Malmuth,1980) et d’À nous la victoire (Victory, John Huston, 1981) amène Sylvester Stallone à constater que, pour l'instant, seul Rocky lui réussi. Cependant, ayant tout de même un statut de star et n'étant pas très motivé pour refaire un épisode de Rocky, il réclame un salaire (énorme pour l'époque) de 10 millions de dollars. Les producteurs acceptant cette requête, il réenfile les gants de boxe. La boxe, voici désormais ce à quoi se résume ce nouveau volet. Le premier Rocky ne traitait que très rapidement du noble art, le second y laissait une place plus importante, le troisième n'aura que ce sport comme sujet. La très grande majorité du film concerne les séquences d'entrainements et de combats spoiler: (3 complets plus un résumé de nombreux matchs, ce qui représente le maximum dans la saga) . Cette fois-ci, les scènes dramatiques sont donc réduites au minimum spoiler: (malgré la rapide mais intéressante évocation de la jalousie, l'enfonçant toujours plus dans l'alcoolisme, de Paulie envers Rocky, qui est parti du même point que lui mais qui lui a réussi, et la nouvelle lecture plus nuancée du personnage d'Appollo) et le scénario, où commence à pointer des incohérences spoiler: (on n'arrête pas de répéter que Rocky est champion depuis 3 ans alors que Rocky II se déroulait en 1976 et que celui-ci en 1981, le fils de Rocky semble être un peu grand pour un personnage sensé avoir 3 ans, les dates sur la tombe de Mickey ne correspondent pas avec l'âge qu'il dit avoir dans le premier épisode, les problèmes de santé évoqués surtout dans le second volet mais également rapidement au début de ce même film sont complètement oubliés...) vire au simplisme. Malgré tout, Sylvester Stallone en profite, comme toujours, pour faire le point sur sa propre carrière. Il nous montre donc son personnage s'étant embourgeoisé et ayant perdu la rage qui l'habitait par le passé spoiler: (au point de perdre son premier combat contre Clubber Lang) , ce qui correspond au peu de motivation qu'il semble posséder pour ce volet et à une forme de recul sur son statut vacillant de star (aucun de ses films n'appartenant pas à la saga Rocky n'a rencontré le succès). De plus, malgré la lourdeur des traits (Clubber Lang n'est qu'une brute pur et simple) et la transformation des matches de boxe et d'exhibition spoiler: (l'affrontement contre le catcheur Thunderlips, incarné par Hulk Hogan) en combats de gladiateurs, Stallone arrive à donner du rythme à son film et à le rendre divertissant. Enfin, le morceau écrit par Survivor (au milieu d'une bande originale toujours signée Bill Conti) Eye of the tiger, qui apparait pour la première fois dans ce film et qui décrocha une nomination à l'Oscar de la meilleure chanson originale, est plutôt plaisante à entendre et est devenu synonyme de la boxe et du sport en général. Rocky III est donc un film se situant à des milliers de kilomètres de la subtilité et de la puissance dramatique de l'original mais qui reste malgré tout divertissant. On peut toutefois regretter que ce volet soit, jusqu'à la sortie du quatrième épisode tout aussi simpliste (et qui plus est extrêmement patriotique et anti-communiste), le plus gros succès de la saga, surtout en France, où il récolte 4,5 fois plus d'entrées que le film original (les légèrement plus élevés scores américains et mondiaux, calculés en dollars, étant à relativiser en fonction de l'inflation). Toutefois, Stallone montrera dès le film suivant qu'il est encore capable de subtilité en tournant le premier épisode d'une autre saga à succès (enfin!) qui se simplifiera également dans ses suites : Rambo.
    L'ombre du 7ème art
    L'ombre du 7ème art

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 336 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2018
    "Rocky 3" est le plus sombre de tous les rocky mais aussi le plus luxueux car oui après être devenue champion du monde, le luxe lui est montée à la tête jusqu'à oublier de s'entrainer et de devenir presque arrogant, mais l'arriver du monstre Mister T va vite le faire redescendre sur terre et sur le ring. Le film est donc plus sombre, plus différent dès deux premiers mais le plaisir de revoir rocky est très grand surtout lorsqu'on apprend que des choses très importantes apparaissent dans la vie de notre boxeur. La musique est toujours aussi interessante, le combat de fin est comme à son habitude une pépite mais le film est moins marquant et c'est pour cela que le film vaut "que" 4/5 pour ma part. Un film à voir pour la prestation de Mister T qui est impressionant dans son rôle.
