Notez des films
Mon AlloCiné
    La Bataille de Solférino
    Bande-annonce La Bataille de Solférino
    18 septembre 2013 / 1h 34min / Drame
    De Justine Triet
    Avec Laetitia Dosch, Vincent Macaigne, Arthur Harari
    Nationalité français
    L'extrait Ce film en VOD
    Presse
    3,8 19 critiques
    Spectateurs
    2,7 528 notes dont 90 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    6 mai 2012, Solférino. Laetitia, journaliste télé, couvre les présidentielles. Mais débarque Vincent, l'ex, pour voir leurs filles. Gamines déchaînées, baby-sitter submergé, amant vaguement incrust, avocat misanthrope, France coupée en deux : c’est dimanche, tout s'emmêle, rien ne va plus !
    Distributeur Shellac
    Récompenses 2 prix et 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD 01/04/2014
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 01/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 133081

    Regarder ce film

    En VOD
    Cinemasalademande Location dès 3,99 €
    Orange Location dès 2,99 € HD
    ARTE Boutique Location dès 3,99 € HD
    UniversCiné Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 11.33 €
    La Bataille de Solférino
    La Bataille de Solférino (DVD)
    neuf à partir de 10.24 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Laetitia Dosch
    Rôle : Laetitia
    Vincent Macaigne
    Rôle : Vincent
    Arthur Harari
    Rôle : Arthur
    Virgil Vernier
    Rôle : Virgil
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 375 critiques

    1,0
    Publiée le 20 septembre 2013
    Présenté ainsi, qui plus est sous couvert d’un regard sociologique (et neutre ?) sur une génération de trentenaires victimes de la précarisation, et visiblement à côté de leurs pompes, le projet paraissait excitant. Se posait aussi la question de savoir comment Justine Triet allait utiliser ce matériau bigarré et foutoir des interviews sur le vif de militants passionnés, à droite (un peu) comme à gauche (beaucoup). La réponse ...
    Lire plus
    brunetol
    brunetol

    Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 171 critiques

    0,5
    Publiée le 8 mai 2014
    Le premier travail de l'apprenti-critique va consister a essayer de prendre le problème calmement. Ce ne sera pas le plus simple : nous sommes là face à un objet particulièrement coriace, ayant bénéficié d'un accueil presse ahurissant, quasi-unanime. Reconnaissons au film une qualité : l'opportunisme, le culot de la réalisatrice qui a eu une seule bonne idée et s'y est cramponnée : profiter du deuxième tour de l'élection ...
    Lire plus
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 499 abonnés Lire ses 2 075 critiques

    1,0
    Publiée le 10 novembre 2013
    J'avais raté "la bataille de Solferino" à sa sortie en septembre et suis allé le/la voir hier au Studio Galande, la salle préférée des cinéphiles retardataires. La critique avait encensé ce film de Justine Triet, une jeune réalisatrice qui avec Yann Le Quellec ("Je sens le beat qui monte en moi"), Antonin Peretjako ("La fille du 14 juillet") et Guillaume Brac ("Un monde sans femmes"), fait partie de la génération montante. Ces ...
    Lire plus
    ouadou
    ouadou

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 292 critiques

    0,5
    Publiée le 7 janvier 2014
    Plutôt curieux et attiré par ce film, j'ai été submergé par sa nullité. Une sorte de symbole de faux film d'auteur moche sans aucune tenue. UN court métrage de 15 minutes qui s'étire pendant 1h30 ! Tout est une sorte d'impro en roue libre pour se la jouer naturel mais on se croirait chez AB productions, et pourtant j'adore Vincent Macaigne mais là, même lui rame et à force d'improviser chaque scène, on a l'impression que ce petit ...
    Lire plus
    90 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Premier long-métrage

    Après avoir réalisé 3 documentaires, la cinéaste Justine Triet tourne en 2010 son premier court métrage Vilaine fille, mauvais garçon en 2010. Le succès de ce dernier confirme le choix de la réalisatrice de se lancer dans la fiction et donc de tourner La Bataille de Solférino, son premier long-métrage.

