Mon compte
    Stranger Things
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,5
    30081 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Stranger Things ?

    1 169 critiques spectateurs

    5
    508 critiques
    4
    379 critiques
    3
    137 critiques
    2
    75 critiques
    1
    41 critiques
    0
    29 critiques
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 209 abonnés Lire sa critique

    Critique de la saison 3
    5,0
    Publiée le 1 août 2019
    J’ai trouvé cette saison 3 tout aussi réussie que les deux précédentes. C’est toujours un véritable plaisir de retrouver Eleven et toute la bande. De plus, la série est toujours aussi bien écrite, interprétée et réalisée et j’avoue avoir versé ma petite larmichette à la fin de cette saison 3. J’ai trouvé ce final émouvant et très touchant. Une saison 4 est déjà en préparation et j’espère que ce ne sera pas la saison de trop car j’ai trouvé que la fin de cette saison 3 était une belle conclusion. A voir donc mais en ce qui concerne ces trois saisons c’est vraiment du tout bon.
    AlexLaloix
    AlexLaloix

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 454 critiques

    Critique de la saison 3
    4,5
    Publiée le 26 juillet 2019
    Avis sur Stranger Things, Saison 3 :

    Troisième saison vue sur Netflix du 20/07/19 au 22/07/19 c'est sans doute la meilleure saison pour moi, une saison 3 chargée en rebondissement et en suspense qui nous montre une intrigue intéressante à suivre on ne se lasse à aucun moment, le mélange horreur/humour est maîtrisé et j'ai beaucoup aimé le clin d’œil aux références de la pop culture. Les personnages grandissent (surtout le changement du doublage VF pour les quatre garçons ça m'a fait bizarre) et restent toujours aussi attachant coup de cœur pour Erika qui est très drôle. Une fin très émouvante qui nous laisse en suspense suite à la scène post générique. Encore une fois c'est une saison très réussie.

    Note : ★★★★★
    18,5/20
    Kev T
    Kev T

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 656 critiques

    Critique de la saison 3
    4,0
    Publiée le 20 juillet 2019
    Encore une très bonne saison porté par une BO géniale ! L’intrigue est bonne, les personnages toujours très attachants, une atmosphère addictive reste des scènes attendues et parfois facile mais le monde Stranger Things pardonne ces raccourcis.
    le répertoire du cinéphilou
    le répertoire du cinéphilou

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 33 critiques

    Critique de la saison 3
    1,5
    Publiée le 6 juillet 2019
    En octobre 2017, les frères Duffer avaient annoncé : "Quand vous aurez fini de regarder la saison 2, vous serez amplement satisfait. Et même si vous en voudrez plus, vous aurez l’impression d’avoir eu une vraie conclusion. Mais nous aurons lancé de quoi faire d’autres saisons".
    Effectivement après le visionnage de la saison 2, je fus réellement satisfait par la boucle de tous les arcs narratifs.
    Septique alors des futurs saisons annoncées, je me suis aussitôt dit : "Y a t-il réellement besoin d'une suite ?"
    Aujourd'hui je ne peux que confirmer mes craintes : C'est très mauvais et dès l'introduction nous sommes prévenus ( spoiler: un complot russe, des plus grosses machines, des effets ralentis
    ) : tout est plus gros !
    Enfin de compte nous plongeons dans le syndrome de la suite. On monte finalement d'un cran dans tous les domaines pour surprendre encore le spectateur (l'histoire, les effets spéciaux, l'humour et l'horreur, le style propre des années 80 ...). Seulement toute cette surenchère (rarement bonne) se heurte également a du meublage scénaristique évident (dialogue ridicule et inutile, grosse facilité de scénario). La série dilue parallèlement sa tonalité mystique et sérieuse au détriment d'un ton plus léger et nanardesque. Certes la saison de la puberté est rafraîchissante par l'ambiance 80s exploitée à 200% (trop propre et kitsch dans ses costumes et décors pour être réaliste néanmoins) mais exploiter maladroitement un sosie de Schwarzenegger montre bien l'absence de finesse face à l'hommage de cette époque.
    C'est dommage car certains points positifs de la série sont clairement sous exploités ( spoiler: la solitude de Will face à l'adolescence et la distance de la bande, l'impact des magasins fermés au détriment du centre commercial, la tante et la mère d'Eleven oubliées, la sœur d'Eleven et les possibles autres expérimentations ...
    )
    Pour l'instant la presse ne sort que des avis favorables et ça m'étonne car le virage pris par cette saison 3 me donne plus l'impression d'avoir tourné en rond. Faire revenir de manière quasi inexplicable le monstre de la série en dit long sur les prétextes motivant à produire les 2 saisons supplémentaires (voire plus qui sait) ...
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 106 abonnés Lire sa critique

