Mon compte
    La Piscine
    Note moyenne
    3,7
    6754 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Piscine ?

    194 critiques spectateurs

    5
    26 critiques
    4
    56 critiques
    3
    49 critiques
    2
    37 critiques
    1
    14 critiques
    0
    12 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Caine78
    Caine78

    5 821 abonnés 7 396 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 24 août 2012
    Il y a parfois des films où il ne se passe pas grand chose, et pourtant... « La Piscine » en fait partie, ce qui s'explique par plusieurs raisons. D'abord, difficile de nier la dimension incroyablement sensuelle de l'œuvre : cette « valse » des corps est assez somptueuse à regarder, d'autant que Jacques Deray le fait avec beaucoup de naturel, voire d'élégance. Je ne sais pas vous, mais moi, j'avoue que regarder Romy Schneider, plus sublime que jamais, vivre une relation « intense » avec Alain Delon au bord de la fameuse piscine, cela n'a pas de prix. Toutefois, si ces premières minutes sont évidemment très « plaisantes », l'intérêt du film ne s'arrête pas là : viennent bientôt s'ajouter deux nouveaux personnages, qui vont rapidement provoquer une tension très subtile et particulièrement intrigante. Non-dits, sous-entendus, tensions érotiques : ce quatuor « amoureux » évoluant devant nos yeux est un régal et montre une profonde maîtrise du réalisateur pour créer une atmosphère suffocante, à laquelle il est difficile de rester insensible. L'œuvre s'appuie en grande partie là-dessus, et c'est suffisant tant on est séduit par cet étrange univers, où la piscine (encore elle) tient une place prépondérante à de nombreux égards. Elle est en effet avec Jean-Pierre et Marianne le seul « personnage » présent du début à la fin, et garde une importance capitale jusqu'à la dernière minute, d'autant que toutes les scènes-clés s'articulent autour d'elle. Certains trouveront alors que les personnages ne sont pas attachants, mais en ce qui me concerne c'est avant tout ce qu'ils représentent qui m'a plu : j'ai horreur d'habitude des problèmes de riches qui s'ennuient, pourtant je dois avouer qu'ici ces derniers ont un pouvoir d'attraction étonnant, d'autant que le réalisateur ne cherche jamais à les idéaliser. C'est que cet ennui, ce malaise sont traités avec tellement de sobriété qu'on ne peut être que captivé, ces quatre héros restant suffisamment différents pour éviter tout effet de répétition. Ainsi, ce qui aurait pu être un exercice de style désespérément plat devient un film brillant et captivant, évoluant aux deux tiers en fausse intrigue policière sur fond d'enjeux moraux et sentimentaux complexes, à l'image d'une fin inattendue mais plutôt réussie : une œuvre à part dans le cinéma français, une des plus belles réussites de son auteur.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    50 abonnés 802 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 20 mai 2013
    Un film envoutant et sublimement mis en scène. D'un érotisme fou et d'une modernité extraordinaire, La piscine n'a pas pris une ride et reste d'une grâce incomparable. La mise en scène est époustouflante, délicate et toujours juste. Jacques Deray filme Delon et Schneider avec une virtuosité incroyable, la caméra est toujours là où il faut : elle capte les regards et sublime les corps, tournoie, s'immisce et laisse sans voix. Le scénario est distillé avec beaucoup de douceur et une certaine perversité et cette histoire de carré amoureux devient vite totalement prenante, le film passe comme un rêve, comme un soupir qu'on se permettrait sous le soleil de Provence. Magnifique !!
    septembergirl
    septembergirl

    551 abonnés 1 069 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 16 novembre 2013
    Un drame français des années 1970, au casting de qualité et à l'atmosphère chaude et ensoleillée. Cependant, le film manque de rythme, il est lent, et le scénario est banal et peu abouti. Une réalisation qui ne parvient à s'imposer ni comme un film policier ni comme un thriller psychologique. Un film de facture très classique, dénué de suspense, qui s'avère moins plaisant que "Plein Soleil" !
    fandecaoch
    fandecaoch