    Le quatrième film avec le plus de figurants

    A moins de disposer d’un budget colossal, il est presque impossible de recréer à l’écran l’ambiance qui se dégage d’une foule de militants le jour des élections. La réalisatrice a donc décidé de tourner les scènes en extérieur le jour même des résultats des élections présidentielles de 2012 : "C’était un luxe énorme d'avoir dix mille figurants". La Bataille de Solférino se classe ainsi juste après Le Seigneur des anneaux : le retour du roi q... Lire plus

    Plus vrai que nature

    Les acteurs ont été choisis pour leurs ressemblances comportementales avec les personnages, car ils devaient être capables d’improviser autour du texte en raison des nombreux éléments perturbateurs de la foule : "C’était très drôle de voir les militants intervenir dans leur dispute rue de Solférino, un peu comme dans une caméra cachée", confie Justine Triet.

    Dernières news

    Laetitia Dosch en "Jeune femme" : portrait d'une jeune actrice
    NEWS - Interviews
    mercredi 1 novembre 2017
    "Jeune femme", Caméra d'or au Festival de Cannes en mai dernier, sort sur grand écran ce mercredi, mettant au premier plan...
    Champs-Elysées Film Festival 2017 : rencontre avec Karidja Touré et Laetitia Dosch, membres du jury
    NEWS - Festivals
    samedi 17 juin 2017
    La 6e édition du Champs-Elysées Film Festival a commencé jeudi soir, avec des compétitions de longs et courts métrages français...
    11 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2013.

