Mon compte
    Mais vous êtes fous
    note moyenne
    3,6
    1275 notes dont 112 critiques
    répartition des 112 critiques par note
    3 critiques
    32 critiques
    59 critiques
    15 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Mais vous êtes fous ?

    112 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2879 abonnés Lire ses 1 455 critiques

    3,0
    Publiée le 3 mai 2019
    « Mais vous êtes fous », pourrait laisser une bonne première impression en apparence, avec toutefois le sentiment d’être passé à côté de la vraie réussite...
    Si Céline Sallette et Pio Marmai donnent un réalisme évident à cette histoire vraie de par leur totale et franche implication dans des rôles loin d’être évidents, ce que reflète bien la vie de ce couple finalement aimant et fusionnel, proche de leur petite famille, ils sont aussi paradoxalement limités dans leur mode d’expression car la réalisatrice ne leur donne pas ou trop rarement la possibilité d’avoir de vrais dialogues construits, enrichissants et aboutis.
    Un peu comme dans « Adieu à la nuit » de Téchiné, le fond de cette histoire douloureuse et même bouleversante est plus survolé, que réellement analysé.
    Avec ainsi l’impression de rester dans un ressenti et une description du mal être, plutôt que dans son réel fondement !
    Il aurait fallu montrer ou expliquer davantage le processus de cette addiction et ce qui a causé son origine, et donc de fait, entrer véritablement dans le dysfonctionnement de Roman, par rapport à lui-même, à son couple et à sa famille.
    De même que le chaos brutal vécu de plein fouet par ces deux parents et leurs filles, ne permet pas de donner les clés pour comprendre ce qui cloche véritablement dans cette relation de couple...
    On ressent évidemment et fortement le malaise qui entoure ces deux êtres, mais aucun n’arrive curieusement à prononcer « les mots pour le dire » !
    Rien n’est donc vraiment verbalisé quant aux souffrances que chacun montre à l’écran, et même si l’on imagine très bien les difficultés à surmonter cette épreuve, on aimerait assister à des échanges plus riches en terme de réflexion, et voir le désir évident de trouver des solutions pour rebondir et se reconstruire, chez l’un comme chez l’autre !
    L’issue de cette histoire dans la manière dont elle est envisagée pour le vécu de ces deux petites filles, est de plus en contradiction totale avec la terrible angoisse que ressent Camille pour ses enfants, quand on considère cette perte de confiance à l’égard de son mari, tout ceci ne collant pas avec l’attachement très net de ce couple...
    Alors sans être inintéressant, ni mauvais dans l’idée et dans les émotions, il manque juste une certaine réflexion et la densité nécessaire pour aboutir à un très beau film !
    Un sujet grave abordé avec un certain courage au cinéma par Audrey Diwan malgré tout...
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 482 abonnés Lire ses 1 382 critiques

    3,0
    Publiée le 26 avril 2019
    "Mais vous êtes fous" se base sur un fait divers aussi mystérieux que fascinant, où une famille entière est intoxiquée par l'addiction du père, sans savoir comment la drogue a pu se propager dans leur appartement. Cette intrigue atypique formule un point de départ déroutant qui fait l'effet d'une bombe. Pio Marmaï et Céline Sallette, en couple amoureux, traverse admirablement la palette des sentiments. L'histoire d'amour, face à ce fait horrible et inexpliqué, constitue un contre-poids poétique qui intensifie le drame. En effet, la culpabilité du père mêlée à la confusion de la mère entrainent un ouragan d'émotions et de remise en question quant à la responsabilité d'être parent, géré physiquement et parfaitement par ce tandem d'acteurs.
    On sent qu'il s'agit ici d'une première réalisation, avec un soucis de bien faire, d'arrondir les angles des extrêmes et de maitriser le moindre mouvement de caméra. De faire du joli et du lyrique avec un sujet effrayant et poisseux. Le fait divers est alors aplati, presque trop romancé voire conceptualisé. "Mais vous êtes fous" devient soudain impersonnel et aseptisé. Une fois la bombe explosée, les scènes se révèlent beaucoup trop longues et plates. Même celles où on rentre dans la tête du père qui promettaient au départ une imprévisibilité intéressante. Peut-être y-t-il une volonté d'apporter une respiration à ces tourments personnels... Mais j'ai ressenti une grosse baisse de rythme qui a rendu le visionnage très ennuyeux, et ce, malgré toute la belle présence des acteurs. Cela dit, j'ai trouvé la distribution de Carole Franck, dans le rôle de la mère, très mal choisi car beaucoup trop jeune ! Il m'a fallu les 3/4 du long-métrage pour comprendre que c'était sa mère et non une amie du couple.
    La notion de vertige est toutefois bien présente et explorée.
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 653 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    3,5
    Publiée le 24 avril 2019
    J'apprécie les deux acteurs principaux et le sujet est intéressant.
    Il faut savoir que cela raconte une histoire vraie.
    A noter que le film est parfaitement bien réalisé et interprété.
    C'est très juste et touchant.
    On s'inquiète beaucoup pour cette famille et on se laisse facilement emporter par l'histoire.
    Marie L
    Marie L