    934 abonnés 2 232 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 25 février 2016
    La Piscine : Un film assez surprenant a suive car on a du mal a le classé dans une catégorie bien précise. C’est un drame romantique sous forme de 8 clos car tous ce passe dans la villa non loin de la piscine… Et le film a cette faculté assez intrigant et maitrisé de plus on avance dans le film, plus on est surprit par les situations et rebondissement et on ne sait pas ou cela nous mène, il faut dire que le dernier quart est inattendu et vraiment, on est bouche bée de suive ça. Le truck aussi, c’est le rythme qui est assez lent, froid, tout dans le coté psychologique des choses, avec les dialogues, les réactions des personnages, encore une fois, c’est maitrisé. Il y a un vrai boulot sur les personnages et leurs manières d’interagir entre eux, un peu comme une pièce de théâtre, les dialogues sont nets, ils piquent de temps en temps et ça rend le tout efficace et prenant. Car pour la petite histoire, c’est un couple paisible, amoureux et tranquille dans la villa : piscine, détente, bronzage, le pied… Jusqu’au jour au un veille ami arrive avec sa très belle ville et la, ça va gêner. Donc va avoir un drame romantique assez mélimélo entre les personnages, c’est réussit entre les deux personnages principales, mais entre Alain Delon et la fille du gars, c’est plus ambigu, on ne sait pas trop… Mais sinon, il y a une véritable tension pendant les trois quart, et un suspense dans la dernière partie grâce a retournement de situation mais je vous en dis pas plus. Que dire des acteurs aussi a part qui crève l’écran, le couple Alain Delon et Romy Schneider est formidable, très charismatique, tout en retenu et dans la force du jeu, c’est impeccable. Et tout ça, admirablement bien mit en valeur par le réalisateur qui prend un soin particulier avec des zooms, des plans rapprochés… c’est très bien foutu, il a le sens du cadrage. Donc voila, un drame romantique en 8 clos qui sait nous captivé tout en nous intrigant.
    Estonius
    Estonius

    2 300 abonnés 5 156 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 13 novembre 2017
    On peut bâtir un film autour de ses seules têtes d'affiche encore faut-il qu'il y ait un scénario digne de ce nom. Ici le scénario est minimaliste et le reste est du remplissage. Les plans sont tous trois fois trop longs, on siffle des jus d'oranges n'en veux-tu, en voilà, et ça n'avance pas, on a des scènes inutiles, d'autres carrément grotesques (la scène des boules de mies de pain), des répliques complètement surréalistes comme quand Ronet dit à Delon "Choisit plutôt tes désirs que l'ordre du monde." (vachement naturel, la réplique, non ?). Schneider est très belle (c'est le moins que l'on puisse dire) mais pourquoi l'avoir continuellement coiffée et maquillée même quand cela ne s'imposait pas. Et puis Deray sait-il vraiment filmer ? il est intéressant de se passer plusieurs fois la scène de l'épicerie, vous constaterez que Schneider à une curieuse façon de faire ses courses, je prends tous les paquets et les boites qui sont juste devant moi, je les mets derrière, et je recommence, c'est quoi, ça ? Un seul plan nous surprend vraiment, c'est quand Delon flagelle Schneider avec une branchette, sinon bo
    Akamaru
    Akamaru

    2 729 abonnés 4 339 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 8 septembre 2010
    Considéré comme un film fameux,"La Piscine" brasse surtout de l'air,autour de protagonistes oisifs sous le soleil accablant d'une villa à proximité de St Tropez.Pourtant,après un début qui nous montre la perfection d'un jeune couple,entre ébats verticaux et jeux de mains jeux de malins,le thriller semblait lançé à l'apparition d'un ex-amant de la femme,et de sa fille.Quatuor qui s'échauffe sous une politesse apparente.Le face à face Alain Delon/Maurice Ronet tient ses promesses,notamment la scène de la noyade.Romy Schneider,que beaucoup vénèrent dans ce film,est loin d'être au top,jouant uniquement sur la réserve et la séduction.Mais Dieu que le rythme est lent.Pourquoi passer son temps à insister sur le désoeuvrement des 2 amants?Pourquoi ne pas avoir créé un suspense digne de ce nom alors que tous les ingrédients étaient réunis pour un huis clos suffocant?Pourquoi tout miser sur la plastique du couple mythique Delon/Schneider?De la non-réponse à ces questions,découle un film lymphatique,maniéré,bien photographié il faut dire,mais désespérément vain.
    conrad7893
    conrad7893

