Mon compte
    Marvel's The Punisher
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    Note moyenne
    4,3
    5898 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Marvel's The Punisher ?

    249 critiques spectateurs

    5
    71 critiques
    4
    100 critiques
    3
    39 critiques
    2
    26 critiques
    1
    7 critiques
    0
    6 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    DATAPEX
    DATAPEX

    7 abonnés 42 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 30 novembre 2021
    Cette série est juste superbe, enfin du marvel plus sombre et réaliste, ici on n'essaye pas de combler les minorités d'une manière trop lourde ( comme il a été fait bcp de fois avec les dernières productions marvel). On a de vrai scènes de combat, l'histoire est prenante et les personnages convaincant (petit bémol pour le scénario de la saison 2 qui est un peu moin prenant, d'où la moitié d'étoile en moins)

    Regardez absolument cette série plutôt que les autres marvel de netflix.
    romano31
    romano31

    257 abonnés 1 543 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 1
    5,0
    Publiée le 21 janvier 2019
    Après être apparu dans la saison 2 de Daredevil, Frank Castle alias The Punisher a le droit à sa propre série et c'est l'une des meilleures séries Marvel/Netflix à ce jour avec les deux saisons de Daredevil. Cette saison 1 est juste excellente. Jon Bernthal est ultra charismatique dans le rôle du Punisher et j'ai également adoré Ben Barnes qui, je trouve, est juste parfait pour les jouer les personnages détestables. Les 13 épisodes s'enchaînent très bien et qui dit The Punisher dit forcément violence. The Punisher est la série la plus violente de l'univers Marvel/Netflix mais cette violence est nécessaire quand on connaît la nature et l'univers du personnage. Bref, The Punisher est une excellente série et qui vient d'être renouvelée pour une saison 2 et ça c'est cool !
    Ridjy C
    Ridjy C

    16 abonnés 168 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,0
    Publiée le 26 mars 2024
    Casting 5 étoiles. Chaque personnage est minutieusement choisi et très bien interprété. Josh Stewart est brillant dans son rôle ( dommage de l'avoir fait sniffer, ça a un peu gâché le personnage qui était très bien jusqu'à là). Saison 1 plutôt bien réussi. L'histoire un peu copier/coller de la saison 2 de Dardevil dont elle suit. Le plus gros défaut de cette saison, l'acharnement de deux frères d'arme, alors que Russo n'est pas personnellement impliqué dans la mort de la famille de Castle. Contrairement à ce qui est mentionné dans la deuxième saison.
    Saison 2 réussi aussi mais changement d'ambiance comparé à la précédente, ce qui n'est pas une mauvaise chose. Russo est bizarrement plus impliqué dans le massacre de la famille Castle.
    Les plus gros défauts de cette suite sont l'indulgence dont fait preuve le Punisher face a un mafieu et a un dangereux assassin qui tue sans scrupules, car uniquement ils sont pères de famille.... c'est franchement bête, car tout au long des 2 saisons il y a sûrement eu un grand nombre de père de famille dans les victimes du Punisher et ils n'ont pas bénéficié d'indulgence. Ça perd en crédibilité, comme le fait, que le Punisher est le plus professionnel de tout les professionnels et qu'il ne cherche jamais à cacher ses empreintes, son adn même lorsqu'il est sensé être passé pour mort. Donc il devrait chercher un minimum à préserver son identité...
    Très bonne série dans l'ensemble sinon. La 2ème meilleure série marvel jusqu'à 2024, juste après Dardevil.
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    5,0
    Publiée le 5 juin 2020
    La meilleur serie marvel!
    "the punisher"nous en met plein les yeux et la tête.

    L'angle d'approche très axé politique est intelligent car la série aurait pu bêtement entasser les scènes d'actions qui tâchent sans jamais s'occuper du fond ni de ses personnages.

    Le dosage de l'action est très bien répartis, se qui donne un rythme de croisière très satisfaisant et se suit avec un plaisir fou!

