Mon AlloCiné
    Candyman
    note moyenne
    2,9
    1379 notes dont 150 critiques
    répartition des 150 critiques par note
    26 critiques
    38 critiques
    33 critiques
    31 critiques
    12 critiques
    10 critiques
    Votre avis sur Candyman ?

    150 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1192 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,5
    Publiée le 29 mars 2013
    Bernard Rose a réalisé deux chefs d’œuvre : Paperhouse et Candyman. Ce-dernier est un conte urbain absolument magistral, presque parfait, à voir de toute urgence. Il est doté d’une interprétation de qualité (surtout Virginia Madsen qui trouve probablement son meilleur rôle), de personnages très bien travaillés (Candyman bien sur mais surtout celui de Madsen) et même ses seconds rôles trouvent une vraie place dans le métrage. Rose creuse ses héros, il s’intéresse à leurs histoire, bâtit des relations peu communes, intercale le fantastique à la réalité des relations humaines (voir le couple de l’héroïne). Sur cet aspect Candyman est brillant. Il l’est autan dans son travail formel. La musique pour commencer est magistrale, Philipp Glass faisant une bande son merveilleuse, qui traverse le film de façon régulière et lui donne un cachet rare. Ensuite les décors. Tourné réellement dans Cabrini Green, cela se sent et dote le film d’un réalisme surprenant, compte tenu de son sujet et de son onirisme constant. Comme quoi même des lieux malsains, moches, de nos banlieues des années 60-70 peuvent être d’une poésie inattendue. La mise en scène de Bernard Rose est par ailleurs audacieuse. Elle prend son temps mais magnifie chaque plan. La photographie par contre manque un peu de contrastes et de profondeur, mais c’est là presque un détail. Avec cela Rose s’occupe de développer un scénario singulier (pour une fois la victime n’est pas celle que l’on croit, du moins pas au sens où on l’entend d’habitude). L’idée est vraiment très bonne et est très bien exploitée par le réalisateur tout au long d’un film calme mais jamais ennuyeux (les scènes d’action ou les meurtres sont très bien réparties au fil du métrage). Par contre les effets horrifiques sont plutôt restreints, mais à la vérité Candyman n’est pas vraiment un film d’horreur. C’est plus un conte fantastique mâtiné de scènes sanglantes. Sommet du genre « légende urbaine » très à la mode dans les années 90, contrairement à beaucoup de ses rivaux dans le domaine Candyman est doté d’un parfum très particulier de rêve, et d’émotions et privilégie vraiment cet aspect aux meurtres ultra-graphique et aux rebondissements à tout va. C’est d’une grande poésie, et le résultat est franchement unique. Par contre ne surtout pas entamer son visionnage avec l’idée d’un film d’horreur. Malgré quelques éléments bien sentis, dans l’ensemble Candyman ne délivre pas vraiment de frissons, car là n’est pas son but. Rose est un spécialiste dans la manière de travailler ses personnages, et à l’image de Paperhouse, c’est bien leurs relations (souvent complexes ou impossibles) qui intéresse le réalisateur. Une pépite.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2249 abonnés Lire ses 3 154 critiques

    5,0
    Publiée le 3 janvier 2014
    Très grosse surprise. Un film d’épouvante d’autant plus efficace qu’il s’ancre dans une lecture sociale de l’Amérique assez surprenante. Un très gros coup de cœur me concernant...
    Leodron
    Leodron

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 208 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2013
    Un des meilleurs films d'épouvantes de tous temps. Candyman a marqué son époque par sa bande-son inoubliable. La réalisation, le scénario et le casting sont superbes. Tony Todd est absolument terrifiant! A voir absolument.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    3,5
    Publiée le 26 juillet 2014
    Ah ce fameux Candyman ... Ça faisait un moment que je voulais revoir ce film d'horreur, il reste culte à bien des égards, notamment pour son côté mythe du croque-mitaine et bien sûr ça reste un bijou du genre 90s, des longs métrages d'épouvante comme ça on n'en fait plus malheureusement.

