Notez des films
Mon AlloCiné
    MILF
    note moyenne
    2,3
    1236 notes dont 185 critiques
    répartition des 185 critiques par note
    42 critiques
    24 critiques
    27 critiques
    26 critiques
    31 critiques
    35 critiques
    Votre avis sur MILF ?

    185 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2761 abonnés Lire ses 1 445 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mai 2018
    « MILF » sous un côté très léger, dresse un constat saisissant d’un monde en perte totale de repères, où le refus de vieillir, de refuser les contraintes ou de s’engager dans les responsabilités, amène à des comportements centrés sur le moi profond et le plaisir uniquement personnel et bien égoïste ! À ce niveau, c’est certain que ces trois femmes réunies censées avoir 40 ans, nous en offrent une peinture réaliste et inquiétante, où ce mode de vie prend ici une résonance qui frappe les esprits, comme un genre de fantasme où le corps toujours jeune est prêt à provoquer, à séduire ! Alors oui franchement, sans vouloir jouer le prude ou coincé, on se demande ce que vont chercher ces trois copines réunies et débarrassées de leur progéniture, dans une très belle maison évidemment, en bord de mer bien sûr, avec ces trois jeunes garçons de presque vingt ans plus jeunes, ou on le comprend trop vite et trop bien !... Au delà de l’aspect très superficiel du film, il se dégage un sentiment de malaise inévitable, une sorte de voyeurisme évident avec lequel la réalisatrice voudrait nous montrer que rien n’est jamais perdu, que tout âge a encore ses atouts et ses chances de séduction, quitte à envoyer tout en éclat, tout ce qui a pu être construit, avec les gros dommages collatéraux que l’on connaît ! Non franchement, faire un film sur la gloire de ces MILF avec aussi peu de retenue et de pudeur, mais avec au contraire autant de désinvolture, de facilité, et donc sans une once de réflexion qui remettrait un peu de bon sens, m’aura laissé un drôle d’arrière goût ! Et quand on recherche de plus la signification de ce curieux sigle, on reste sidéré du manque de poésie, tant l’aspect cru, voire obscène transpire de partout... Mais au fond pour prendre le contre pied du célèbre adage, autant dire maintenant « Il faut que vieillesse se fasse ! »... À l’image de ce phénomène de société, de voir ces actrices de près de 50 ans se démener de façon aussi pathétique donne un film tout aussi creux que ce qu’il veut bien nous démontrer, ce qui nous prouve bien du reste que la tendance actuelle est bien plus dans le culte de son plaisir, de se réaliser coûte que coûte et à tout âge, que par l’attention et l’intérêt que l’on porte aux sentiments d’autrui ! Paradoxalement, une bien triste comédie d’Axelle Laffont qui n’a rien de très pertinent à nous apprendre...
    virnoni
    virnoni