    Critique de la saison 3
    4,5
    Publiée le 2 août 2019
    J'attendais cette troisième saison au tournant ... Entre méfiance et excitation c'est avec la plus grande des satisfaction qu'au final je la termine. Alors bien sur, les ratés sont nombreux, je les cites aux hasards son allumage laborieux, l'histoire qui se répète en quelque sortes ou bien pour le fait de pousser dans sa forme la plus extrême la Culture dite Américaine parfois dans ses pires travers ! Mais c'est aussi cela qui m'a convaincu avec cette salve, elle retrouve de l'auto-dérision et parvient enfin à raconter quelque chose de plus profond. Elle survole peu être son sujet mais le questionnement est là. En revanche un point sur lequel la série continue de me surprendre est bien l'émotion que suscite celle-ci chez moi ... Cette création ressasse toutes ses cartes mais là encore avec une immense tendresse et une bienveillance envers ses protagonistes ( et son époque ) qui force l'admiration. La nostalgie se mêle à tout un tas de sensations et le rendu est somptueux. D'ailleurs cette suite nous ramène à l'essence même des balbutiements des débuts selon moi. Si j’évoquais la tendresse et l'humour, la délectation de Stranger Things pour ces actes de bravoures effrénés nous mène par la même occasion avec insistance à travers un tempo fou furieux et nous fait presque oublier ces deux premiers épisodes un poil foutraques et ennuyeux ... Le rendu visuel continue également sa progression, par plus d'une fois je me suis fais cette réflexion tant l'immersion est grande. L'audace passe par l'image mais aussi à travers la mise en scène très soigné et qui colle à la perfection à l'univers de Stranger Things. En ce qui concerne les personnages j'ai rapidement évoqué la dévotion des créateurs envers ceux-ci mais je me dois de rajouter qu'ils et elles ne sont pas toujours traités de manière égal ... Si ce que j'écris entre en contradiction avec ce que j'ai précédemment affirmés j'entend par là que certains ne servent dans ce troisième acte à servir de faire valoir à d'autres et peinent à prendre place ! Will, Max, Jonathan, Billy voire Nancy, Lucas ou bien Finn. En revanche mon personnage favori, Dustin trouve lui un réel champ pour s’exprimé. Le quatuor qu'il forme avec Steeve ( qui se révèle ! ) et les deux nouvelles arrivantes - et non des moindres - Erica et Robin m'a littéralement conquis !! Ils m'ont beaucoup fait rires. L'autre quatuor tout autant improbable entre le binôme d'origine Joyce / Hopper et les deux farfelus Alexei et Murray prête aussi à sourire. spoiler: Enfin jusqu’à la mort d'Alexei ! Celle plus ou moins prétendu de Hopper est encore bien plus déchirante. L'ultime lettre est joliment rédigé et narré, l'émotion est qui plus accentué lorsqu'on nous refait le coup du Heroes de Peter Gabriel !
    Cette fin amène donc une suite, pourvu qu'elle tienne la cadence.
    Rémy D
    Rémy D

    Suivre son activité 15 abonnés Lire sa critique

    Critique de la saison 3
    2,0
    Publiée le 6 juillet 2019
    Cette nouvelle saison est beaucoup trop simplifiée au niveau scénaristique, tout est téléphoné.
    Certes les effets spéciaux sont bien maîtrisés, mais je ne comprend pas trop pourquoi une saison 3 à vu le jour ..
    Sébastien D
    Sébastien D

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 512 critiques

    Critique de la saison 3
    5,0
    Publiée le 6 juillet 2019
    Plus mature, assez noir mais avec une touche d’humour bien dosé et des références 80’s au top. Une très bonne saison.
    Le Chamois
    Le Chamois

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

    Critique de la saison 3
    0,5
    Publiée le 6 juillet 2019
    J'ai été très déçu de cette 3ème saison, snif. Mes attentes étaient-elles trop fortes ? Je ne pense pas. La réal' est très bien, mais le scénario est très bancale, il y a un manque d'originalité et une sensation de déjà vue trop présente à mon goût. Il faut redresser la barre et faire un effort d'écriture (les dialogues sont très enfantins, c'est dommage...)
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 978 critiques

