Notez des films
Mon AlloCiné
    28 jours plus tard
    Bande-annonce 28 jours plus tard
    28 mai 2003 / 1h 52min / Science fiction, Epouvante-horreur
    De Danny Boyle
    Avec Emma Hitching, Christopher Dunne, Alexander Delamere
    Nationalité britannique
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,1 16 critiques
    Spectateurs
    3,8 23178 notes dont 1405 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d'une rage incontrôlable, bondissent sur leurs "sauveurs" et les massacrent.
    28 jours plus tard, le mal s'est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n'est plus qu'une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux "Contaminés" assoiffés de violence. C'est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d'un profond coma...
    Titre original

    28 Days Later

    Distributeur UFD
    Voir les infos techniques
    Année de production 2002
    Date de sortie DVD 25/02/2004
    Date de sortie Blu-ray 03/11/2010
    Date de sortie VOD 01/09/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Box Office France 0 entrées
    Budget 8 000 000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    28 jours plus tard Bande-annonce VO 1:26
    28 jours plus tard Bande-annonce VO
    328774 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Cinétrip N°6 - Londres 7:37
    Cinétrip N°6 - Londres
    69365 vues
    Merci Qui? N°11 - "28 jours plus tard" 1:22
    Merci Qui? N°11 - "28 jours plus tard"
    27639 vues
    Top 5 N°37 - Les fins auxquelles vous avez échappé 2:18
    Top 5 N°37 - Les fins auxquelles vous avez échappé
    108161 vues
    16 vidéos

    Acteurs et actrices

    Emma Hitching
    Rôle : La Mère de Jim
    Christopher Dunne
    Rôle : Le père de Jim
    Alexander Delamere
    Rôle : Mr. Bridges
    Kim McGarrity
    Rôle : La fille de Mr. Bridges
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Première
    • Aden
    • Ciné Live
    • L'Express
    • Mad Movies
    • Studio Magazine
    • Chronic'art.com
    • Le Figaroscope
    • Novaplanet.com
    • Obejctif-Cinema.com
    • Zurban
    • Cahiers du Cinéma
    • Libération
    • MCinéma.com
    • TéléCinéObs
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    ChroniqueMécanique
    ChroniqueMécanique

    Suivre son activité 271 abonnés Lire ses 214 critiques

    5,0
    Publiée le 17 janvier 2010
    Sans aucun doute l'un des tout meilleurs films d'horreur des années 2000. Le scénario est très bien écrit, cohérent, intelligent, et donne un souffle rare à ce qui aurait juste pu être un nouveau film de zombie, comme il y en a des centaines. Au lieu de ça, il dépoussière le genre, lui offrant un look trash, à la fois très moderne et un peu kitsch et une histoire plutôt brillante, réfléchie et souvent originale, pas uniquement ...
    Lire plus
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 856 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juillet 2013
    Un film poignant, gore, stressant et intelligent, qui déroge aux règles habituels du genre zombi pour plus s'attarder sur la psychologie des personnages et sur le fait d'être seul au monde, désarmé et abandonné. Danny Boyle confirme son statut d'excellent réalisateur grâce à une mise en scène soignée et à une bande-son de grande qualité.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 515 critiques

    4,5
    Publiée le 11 juillet 2014
    Film culte de morts-vivants et ils ne sont pas légions de ce niveau là donc à voir et à revoir. Étant amateur du genre, je dis merci à Danny Boyle.
    Amparo S.
    Amparo S.

    Suivre son activité 73 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 27 mai 2013
    Il s'agit certainement du meilleur film de zombies que j'ai vu jusqu'à aujourd'hui. Point de morts vivants qui marchent à la vitesse de la limace desséchée un jour de soleil, mais des zombies extrêmement rapides et aussi hargneux qu'une mégère le premier jour des soldes. Pour le coup, ces "goules" sont vraiment, vraiment enragées et foutent les pétoches. ça change, et c'est bien ! Ce film brise les clichés sur les zombies, les ...
    Lire plus
    1405 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Un tournage en vidéo numérique

