Mon AlloCiné
    L'Odyssée de Pi
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L' Odyssée de Pi" et de son tournage !

    Un roman récompensé

    L'Odyssée de Pi est l'adaptation d'un roman fantastique de Yann Martel, récompensé par de nombreux prix dans plusieurs pays, tels que le "Commonwealth Writers Prize" au Canada en 2002, le prix sud-africain "Boeke" en 2003, ou encore le prix de la "meilleure fiction pour adulte" d'Asie-Pacifique en 2004.

    Une traduction cinématographique

    L'auteur Yann Martel déclare au sujet de l'adaptation cinématographique de son œuvre L’Histoire de Pi : "Mon livre a été traduit dans quarante-deux langues. Le voir adapté au cinéma, c’est une autre traduction qui s’opère. Le langage du cinéma est universel, et c’est un plaisir de voir l’histoire traduite de cette façon."

    Pour le meilleur et pour le Pi

    Le réalisateur du film Incassable, M. Night Shyamalan, s'était montré pendant un temps intéressé pour écrire le scénario et réaliser le film. Mais le cinéaste a finalement préféré se concentrer sur La Jeune fille de l'eau. Les studios Fox 2000 ont donc fait appel à Alfonso Cuarón, le réalisateur de Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, puis à Jean-Pierre Jeunet, avant de finalement confier le projet au cinéaste taïwanais Ang Lee.

    Goût du risque

    Le réalisateur Ang Lee déclare avoir voulu s'attaquer au projet par goût du challenge : "Ce qui m’a attiré dans ce projet c’est que le livre avait l’air impossible à adapter au cinéma". Il ajoute : "Je me disais qu'une personne lucide ne serait pas capable de se lancer ni de mettre de l’argent dans cette entreprise. Voilà pourquoi ce film est devenu mon destin et ma foi."

    Note d'intention

    Selon Ang Lee, l'aspect le plus important de ses films réside dans les personnages, dans leur évolution et dans la manière dont leurs relations évoluent avec les autres. Tout le reste vient après. "C'est ma façon de travailler et c'est comme ça que nous avons élaboré le scénario de l'Odyssée de Pi", déclare-t-il.

    3ème dimension

    Pour la première fois de sa carrière, le réalisateur Ang Lee s'est attaqué à la 3D. Il déclare à ce sujet : "Pendant la conception du film, on a tout misé sur l’imaginaire, et je me suis dit qu’il fallait parier sur une autre dimension, celle de la 3D". Le cinéaste ajoute : "C’est quelque chose que je ne connaissais pas, et il s'agit pour moi d'une nouvelle forme artistique, d'un nouveau média. La 3D permet de voir à l’intérieur des choses, et c'est ce qui m'a intéressé."

    Lieux de tournage

    L'Odyssée de Pi a essentiellement été tourné en Inde et à Taïwan. En tout, l'équipe du film s'est déplacée dans 18 lieux différents au niveau de Pondichéry et de sa périphérie.

    Deux frères

    C'est en accompagnant son frère à l'audition de L'Odyssée de Pi, que Suraj Sharma s'est fait remarquer et a finalement décroché le rôle à sa place.

    Témoignage

    Avant d’écrire le scénario du film, Ang Lee a tenu à rencontrer l'écrivain Steve Callahan, un rescapé d'un naufrage qui avait survécu 76 jours sur un radeau dans l'océan Atlantique. Suite à cet entretien, le réalisateur taïwanais lui a demandé de participer à l'écriture du film.

    Oscars 2013

    L'Odyssée de Pi a remporté plusieurs Oscars à la cérémonie de 2013 : meilleur réalisateur pour Ang Lee, meilleure photographie, meilleurs effets visuels et meilleure musique.