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 205 critiques

    3,5
    Publiée le 27 avril 2019
    Film poignant basé sur la perte de confiance au sein d'un couple. Les acteurs sont très bons et le film captivant. Gros bémol sur ma désintoxication de Romane qui paraît presque banale...
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 858 abonnés Lire ses 1 068 critiques

    3,0
    Publiée le 1 mai 2019
    : Un père cocaïnomane depuis des années voit son secret exploser lorsque sa fille finit aux urgences et qu'on lui décèle de la drogue dans son corps. Comment, à partir de cet instant, réussir à retrouver une confiance perdue et une famille encore unie ? Ce sont ces thèmes qui vont être abordés mais qui malheureusement n'arrivent pas à en faire un film très pertinent. Malgré le bon jeu de rôle des parents (Pio Marmaï & Céline Sallette) et le déchirement qui s'opère, j'ai trouvé que l'histoire restait un peu trop plate, manquant de rythme. Et son gros défaut concerne le sujet du sevrage : il n'y en a pas. Je doute fortement qu'un addict à la drogue qui en prend en grande quantité depuis des années, qui n'arrive plus à faire sans, arrive à arrêter du jour au lendemain par sa seule volonté et à continuer à vivre sans soucis. Un sujet intéressant qui aurait pu être beaucoup plus poignant.

    http://cinephile-critique.over-blog.com
    Logi L
    Logi L

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 56 critiques

    3,0
    Publiée le 25 avril 2019
    Honnêtement c’est assez étonnant de voir un film qui traite d’un sujet pas banal dans une vie complètement ordinaire. La confusion des sentiments nous montre clairement (bien que ce soit confus et c’est ça qui est fou) que le pire est surmontable mais pas pardonnable pour autant. Une vision honnête qui fait du bien.
    Mais pas non plus incroyable.
    moket
    moket

    Suivre son activité 211 abonnés Lire ses 3 494 critiques

    3,5
    Publiée le 11 juillet 2020
    Un drame simple, fort et poignant qui bénéficie de l'excellente interprétation de Pio Marmaï et de Céline Sallette mais qui est un peu pénalisé par un final qui tire en longueur.
    virgileblacksmann
    virgileblacksmann

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 52 critiques

    0,5
    Publiée le 26 mai 2019
    A scénario à faiblesses, jeu d'acteurs faible. la scène où l'homme dit à la femme qu'il est responsable de tout, donne le ton au film : ce sera banal. Tout ça rebondit jusqu'à une fin nulle (0-0 comme au foot, voir la toute toute dernière scène). Finalement, le seul intérêt de ce film est ce qui se passe dans le cabinet de l'avocate, où l'action avance vraiment.
    A noter que le titre du film "Mais vous êtes fou" ne fait aucunement référence à son sujet profond, mais à UNE chanson qu'on n'entend QU'AU DÉBUT. Personne n'est fou dans ce film, au contraire, tout le monde est sensé. "mais vous êtes fou" est UNE scène du fim, mais pas TOUT le film. L'addiction à la drogue est vite traitée d'ailleurs surtout dans la partie "manque de drogue - reprise d'une vie normale sans drogue". Ce film ne fait que surfer sur du déjà fait, et moi quand je vais au cinéma j'ai pas envie de surfer. Je veux plonger.
    antony Z.
    antony Z.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 907 critiques

    2,5
    Publiée le 29 avril 2019
    je reste partagé et assez perplexe sur cette histoire... Le thème abordé est très intéressant mais le récit manque d'intérêt. La mise en scène, de rythme.. dommage d'autant que le duo Salette/Marmaï fonctionne très bien avec 2 comédiens toujours très convaincant.