    L'idée de tourner 28 jours plus tard en vidéo numérique émergea dès les premières étapes du développement du script. "La vidéo numérique introduit une ambiance et une esthétique décalées. Elle apporte un look interessant à cette science-fiction réaliste et nous a fourni un instrument très fléxible, particulièrement adapté aux scènes de rues qui necessitaient une grande vitesse d'exécution". (Andrew MacDonald producteur du film)

    Parole d'auteur

    C'est Alex Garland, auteur de La Plage, précédent film de Danny Boyle, qui est le scénariste de 28 jours plus tard. Celui-ci définit ainsi son histoire :"28 jours plus tard se situe au croisement du film de guerre, du film de zombies des soixantes-dix et de la S.F. anglaise, notamment de J.G Ballard et John Wyndham."

    Le tournage

    Le tournage de 28 jours plus tard, d'une durée de 9 semaines, débuta le 1er septembre 2001. Deux mois plus tôt, l'équipe avait filmé les déambulations de Jim dans un Londres d'apocalypse. Opérant aux premières lueurs de l'aube, elle avait bénéficié d'une circulation réduite et avait pu bloquer sans peine certains axes de la capitale. La scène du panneau de photos et messages personnels fut tournée à Piccadilly Circus, quelques jours avant les att... Lire plus

    Dernières news

    Projections tests : quels impacts ont-elles vraiment sur les films ?
    NEWS - Culture ciné
    samedi 12 septembre 2020
    Les projections tests de films sont toujours un moment de tension et de stress pour l'équipe d'un film, réalisateur en tête,...
    Devs (Canal+) : 5 choses à savoir sur son créateur Alex Garland
    NEWS - Séries à la TV
    jeudi 27 août 2020
    A l'occasion de la diffusion de la série Devs sur Canal+, retour sur la carrière de son créateur Alex Garland (Ex Machina,...
    46 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2002, Les meilleurs films Science fiction, Meilleurs films Science fiction en 2002.

