Mon compte
    1001 Pattes
    note moyenne
    3,8
    20864 notes dont 273 critiques
    répartition des 273 critiques par note
    65 critiques
    106 critiques
    65 critiques
    31 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur 1001 Pattes ?

    273 critiques spectateurs

    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    5,0
    Publiée le 14 août 2012
    Le pixar que je trouve un peu injustement oublié voir sous-estimé. Peut être parce qu'il est sorti entre deux "Toy Story", et que par la suite le studio à la lampe de buerau enchainait succès sur succès. Même sur l'affiche de "Monstres et cie" on ne voyait pas "Par les créateurs de toy story". Pourtant Pixar doit autant à "1001 pattes" qu'au premier "Toy Story". Suite au succès de ce dernier, les nouveaux rois de l'animation sont entrés en bourse, leur deuxième essai n'avait pas le droit à l'erreur et l'histoire a démontré que l'essai a été transformé. Pixar ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a crée ce grand film d'aventures inspiré des "Sept samouraïs" de Kurosawa à leur façon, c'est l'histoire et les personnages qui sert de base et de moteur. Le studio n'est visiblement pas prêt de céder à la facilité. On reconnait leur thème de l'accomplissement de soi, et du refus de leur personnage principal de faire ce qu'on attend de lui. Cela vient sans doute du fait que le studio refuse de faire comme les autres, cela se traduit dans le film. Pixar accordant une place centrale à l'histoire, c'est celle ci qui guide la mise en scène, chaque plan est utile et raconte quelque chose, c'est tellement fluide qu'on ne la remarque même pas. La direction artistique est superbe, visuellement inventif à chaque image, bénéficiant d'une superbe photo tantôt éclairé par un grand soleil, un autre couchant ou des lumières phosphorécentes, on s'en prend plein les mirettes d'autant plus que techniquement même si àa a un peu vieilli, en 2012 ça passe encore. D'habitude les images de synthèses vieillissent plus mal. L'immersion est renforcé par le format cinémascope, rendant immense l'infiniment petit. C'est une critique un peu analyste et cinéphile mais brièvement, "1001 pattes" est du pain béni pour tout amateur de film et pour toute personne souhaitant simplement passé une bonne soirée. Inventif du début à la fin dans tous les domaines, une histoire sur fond de sur fond de solidarité, de liberté, de transgression, d'épanouissement, à la fois drôle, spectaculaire, et touchant, c'est une pépite de divertissement.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 315 abonnés Lire ses 365 critiques

    3,0
    Publiée le 1 juin 2014
    "1001 pattes" est un film d'animation sympathique, mais qui à mon sens, n'atteint pas des sommets. L'animation est jolie, la réalisation est bonne, les personnages sont attachants, mais ça manque un peu de fond, et surtout, l'intrigue patine un peu, entre des péripéties répétitive et une trame cliché... Après, il n'y a pas que des mauvaises idées, loin de là, car ce film est tout de même très original et plutôt divertissant. Mais on peut regretter un manque de potacheries, et avouer que ce film est légèrement cul-cul... En dehors de ça, on suit avec intérêt les aventures de Tilt la fourmis et de ses amis, la troupe clowns-insectes excentrique et rigolote à souhait.
    Bearnais64
    Bearnais64

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 729 critiques

    4,0
    Publiée le 5 avril 2014
    En avant pour sauver la colonie face au Borgne et sa compagnie de sauterelle. On part avec Tilt, une jeune fourmi à la recherche d'une bande sauveur. Mais voila, seule une troupe de cirque est disponible. Ensemble, ils vont élaborer un plan pour vaincre leur ennemi. Après Toy Story, John Lasseter nous offre un nouveau film riche en aventures. Très bon film familiale des studios Pixar et Disney.
    B-Lyndon
    B-Lyndon