    En gros, la série jongle habilement entre gunfight jouissif et progression narrative. un régal, pour parachever une série résolument adulte et sombre qui na pas peur de se conformer au matériaux de base.
    Murphy
    Murphy

    7 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 2
    1,0
    Publiée le 25 janvier 2019
    Voila enfin bouclé, je suis d'accord avec les critiques de la presse, c'est une mauvaise saison dans l'ensemble. 8 épisodes auraient suffit à boucler le tout.
    Une fois de plus le format 13 épisodes aura montré ses limites, il est bien trop long pour ce que la saison cherche à raconter surtout la saison ne raconte pas grand chose et n'apporte rien du tout. Pour meubler, ils sont bien évidemment obligé d'étirer l'intrigue jusqu'à l'écœurement avec des blablatage inutiles comme avec Luke Cage. Pire encore, on sent vraiment la volonté de Netlix de baisser de le budget en multipliant les scènes d'actions à huit clos, parfois très mal éclairées. Il n'y a vraiment aucune audace ni dans la mise en scène, ni dans la réalisation pour les trois quarts des scènes c'est filmé comme une banale série B façon experts miami.
    En plus du format le rythme est constamment ralenti par la mise en place de deux intrigues très mal équilibrées tant elles se piétinent l'une l'autre. Dès que l'une prend son envol, l'autre se cantonne à des scènes d'expositions. Durant un bon tiers de la saison, l'intrigue Russo a même complètement éclipsé l'autre, à tel point que la gamine et le pasteur cinglé par exemple, apparaissent parfois 5 minutes un épisode pour ne strictement rien faire. C'est d'ailleurs vers les deux derniers épisodes que le déséquilibre s'inverse avec l'intrigue Russo qui est purement et simplement balayé dans la facilité, parce que soudainement les scénaristes ont du se rappeler qu'ils n'avançaient pas d'un pouce avec l'autre.
    Je ne peux même pas dire que les intrigues en valent la peine. Le cas Billy Russo est un beau pétard mouillé. Je ne reviendrais pas trop sur son maquillage ridicule car effectivement adopter une approche plus psychologique de son traumatisme est effectivement intéressante (au début du moins), le problème c'est qu'il n'engendre ni répulsion, ni dégoût. Les petites tirades que lancent Madani comme quoi Castle a voulu le rendre aussi monstrueux physiquement qu'il l'est intérieurement perdent de leurs portée tant le mec reste beau gosse. D'ailleurs, il se fond dans la masse avec une indifférence presque désinvolte de la masse. C'est dire à quel point il est décevant. Pourtant Ben Barnes livre une interprétation solide et très convaincante surtout quant il dépeint la vulnérabilité et la détresse du personnage qui cherche à reconstruire son identité (c'est une bonne idée de base, mais en faire 13 épisodes uniquement sur ça et à la limite du supportable, quand on sait que ce qui plaisait aux spectateurs, c'était son côté sûr de lui, manipulateur, charismatique. Et ici, les scénaristes ont tout balayer d'un revers de la main pour en faire un petit chef de gang minable bipolaire qui passe son temps à pleurer. Quel déception... vraiment...) malheureusement il est desservit, premièrement par une romance aussi ridicule qu'invraisemblable, deuxièmement par un manque flagrant d'originalité : Son petit gang d'anciens soldats déçu par la société c'est vraiment du réchauffé des mercenaires d'Anvil et Lewis en saison 1.
    Le pire reste cependant l'intrigue d'Amy et du catho qui transpire le manque d'originalité par tous les pores. Le baroudeur qui protège et devient la figure parentale de substitution d'une gamine en fuite et qui descent les poursuivant à la chaine échelon après échelon c'est déjà vu mille fois et il n'y a pas la moindre créativité de la part des scénaristes pour sortir un tant soit peu des sentiers battus. D'autant que Castle n'a pas besoin d'être humanisé par l'intermédiaire d'une fille de substitution, il l'était déjà de par sa perte, sa relation avec Karen, Curtis, Billy, Micro et sa famille. Certains proclamaient que Micro ralentissait la saison 1, mais que dire d'Amy ? Le personnage est certes attachant mais sans aucune profondeur. Il n'y a aucune facette à explorer chez elle, aucun mystère, aucun réel développement même la construction de sa relation avec Castle est hasardeuse. Et le soi disant complot bordel, spoiler: tout un bordel pour une banale histoire de photo, j'ai soupiré chaque fois que les parents intégristes se pointaient.

    Caca sur le gâteau. L'ancien activiste d'extrême droite "touché par la grâce de Dieu". Le mec est inintéressant au possible, se perd dans de longues tirades mélodramatiques à l'instar d'un François Hollande, et se ballade presque en touriste d'un épisode à l'autre. Et lui rajouter un épisode sur 3, une scène d'une minute avec sa femme et ses gosses pour tenter d'humaniser le personnage est pathétique. spoiler: Le type s'en sort comme ça simplement parce que Castle s'identifie à ses tourments de père alors que cet ancien néo-nazi a passé la saison à tuer à tout va.
    C'est tout simplement grotesque, c'est bien le même Punisher qui osait donner la leçon à Daredevil ? J'ai explosé de rire spoiler: quand la gamine lui a sortit son petit sermon "tu ne tueras point ! Tu as le choix !