    Commentaires

    • I'm A Rocket Man
      Ce film est le pire film que j'ai vu je pense... un ramassis de clichés bobos et gauchistes sur fond de néant ! C'est clair il ne se passe rien... juste des cris de gamins dans le fond, des personnages lourds et pénibles qui se chamaillent sur des sujets politiques avec un brouhaha permanent en fond sonore. En bref un calvaire ! Jamais un personnage ne m'a autant tapé sur les nerfs que le Vincent de ce film ! Des paires de claques !! A fuir comme la peste si vous ne voulez pas perdre 1h30 de votre temps et vous tirer les cheveux tellement vous en ressortirez gavés !
    • elriad
      bien d'accord ! avant même de lire les critiques, j'en connaissais la teneur. le ramassis de réacs, d'incultes, de blaireaux souvent issus de la fachosphère allait se lâcher comme pour la vie d'Adèle ou ce genre de film... mieux vaut faire sien dans ce cas le proverbe: les chiens aboient, la caravane passe ....
    • achille A.
      pitié, Eschylle.que signifie pour toi "s'y mettre" ? être à la hauteur de la vacuité du film ?ce cinéma, et ses fidèles, qui nous prennent de haut, ça commence à bien faire !je ne vois rien d'une vox populi amer et dégueulante dans les commentaires,simplement que ce film est une ineptie et que certains ont bien le droit de le dire.
    • eschylle
      C'est toujours étonnant comment on peut mélanger critique et vox populi amer et dégueulante. Pas fier de vous, rien à lire, rien à prendre dans vos commentaires. Éventuellement on attend de voir ce que vous allez faire quand vous vous y serez mis. Avec tout de même le fort pressentiment que ça n'arrivera jamais.
    • bbrebozzo
      Parti avant la fin ... Insupportable .
    • Okoff Boro
      Bof, bof cette Bataille de Solférino...http://www.borokoff.net/comedi...
    • beautybeast
      C'est un chef d'oeuvre. J'ai adoré. C'est magnifique de voir ça. La naissance d'une grande réalisatrice. Je n'attend qu'une chose: ces prochains films. C'est courageux, beau, puissant, violent, drôle. Les acteurs, les seconds rôles et même les 10 000 figurants sont parfaits. Ca change du reportage télé, ça change du ronronnement français. Enfin de la réalité bien traitée dans les fictions françaises, famille monoparentale, enfer d'être une femme "libérée", tout pouvoir de la mère en justice, ineptie d'une démocratie vivante tout les cinq ans, vacuité des chaînes infos en direct, cauchemard des micro-appartements parisiens, présences despotiques des enfants, hystérie des hommes, silence des femmes. J'en suis encore bouleversé! Courrez-y! C'est un film peu distribué et ça mérite vraiment d'être vu au cinéma!
    • Karmacomaa
      y a pas une meilleure direction d'acteurs qu'une autre, mais vaut mieux donner la liberté aux interprètes plutôt que de les manipuler.manque de sincérité ? mec quand un réalisateur réfléchit TROP à son film il peut carrément s'emprisonner et donner un truc qui sonne complètement faux
    • Karmacomaa
      euh ouais PETERBITFENDER, moi j'ai pas aimé le film mais pourtant je ne vois pas où est le mal dans l'improvisation, dans l'instinct, dans l'indécision. Ça peut donner au contraire de très belles choses.Alors tu vois ton culte de la maîtrise tu peux te le garder
    • PETERBITFENDER
      C'est laid, c'est creux, la grande histoire dans la petite histoire, pourquoi pas mais ça n'apporte rien de plus ici. De plus la présentation hier soir en avant première au Mk2 Quai de Seine par l'équipe et la réalisatrice a démontré ce que le film laisse soupçonner : un film de potes tourné à l'arrache sans véritable écriture, avec des dialogues improvisés, etc... Pourquoi pas. Mais rien de nouveau ici, et on veut surtout nous faire miroiter une certaine maîtrise de la mise en scène. Tout le contraire, en somme... Hier soir, leur intervention ne concernait qu'eux, complètement centrés sur eux-mêmes, ignorant les questions des personnes présentes dans la salle, enchaînant toujours entre eux les "private jokes". La course à l'ego. (Qui n'intéresse personne). Un des acteurs (Oh ! le malheureux)a osé dire : "La réalisatrice nous laissait dire ce qu'on voulait". La vérité sortait de sa bouche. De suite, Mlle Triet, sous ses airs faussement d'e jeune ingénue semi-intello parisienne et bonne copine, le reprend afin de le faire taire sur la vérité d'un tournage en roue libre. Elle dit : "Il n'y a que toi qui ne voulais pas respecter mes dialogues." L'acteur a trop parlé, elle lui cloue le bec et ceci, toujours sous ses airs de fille "sympa-je-suis-trop-fo-folle-et-super-cool-mon-dieu-je-m'aime-regardez-moi". Bref, fausse spontanéité, et un manque de sincérité dans tout ça. Je me suis posé la question : que restera-t-il de ce film dans 10 ans ? Rien. Aujourd'hui, pour moi, il n'existe déjà plus.
    • Johnny D.
      @Rubin L. : c'est clair... ce soi-disant renouveau du cinéma français (lancé par les Cahiers du Cinéma) est SÉRIEUSEMENT agaçant. Tain c'est bon quoi, j'ai l'impression que je dois faire des films de commande pour Stéphane Delorme.
    • Sorour Macaigne
      à très vite voir notre précieux VINCENT MACAIGNE .
    • Go with The Blog
      Gagnez des invitations pour la projection privée du film LA BATAILLE DE SOLFÉRINO à Paris, en présence de l'équipe du film !! com/ photo.php?fbid=696770850337538&set=a.407543912593568.112992.386025914745368&type=1
    • spider1990
      3/5 Une double vision entre le duel final de la présidentiel de 2012 et un ex-couple : ayant tout les 4 une vision différente des choses. Un combat un peu trop acharné, même si tout le monde veulent que justice soit faite, il faut bien manier les ingrédients pour en sortir vainqueur. Certaines batailles valent le coup, mais il faut attendre un certain temps pour que le miracle s’accomplisse.
    • Tangi P.
      lol Rubin
    • Rubin L.
      est-ce qu'il faut avoir Vincent Mc Caigne dans le casting pour faire parti du nouveau cinéma français ?
    Voir les commentaires
    Back to Top