Notez des films
Mon AlloCiné
    Je m'appelle Hmmm...
    Bande-annonce Je m'appelle Hmmm...
    23 avril 2014 / 2h 01min / Drame
    De Agnès Troublé
    Avec Lou-Lélia Demerliac, Sylvie Testud, Jacques Bonnaffé
    Nationalité français
    Bande-annonce
    Presse
    2,1 11 critiques
    Spectateurs
    2,9 23 notes dont 5 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

    Une fiction, la fugue d'une fillette de 11 ans, aînée de 3 enfants, la mère absente, le père prédateur, la grand-mère trop pure pour imaginer ce qui se passe. Classe de nature la fillette disparait… Elle est montée dans un camion ; un road movie merveilleux et tragique en compagnie d'un routier écossais, un voyage initiatique, une rencontre, des rencontres "où l'amour se pose".

    Distributeur A3 Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD 07/07/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 119630

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.57 €
    Je m'appelle Hmmm...
    Je m'appelle Hmmm... (DVD)
    neuf à partir de 12.98 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Je m'appelle Hmmm... Bande-annonce VF 1:20
    Je m'appelle Hmmm... Bande-annonce VF
    194740 vues

    Acteurs et actrices

    Lou-Lélia Demerliac
    Rôle : Céline
    Sylvie Testud
    Rôle : La mère de Céline
    Jacques Bonnaffé
    Rôle : Le père de Céline
    Douglas Gordon (II)
    Rôle : Peter Ellis, le camionneur
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Télérama
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Libération
    • Première
    • TéléCinéObs
    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    11 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 367 abonnés Lire ses 1 789 critiques

    0,5
    Publiée le 26 avril 2014
    La richissime créatrice de mode agnès b. ("b." pour "Bourgois" - elle fut l'épouse de l'éditeur Christian Bourgois, entre ses 17 et 20 ans, le temps d'engendrer 2 enfants - et le tout en minuscules pour faire genre) sort son premier "long", à plus de 70 ans... (qu'elle a coécrit) sous son identité réelle d'Agnès Troublé (mais - on ne se refait pas.... en signalant au générique que l'on a affaire à quelqu'une de connu sous tel ...
    Lire plus
    dejihem
    dejihem

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 538 critiques

    0,5
    Publiée le 2 mai 2014
    Dommage pour moi de ne pas avoir lu la presse ciné avant d'aller voir ce film. Je confirme que ce film est une purge prétentieuse et esthétisante.
    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 707 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2014
    Une vision de l'inceste, de l'abus sexuel tout en finesse. La tendresse, qui circule entre le camionneur écossais et la fillette est poignante. La tension instaurée par l'abuseur est omniprésente durant tout le film, elle parasite justement ces moments de tendresse partagée, où l'on se demande sans arrêt si là encore, les choses vont basculer dans le sordide. Le traitement de l'abus sexuel a encore du chemin à accomplir. L'aveu d'abus ...
    Lire plus
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    2,5
    Publiée le 24 avril 2014
    Cela devait être une belle histoire , mais ça traîne beaucoup trop.
    5 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secret de tournage

    Premiers pas

    Je m'appelle Hmmm est le premier long-métrage réalisé par Agnès Troublé. Elle avait cependant déjà réalisé un moyen-métrage documentaire, "Une sorte de journal vidéo", en 2011 et s'attachait, depuis que Christian Bourgois lui avait fait découvrir le cinéma au début des années 2000, à réaliser de courts films de deux ou trois minutes mettant ses créations vestimentaires en situation.

    Attendu et recherché

    Je m'appelle Hmmm étant le premier film réalisé par une star du monde vestimentaire, les festivals se sont arrachés à la présence d'Agnès Troublé et de son film. On a ainsi pu la voir au Glasgow Film Festival, ainsi qu'à Tokyo Filmex et aux festivals d'Abu Dhabi et de New York.

    Scénariste avant cinéaste

    Agnès Troublé, dit Agnès B., a écrit le scénario de Je m'appelle Hmmm d'une traite, avant même de savoir tenir une caméra ou de filmer en amateur avec un appareil photo, il y a une dizaine d'années. L'histoire n'est pas autobiographique mais vient d'un entrefilet du "Monde" sur un prévenu, suicidé avec le coupe-papier qui était posé sur le bureau du juge en train de l'interroger. La réalisatrice imagina alors ce qui avait pu amener cet homme à ac... Lire plus

    Dernières news

    Agnès B. bientôt derrière la caméra
    NEWS - Tournages
    vendredi 23 mars 2012

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2012.

    Commentaires

    • Daniel C.
      C'est drôle qu'un sujet si grave provoque de telles réactions acerbes. Oui, il y a un climat de pesanteur dans ce film, oui, les déplacements géographiques semblent étrangement lents en regard de la distance kilométrique parcourue, mais échapper à une relation incestueuse, à un climat ou à une réalité d'abus sexuel, ça prend du temps. Au lieu de taxer Agnès b. de je ne sais quelle opportunité bourgeoise, soulignons comment la réalité de l'inceste est dévoilée à ce chauffeur écossais au travers d'une gestualité enfantine certes explicite, mais pleine de tact. "Salaud" commente le camionneur, qui s'empare instantanément de la révélation, avec tact et finesse. Il en paiera le prix fort, ce père endeuillé, meurtri, qui revit de/dans cette rencontre inattendue, imprévue pour lui.En tant que spectateur, je n'ai pas eu envie de reporter sur la cinéaste le poids de mon malaise. Bravo, chère Agnès b.
    Voir les commentaires
    Back to Top