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 578 critiques

    1,5
    Publiée le 11 mai 2018
    Passez votre chemin : film assez vulgaire, souvent pathétique. Séance de 20h : 3 spectateurs. Pas un seul rire, plutôt des ricanements de gêne. Je me suis laissée embarquée par la promotion de la réalisatrice, pensant y retrouver effectivement sa verve habituelle. Déception. Elle semble avoir réalisé ce film pour se faire plaisir. En soi, pas de problème avec le thème, il est effectivement temps de renverser les clichés et démontrer que les femmes peuvent tout à fait aimer librement des "jeunots", sans pour autant que cela soit choquant encore, comme les hommes le font depuis des siècles. Sauf qu'elle le fait sans aucune subtilité. Elle ne sait pas filmer : le cadre, les couleurs, les décors, tout respire le kitch, sans originalité. Que dire de la BO, marketée, avec des musiques de "jeun's" inappropriées pour le film sur la génération des quadras femmes. Surement que sa réelle cible alors est les minots eux-mêmes...Les acteurs jouent mal également, la faute à une mauvaise direction d'acteurs qui pensaient surement jouer avec 2/3 techniques seulement. Ils ne sont pas servis par les dialogues d'une grande crudité et platitude. Il ne se passe rien en fait. Que dire de ces personnages antipathiques, stéréotypés, spoiler: qui boivent beaucoup et ne pensant qu'à coucher ensemble (scènes de sexe crues pour rien et donc assez laides) . Seule Virginie Ledoyen excelle dans la douceur de son personnage (seul intéressant car mur et réfléchit surement). Axelle Laffont dessert au contraire la "cause" des femmes qui veulent aimer librement. Car elle ne parle que de pulsions, de sexualité débridée, critiquant les hommes plus âgés au passage qui seraient seulement jaloux de ces jeunots qui attirent les femmes plus mures et donc sans intérêt. Un peu trop cliché. Bémol ! la dernière 1/2 heure qui enfin apporte un peu de douceur et de réflexions. Les femmes montrent un semblant de sensibilité, arrêtent de montrer leur anatomie en gros plan inutiles pendant 1h30 (Axelle Laffont ne semble pas aimer pas les femmes,mais les corps bien faits, surtout le sien). spoiler: Et les couples se séparent et reprennent leur traintrain...ouf l'honneur est sauf ! Dommage au final pour le sujet des femmes qui peuvent aimer librement qui elle veulent !
    juls21
    juls21

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 98 critiques

    0,5
    Publiée le 3 mai 2018
    "Sous le soleil" et "les filles d'à côté" se sont accouplé et leur descendance se prénomme Milf...Sans non plus être outrageusement catastrophique (bravo!) c'est cependant totalement approximatif à tout les niveaux sauf sur celui de la qualité : "pfff...ça fait cher le téléfilm bas de gamme." Quel prochain membre de la famille Laffont va s'auto-déclarer génie? Ou y'a peut-etre plus personne...
    Easyfly
    Easyfly

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 58 critiques

    0,5
    Publiée le 9 mai 2018
    Tout est heureusement dit dans le titre : Soit disant moderne, gras, lourd, vulgaire et ennuyeux. On sombre sous les clichés et il serait bienvenu que nos actrices françaises prennent des cours de comédie. Elles sont lamentables.
    Noam ???? D
    Noam ???? D

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 74 critiques

    1,0
    Publiée le 8 mai 2018
    Film narcissique sur Axelle Lafont qui se prend pour Pamela Anderson mais qu une simple Brigitte Enpersonne, aucune emotion aucun rire, faut passer son chemin
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 521 abonnés Lire ses 2 119 critiques

    1,5
    Publiée le 2 mai 2018
    Trois amies, la petite quarantaine, inséparables depuis le lycée, partent ensemble dans le Sud de la France ranger la maison de vacances que l'une d'elles s'apprête à vendre. Élise (Axelle Laffont), la plus fantasque, élève seule sa fille. Cécile (Virginie Ledoyen) vient de perdre son mari. Sonia (Marie-Josée Croze) vit une relation toxique avec un homme marié. Une fois sur la plage, les trois femmes découvrent que leurs charmes n'est pas sans effet sur une bande d'adolescents, malgré leur différence d'âge. Amis lecteurs, êtres de pureté et d'innocence, feignez comme moi un instant l'ignorance et réjouissez vous d'élargir votre champ lexical à des expressions qui vous étaient jusqu'alors inconnues : MILF, camel toe, biffle, squirt... La MILF ne doit pas être confondue avec la cougar. L'expression, popularisée à la fin des années 90 par le film "American Pie", ne désigne pas la prédatrice d'une quarantaine d'années attirée par des hommes plus jeunes mais celle du même âge qui suscite passivement l'intérêt lascif de ceux-ci. Vous me direz que le résultat est le même. Vous n'aurez pas tout à fait tort. En choisissant pareil titre, Axelle Laffont annonce la couleur : celle d'une comédie sur un phénomène de société qui en explore parfois, non sans intelligence, les causes et les conséquences. "MILF" contient quelques scènes réussies qui décrivent le malaise des célibattantes, trop vieilles pour être jeunes, trop jeunes pour être vieilles, et l'écart générationnel difficile à combler qui les sépare des garçons vingt ans plus jeunes dont la sexualité s'est construite devant YouPorn. Mais hélas, l'affiche que "MILF" s'est choisie, d'une rare laideur (ah ! ces tons orange) et d'une rare beauferie (ah ! ce regard insistant d'ados à casquettes sur les fesses des héroïnes), nous rappelle à la dure réalité : "MILF" ne sera pas le film féministe promis par sa réalisatrice, mais une comédie un peu grasse, façon "Les Tuche" ou "Camping", qui émoustillera les jeunes sans trop choquer les vieux. "MILF" n'évoque pas une seule fois Brigitte Macron. Il a cette élégance. Mais c'est bien la seule d'un film trop long, pas drôle, limite vulgaire.
    PLR
    PLR