    Le final gâche encore un peu plus le ressenti général... Même si on peut comprendre cette finalité, cette "fatalité"??... elle est regrettable surtout que tout au long du film, spoiler: sa compagne continue à le "soutenir" et surtout à entretenir leur relation. Alors pourquoi l'imaginer se laisser abattre aussi facilement?..


    De fait, le sentiment est un peu "tout ça pour ça?.." Aussi, spoiler: le sevrage du personnage central paraît peu crédible vu la quantité et la fréquence des prises de Cocaïne. Sans passer par un centre ni aucune aide extérieur.
    . ça nuit un peu à la crédibilité du propos et à l'intensité du récit
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 237 abonnés Lire ses 3 080 critiques

    2,5
    Publiée le 11 avril 2019
    Un film qui rappelle beaucoup « La guerre est déclarée » de Valérie Donzelli et qui fonctionne sur le même ressort dramatique : comment un jeune couple moderne avec enfants est confronté à un drame grave qui vient perturber l’équilibre apparent de ce couple, et va arriver à détruire leur douce harmonie. D’ailleurs la présence de Donzelli dans un petit rôle, est là comme pour marquer une filiation. Mais là où Donzelli avait parfaitement réussi son exercice de style, très difficile , abordant le sujet du cancer de son jeune garçon et de la bataille entamée contre la maladie , avec une grâce et une « légèreté » surprenante , ici le sujet parait dépasser Audrey Diwan . Tout est sur dramatisé, exagéré, beaucoup de tension , beaucoup de théâtralisation , pour nous raconter ce dentiste qui prend de la coke , devient addict et provoque un accident avec sa plus jeune fille. Le film joue et abuse du registre du pathos, alors qu’au final on est pas au même niveau de risque. D’ailleurs la réalisatrice est obligée de rappeler à plusieurs reprises « histoire vraie » , « histoire vraie » , comme pour se dédouaner d’avoir un scénario aussi improbable. En effet on doute du mode de contamination de la drogue ,et surtout on ne comprend pas cette dérive dramatique, ce sur- jeu de l’épouse du dentiste. Le personnage de Céline Sallette , n’est pas crédible. C’est déjà une actrice assez fade, dont le succès me surprend , et elle a beaucoup de mal a trouver le ton juste, même si elle donne beaucoup d'elle même, et donne probablement sa meilleure interprétation, jouant tour à tour :, femme éplorée, femme rebelle , femme angoissée, elle dramatise , met de la tension . Les autres acteurs sont plutôt bons, mais ne trouvent pas toujours non plus , le ton juste . Le film manque clairement de distanciation, de poésie , de finesse, et tourne trop autour du pathos.. Un 1er essai en tant que réalisatrice pas vraiment convaincant .
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1352 abonnés Lire ses 3 564 critiques

    3,0
    Publiée le 27 avril 2019
    L'histoire de Mais vous êtes fous est inspirée de la réalité mais cela n'influe que peu sur notre regard vers un film qui de toute manière joue la carte du réalisme et ne démérite pas quant à assurer la crédibilité d'un récit assez étonnant et pesant, non par son point de départ (l'addiction à la cocaïne d'un homme bien sous tous rapports) mais des conséquences de son mal sur son microcosme familial. Pour autant, le film manque un peu de personnalité dans sa mise en scène et son montage pour prétendre à être décrit autrement que comme une oeuvre honorable et honnête. Laquelle, et ce n'est pas un regret, s'intéresse moins aux raisons de la "maladie" de ce dentiste, sans problèmes apparent, qu'à l'ébranlement d'un couple qu'une révélation soudaine et le danger concomitant fissurent dramatiquement. Certes, on aurait aimé plus d'intensité dans la tragédie en marche mais la primo-réalisatrice Audrey Diwan a préféré rester à hauteur humaine, choisissant délibérément la modestie et l'intimisme dans le traitement de son sujet. Manque d'ambition peut-être, marqué par une certaine atonie de style mais tout de même rehaussé par les performances subtiles de Céline Sallette et Pino Marmaï. Du point de vue de la direction d'acteurs, y compris avec les enfants, il n'y a aucun reproche à faire à la cinéaste débutante.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 257 abonnés Lire ses 727 critiques