    D'ailleurs ça aurait été le bon moment pour le confronter à nouveau à un Daredevil qui a réaffirmait ses convictions en saison 3 mais non, les scénaristes préfèrent faire revenir Karen, qui ne sert ici à rien mise à part nous faire une redite de leur relation lors de la saison 2 de Daredevil. La saison 2 de Daredevil abordait la dualité entre la vision de Matt et Frank, la saison 1 du Punisher abordait un Frank Castle qui retrouvait peu à peu son humanité, et osait s'ouvrir au monde, un débat sur le port d'arme, une dénonciation du sort des vétérans. Ici ça frôle le néant. C'est une bonne idée de se demander comment Castle peut continuer sans guerre, sans vengeance, sans tuer alors qu'on voit très bien tout au long de la série qu'il en a besoin à tel point qu'il cherche désespérément une raison de sortir son pistolet. Le problème c'est qu'à aucun moment le gars ne se remet réellement en question ou se déconstruit pour se reconstruire. Il n'a aucun réel interlocuteur en face de lui puisque tous finissent par l'élever au rang de mal nécessaire malgré le carnage qu'il peut déclencher. spoiler: Le moment où il pense avoir tué les femmes aurait été intéressant si les scénaristes avaient été assez couillus pour aller jusqu'au bout, mais non, il le dédouane aussitôt... Ca aurait pourtant une réelle remise en cause du personnage de constater qu'en fonçant comme un bourrin il pourrait un jour finir par faire des erreurs et flinguer quelqu'un qui ne le méritait pas. Mais non, les scénaristes n'ont pas voulu explorer d'autres pistes que cette facilitée scénaristique de l'extrême.

    Madani que dire ? Si ce n'est qu'elle parasite du temps d'écran avec sa fixation sur Russo d'ailleurs c'est improbable qu'elle s'en sorte alors qu'elle n'a pas cessé de violer la loi...
    Il reste quelques scènes d'actions correctes à se mettre sous la dent mais sans aucune intensité puisque jamais le Punisher n'est réellement en danger. Le mec fini poignardé, lacéré, frappé avec des objets lourds mais se relève toujours pêtant de santé l'épisode suivant. Comme en témoigne spoiler: la scène ou il se fait acculé par les sbires de Russo. Pendant une minute il se fait piétiner, lacére, passé à tabac par des pieds de biches. Et puis paf ! tout d'un coup il se relève et tue tout le monde en 30 secondes sans problème.
    J'ai vraiment l'impression d'avoir été pris pour une quiche...
    Dommage parce que Jon Bernthal assure toujours dans le rôle, mais c'est bien la seule note positive que j'accorderais à cette saison.
    Conclusion: Ni fait ni à faire. La saison n'est qu'une énorme déception et ne constitue qu'un énorme paradoxe par rapport à la saison 1 que j'ai adoré. Si c'est pour nous pondre une bouse pareille autant que la série s'arrête maintenant.
    Henrico
    Henrico

    142 abonnés 1 282 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    4,5
    Publiée le 14 février 2020
    Autant les adaptations au cinéma de la BD étaient médiocres, autant cette adaptation Télé est réussie. A cela trois raisons . La première tient au casting, extrêmement brillant. La performance des acteurs principaux est aussi talentueuse que celle des acteurs jouant des rôles secondaires. L’excellence des uns et des autres est telle qu’on se demande s’il y a vraiment des rôles secondaires. Ce qui nous amène à la deuxième raison. Steve Lightfoot et son équipe ont enrichi le background psychologique des autres personnages. Ainsi l’intrigue est plus « éparpillée », ne centrant pas tout l’intérêt du drame et de l’action sur The Punisher lui-même. Chacun des personnages tournant autour du Punisher, voit sa propre problématique, bien exposée et évoluer avec finesse au fil des épisodes. La saison 2 continue ce même mouvement en ajoutant d’autres personnages, sans abandonner pour autant les précédents. La troisième réussite de la série tient au fait que les concepteurs ont vraiment approfondi la problématique du WPTS. Le War Post trauma syndrome. Et pour mieux traiter du sujet, les concepteurs ont de toute évidence consulté des personnels de l’administration militaire, des psy, et des patients. A travers les cas du Punisher et d’autres, des questions sont abordées avec finesse. Comment ces troubles se manifestent-ils, Pourquoi ? Quelles sont leurs variantes ? Quels problèmes posent-ils à la société ? C’est d’ailleurs cette dernière question que semble explorer et approfondir la deuxième saison. Car que se passerait-il en effet si ces WPTS se liguaient pour former une seule et même menace ? L’annulation de la saison trois est tout simplement incompréhensible, regrettable, mais hélas, pas unique. Kyle X Y, qui faisait un tabac, a bien été annulée après sa saison 3. Idem, pour Marco Polo, après sa saison 2. Les lois des producteurs de séries TV sont impénétrables.
    Selingues G
    Selingues G