    L'histoire c'est celle de Helen (Virginia Madsen) étudiante à l'Université de Chicago qui pour le bien d'une thèse sur les légendes urbaines s'intéresse de près à celle de Candyman qui terrorise les habitants de Carbini Green un quartier défavorisé. Il suffit de prononcer son nom cinq fois devant un miroir pour qu'il apparaisse, peu farouche elle tente l'expérience avec sa collègue, rien ne se passe, jusqu'à ce que plusieurs semaines après elle tombe nez à nez sur Candyman dans un parking, le début d'une escalade vers la folie et l'horreur ...
    A signaler dès les premières minutes une certaine efficacité, la musique est excellente et l'introduction avec la voix rocailleuse de Candyman et ses gratte-ciel recouverts d'une nuée d'abeilles nous scotche tout de suite, on n'a aucun mal à rentrer dans l'histoire et on s'attache quasi directement au personnage de Virginia Madsen qui est excellente dans son rôle, la qualité d'écriture propose quelque chose d'intéressant, le mythe de Candyman, fruit de l'imagination du célèbre auteur fantastique Clive Barker, est formidablement retranscrit, que ça soit par des flashbacks ou des récits immersifs (comme cette scène du dîner où un professeur raconte la légende du croque-mitaine à Helen). Les apparitions de Tony Todd (acteur "one-shot", ou brièvement remarqué dans "Platoon") sont brillamment dosées, la dimension surnaturelle du personnage est très bonne, un peu le penchant afro-américain de Freddy Krueger avec un côté plus poétique mais gardant néanmoins sa part machiavélique.
    Passé l'heure du film le long métrage prend un second virage, légèrement kafkaien où Helen se retrouve instrumentalisée par Candyman, la forçant à tomber dans la folie pour là résoudre à le rejoindre dans les ténèbres, le schéma est un peu répétitif à ce moment là, c'est la seule fausse note du film, mais elle est tout de même rattrapée par cette thématique de l'adultère, où son mari la croyant internée s'empresse de la remplacer, ce qui donnera un twist final intéressant et cohérent si on suit cette ligne.
    Bernard Rose signe là son cinquième long métrage, sans doute le plus notable, qui lui vaudra au passage trois récompenses au célèbre festival du film fantastique d'Avoriaz en 1993 (Prix du Public, de la meilleure actrice (Virginia Madsen) et de la meilleure musique). On notera également la qualités des maquillages et effets spéciaux, je repense à cette scène assez dingue ou Tony Tood est recouvert de véritables abeilles de la tête aux pieds jusqu'à l'intérieure de la bouche.

    "Candyman" reste donc un film d'horreur culte qui n'a pas trop vieilli et qui mérite vraiment le coup d'oeil, si vous ne l'avez toujours pas vu faites vous plaisir en le regardant au milieu de la nuit avec un bon gros bol de pop corn.
    Terreurvision
    Terreurvision