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 45 critiques

    3,5
    Publiée le 1 septembre 2012
    Avec leurs antennes pointant à peine le haut d'un brin d'herbe, et leurs pattes minuscules patinant, remuant, sur terre ou un peu plus bas ; toutes les bestioles qui forment le petit monde que, enfants, nous aimions observer, se retrouve dans ce Pixar foufou et sympathique. Sympathique, oui. Mais pas plus. Ce film là ne casse pas trois antennes à une fourmi. Certes. Il ne possède pas non plus l'audace d'un Wall-E, ou même d'un Là-Haut. OK. Mais il n'y a qu'à voir l'originalité surprenante du scénario, qui, à chaque point, chaque virgule, marque le début d'une nouvelle péripétie. Et s'il n'y avait, ici et là, ces éclairs de cruauté et de cynisme, rien qu'à travers la silhouette progressant dans la brume de cette sauterelle effrayante, terrible "Le Borgne"... Franchement, rien que pour lui : sans doute le meilleur "méchant" Pixar.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 11 novembre 2014
    L'un des films de mon enfance ! 1001 Pattes ou le second film d'animation en images de synthèse des studios Pixar est un long-métrage qui enchantera toute la famille ! Une animation réussie qui n'a pas pris une ride, des protagonistes très charismatiques, une histoire très originale et intéressante, de bons doublages, beaucoup d'humour et d'émotion et une musique pas trop mal... tout les ingrédients sont réunis pour faire un excellent long-métrage ! J'adore !
    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 224 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,5
    Publiée le 3 avril 2016
    1001 Pattes a bug's life, sorti en 1998 et deuxième long métrage du studio emblématique à la lampe de bureau est un film d'animation selon moi assez injustement tombé aux oubliettes, noyé par les mastodontes que sont Toy Story, Cars et Némo. Pourtant ce Pixar est loin de constituer une oeuvre secondaire au contraire, je le classe facilement dans mon top 10 personnel. 1001 Pattes c'est un fragment de mon enfance qui a contribuer à la naissance de ma passion pour le studio. Avec Toy Story 1 et 2, Les Indestructibles et Monstres & cie, ce sont ces 5 là qui m'ont bercé depuis mon plus jeune âge...et encore maintenant bien sur !
    1001 Pattes, l'histoire d'une colonie de fourmi forcée de récolter la nourriture pour le compte d'un gang de sauterelles dirigé par le redoutable Borgne. Tilt, fourmi insignifiante parmi les siens, très maladroite, réussie suite à une maladresse à causer la perte total de la récolte saisonnière. Ce qui ne manquera pas de plonger le Borgne dans une colère folle qui en guise de punition ordonna une double ration avant la saison des pluies. Refusant de se soumettre à l'autorité, Tilt décide du haut de sa petite taille de rassembler son courage et de s'aventurer hors de sa colonie dans le but de trouver de redoutables mercenaires qui pourront combattre les sauterelles. Voilà pour l pitch global.
    Pourquoi ? pourquoi ce film d'animation s'est fait oublier ? On a pourtant bien affaire à un vrai petit bijoux made in Pixar. Une perle avec laquelle le studio a encore une fois laisser parler tout son génie d'inventivité parce que 1001 Pattes possède bien à mes yeux les plus grands atouts: ce genre de Pixar avec lequel, à partir d'un élément du monde, réussi à créer tout un univers au complet avec ses personnages, ses lois, ses propres codes de société ect. Après avoir permi à des jouets de prendre vie, ce sont insectes à qui John Lasseter et Andrew Stanton (Némo, Wall-E) donnent la vedette. On découvre donc avec une curiosité naïve la vie de ses petites bestioles qui est loin d'être gaie. Non seulement ce Pixar part d'un bon postulat de départ avec un univers tentateur mais en plus il bénéficie d'un scénario finement pensé. Sous les traits d'une colonie de fourmi travaillant pour le compte des sauterelles, Pixar a réussi à transposer une critique de notre société dans le cas d'un régime totalitaire. Une critique de la dictature, de l'esclavage, de l'exploitation des faibles par les plus forts avec comme sous thématiques la quête de liberté, l'individualisme contre la conformité et la loi du plus fort et aussi dans le cas des fourmi (car Pixar, même en les personnifiant les fait conserver leur mode de vie d'insecte) : la survie du peuple par rapport aux dangers comme les prédateurs, la famine ou les lois de la nature et de la chaîne alimentaire. Le film, en plus d'être très divertissant offre donc aux spectateurs plus âgés un second niveau de lecture. Un propos très bien mené de A à Z (non pas le héros de Fourmiz lol^^). Et même en ayant un tel propos qui se voudrait très adulte, le film n'en oubli pas qu'il se destine aux enfants et garde intact toute sa magie et aucun des deux n'empiète sur l'autre, au contraire, la présence de magie et de bons sentiments proches du Walt Disney renforce la beauté de la morale sous entendu à savoir: spoiler: les faibles ne sont pas destinés à servir les forts; En réalité ce sont les faibles qui deviennent les forts dans la mesure ou les forts ont besoin des services des faibles pour assurer leur domination.