    64 abonnés 951 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 1
    4,5
    Publiée le 17 août 2019
    Après la dernière tentative désespérée de faire vivre cet anti-héro MARVEL dans un des pires films du genre, il fallait que Netflix capte qui était réellement ce personnage et c'est chose faite.

    Dans cette série, on comprend réellement la motivation de Franck Castel alias le Punisher : savoir pour quelles raisons savoir sa famille a été tuée et surtout par qui
    John Bernthal a la tête de l'emploi et surtout permet au punisher d'atteindre des sommets de combativité et de force nécessaire pour ce rôle.

    Brutal, hargneux... The punisher reste l'une des meilleures séries du catalogue proposée par Netflix, malgré quelques incohérences, cette série est une réelle claque
    Jadeliro
    Jadeliro

    20 abonnés 750 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 2
    3,5
    Publiée le 30 mars 2019
    La seconde saison du Punisher ne réussit pas à transformer l'essai. La faute à une morale qui se résumerait au besoin sempiternel de continuer une aventure sans réussir à la justifier : il n'y a pas de réels enjeux et cette saison recycle beaucoup, même si elle pose quelques questions sur les motivations réelles de ce retour. De plus, toute la partie concernant Billy Russo est décevante tant ce personnage était passionnant et charismatique dans la 1ère saison. Mais la série est tout de même un bon divertissement, avec des personnages attachants, et toujours sans concessions avec la violence.
    Ciné-o-Max
    Ciné-o-Max

    50 abonnés 307 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 2
    3,5
    Publiée le 24 février 2019
    ...Cet article a été rédigé avant l'annulation de la série par Netflix... Donc bon, ne soyez pas surpris par la petite touche d'espoir présente par moments...

    "Cette seconde saison de Marvel's The Punisher est donc vraiment bonne, mais en dessous de la première. Le défaut principal, c'est l'inexistence du développement de l'univers de la série. On pourra aussi noter le fait que l'intrigue est lancée par une facilité scénaristique assez énorme... En dehors de ça, l'intrigue est toujours aussi captivante, le rythme et l'ambiance sont très bien maîtrisés, les scènes d'action sont très bonnes, les personnages sont bien travaillés et le casting est très bon. Cette 2ème saison de Marvel's The Punisher est donc de nouveau une réussite, qui donne envie de voir une 3ème saison, même s'il ne faut pas se faire d'illusions concernant l'avenir de la série..."

    Critique complète sur cineomax.over-blog.com
    anonyme
    Un visiteur
    Critique de la série
    1,0
    Publiée le 26 janvier 2019
    Franchement autant le personnage était intéressant dans Daredevil autant la série est devenue trop bavarde. Ou est le rythme des comics ? Beaucoup trop de conversation et vraiment pas assez d'action. La série 2 aurait pu tenir en 4 épisodes au lieu des 13 proposés. C'est tellement mou que je n'ai même pas été au bout. C'est un espèce de mélo, sado maso soft, je t'aime moi non plus, sans intérêt. Dommage j'en attendais beaucoup.
    Grainedefo L
    Grainedefo L

    8 abonnés 66 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,0
    Publiée le 9 juin 2019
    la saison 1 est une tuerie, la 2 une bouse.... c'est tellement dommage d'avoir fait n'imp...Merci à Jon Bernthal qui est excellent en Punisher.
    Patrick Torres
    Patrick Torres