    Critique de la saison 3
    3,5
    Publiée le 11 juillet 2019
    3ème saison de la série " Stranger Things " .
    Après leur mésaventures lors des saisons précédentes Will , Mike , Dustin , Lucas , Elfe et Maxine tentent de reprendre une vie normale en profitant des joie de l’adolescence nottament en fréquentant le nouveau Centre Commercial qui a été construit dans la petite ville de Hawkins . Mais leur joie va être de courte durée quand des scientifiques Russes qui se sont installée à Hawkins vont tenté de rouvrir le passage pour le monde à l’envers pour un mystérieux projet . De nouveaux phénomènes paranormaux et mystérieux vont alors apparaître dans la petite ville de Hawkins plongeant nos jeunes héros dans une nouvelle aventure...
    Bon que vaut cette 3e saison de la série " Stranger Things " ? Ben qu’elle est dans la lignée de la précédente c’est à dire que c’est une bonne saison prenante et divertissante . Elle reste malgré tout toujours en dessous de la première ( qui est la meilleure saison pour moi ) qui était vraiment prenante avec la découverte totale de ce nouvelle univers avec toutes ses choses mystérieuses qui nous avaient bien surpris . La bon au bout de la 3e saison on commence à connaître la mécanique et l’univers et on est un peu moins surpris . Les mystères sont moins percutants que lors de la première saison . Et par moment on a un petit sentiment de répétition ( on ouvre de nouveau le monde à l’envers , de nouveaux phénomènes apparaissent , on essaye de refermer le monde à l’envers ... ) . Mais c’est toujours malgré tout une saison prenante et divertissante .
    L’intrigue continue de nous tenir en haleine avec ce coup ci un groupe de scientifiques Russes qui vont ouvrir un passage vers le monde à l’envers ce qui va donc de nouveau créer la zizanie dans la ville de Hawkins avec de nouveaux phénomènes surnaturels mystérieux qui vont se produire spoiler: avec nottament pas mal de gens de la ville qui vont se retrouver mystérieusement possédé ou encore l’apparition d’un nouveau monstre
    . On continue à être intriguer par ses phénomènes mystérieux qui se déroule dans la ville de Hawkins et par le projet mystérieux de ses Russes qui ont décider de rouvrir le passage vers le monde à l’envers grâce à un bon suspense et de bons rebondissements . Nos héros vont de nouveau être confronter à ses nouveaux phénomènes et sa va être explosif ce qui va les embarquer dans de nouvelles aventures remplit d’action , d’humour , de suspense , de rebondissements , de fantastique, d’horreur et de science fiction . La série mélange toujours habilement action , humour , suspense , rebondissements , fantastique , horreur et science fiction avec également une bonne touche d’émotion nottament en fin de saison sans trop en dévoiler . Tout les ingrédients qui nous font passer un très bon moment devant cette série . La reconstitution des années 80 ( époque dans lequel se déroule la série ) est toujour aussi bien faite grâce à de bons costumes et décors . La saison va d’ailleurs se dérouler dans de nouveaux lieux et décors et nottament dans un immense centre commercial des années 80 superbement reconstitué ou encore dans une super fête foraine américaine des années 80 très bien reconstitué également . Les décors du centre commercial et de la fête foraine sont superbes . Ses changement de décors sont très agréable en donnant une nouvelle ambiance sympathique à la série et sa donne quelque chose de superbe visuellement . Les effets spéciaux qui donnent vie aux phénomènes surnaturels spoiler: ( nottament les monstres )
    qui vont se dérouler dans la ville de Hawkins sont toujour très réussit ( surtout pour une série TV) . Les acteurs sont toujour très crédible dans leurs rôles respectifs nottament les jeunes acteurs qui jouent nos jeunes héros . Ils ont bien grandit d’ailleurs depuis la première saison . Ils interprètent des ados dans cette nouvelle saison avec tout les déboires d’ados qui vont avec comme les premiers flirts etc ... c’est intéressant de voir leur évolution . La série est toujours conçu comme un film des années 80 et c’est toujours aussi sympa avec la reconstitution des années 80 , le générique typique des films des années 80 etc ... On a vraiment l’impression de regarder un film de cette époque et c’est toujours aussi cool .
    La série continue de rendre hommage aux films des années 80 ( et après ) . On a le droit cette fois ci à de sympathique clins d’œil à de nombreux films cultes de cette époque comme " Retour vers le futur " , " Terminator " , , " Terminator 2 , Le jugement Dernier " , " L’histoire sans fin " , " Poltergeist " , " The Things " , " Die Hard : Piège de cristal " , " Haloween 2 " ou encore " Christine " .
    La saison s’achève sur un excellent final très prenant et explosif ( peut être le meilleur finale de la série jusqu’à présent ) spoiler: avec nos héros qui sont confronter au monstre dans le centre commercial et qui tente de refermé le portail vers le monde à l’envers . J’aime beaucoup cette confrontation le monstre dans le centre commercial, visuellement sa a donner quelque chose de super nottament quand ils lui ont balancer des feux d’artifices pour essayer de le tuer .