    Des questions qui s'apparente même à la philosophie tellement il y a réflexion. Et c'est loin d'être les seuls qualités du film, notamment sur le plan visuel, les graphismes en animation 3D sont beaux.Je suis même un peu surpris, n'ayant pas vu le film depuis longtemps je m'attendais à ressentir un léger vieillissement des images mais pas tant que ça en fait De belles images de la nature et de paysages hauts en couleurs changeants au gré des saisons défilent sous nos yeux, une nature débordante de magie et de poésie, appuyée par les musiques de Randy Newman à la mélodie douce incarnant la beauté du monde végétal dans tout son lyrisme et tantôt un peu plus dynamique avec son petit tempo approchant le Jazz. Pour en revenir au visuel, la beauté de l'image tient également au fait qu'elle se soucie du détail avec un soin particulier pour les feuilles et leur couleur en fonction des saisons, les brindilles, les brins d'herbes qui deviennent une véritable jungle et les plantes très diversifiées (Pissenlits, trèfles...). Côté personnages là aussi il y a des espèces variées et pas que des fourmis mais aussi une coccinelle, une chenille, une araignée, un papillon, un scarabée ect. Là aussi il y a des efforts qui ont été fournis sur l'esthétiques bestiales (je sais pas si ça se dit mais temps pis). Les personnages sont bien écrits et correctement utilisés dans le récit, le héros Tilt est un insignifiant qui cherche à se rendre utile aux yeux des autres mais doté d'une grande maladresse, il enchaîne les gaffes et les quiproquos qui font généralement mouche ! x)
    téméraire et animé d'un grand sens du devoir, il constitue il faut le reconnaître un prototype de héros plutôt classique mais facilement attachant et qui plus est je le redis bien traité, ce qui ne le rend pas agaçant. On a aussi deux héroïnes: Couette la petite princesse toute mignonne et Atta, sa grande soeur (pour qui Tilt en pince...évidemment), pas grand chose à dire sur elle, elle n'a pas un grand rôle dans l'histoire mais comme notre héros manque de confiance en elle et cherche à apprendre de ses erreurs, un genre de princesse qu'on a pas très souvent, Pixar à le mérite d'innover de ce côté là. Bien sur on à aussi spoiler: toute la troupe du cirque: Marcel, Fil, Heimlich, Cake, Gypsy, Manny, Rosie,Chivap et chichi. Les soit disant mercenaires que Tilt recrutera...avant de se rendre compte de son erreur. Ces personnages sont sympa, comme je l'ai dit plus haut, chacun est un insecte différent des autres ce qui installe déjà une petite preuve d'originalité. De plus ont a affaire à des artistes de pacotille, déchus, à la recherche d'une nouvelle carrière ou ils pourront briller. Drôles par leurs petit caractère et leurs farces de clown, on prend plaisir à rire de leur ridicule au départ mais à la fin on est presque ému de leur fidélité à Tilt, tout en sachant que leurs numéros seront la clé de la contre attaque
    . Niveau casting par contre, pas beaucoup de têtes connues, VO comme Vf, on retrouve à la vf Thierry Wermuth (Tilt) qui a également fait la voix de Sifli dans Toy Story 2, Marie Vincent (Atta), Marie Sambourg (Couette), Dominique Collignon-Maurin (le Borgne), qui double aussi Léon Bogue dans Monstres & Cie. On a aussi les voix additionnelles de Bernard Alane, Barbara Tissier, Marc Alfos et Eric Métayer. Niveau du rythme c'est bien géré également, sur 1h35 on a un schéma narratif bien développé et clair à chaque étape c'est appréciable et ça se revoit très facilement donc un petit plaisir à se faire à l'occasion de temps en temps. Après, il faut bien en parler, le film est tous le temps comparer à Fourmiz de Dreamworks (et c'es tout à fait normal) mais après les deux oeuvres sont quand même un peu différentes. Même si les deux ont pour thématiques la dictature et l'individualisme contre la conformité, Fourmiz lui en parle beaucoup plus explicitement sur une approche beaucoup plus proche de la société humaine en incluant la guerre, la lutte des classes et l'utopie alors que 1001 Pattes à laisser une place à la magie. Je crois que c'est pour ça que je préfère les fourmis de Pixar (et puis j'ai découvert Pixar avant Dreamworks donc 1001 Pattes occupe une place plus importante dans mon coeur). Excellent Pixar 4,5/5
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 703 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juillet 2014
    1001 Pattes : Encore un vrai petit bijou de créativité et d’inventivité signée Disney/Pixar. Vraiment, ils ont l’audace de nous sortir des œuvres originaux, loin des contes de fée habituelle qu’on peut trouver dans les films d’animations. Car, après avoir donnée vie au jouet dans Toy Story, Pixar réussit le pari de donnée de l’humanité et de l’émotion à ces petites bébêtes qui sont les fourmis. C’est insectes qui sont si insignifiants et moi qui n’est pas trop insectes, c’est qu’on s’y attache et après ce film la, on regardera pu les fourmis de la même façon ^^. Et puis, l’aventure est bien rythme et très original : c’est une société de fourmis qui est tyrannisée par des insectes plus grands qu’eux. Et on va suive une fourmi un peut maladroite, un peu rejeté qui va aller cherche de l’aide hors de la société. Et c’est la que commence son aventure ou émotion, action, amitié et humour sont de la partis. Et puis comme je disais, les personnages sont sympas a suivent (principaux ou secondaires). Et pour finir, l’animation n’est pas le plus riche de tous car il n’y a pas autant de couleur, de détail que dans les autres Pixar mais ça reste de l’excellent boulot. Donc voila, un Disney/Pixar qui mérite le détour.
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 147 critiques