    Parole d’un rescapé

    Le comédien Suraj Sharma a lui aussi rencontré le rescapé Steve Callahan afin de mieux se représenter les expériences traversées par Pi : "On a beaucoup parlé", déclare le jeune acteur. "Steve m'a raconté que lorsque l'on est seul au milieu de l'Atlantique, il y a comme un grand vide en nous. Les émotions sont donc rares, mais quand elles surgissent, elles sont énormément amplifiées et deviennent vraiment puissantes. C’est ce que j’ai essayé de retransmettre dans mon jeu d'acteur."

    Piscine

    L’acteur Suraj Sharma a passé la majeure partie du tournage dans un bassin de 70 mètres de long, 30 mètres de large et 4 mètres de profondeur. Ce gigantesque réservoir possédait une capacité de 6,4 millions de litres et a permis au cinéaste de reproduire les différents états de la mer.

    Au poil !

    "La plus grande difficulté du film a été le tigre", a déclaré le réalisateur Ang Lee. "Il devait absolument être conçu par ordinateur, sans quoi certaines parties du film auraient été impossibles à tourner". Pour créer numériquement la fourrure du tigre, il a donc fallu mobiliser quinze personnes, qui ont dû concevoir méticuleusement les 10 millions de poils du fauve.

    Et le tigre est en lui...

    Le tigre numérique a été créé en grande partie sous le contrôle du superviseur des effets visuels Bill Westenhofer, qui avait notamment travaillé sur le lion Aslan pour Le Monde de Narnia.

    "French touch"

    Le tigre répondant au nom de Richard Parker est en grande partie le résultat d'effets spéciaux. Néanmoins, ce résultat n'a été obtenu qu'après une observation minutieuse de quatre tigres bien réels. Pour cela, Ang Lee a fait appel au dresseur français Thierry Leportier qui avait déjà été impliqué dans les scènes de félins du péplum Gladiator. Le réalisateur taïwanais a déclaré à son sujet : "J’ai beaucoup appris de lui, il ne dresse pas ses animaux avec de la nourriture, mais avec du respect et de la discipline."

    Quatre tigres pour un

    Une trentaine de plans ont été tournés avec quatre véritables tigres. Trois de ces animaux venaient de France et un du Canada. Le mâle français nommé "King" a été le modèle principal, tandis que les deux femelles françaises ont été utilisées pour modéliser les mouvements les plus agressifs de l'animal. Selon Ang Lee : "Les tigresses sont en effet plus agressives que les mâles."

    Tant "Pi"...

    Andrew Garfield, l'acteur de The Amazing Spider-Man, était pressenti pour jouer dans L'Odyssée de Pi, mais c'est finalement Tobey Maguire, l'acteur principal de l'autre adaptation de Spider-Man, qui a hérité du rôle. Néanmoins, celui-ci a vu sa prestation coupée au montage, et a été remplacé par l'acteur Rafe Spall. Le réalisateur Ang Lee justifie ce choix en déclarant que Tobey était trop connu pour un si petit rôle, et sa prestation aurait troublé le rythme du film.

    Un zoo fictif

    Le zoo fictif du film a été créé dans les jardins botaniques de la ville de Pondichéry. Ce parc avait à l'origine été créé par les Français au début du XXème siècle. Le chef décorateur David Gropman raconte à ce sujet : "Cela nous a permis de mêler l’influence de l’architecture et des jardins botaniques français à une esthétique indienne. Guidés par les remarques d’Ang, nous avons donc créé le zoo de toutes pièces."

    Temps de préparation

    L'entière conception du film a duré 3 ans et demi, dont un an de préparation.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    • The Father (2020)
    • Le Discours (2020)
    • Adieu Les Cons (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Drunk (2020)
    • Un homme en colère (2021)
    • Promising Young Woman (2020)
    • Chacun chez soi (2019)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • Villa Caprice (2020)
    • Sans un bruit 2 (2020)
    • Mandibules (2020)
    • Les 2 Alfred (2020)
    • L' Oubli que nous serons (2020)
    • Envole-moi (2020)
    • Nobody (2021)
    • Des hommes (2020)
    • ADN (2020)
    • Méandre (2020)
    Back to Top