    248 abonnés 1 679 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    désolé je n'ai pas adhéré du tout
    2 heures d'ennui
    je ne comprends pas l'engouement pour ce film si ce n'est que pour la beauté des 2 acteurs
    au résultat un film lent sans action c'est vrai on ressent le malaise voulu avec les 4 protagonistes
    l’ambiguïté des relations à part cela rien ne se passe
    une grosse déception
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 6 novembre 2012
    De belles images, un Alain Delon très charismatique, un bon casting, mais à part ça... On s'emmerde. Les personnages nagent, baisent, parlent un peu, et c'est tout. Au final, La Piscine donne l'impression d'être un documentaire sur la jeunesse dorée des années 60, sans grand intérêt... Certaines scènes sont dignes d'un petit film érotique, aussi bien pour la mise en scène que pour les dialogues. Il ne suffit pas de prendre des acteurs connus et de les mettre à moitié nus près d'une piscine pour faire un bon film...
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Il ne se passe absolument rien pendant une heure, c'est la chronique d'un ennui, rien de très intéressant, quelques petits "événements", plus que minimes qui intriguent à peine. Et pour la suite, on se retrouve tellement dans le suggéré, le non-dit, qu'on finit par se désinteresser totalement de ce qui se passe, on attend avec impatience le générique.
    C'est dommage car il y a de très bons acteurs.
    Au final, c'est assez chiant.
    Parkko
    Parkko

    132 abonnés 2 020 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 4 septembre 2010
    Mais quel est l'intérêt de ce film ? Voilà une question qui me semble tout à fait justifier... Le principe du film c'est on prend quatre acteurs connus, on les fou dans une villa où il fera beau et chaud, on rajoute une piscine, ça se passera pas loin de st Tropez, et dessus on essaie de greffer vite fait des éléments pour qu'il y ait un semblant de scénario.
    En plus d'être globalement sans intérêt, le tout sonne très faux, que ça soit au niveau des dialogues, qu'au niveau du jeu des comédiens.
    Bruno François-Boucher
    Bruno François-Boucher

    89 abonnés 161 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 5 septembre 2020
    Un film très subtil, fait de non dits, où jamais rien n'est avoué, ni les sentiments, ni les ressentiments. Chacun s'imagine des choses sur les autres. Le film est souvent fait de silences, de gros plans qui peuvent paraître ennuyeux pour certains. Pourtant si l'on fait attention on peut lire sur les visages précisément ce que les personnages pensent : Birkin en pince pour Delon et croit qu'elle pourra le séduire, Ronet, toujours amoureux de Schneider, croit que sa fille couche avec Delon ; Schneider, elle, ne sait plus trop où elle en est avec les deux et finalement le seul qui sait ce qu'il fait, c'est le personnage de Delon. Mais comme il ne dit rien, personne ne sait ce qu'il pense vraiment. Il aime sa femme, un point c'est tout. Du coup Ronet en est jaloux jusqu'à l'humilier, Birkin en veut à Delon de se refuser à lui et Schneider attend que ça explose sans savoir que finalement elle retournera vers son mari. Ce film est comme un piège diabolique, un étau qui se resserre, un puzzle qui se reconstitue progressivement jusqu'au plan final. Le seul défaut à mon sens est que l'inspecteur qui n'est pas fou a bien vu que quelque chose clochait. Malgré l'absence de preuves il lâche un peu vite l'affaire.
    Le dernier plan, c'est que les personnages de Delon et de Schneider ont besoin l'un de l'autre. Lui parce qu'il l'aime et elle parce qu'elle le voit perdu sans elle. Du coup elle se sent prête à lui pardonner puisqu'elle n'a plus la force d'affronter la solitude après ce drame. Cet amour fou de son mari lui donne de la force, la sécurise et finit par avoir raison d'elle. Une fin similaire à "La femme infidèle" de Chabrol.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    501 abonnés 2 526 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 21 avril 2016
    Le type parfait de film esthétisant correspondant à la demande du public de 1969. Beau à voir, caméra quasiment exclusivement sur les corps au détriment de tout jeu d’acteur, thème strictement réduit à l’oisiveté, dialogues sans aucun intérêt, intrigue inexistante malgré une enquête policière. Il reste juste à regarder la triste façon de vivre de quatre personnages tous différents. ‘’La piscine’’ n’a pas vieillie, c’est nous qui avons changé et qui n’avons plus l’habitude de ce cinéma léché et contemplatif au rythme extrêmement lent. Certes, c’est du travail de professionnel mais quel ennui dégagé! Jean-Paul et Harry sont vides de sens, Pénélope est aigrie et méchante, seule Marianne dégage une certaine indépendance ce qui fait que Deray lui accorde un intérêt affectif qui se ressent. Delon a 33 ans est déjà un peu moins beau que dans ‘’Plein soleil’’ tourné 9 ans plus tôt, Romy à 30 ans nous éblouit par son éclat et sa féminité. Enfin, Birkin à 24 ans possède un charme certain. Le scénario, quoique inexistant et peu important dans ce contexte ethnologique de mauvais goût, aurait pu quand même construire autrement la scène nocturne de la piscine. Elle ajoute le sadisme à l’invraisemblance ce qui n’est pas un heureux mélange artistique. Une date dans le cinéma français, A voir pour les curieux de tout.
    cylon86
    cylon86