    Le final est également très touchant spoiler: avec la disparition de plusieurs personnages comme le frère de Maxine ou encore le Shérif qui c’est sacrifié pour refermer le passage vers le monde à l’envers afin de tuer le monstre laissant un grand vide nottament dans la vie de la jeune Elfe qui était comme un père de substitution pour elle
    . L’épisode final de la saison se termine sur un cliffhanger spoiler: avec des Russes qui ont garder en captivité un Demogorgon venu du monde à l’envers quand ils ont ouvert le portail qui dévore un de leurs prisonniers . Est ce le seul d’ailleurs où en ont ils plusieurs ? Ce qui peut être sûr c’est qu’il y a de grande chance qu’il sème la zizanie dans la prochaine saison et qu’il y’a de grandes chances que nos jeunes héros soit de nouveaux confronter à lui ( ou à eux )
    . Cette fin de saison nous donne qu’une envie découvrir la saison 4 au plus vite .
    BLboug B
    BLboug B

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 36 critiques

    Critique de la saison 3
    2,0
    Publiée le 8 juillet 2019
    Certes, les effets spéciaux sont au rendez-vous tout comme les acteurs principaux. Toutefois, l'intérêt retombe assez vite. La cause est sans doute en lien avec cette surenchère de petits groupes d'ados postés partout et tout le temps. On fini par s'y perdre et l'ensemble crée un tableau confus. Comme ci le gâteau n'était pas assez garni, les scénaristes en rajoutent en nous infligeant des avalanches de course-poursuite, façon "Benny Hill", qui finissent par lasser. Pour la prochaine saison, Il va falloir mettre moins de chantilly ou d'édulcorants et surtout redonner du sens à "l'étrange chose". Les musiques, les perruques et les costumes des années 80 ne suffiront plus à créer l'adhésion.
    Kiwi
    Kiwi

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    Critique de la saison 3
    3,5
    Publiée le 7 juillet 2019
    Moouais
    Sa part clairement sur une recette de base quoi
    spoiler: -Faire mourir un personnage -Créer une séparations -Et quelques scènes d'actions

    Globalement on peu quasi deviner ce qui va se passer et c pas mal troublement car c'est ce qui sépare le bon film du moyen le fait que le spec sois surpris et ne s'attend jamais au évènement qui se déroule. La saison 3 n'est mauvaise mais honnêtement pour l'avoir attendu aussi longtemps je suis légèrement déçu je m'attendais à plus d'événement inattendu, plus de surprise spoiler: non on a juste eu le droit à un remix de la Saison 2 pcq honnêtement si ce n'est les personnage qui ont un peu grandit t'as réellement l'impression de revoir la saison 2

    Et il a une quantité de petit trucs illogique assez fun quand on y pense voici ma liste :)
    spoiler: -Le démon ou flagelleur à 2metres des personnage mais ils ne leurs fait jamais rien -les russes qui sortent de je sais pas où et qui évidamment construisent sans que personne s'en rend compte un Bunker géant -Les pouvoirs de 11 un peu WTF pcq le coup du je ferme un portail interdimansionnel mais je suis pas capable de défoncer le premier random qui essaye de me tuer...

    Série globalement super mais S3 assez bien :)
    Aurore C
    Aurore C

    Suivre son activité Lire sa critique

    Critique de la saison 3
    3,0
    Publiée le 12 juillet 2019
    Potable, malgré le déjà vu et le manque de crédibilité.
    La saison la moins bien, aucune nouveauté, on sait même pas pourquoi les méchants font ce qu'ils font. spoiler: Les enfants arrive à bout des Russes et des monstres, sans aide des pompiers de militaire...