    3,5
    Publiée le 9 janvier 2020
    Pour son premier film, le réalisatrice Audrey Diwan est partie d'elle-même. De son vécu. D'une rencontre avec une femme (dont s'inspire le personnage de Céline Sallette) qui lui a confié avoir vu sa vie et celle de sa famille ébranlées quand l'addiction de son mari fut révélée.
    Raconté comme ça, on aurait pu craindre un drame lacrymal à base de psychologie balourde et de grandes déclarations ronflantes sur la drogue.
    Eh bien non. Marcia Romano et Audrey Diwan (également coscénariste) éjectent les scories redoutées et vont au plus simple, au plus organique. Au plus touchant. La metteuse en scène privilégie ces petites choses, à priori banales, subtiles, pour partager le malaise, le choc et le drame. Et ça marche bien mieux que tous les discours.
    Derrière le drame d'un homme mis à nu, il y a celui d'une femme prête à tout pour l'aider. Et c'est justement dans cette dernière partie que Mais vous êtes fous bouleverse. Bien sûr, on ne peut rester indifférent au personnage de Roman (excellent Pio Marmai), aimant mais fissuré. Mais c'est bien l'amour de Camille (magnifique Céline Sallette) qui emmène le film au delà de ce qu'on en attend.
    Déjouant les idées reçues, elle traverse le film comme cette énergie positive qui vacille (une métaphore exploitée par le film d'ailleurs). L'émotion repose en grande partie sur le personnage et ça fonctionne bien.
    Un drame sincère et émouvant sur les conséquences d'une erreur personnelle sur la vie à plusieurs.
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 858 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juillet 2020
    LA FETE EST FINIE. Sur la Sallette, Pio entretient une relation dangereuse avec sa ligne de conduite. De la plaie jusqu'à la cicatrisation, un couple dans la tourmente. Sur ses mains, le venin, le fiel de la drogue, que Audrey Diwan disperse sur cette famille. Musique et surtout Céline Sallette sont les atouts de ce petit film de dépendance.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 2 811 critiques

    3,5
    Publiée le 1 avril 2019
    On est très loin du film "familial " auquel je m'attendais. Mais surpris ne veut pas dire déçu, bien au contraire. Ce drame parvient à capter notre attention, grâce à son histoire (peu banale) et grâce à la qualité de ses interprètes.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3584 abonnés Lire ses 6 196 critiques

    3,5
    Publiée le 27 août 2019
    "Mais vous êtes fous" est le premier film d'Audrey Diwan qui a par le passé travaillé comme scénariste sur des films tels que "La French" ou "HHhH". Pour ses débuts derrière la caméra, elle prouve qu'elle y est très à l'aise. Elle signe un drame solide dont elle a logiquement écrit le scénario qui est inspiré d'une histoire vraie. Elle dresse un portrait de famille réaliste et troublant qui intègre par moment les codes du thriller, car on ne sait jamais réellement tout ce qui s'est passé. Roman a fait une énorme bêtise seulement, et si ce n'est pas aussi simple que ça ? Pendant tout le film, on se pose beaucoup de questions qui sont cohérentes par rapport aux faits. La réalisatrice entretient bien le mystère et pour ma part, je dois dire que je me suis bien trompé. La révélation est crédible et pas farfelue, ce qui est logique pour une histoire adaptée de faits réels. Le film montre à quel point un équilibre familial est fragile. Une fois que l'addiction de Roman est dévoilée, Camille a beaucoup de mal à lui faire confiance. Le début d'un long combat pour la vérité, mais pour aussi pour retrouver cette confiance indispensable pour recoller les morceaux. Pio Marmaï et Céline Sallette sont très convaincants et malgré les doutes qu'il peut avoir sur chacun, ils restent attachants. Bref, un vrai bon premier film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top