    3,5
    Publiée le 10 août 2016
    Certainement l'un des films Pixar les plus classiques, mais il n'en reste pas moins excellent. John Lasseter nous prouve une nouvelle fois (après Toy Story) qu'il maîtrise parfaitement l'univers microcosmique qu'il nous offre avec 1001 Pattes. J'apprécie tout particulièrement l'idée de partir d'un point de vue humain au début du film pour ensuite avancer la caméra vers les herbes où vivent les fourmis pour changer de référentiel (procédé déjà utilisé dans l'excellent Microcosmos). Visuellement, rien à dire, ça claque ; j'aime beaucoup le design de ces petites fourmis, qui leur donne une image de villageois "civils" (contrairement à Fourmiz qui accentuait l'aspect militaire). Les décors sont à la fois simples et impressionnants (noter l'utilisation de petits champignons phosphorescents en guise de lampes pour les fourmis) et encore une fois on a avec ce film une parfaite gestion du monde miniature (un bar dans une boîte de conserve). J'apprécie également la travail apporté sur les insectes femelles, notamment au niveau des yeux (le papillon, la veuve noire). Enfin, s'il fallait parler du scénario, je trouve que c'est malgré tout le point faible du film. L'histoire n'est pas mauvaise, elle est même très convaincante, mais elle n'a pas cette touche de grandiose que d'autres longs-métrages Pixar avaient. Malgré tout je ne peux m'empêcher d'être impressionné par cette colonie de fourmis organisée, par la brute de sauterelle qu'est le Borgne (qui pour le coup n'est pas vraiment un méchant, seulement un antagoniste, un personnage qui a ses propres intérêts qui sont autres que faire le mal [Prenez-en de la graine Walt Disney!]), et par cette joyeuse troupe d'insectes acrobates très attachante. Bref, excellent.
    Sasuke R.
    Sasuke R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 296 critiques