    On sent bien que cette saison a été ftait juste pour le fric.
    Les scénaristes ne savait juste plus quoi faire. J'ai bien aimé tout de même.
    Je le sens mal pour la saison 4 quand même...
    MediaShow
    MediaShow

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 380 critiques

    Critique de la saison 3
    4,0
    Publiée le 27 juillet 2019
    Excellente troisième saison, riche en rebondissements ! A ne pas manquer !
    La critique YouTube de MediaShow : https://www.youtube.com/watch?v=lg0z4ol8q58
    Maxence M.
    Maxence M.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 4 critiques

    Critique de la saison 3
    5,0
    Publiée le 6 juillet 2019
    Tout simplement la saison 1 était cool la 2 un peut moins selon moi mais la 3 est juste une vrais réussite !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2 397 abonnés Lire ses 3 critiques

    Critique de la saison 2
    2,0
    Publiée le 24 août 2019
    Comme beaucoup, je pense que si j’ai apprécié « Stranger Things » saison 1, c’est surtout pour son charme suranné très années 80 entre « Goonies » et « The Mist ». Franchement à l’époque de sa sortie, je n’avais vraiment rien de plus en dire et à y redire : OK, la série ne reposait essentiellement que sa capacité à remobiliser une esthétique, un univers et des schémas narratifs propres à une époque, mais les frères Duffer avait su faire ça bien, notamment avec une mise en forme vraiment racée et maîtrisée. Une belle réussite donc pour cette première saison, mais avec une question qui se posait déjà avec la fin ouverte qu’il proposait alors : « Et après ça ? Qu’est-ce qu’on peut nous offrir de plus ? » Parce que, bon, c’est bien gentil d’annoncer une saison 2, mais franchement pour mettre quoi dedans ? Cette série ne compte quand même pas reproduire ad vitam sans cesse les mêmes codes avec la même esthétique et les mêmes schémas narratifs ?! Parce que tout le problème à jouer des stéréotypes c’est justement qu’on les connait par cœur, non ?! …Eh bah la saison 2 vient de nous apporter sa réponse à ses brûlantes questions. « Si, on va reproduire ad vitam les mêmes codes. » …Et le pire, c’est que sur trois ou quatre épisodes, j’avoue que – me concernant – ça a marché. Cette saison 2 déploie le même piège pour trentenaires et quadras et je suis retombé dedans, à pieds joints ! Ah c’est si facile de rouvrir tous les cartons des années 80 et d’en tapisser tous les épisodes ! Fringues. Bagnoles. Musiques. Bornes d’arcade. Bah oui mais je me dois bien de l’avouer – une fois de plus – c’est très bien fait. Les frères Duffer ont un vrai sens de la mise en scène et de la plastique. Et comme ils arrivent à développer en parallèle un nouveau pan de leur univers, explorant cette fois-ci un trip assez proche de « The Mist », eh bah je me suis dit que j’étais bien parti pour m’enfiler cette saison 2 avec un certain plaisir coupable… Mais bon, malheureusement, au bout de trois ou quatre épisodes, la dure loi de la logique finit par s’appliquer. A refuser d’innover et à trop vouloir se visser aux stéréotypes narratifs du genre, ce « Stranger Things 2 » finit par s’assécher et perdre toute sa sève. Parce qu’en effet, jouer de la seule fibre nostalgique ça va un temps. Ces personnages et cet univers, il faut savoir les mettre en branle, et c’est sur ce point-là que les frères Duffer se prennent les pieds dans le tapis. Ils sont tellement obnubilés par l’idée de reconstituer tout un décorum tout en respectant les codes du genre qu’ils en oublient l’essentiel : l’inventivité. Et le plus tragique des symboles de ça, c’est comment, progressivement, le fil de l’intrigue finit par laisser de côté les quelques promesses aguicheuses des premiers épisodes ( spoiler: l’exploration du monde à l’envers avec sa bête à la « The Mist », la maturation d’Eleven en vivant à part avec Hopper, ou bien encore le mystère tournant autour de Max et de son frère
