Mon AlloCiné
    Le Nouveau Muppet Show sur Disney+ : 8 choses à savoir sur la série de marionnettes culte
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 7 nov. 2020 à 12:00

    Avec "Le Nouveau Muppet Show", disponible sur Disney+, Kermit, Piggy, Gonzo et les autres font leur retour. L'occasion de revenir sur leurs précédentes aventures à travers quelques informations à savoir.

    ITV
    JEU DE MOTS

    En Grande-Bretagne, le mot anglais "muppet" signifie… "crétin". Ou "bouffon". Si certains des personnages de la série ne brillent pas par leur intelligence, l'idée de son créateur Jim Henson (futur réalisateur de Dark Crystal) n'était pas de les dénigrer d'entrée de jeu. Car chez lui, le terme "muppet" est en réalité la contraction entre "marionette" (soit… "marionnette", avec deux "N", dans l'Hexagone) et "puppet" ("marionnette" aussi, mais également "pantin" dnas la langue de Molière).

    Le Nouveau Muppet Show
    Le Nouveau Muppet Show
    Sortie le 31 juillet 2020 | 23min
    Série : Le Nouveau Muppet Show
    Avec Bill Barretta, Dave Goelz, Eric Jacobson, Peter Linz, David Rudman
    Spectateurs
    2,9
    Voir sur Disney+

    SYSTEME D

    Est-il surprenant d'apprendre que Kermit est le premier des personnages auxquels Jim Henson, créateur de la série originale, a donné vie ? Non, tant il est aujourd'hui indissociable du show, dont il est la figure de proue, et de ses dérivés. Il est en revanche beaucoup plus étonnant de découvrir que cette marionnette de grenouille a été crée à partir du manteau de sa mère, dont la couleur était apparemment très vive.

    CHANGEMENT D'ADRESSE

    Les Muppets n'ont pas immédiatement eu droit à leur propre programme, faute de producteur intéressé par le projet. Mais comme dans certaines séries (Flash qui fait ses débuts chez Arrow avant de tracer sa propre route par exemple), les personnages ont eu le temps de se rôder ailleurs : dans Sesame Street (1, rue Sésame en VF), show aux vertus éducatives pour lutter contre l'échec scolaire des enfants, et qui contenait notamment des séquences avec des marionnettes. Jim Henson faisant partie des animateurs (avec Frank Oz), il a ainsi pu mettre en scène quelques-unes de ses créations, dont Kermit, alors reporter, à qui une collerette avait été ajoutée pour que l'on comprenne bien qu'il s'agissait d'une grenouille.

    PBS
    Kermit aux côtés d'Elmo dans 1, rue Sésame

    Des débuts visiblement convaincants puisque le Muppet Show a fini par trouver un producteur en la personne de Sir Lew Grade (Le Prisonnier), qui a ainsi permis à une longue histoire de débuter pour de bon.

    DES SÉRIES EN… SÉRIES

    Lancé le 5 septembre 1976 aux États-Unis (et le 5 janvier 1977 en France), le Muppet Show original n'a duré que cent-vingt épisodes, répartis sur cinq saisons. L'arrêt de la série, le 5 mars 1981, ne marque pas la fin de l'aventure pour autant, et ses personnages sont toujours présents dans la pop culture car ils ont su s'illustrer de diverses manières et revenir régulièrement au fil des ans. La deuxième mouture, Muppets Tonight (Les Muppets, tout court, dans l'Hexagone), est ainsi diffusée entre 1996 et 1998, et le concept reste le même puisqu'il s'agit toujours d'une succession de sketches autour d'un invité humain, issu des milieux du cinéma, du théâtre ou de la musique.

    La troisième version de la série voit le jour en France. Et il ne s'agit pas du Bébête Show (1982 - 1995), qui s'en inspire librement et préfigure également Les Guignols de l'Info, mais bien de Muppets TV, vraie adaptation produite par Sébastien Cauet (qui prêtait également sa voix à Kermit) qui se présentait sous la forme d'un programme court quotidien auquel venait s'ajouter une émission hebdomadaire, avec des invités issus du monde du spectacle. Faute d'audience, la série ne dépasse pas les dix épisodes, et n'est diffusée que du 29 octobre au 31 décembre 2006 sur TF1.

    La suite se déroule, de nouveau, aux États-Unis. Rassurés par le succès des deux longs métrages sortis quelques années auparavant, les studios Disney (qui possèdent les droits de la franchise depuis 2004) renvoient les Muppets sur petit écran, avec une nouvelle série diffusée sur ABC à partir du 22 septembre 2015. Disponible sur Disney+ en France, elle parvient à conserver l'esprit de l'originale (il est toujours question d'une émission avec des guests) tout en la modernisant : à la manière d'un The Office, elle prend des allures de faux documentaire sur les coulisses du show, avec un ton légèrement plus adulte, puisque la sexualité de certaines personnages fait l'objet d'allusions. Mais ce n'est pas assez pour faire décoller les audiences, et ainsi lui éviter l'annulation après une petite saison.

    On ne se débarrasse toutefois pas de Kermit, Miss Piggy et Gonzo aussi facilement : lancé le 31 juillet 2020 sur Disney+ outre-Atlantique (et disponible depuis le 6 novembre en France), Le Nouveau Muppet Show plonge les héros dans l'aventure du streaming, avec une série de pastilles vidéo dans laquelle on retrouve aussi bien de la cuisine et des conseils beauté que des invités.

    Notons enfin qu'il existe une dernière version : Muppet Babies, série animée diffusée entre 1984 et 1991 sur CBS aux États-Unis, et qui revient sur l'enfance des héros. Skeeter, jumelle de Scooter, voit le jour pour l'occasion. Et le show sera adapté en comic books par Marvel, et ne sera visible que grâce à des éditions VHS de quelques épisodes en France.