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 970 critiques

    1,5
    Publiée le 9 mai 2018
    Sans relief, banal, du niveau d'un téléfilm pas très inspiré. A tel point qu'il est même difficile d'en écrire une critique !
    Kelly B
    Kelly B

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 9 mai 2018
    N'est pas réalisateur qui veut ! Ce film est un prétexte à Axelle Lafont pour pouvoir faire joujou avec un jeune garçon au physique avantageux dans des scènes de sexe que l'on peut bien évidemment se passer et qui n'apporte rien au film. Essayons de nous rattraper sur le rythme du film ? - Non plus, c'est à mourir d'ennuie , et certaines scènes frisent avec le malaise tellement elles sont plates et mal montées ( Malaise TV ). Le film se veut moderne mais ne véhicule que des clichés sur les sexes, les âges et sur l'histoire qui elle même est trop cliché. Mention particulière pour Virginie Ledoyen qui essaye de nous faire du François Cluzet dans "un moment d'égarement" en reprenant la "fille relou", qui a ses sautes d'humeur et ses hystéries d'un coup, c'est malaisant de la voir jouer Aussi mal que ça. Quand je vois les 5* , je me dis que nous n'avons pas vu le même film, chacun ses goûts, en revanche je vous déconseille d'aller voir ce film afin de vous éviter de perdre du temps et de l'argent. Si vous avez l'illimité et que vous êtes courageux, allez y et essayer de tenir le plus longtemps possible mais cet exercice requiert du courage et l'expérience. J'espère que ce premier film d'Axelle Lafont sera son dernier tant il pollue le paysage cinématographique français.
    gaetan1.arnould
    gaetan1.arnould

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 376 critiques

    2,5
    Publiée le 7 mai 2018
    Assez superficiel, sans profondeur, on ressort de la salle avec le sentiment de ne pas avoir appris ou ressenti grand chose. Certes, on ne s'ennuie pas mais le sujet du film aurait pu être la source de bien plus d'interrogations et aurait pu/du être plus intéressant. Pas le genre de film qui vaut le coup de se déplacer.
    Marc R
    Marc R

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 64 critiques

    1,0
    Publiée le 2 mai 2018
    Aucun intérêt à aller au cinéma pour ce genre de téléfilm ; mieux vaut le voir à la télé en l'absence d'alternatives. Cette soit-disante comédie est en fait très peu amusante et un peu longue. La photographie est décevante, avec des couleurs un peu fades et une luminosité qui manque de punch, alors même que sont filmés de beaux paysages méditerranéens l'été censés être lumineux et colorés... Les mouvements de caméra et cadrages sont banals, et n'apportent pas d'émotions ou d'intensité.
    jeanbricephoto
    jeanbricephoto

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 9 mai 2018
    le sujet était intéressant et c'est un premier film. je n'aime pas écrire des choses négatives mais ce film est franchement raté. il n'est pas drôle (franchement pas)... les personnages féminins sont tristes et surtout desservent le propos du film. Une vulgarité inutile et gratuite. je mets une demi étoile pour les sympathiques jeunes acteurs et leur fraîcheur.
    Stig H.
    Stig H.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 25 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mai 2018
    Intituler un film avec un titre pareil et obtenir une aide du CNC, ça donne juste la nausée. Le pire est que les producteurs de ce navet ne perdront même pas d'argent en nous infligeant sa diffusion.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2078 abonnés Lire ses 5 085 critiques