    Commentaires

    • CreedTime
      Non... Des inféctés oui... Des zombies, non ! Des zombies sont des morts qui reviennent à la vie, ce qui n'est pas le cas dans ce film !
    • Benoist R.
      Sisi c'est des zombis !
    • kellymanu
      Pour ceux qui se demande : la version bluray est absolument dégueulasse et c'est voulu comme ça, choix du real. On se demande bien pourquoi....
    • Karl M
      Le gros beans quand vers 48 min ils dévalisent un supermarché ! Electricité, produits très frais, etc...Ciao le postulat du film, telle une capsule intemporelle consuméro-néolibérale.
    • Naewin
      Un des meilleurs films de zombies/infectés !
    • QSG-OMDR M
      leur conscience d'humain est morte mais leur corps reste vivant donc techniquement parlant, ce sont des zombies
    • Minan C.
      À la base les zombies ce n'est pas ma tasse de thé...une fois entamé je n'est pas pu stopper, moi qui voulais regardé 5mn et me couché lol.des liens qui se créent ,peur de la solitude,ils réalisent que l'amour est plus fort que tout autre devise.4,5/5
    • CreedTime
      Aucuns zombies dans ce film !
    • CreedTime
      Ce n'est définitivement pas un film de zombies ! Tous les spécialistes du cinéma d'horreur vous le diront !
    • felson
      Je dirais que c'est un film de zombies même si ce n'est pas du Romero. Les 'personnages' ne sont en effet pas des morts-vivants (des cadavres revenus à la vie) mais même s'ils sont bien vivants, ils restent des morts en sursis, à jamais condamnés, qui attaquent d'autres vivants qu'ils contaminent - et donc, tuent - à leur tour.
    • Mirlipilili
      Je viens de le voir pour la 1ere fois, et je dois dire que de lire les critiques bonnes ou mauvaises, j'en tire une (et on pourrait me prendre pour un fou).Ce film, n'est pas un film de zombie, puisque les personnages ne sont pas des morts vivants qui reviennent à la vie et que tuent d'autres vivants qui reviennent à leurs tours. Les zombies ont une tendance à tuer pour se nourrir, et ils meurent d'une bastos à la tête. Ce qui n'est pas le cas ici. Ici, ce sont des personnes contaminés par un virus, qui sont bien vivantes, mais hors de contrôle. D'ailleurs, ils finissent par mourir de faim.Il peut aussi s'agir d'un film d'anticipation, parce qu'on ne sais pas ce qui se passe dans les labos qui trafiquent des virus. Que se passerait il si un virus de ce genre était mis au point et venait à s'échapper dans la nature???Pour ma part, j'espère ne pas le savoir....
    • N_et
      Rares sont les films dégageant une ambiance aussi malsaine , une pépite dans son genre.
    • lostmylogin
      deviennent ?Nan pour moi ils sont pourris bien avant l'infection. C'est pour ca qu'ils sont là dans leur palace, seuls entre soldats.
    • lostmylogin
      Pour les soldats, ils se sont barricadés entre eux sans civils dans un chateau. Tu penses que c'est des soldats chevaleresques qui ont tout donné pour défendre le peuple ?Je les imagine surtout comme la fange de l'armé, presque des déserteurs.Ceci explique probablement cela... Enfin pour ma part.
    • PowerKing - Les Chroniques du
      Le concept d'extinction globale n'est pas un genre nouveau. Disons qu'il y a mille et une façons de le vendre. Il y a la façon Francis Lawrence avec Je suis une légende, la façon Paul W.S. Anderson avec Resident Evil, ou encore le style Romero. L'épouvante à la sauce british. Voila qui ne manque pas de panache! Avec ses talents de réalisateur, Danny Boyle apporte un nouveau souffle au film de zombie. Sans pour autant le révolutionner, je dirais qu'il travail au corps les fameux codes d'honneur, afin d'y insuffler une certaine atmosphère qui prend aux tripes. Son récit post-apocalyptique dévoile une ville désertée suite à une violente et virulente pandémie. Le temps semble s'être littéralement arrêté sur Londres, laissant les rues et les immeubles sans une once de vie humaine. Commence alors l'état d'alerte maximal d'une poignée de survivants en quête des restes de l'humanité. Car en dépit des circonstances, tout espoir ne semble pas être vain. Sous la forme d'un road movie au rythme volontairement lent, Boyle impose son style photographique sur les paysages britanniques. Un no man's land pour le moins intimidant. Si les instants de terreur pure sont rares, l'individualisme exacerbé des protagonistes, et cet vision bien pessimiste de l'avenir du monde font froid dans le dos. L'atmosphère est en suspend, tendue, prenante du début à la fin. Un état de fin du monde rendu d'autant plus crédible par l'excellence du jeu d'acteur. Il en résulte un survival de renommée, dont on se souviendra. En attendant la suite. 4,5/5
    • Le Duc Nicholson
      Je n'aime pas l'univers des zombies et des contaminations.... Mais vu que c'est un Danny Boyle et avec Cillian Murphy j'ai fais l'effort de le regarder mais ca passe pas. Je me suis ennuyé de bout en bout, j'ai pas du tout accroché à l'histoire
    • hannigram-clexa
      Un film pas simplement sur les zombies, mais sur l'être humain. Au dessus du thème assez rébarbatif (mais jouissif, je le reconnais) des morts vivants, on a là une analyse assez complexe des Hommes. Sans lois, ni règles, que deviennent-ils ? A l'état de nature, animal, ne voulant que satisfaire leurs besoins naturels. Comme dit Hobbes, l'homme est un loup pour l'homme. Excellent film à voir plusieurs fois à mon avis. Les personnes que l'on croit faibles sont finalement les plus redoutables... Et inversement.Et évidemment, la bande-son est un DÉLICE.
    • Pierre N.
      Un énième film sur les zombies mais ça fait mouche et les comédiens sont attachants,de ce fait on se laisse prendre par l atmosphère de cette oeuvre dont on ne souhaite l avenir de l humanité.
    • gentilbordelais
      avec quelques maladresses de style ou encore certains effets déjà éculés cette descente aux enfers dans un Londres désertique reste tout de même saisissante!
    • kellymanu
      oui mais en seulement 28 jours ? c'est trop peu pour qu'il deviennent comme ça.
    Voir les commentaires
    Back to Top