    2 211 abonnés 4 430 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 2 janvier 2013
    Film culte qui relança la carrière de Romy Schneider qu'Alain Delon exigea d'avoir comme partenaire, "La Piscine" a quelque chose de fascinant. Il ne se passe pas grand chose mais on sent à chaque instant les tensions, le désir, les non-dits. Le soleil de Provence ajoute à l'atmosphère quelque chose de pesant et fait des corps mouillés des acteurs des figures érotiques. D'ailleurs que ce soit Delon, Romy Schneider ou Maurice Ronet, ils sont tous très convaincants dans leurs rôles, cachant en eux quelque chose de salaud. Et pour l'époque le film est plutôt immoral, l'assassin n'étant pas puni et la scène de meurtre (dont une partie est filmée en un seul long plan) est vraiment très prenante.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 12 février 2008
    Un de ces films qui, devenus des classiques et patinés par le temps, font oublier qu'il sont, à la base, d'authentiques nanars. Scénario bancal,
    intrigue policière qui tombe vite à plat, personnages irritants (la débutante Jane Birkin en nymphette décérébrée), et un Delon plus "Delon" que jamais, avec sa mauvaise humeur légendaire...
    Je crois que ce film a surtout fait sensation par son dénouement immoral qui a du sembler
    "révolutionnaire" à l'époque, mais qui paraît aujourd'hui d'une banalité affligeante.
    Néanmoins, il faut avouer qu'on ne passe guère un trop mauvais moment en regardant "la piscine" : outre l'intérêt sociologique (la France des années 60), certaines scènes ont une puissance comique certes involontaire, mais indéniable. Ainsi, quand Romy Schneider fait un peu la gueule, et qu'Alain Delon, se demandant pourquoi elle fait du boudin, lui demande si c'est juste à cause du blaireau qu'il a noyé dans la piscine. Mais non, Alain, elle t'en veux pas pour ça, t'as vaguement estourbi un vieux pote y'a huit jours, elle va pas t'en ch*** une pendule! A noter aussi, le verbiage intello-libidineux dans les scènes de parlotte, et l'ambiance "BHL" avant l'heure : il voir ces comédiens-bellâtres (Alain Delon en tête) en train de se baguenauder avec la chemise ouverte jusqu'au nombril !! C'est à pleurer de rire...
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 21 juillet 2010
    Un film d'une platitude affligeante. L'équipe semble penser qu'un casting prestigieux en maillot de bain suffit à distraire le spectateur. Le scénario ne propose aucun suspense, tout est couru d'avance (tout est à la gloire d'un Alain Delon suffisant) et le huis-clos psychologique et étouffant promis et annoncé n'existe pas. Un film totalement inutile.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top