    7 abonnés 116 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    2,5
    Publiée le 29 juin 2019
    Que les fans de série apprécient celle-ci ne m'étonne pas. C'est bien filmé, bien joué, les personnages secondaires sont fouillés, les dialogues assez élaborés, l'intrigue pleine de rebondissements et les bagarres violentes et interminables à souhait. C'est le moins qu'on attend d'une série US (pour les françaises il faudra attendre encore un peu!) Mais que les critiques de presse se laissent prendre à ce ramassis de recettes scénaristiques qu'on dirait programmées sur logiciel est assez surprenant!
    Le super héros en marge de la loi, les flics officiels soit complices, soit alliés objectifs soit complaisants, la lutte contre plusieurs adversaires à la fois, le compagnon de route plus raisonnable mais qui finit toujours par se laisser entraîner.... On ne dirait pas "Banshee" , pourtant de chez HBO.? (comparez les personnages de Proctor et de Pilgrim, même physiquement!)
    Et surtout les invraisemblances et les incohérences de scénario. Difficile de les évoquer sans spoiler, mais certains sauts de scénario sont ahurissants. Cela gâche le plaisir du reste, car à la fin rien n'est plus crédible, et on se détache du héros aussi vite qu'on s'y était attaché, et ce qui lui arrive nous devient indifférent!
    Selingues G
    Selingues G

    64 abonnés 951 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 2
    4,5
    Publiée le 6 décembre 2020
    spoiler: Avec le retour de Fanck Castle dans la série The Punisher prend encore plus d’envergure. On retrouve notre ancien soldat aux prises avec ses démons, son passé et surtout face à son pire ennemi revenu d’entre les morts. Cette saison 2 est encore plus forte, plus intense et parfaitement réussie. Il est vraiment dommage que cet anti-héros qui avait enfin trouvé son rythme soit arrêté en si bon chemin.
    Lecter_H
    Lecter_H

    165 abonnés 786 critiques Suivre son activité

    Critique de la série
    3,5
    Publiée le 20 décembre 2020
    Frank Castle qui a fait une apparition remarquée dans Daredevil a eu droit a sa propre série en 2 saisons. Mais on joue ici dans un autre registre. contrairement aux defenders, Frank ne pratique pas les bons sentiments. Sans peurs et sans reproches, il va au feu sans détour animé par la vengeance et sème régulièrement la mort à l'arme blanche ou avec les armes à feu. Heureusement, il s'en prends toujours à d'autres "méchants" que l'on ne va pas regretter. Du coup, cette violence où le sang coule littéralement à flot laisse peu de place à la subtilité et à la finesse. Ce qui me fait dire qu'il m'a fallu la moitié de la saison 1 pour avoir un peu de sympathie pour le personnage. J'ai failli décrocher souvent d'autant plus que l'histoire ne parvenait pas à se mettre en place complétée par trop de longueurs et histoires complémentaires pas toujours utiles. Heureusement la seconde moitié de cette première saison va se rattraper avec pas mal d'action, de suspens et de rebondissements et un fil rouge, une histoire enfin passionnante ainsi que des personnages récurrents qui ont davantage de charisme. Les producteurs ne feront pas la même erreur dans la seconde saison : on ne s'égare plus et l'histoire principale bien écrite et interprétée va évoluer d'un bout à l'autre. Le bilan est donc positif et c'est une bonne série. Dommage que ce n'est pas surtout grâce à Frank, le personnage central. Deux saisons suffisent selon moi.
    romano31
    romano31

    257 abonnés 1 543 critiques Suivre son activité

    Critique de la saison 2
    4,0
    Publiée le 21 janvier 2019
    Après une première saison plus que réussie, le Punisher reprend du service et il est toujours aussi énervé. On retrouve avec plaisir notre Franck Castle pour une nouvelle salve d'épisodes plutôt bien menés. Jon Bernthal est toujours aussi parfait et charismatique dans le rôle titre, les scènes d'action et de combat sont toujours aussi bien gérées et la réalisation des épisodes est efficace. J'aurais cependant deux reproches à faire à cette saison qui lui vaut d'être un cran en dessous de la première selon moi. Le premier c'est que les scénaristes ont eu du mal à jongler entre les deux trames principales. En effet, que ce soit celle d'Amy ou celle de Billy, le dosage n'est pas forcément toujours réussi et équilibré. Et le deuxième reproche, qui découle du premier, c'est que j'ai trouvé la fin de cette saison un peu précipité. Cette précipitation vient du fait que les scénaristes n'ont pas réussis à trouver un juste équilibre dans leurs trames scénaristiques. Hormis ces deux points, cette saison 2 reste quand même très plaisante à suivre et très divertissante. Je ne sais pas si on aura droit à une saison 3 (au vu de ce que fait Netflix avec ses séries Marvel) mais il n'y a pas à dire, avec Daredevil, The Punisher est vraiment une des meilleures séries Marvel.
    Back to Top