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 499 critiques

    4,5
    Publiée le 7 décembre 2012
    Toute la magie et toute la force de Candyman se situe dans sa capacité à nous faire ressentir une certaine empathie, voire de la pitié pour son héroïne. Ses souffrances, endurées jusqu'au martyr, nous ramènent à l'injustice qui a fait de Candyman le monstre que l'on connaît. Touchant, intelligent, interprété avec talent, on se sort difficilement indemne de ce chef-d’œuvre de l'horreur urbaine. Lire notre critique complète sur le site Terreurvision.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3577 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2010
    Il est vrai qu'il y a de quoi être séduit par ce "Candylan" à plusieurs aspects. D'abord dans sa volonté et sa capacité à vouloir diriger le genre horrifique dans une autre direction, montrant alors une figure de meurtrier plus originale, mais aussi dans la manière de vouloir laisser apparaitre le film comme un thriller ou un polar de bonne facture. Ce qui s'avère être assez réussi, dans la mesure ou les milieux pauvre sont bien transcrits et que le scénario sait se faire prenant, soutenu par une excellente Virginia Madsen. Hélas, et cela malgré quelques scènes particulièreent bien senties, "Candyman" a tendance à laisser apparaitre quelques lourdeurs, aussi bien dans ses scènes de violence que dans un final un peu longuet et grandiloquent. Et que dire de la scène finale, sommet de ridicule et (presque) de bêtise. On se rend ainsi compte que ce "Candyman" aurait gagné à être encore plus travaillé, que ce soit sur la forme ou sur le fond (certais aspects du tueur auraient mérités d'être développés), mais ne soyons pas trop sévères pour autant, car il renouvelle tout de même assez bien le genre horrifique, doublé d'un aspect policier plutôt bien rendu. Pas mal donc.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 octobre 2014
    Candyman, c'est pour moi légèrement inférieur au remake de The Ring (oui, là pour le coup j'avais préféré la version moderne américaine à l'original) mais largement, très largement même, supérieur à Urban Legend ! Ce film d'horreur comportant des aspects dramatiques est un réel chef-d'œuvre, une pure réussite ! J'aime les long-métrages qui se démarquent des autres films du même genre et c'est le cas de Candyman grâce à sa poésie macabre qu'il est impossible de ne pas remarquer ! Niveau épouvante, il y a une ambiance qui rend assez mal à l'aise ainsi que des scènes plutôt gores pour l'époque même si je ne pense pas qu'aujourd'hui le film aurait été interdit aux moins de 16 ans. Le scénario est quand à lui bien ficelé et nous présente une histoire très captivante, notamment grâce à son suspens ; d'ailleurs en parlant de suspens, on est presque obligé de se demander si Helen est folle voire psychopathe ou réellement victime d'une Légende Urbaine s'avérant être plus qu'un mythe. Il y a un point important que j'aimerais abordé, il s'agit de la bande originale qui mériterais d'être plus connue ! La musique It Was Always you, Helen est particulièrement bien composée, je la trouve culte ! Les deux acteurs principaux sont hyper convaincants : Virginia Madsen est à fond dans son rôle, aucune autre actrice n'aurait pu faire mieux et Tony Todd est flippant dans le rôle titre, encore plus terrorisant que dans la saga Destination Finale ! Enfin, le long-métrage a plus de vingt ans mais n'a photographiquement pas pris une ride ! Stricte interdiction de faire un remake de ce classique du genre !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6375 abonnés Lire ses 10 765 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mai 2009
    Dans ce conte obscur au scènario astucieux, le cinèaste Bernard Rose transpose avec "Candyman" le thème du vampire dans une citè de Chicago qui nous montre l’èvolution américaine, tenue par les dealers et les gangs! Le spectre "Candyman", campèe par un impressionnant Tony Todd, hante ce ghetto en quête d'innocents qu'il tue d'un baiser mortel et èviscère avec son crochet! Trois fois primè au festival fantastique d'Avoriaz en 1993, ce film terrifiant, dont la perfection n’a pas d’ègal dans le genre, crèe une atmosphère lourde et sombre, sans que le rythme ne s'affaiblisse! "Candyman" a nècessitè la prèsence d'un entomologiste sur le tournage pour diriger les milliers d'abeilles qui recouvrent le visage de la remarquable et courageuse Virginia Madsen, lors d'une scène d'anthologie d'une rare intensitè! Frissons garantis pour ce film particulièrement rèussi...
    jthuil
    jthuil

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 234 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juin 2011
    Personnages intelligents, interprétation de qualité supérieure, ancrage dans des questions sociales pour donner corps à une histoire teintée de romantisme morbide... Un scénario qui taille dans le gras et qui s'obstine à atteindre ses objectifs. Gore, violent et flippant. Bref, du cinéma d'horreur subversif, comme on en a fait trop peu.
    rolly-tyler
    rolly-tyler

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 610 critiques

    0,5
    Publiée le 7 février 2012
    Un très mauvais film ennuyeux comme il faut avec une mauvaise histoire.Un film d'horreur qui ressemble plus a un thriller qu'a autre chose.
    Il ne me donne pas envie de voir les suites .
    Arnaud D
    Arnaud D

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 760 critiques

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2013
    Culte sanglant , du clive barker en somme , mais moin pervers que certaine ces adaptation , mais Tony tod en reste pas moin angoissant
    Franck V
    Franck V

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 695 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mai 2013
    Film sur les légendes urbaines assez prenant. Assez violent par moment et bien interprété...
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 544 critiques

    2,5
    Publiée le 14 mai 2010
    Plutôt original, une B.O superbe, une réalisation plutôt bonne. Manque un vrai rythme et plus de scénes d'horreur à proprement parler. On reste sur notre faim. Dommage.
    WinslowLeach666
    WinslowLeach666

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 359 critiques

    5,0
    Publiée le 2 décembre 2008
    Adapté d'une nouvelle de Clive Barker (librement adapté quand on connait la nouvelle) , Candyman est un petit film qui prends vraiment notre attention pour nous liberer en fin de métrage nous laissant le goût d'une petite réussite dans les yeux.
    eldarkstone
    eldarkstone

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 407 critiques

    2,0
    Publiée le 8 juin 2013
    Ce film avait peut-être bien une réputation de grand film d'horreur il y à des années, mais cela à bien changé ... En effet, si les images n'ont pas trop vieillies, par contre, l'histoire est à peine prenante, c'est lent et chiant, mettant trop de temps à vraiment démarré, pour à peine se lancer. A peine des frissons, à peine de sang ... Vraiment pas terrible.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top