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 879 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    2,0
    Publiée le 1 février 2016
    "Déja, le mec a un problème avec la mise en image; si ce n'est le montage en début de film, que j'ai personnellement adoré tant il était efficace, rythmé et pertinent, le reste déconne clairement. Non seulement ça manque d'inspiration, mais une impression vient rapidement s'imposer dans notre esprit : ce n'est qu'une repompée, une ressucée de ce qu'il avait fait dans le second film ( déja pas fameux, d'ailleurs ). Et si la mise en scène ne marque guère, c'est surtout, je pense, par un manque de rythme flagrant; il manque une musioque épique qui rendrait les grands moments puissants, pour leur fournir une force supplémentaire. Car il ne suffit pas d'integralement filmer de la virilité testostéronée pour rendre de bons combats; non, c'est tout un art. De plus, se perdant constamment dans son délire, sans même parvenir à retrouver son propos, Sly va même jusqu'à trahir son personnage principal, son héros, celui qui lui ressemble tant, et qui lui a permit d'atteindre ce succès qui, aujourd'hui, est sien. En effet, Rocky lui même n'est plus ... le même. Suivant les scènes, l'on peine réellement à le reconnaître, à se dire : "tiens, ça c'est le ocky que je connais", parce qu'au final, celui que l'on connaissait n'est plus qu'une vaste coquille vide, un personnage fade, sans personnalité, superficiel. Il manque sérieusement de profondeur, d'amplitude; comment pourrait-on s'attacher à quelqu'un qui ne nous ressemble plus, et ne ressemble même plus à celui qu'il était? Serait-ce une allégorie concernant la vie d'artiste de Stallone? Je ne saurai vous le dire. La seule chose que je peux vous certifier, c'est qu'au final, la dualité du personnage, à la limite de la schyzophrénie tant il change constamment de personnalité." Si vous désirez lire ma critique dans son intégralité ( je n'ai pu vous la mettre entièrement, elle ne respecte pas la charte d'allociné ), alors je vous invite à vous rendre sur ma page senscritique, du même nom que celle sur Allociné : je peux vous certifier que vous ne serez pas déçu. Enfin, je l'espère ...
    damien t.
    damien t.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 203 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Après les deux premiers chefs-d'œuvre, Rocky est de retour, et il doit retrouver l'œil du tigre pour affronter un adversaire aussi redoutable que vicieux. Un film superbe avec des combats spectaculaire, magistralement interprété.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2044 abonnés Lire ses 3 132 critiques

    2,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    Bon… ça se répète un peu tout ça non ? Je peux comprendre qu’à l’époque un nouveau Rocky pouvait faire saliver mais aujourd’hui, en se les bouffant les uns après les autres, il y a un petit peu la sensation de grosse resucée… Malgré tout, pour moi ça reste à peu près regardable, pour peu que ça passe vite fait à la télé et qu’on fasse quelque-chose d’autre en même temps…
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2014
    La saga "Rocky" commence à partir en vrille dans les années 80. 1982 est une année importante pour Sylvester Stallone, qui enchaîne les succès avec un nouveau personnage mythique qui se fait la voix d'une certaine Amérique: Rambo, et ce "Rocky III" qui est exactement à l'image de sa carrière. Suite à son embourgeoisement et un gros melon à la place de la tête Stallone a fait de mauvais choix de carrière qui l'à conduit au fond du trou avant de renaître dans les années 2000. C'est exactement le pitch du film et accessoirement la même trame scénaristique que "The dark knight rises". Stallone en pleine gloire réutilise ce qui devient une mécanique, efficace certes pour les fans, mais qui perd ce qui faisait le sel des premiers "Rocky". L'histoire d'amour entre Rocky et Adrian devient anecdotique, contrairement au spectacle sportif qui prend encore plus d'ampleur. De manière générale si les personnages ne sont pas relégués au second plan, ils sont inutiles. Comme je le disais côté action, on en a pour notre argent, car ce n'est pas moins de 3 combats auxquels on assiste durant tout le film dont un avec Hulk Hogan. Plus de combats plus beaux et une narration renouvelé font de ce "Rocky III" un véritable film d'action pur et dur. Cela passe par l'écriture mais aussi la mise en image, le montage parallèle des entraînements de Rocky et Clubber Lang ne fait qu'accentuer le titanesque affrontement à venir. Le montage de manière générale est beaucoup plus péchu et rythmé que les deux premiers "Rocky" ainsi que la mise en scène. On a aussi droit au charisme de Mister T dans son premier rôle au cinéma, qui incarne un véritable bad Rocky tout en muscle et à la mythique musique de Survivor: "Eye of the tiger".
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top