    ). Toutes ces pistes nouvelles, au fur et à mesure des épisodes, finissent irrémédiablement par rentrer dans les modèles narratifs de la saison 1, quand ils ne s’évaporent pas complètement. spoiler: Ainsi on n’explorera rien du monde à l’envers et on ne verra rien de la bête. A la place on va revenir dans ce bon vieux modèle où Dany redevient la victime de service et où maman Wynona va devoir à nouveau s’agiter dans tous les sens pour être en mesure de le sauver. Eleven va de son côté se lancer dans un arc très long, très répétitif et très pauvre qui au final la ramènera à sa position basique de la saison 1, c’est-à-dire à son rôle de meuf du groupe de potes du patelin local. Enfin, pour ce qui est du mystère de Max et de son frère et bah – tadah ! – en fait à la fin on découvre qu’il n’y avait aucun mystère. En somme : bravo les frères Duffer. Celle-ci, vous nous l’aviez jamais faite…
    Et encore, tout ça, c’est un peu navrant mais ça aurait pu encore passer si AU MOINS cette saison 2 avait su faire l’effort de s’éloigner des schémas narratifs faciles au profit de quelque-chose d’un peu plus travaillé, d’un peu plus subtil et surtout d’un peu plus profond. Parce que bon, si on résume l’arc central, ça s’arrête vite – après trois ou quatre épisodes – à : spoiler: y’a un monstre qui vit dans un réseau de tunnels en dessous de la ville, alors trouvons-le et tuons-le
    . Ça veut donc dire que plus de la moitié de la saison va reposer sur cet embryon d’intrigue que tout le monde a plus ou moins déjà vu cent fois ! Cinq épisodes sur neuf à attendre une résolution que tout le monde connait déjà ! Et le pire, c’est que pour meubler tout ce vide, nos chers frères Duffer ont décidé de multiplier les arcs narratifs tous plus stériles les uns que les autres. A ce jeu-là, le champion toute catégorie c’est celui de Jonathan et Nancy. L’intrigue de cet arc avance vraiment à la va-comme-je-te-pousse. Ils passent tous les deux leur temps à prendre des décisions aléatoires dont le sens est plus que discutable et dont l’issue est plus qu’incertaine. Mais ils le font parce que le scénario compte s’appuyer là-dessus pour enchaîner avec d’autres événements ( spoiler: comme la rencontre avec ce détective barbu totalement insignifiant et dont j’ai déjà oublié le nom
    ) qui au final ne serviront à rien si ce n’est à les occuper le temps qu’on arrive au grand final ! Et franchement, cette logique, elle peut s’appliquer à pas mal d’arcs : à celui de Dusty et Steve spoiler: qui perdent leur temps dans une chasse au monstre qui ne sert à rien
    ; mais aussi à celui de Caleb et Max spoiler: qui perdent leur temps à fuir le vilain Billy qui se révèle au final n’être qu’un simple frangin un peu chiant, mais pas un serial killer en puissance
    ; et que dire de l’arc assez pathétique dédié au personnage d’Eleven… spoiler: Après un trip ultra répétitif à la « Under The Skin », on la retrouve soudainement embringuée dans un clan de super-héros digne d’une série pour ados ! Et tout ça pour quoi ?! Juste pour qu’elle revienne à son point de départ avec un blouson en cuir et du maquillage, puis tout abandonner pour bien reprendre sa place gentiment ?! Non mais la bonne blague !
    Alors forcément, je pense que vous aurez compris comment j’ai accueilli le grand final de cette saison 2. Certains ont pris leur pied y voyant un grand aboutissement de film SF d’épouvante – ce que je peux comprendre – mais moi je n’ai pas pu m’empêcher de vivre ce dernier épisode comme la conclusion poussive d’une série qui, obnubilée qu’elle est par la reproduction de codes et de stéréotypes, a fini par se transformer en véritable caricature d’elle-même, avec tout ce que cela implique de triste et d’affligeant. Du coup, moi je vous le dis tout net : ce n’est vraiment pas garanti que je poursuive l’aventure des frères Duffer. Parce que bon, devoir me bouffer une nouvelle dilution d’une sauce qu’on a déjà diluée, moi ce n’est clairement pas ma came. Alors me concernant, je vais remballer tous les souvenirs années 80 dans mon coffre à jouets, et je vais passer à autre chose. Parce qu’au bout d’un moment, à trop tirer sur la corde, la nostalgie, ça devient juste de l’abrutissement… Bon après, ça ne reste que mon point de vue. Donc si vous n’êtes pas d’accord et que vous voulez qu’on en discute, n’hésitez pas et venez me retrouver sur lhommegrenouille.over-blog.com. Parce que le débat, moi j’aime ça… ;-)
    Back to Top