    4,0
    Publiée le 6 septembre 2013
    Lorsque j'étais bien plus jeune, j'adorais ce film d'animation. L'ayant trouvé à un prix sympathique, j'ai dans un élan de nostalgie décidé de l'acheter et de le revoir. Et bien quelle ne fut ma surprise en constatant que 1001 Pattes n'est pas seulement un bon film pour enfants, mais également une oeuvre métaphorique très intéressante pour les adultes. Premièrement, sur le plan technique, c'est irréprochable. Les images sont belles, l'ambiance est sympa et et on s'amuse à découvrir le monde des insectes, crée par les studios Pixar. Cependant, le gros point fort du film est son scénario. Si l'histoire en soi n'a rien d'extraordinaire, c'est la manière dont elle est conduite qui est remarquable. En fait, 1001 Pattes et son monde des insectes, est une métaphore fantastique de notre société. Les fourmis représentant les ouvriers qui travaillent presque en esclaves pour nourrir une élite de tyrans, qui vivent sur leur conformisme. Ainsi, loin de jouer la carte des bons sentiments niais, 1001 Pattes nous parle d'injustice et de révolte d'une façon très adulte et intélligent, tout en étant en même temps un bon divertissement pour enfants. Restent encore à évoquer les personnages, bien trouvés, charismatiques et développés, ainsi que les jeux de mots, qui sont légion dans le film, et qui sont bien drôles. Comme remarque, ce film est à voir en VO, pas seulement à cause des jeux de mots, mais également à cause de la sautrelle Hopper, doublé par le génial Kevin Spacey. Pour conclure, je dirai donc que 1001 Pattes est un très bon film d'animation, à conseiller pas seulement aux plus petits, mais aussi à leurs parents. Bravo à Pixar, et à John Lasseter pour ce superbe travail.
    Thibzz180
    Thibzz180

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 605 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2012
    Très bon Pixar dans le monde des insectes. De l'humour, de l'action, une excellente animation et une magnifique musique de Randy Newman. A voir!
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 21 janvier 2016
    Vu hier avec mon fils pour la première fois. Lui déjà en a eu marre assez vite, on a dû changer de film pour le continuer 2 jours après et sans grande conviction, bref..., Ensuite de mon point de vue d'adulte, je dirai que ce scénario est très mauvais, mal conçu, pas très original, ni très divertissant avec des rebondissements bien... y en a pas. Une cruelle absence de magie. Pire il y a un réel manque d'attachement aux personnages qui sont bien fades (sauf le borgne faut bien l'avouer), là où justement Fourmiz lui tapait juste. Un pixar paresseux et oubliable.
    MaxLaMenace89
    MaxLaMenace89

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 282 critiques

    4,0
    Publiée le 7 janvier 2015
    L'animation déjà aussi flamboyante que ses ambitions, A Bug's Life relit Kurosawa et ses Sept Samouraïs dans une aventure (sur)naturelle certes inégale mais splendide de bout en bout. Six micro-pieds sous herbe, Pixar nous offre une galerie de personnages aussi savoureux qu'inquiétants, dans l'ombre d'une sauterelle harpie dont le souffle putride réveille le spectateur et lui propose de voir les choses sous un autre angle, tristement humain. Contrastant sa pétillante légèreté avec une repartie plutôt sombre voire violente, invocation acide de l'exploitation aliénante du capitalisme, c'est dans l'instabilité exaltante des échelles que repose alors la force cachée du film : le pouvoir multi-dimensionnel de l'art du spectacle. Par la puissance du scénario, du jeu d'acteur, de la mise en scène et des effets visuels, tous miroités dans le prisme d'une goutte d'eau salvatrice, les figures s'unissent contre l'oppression et font s'envoler A Bug's Life bien au-delà de l'estime qui lui est portée.
    Artriste
    Artriste

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 035 critiques

    4,5
    Publiée le 14 juin 2015
    Deuxième film d'animation des studios Pixar, 1001 Pattes est une vraie réussite! L'univers des insectes est très peut exploité donc c'est superbe de suivre toutes ces petites bestioles surtout que c'est remarquablement fait. L'histoire est un régal du début à la fin. On suit avec envie cette petite aventure, rafraichissante et originale qui donne vraiment l'impression de grandeur de la nature par rapport aux bestioles et le fait qu'il n'y est pas d'humain rend le tout encore plus naturel. On ne s'ennuie a aucun moment et les scènes spoiler: du cirque et de l'oiseau sont tout simplement excellentes
    . Techniquement c'est beau et coloré, les environnements sont bien trouvés et surtout c'est d'une créativité débordante qui impose le respect. Les personnages sont géniaux entre les fourmis, les insectes du cirques (notamment les poux!), les méchantes sauterelles et l'oiseau on ne fait que rire. Car oui l'humour est très présent pour notre plus grand bonheur notamment grâce aux dialogues et aux jeux de mots plus drôles les uns que les autres. En plus on a le droit a une bonne petite b.o. bien que discrète pour accompagné le tout et même le générique de fin est inspiré. Non vraiment 1001 Pattes est un incontournable, c'est déjà génial pour un adulte alors pour les enfants c'est à montré absolument surtout que ça apprendras en plus peut-être à respecter un peut plus ces petites bêtes .
    Papy J
    Papy J