    CBS
    Vous aimez les Muppets ? Voici les Muppet Babies !
    LES MUPPETS VOIENT GRAND

    Comme Star Trek, les Muppets se sentent vite à l'étroit sur le petit écran et ne mettent pas longtemps à débarquer sur le grand : trois années séparent en effet le lancement du Show de la sortie de leur premier long métrage, dans lequel Kermit tente de conquérir Hollywood et croise notamment Mel Brooks ou Orson Welles. Treize autres films suivront en l'espace de trente-cinq ans, et notamment Les Muppets à Manhattan (1984) réalisé par Frank Oz ; Noël chez les Muppets (1992), relecture du célèbre "Chant de Noël" de Charles Dickens dans laquelle Michael Caine incarne Ebenezer Scrooge au milieu des marionnettes ; Le Magicien d'Oz des Muppets (2005) ; ou encore Les Muppets, le retour (2011) porté par Jason Segel et Amy Adams, récompensé par l'Oscar de la Meilleure Chanson, et qui a donné lieu à une suite dans laquelle on croise notamment Ricky GervaisTy Burrell (Modern Family) ou Tom Hiddleston. Il s'agit, à ce jour, du dernier film mettant les héros en scène.

    "Les Muppets, le retour" : le film qui a relancé la franchise au cinéma

    Les Muppets, le retour Bande-annonce VO
    DES INVITÉS EN PAGAILLE

    Le concept même du Muppet Show repose sur la présence d'un invité par émission. Et c'est peu dire que les différentes versions de la série se seront offertes plusieurs guests marquants. A tel point qu'il serait trop long de tous les citer, surtout que bon nombre d'entre eux sont davantage connus sur le sol américain que chez nous. Mais sachez que Charles Aznavour a participé à la saison 1, au même titre que Vincent Price, idole de Tim Burton. Que Steve Martin, Elton JohnJulie 'Mary Poppins' Andrews ou Peter Sellers ont été vus dans la 2. Que Sylvester Stallone apparaît dans la 3 alors que la 4 a reçu des figures marquantes de la pop culture dans trois épisodes consécutifs : Christopher Reeve, alias Superman ; Lynda Carter, interprète de Wonder Woman ; et Mark Hamill, alors en pleine folie Star Wars.

    ITV
    Mark Hamill dans la galaxie lointaine, très lointaine, du Muppet Show

    La cinquième et dernière saison a eu des accents bondiens puisque Roger Moore et Shirley Bassey (interprète de plusieurs chansons de la saga James Bond) y sont passés. Et Gene Kelly a fait partie des derniers invités. De la version originale. Car il y a aussi eu du beau monde dans la deuxième série, de Pierce Brosnan à Michelle Pfeiffer, en passant par PrinceRick Moranis (Chérie j'ai rétréci les gosses), Leonard Nimoy et William Shatner de Star Trek, ou encore Cindy Crawford.

    Malgré sa courte durée de vie, le show de 2015 a quand même vu Elizabeth Banks, Topher Grace, Reese Witherspoon, encore Michelle Pfeiffer, Liam Hemsworth ou Jennifer Lawrence dans ses épisodes. Et attendez-vous à voir débarquer Seth RogenAubrey Plaza (Parks & Recreation), Linda Cardellini (Urgences) ou encore RuPaul dans la dernière version en date. Et côté français, l'adaptation de Cauet a notamment reçu Franck Dubosc, Lorie, Mimie Mathy, Bob SinclarFlorence Foresti ou David Douillet. Et il ne s'agit là que des invités du petit écran, car les longs métrages, surtout les derniers, n'ont pas été en reste sur ce plan.

    IL ÉTAIT PLUSIEURS VOIX

    Si vous (re)découvrez les épisodes du Muppet Show original en VF, certaines voix vont vous sembler familières. Et pour cause : c'est le regretté (et omniprésent) Roger Carel qui doublait Kermit, alors que Micheline Dax (Ursula dans La Petite Sirène) s'occupait de notamment de Miss Piggy, Francis Lax (Han Solo dans les deux premiers Star Wars) de Fozzie l'ours, Gérard Hernandez (star de Scènes de ménage et voix française du Grand Schtroumpf) de Gonzo ou encore Pierre Tornade (Obélix dans plusieurs films d'animation) d'une poignée de protagonistes. Des comédiens qui doublaient également les invités (John Cleese pour Gérard Hernandez, ou Peter Sellers pour Roger Carel).

    Roger Carel évoque ses personnages les plus célèbres. Dont Kermit :

    Mais cela ne vaut que pour la première version de la série. Car à l'exception de Francis Lax, les comédiens de doublage sont remplacés par Luq Hamet (Kermit), Claire Nadeau (Miss Piggy), Jean-François Kopf (Gonzo), auxquels se joint Gérard Rinaldi (qui incarne Clifford) dans Les Muppets de 1996. Et dans Muppets TV, c'est donc Cauet lui-même qui double Kermit, alors que Jean-François Kopf fait son retour mais change de personnage puisqu'il incarna alors Waldorf.

    KERMIT, YODA : MÊME FAMILLE ?

    Outre l'incontournable Roger Carel, qui double aussi bien Kermit que C-3PO, ou encore Francis Lax, le Muppet Show et Star Wars ont un autre point commun en la personne de Frank Oz. Car c'est au marionnettiste et réalisateur que l'on doit l'animation et la voix de Yoda, apparu dans L'Empire contre-attaque. Et on notera que Sweetums, l'un des personnages de la série, est un monstre poilu décrit comme un cousin éloigné de Chewbacca.

    "Le Nouveau Muppet Show" est à voir depuis le 6 novembre sur Disney+ :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top