    2,0
    Publiée le 9 mai 2018
    Le premier soucis reste cette nuance entre Milf et Cougar qui, si elle semble importante pour la cinéaste, semble au contraire bien floue au vu du scénario. En moins de 10mn de films les idées et/ou les objectifs sont balayés. Résultat, une portée "féministe" complètement faussée, on peut même dire qu'elle est hors sujet. Axelle Laffont reste épatante, elle s'assume de façon assez remarquable ce qui a, par contre, pour effet d'effacer un peu ses deux partenaires qui ne semblent pas particulièrement à l'aise dans cette histoire. Axelle Laffont signe une comédie estivales simple mais efficace, sans prétention aucune ou, du moins, elle a oubliée ses ambitions en cours de tournage. Site : Selenie
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 438 abonnés Lire ses 1 316 critiques

    3,0
    Publiée le 10 mai 2018
    En toute honnêteté, je suis uniquement aller voir "MILF" car j'y ai fait quelques jours de figuration et j'étais curieux de voir le résultat car s'il y a bien une chose objective dans cette critique, c'est bien l'ennui mortel d'une longue journée de figuration où tu danses sans musique, pour au final, une voire deux minutes de film grand max... Je ne me serais pas donné la peine de me rendre au ciné si ça n'avait pas été le cas car le titre suffit pour annoncer une comédie d'un niveau médiocre... Mais mauvaise langue que je suis, en plus des scènes de figuration qui m'ont bien fait marrer, j'ai trouvé "MILF" bien moins pire que ce que je pensais... En effet, les acteurs sont justes, les histoires d'amour estivales éphémères sont ce qu'elles sont mais se révèlent sans ennui tandis que le ton est décomplexé, très libéré et plutôt drôle. Et je vous jure, quand on entendait le peu de répliques lors de la scène de boite de nuit, ça faisait presque peur... Mais ces scènes confondues dans l'ensemble deviennent cohérentes et beaucoup moins absurdes qu'elles le paraissaient lors du tournage. "MILF" revient donc sur la définition du titre, souvent jugé et compris de travers, par le biais de trois amies, trois femmes aux vies et aux regards différents qui vont rencontrer un trio de potes qui pourraient être leurs fils lors de vacances dans le sud. Chacune à son rythme et avec plus ou moins d'hésitation, elles vont vivre un crush d'été intense, pris de court par la vitalité sans gêne de ces jeunes en quête de découvertes et de désir. La bande-annonce est nulle et ne laisse pas entendre le rapport complexe et ambiguë entre chaque binôme ; le jeu des actrices et des jeunes acteurs rend palpable l'émotion mais aborde aussi les différentes images qu'on se fait d'une telle relation. Bon, il y a certains passages où les dialogues ne planent pas haut et où le côté libéré donnent place à des scènes de séduction qui vont loin dans l'intimité, et pour une comédie tout public, ça m'a choqué ! Bien que je respecte le manque de pudeur et de peur du ridicule de Waël Sersoub qui tient très bien le rôle du séducteur profiteur... Au final, cette comédie est légère et décalée, osée et drôle avec plus de subtilités et de nuances qu'on ne le croirait. C'est pas la comédie de l'année mais c'est divertissant ! Axelle Laffont assure la double casquette et permet à ses deux actrices de se lâcher mais aussi au public féminin mûre de rêver un peu tout en donnant au jeune public masculin de nouvelles idées d'aventures sentimentales !
    Padami N.
    Padami N.

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 497 critiques

    2,0
    Publiée le 5 mai 2018
    in film sur des amours de vacances,, les scènes soit disante drôles sont plus qu' insipides, sauf si vu au second ou troisième degré. c'est juste une chronique femmes quadra avec de jeunes hommes et qui l'assument plus ou moins.tout cela manque de fond et d'emotion. bref sans réel intérêt.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top