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 107 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juillet 2016
    1001 Pattes !! 2ieme film d'animation de Pixar ! Après l'innovation qu'a été Toy Story, l'équipe recommence un nouvel exploit en exploitant une idée des plus saugrenues, la tyrannie chez les insectes en se basant sur le système d'une symbiose entre fourmis et sauterelle. L'un nourrit, l'autre protège mais quand ce dernier excerce un pouvoir despotique, la révolution commence.

    Pour une fois, je ne vais pas parler des personnages car même s'ils ont différents buts et une personnalité unique à chaque, le plus intéressant dans ce film est son contexte !

    Nous sommes en présence d'une représentation de la société du Moyen-Age. Le peuple (les fourmis) sont soumis par une plus haute autorité (les sauterelles) qui utilise la peur pour obtenir ce qu'elle veut. Et cela tout en gardant sous controle l'esprit des fourmis contre toutes idées de révolutions rappelant l'Eglise et la Royauté censurant les écrits de peur de propager la raison poussant les paysans à se révolter (dans le cas des fourmis, c'est prendre conscience de leur supériorité numérique).

    Pour parler un peu des personnages, Tilt est sympa mais son developpement est prévisible de cause qu'il est l'archétype du "menteur dévoilé". Atta en a plus car étant princesse prête à succéder à la reine (doublé par l'excellente Perrete Predier), elle doit prendre toutes les responsabilités de la colonie et elle a peur de commettre elle-même une erreur qui serait plus monumentale dû à son rang.

    La troupe du cirque qui est sans doute les persos les plus mémorables et attachants du film sont certes utiles mais sont avant tout un support comique qui marche à la perfection. Entre une coccinelle transgenre (doublé par Patrick Poivey), une chenille allemande, un phasme qui a toujours le mauvais role (doublé par Bernard Alane) et deux poux russe (doublé par Eric Metayer), on a quoi bien se marrer.

    Pour cette fois, il y a un véritable antagoniste, le Borgne (doublé par Dominique Collignon-Maurin), qui sait comment diriger et propager la peur mais n'est pas invincible face à la peur de tout les insectes.

    Animation : Cette fois-ci, l'effet plastique donne un effet chitine qui convient parfaitement aux insectes sauf à quelques-un. Mais hélas, pour le décor, c'est pas encore gagné. Même si la végétation parait palpable, on ressent encore l'aspect plastique. Mais notons un grand effort pour donner l'illusion de gigantisme ainsi qu'un nombre conséquent de fourmis et d'insectes variés !

    Musique : Pixar tient encore un thème principale inoubliable qui ajoute un côté épique pour de simples fourmis.

    Emotions : Franchement, j'ai rigolé tout du long car même si la menace des sauterelles est présentes, on passe un agréable moment avec la troupe du cirque qui est un panel de gag et de créativité.

    Avis Personnel : Ce film a aussi démarré la mode des bêtisiers en fin de film et pour un début, c'est pas mal. Quelques gags fonctionnent très bien mais certains un peu moins. Mais c'est toujours agréable de voir le 4ieme mur se briser.

    Conclusion : Une palette de personnages haut-en-couleur, un contexte politique bien exploité, Pixar signe son deuxième succès pour le plaisir de toutes les fourmis opprimés du monde !
    Florian Malnoe
    Florian Malnoe

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 557 critiques

    4,5
    Publiée le 1 juin 2013
    Un classique, Une autre référence. C'est l'un des plus anciens films du célèbre studio et on pouvait déjà admirer à l'époque ( 1999) tout le génie de ce studio hors-du commun.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top