Notez des films
Mon AlloCiné
    Frida
    note moyenne
    3,8
    2617 notes dont 121 critiques
    répartition des 121 critiques par note
    38 critiques
    43 critiques
    16 critiques
    16 critiques
    6 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Frida ?

    121 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 24 janvier 2014
    j'ai vu ce film parce que j'avais une serie de ses peintures j'adhere grave à son univers torturés , Salma hayek est pour moi la plus belle femme du monde sexy pulpeuse et ans son film elle prouve qu'elle est talentueuse , c'est un bon biopic , la réalisation est trés carré pas d’esbroufe et Molina est vraiment le plus du film et même il vole la vedette au personnage principal
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 1 827 critiques

    2,5
    Publiée le 12 mars 2014
    Tout en prenant certaines libertés avec la chronologie et la véracité des faits, tout en accréditant de faux détails de son arbre généalogique (son père, allemand, était luthérien, et non juif, comme le veut une rumeur inexacte ici reprise), ce biopic, par l'Américaine Julie Taymor, offre une assez bonne introduction au personnage tourmenté que fut Frida Kahlo. Plus à sa vie cependant qu'à son oeuvre, son histoire d'amour avec Diego Rivera, son aîné de 21 ans, qu'elle épousa à deux reprises (le 2e mariage ayant lieu 2 ans après le divorce), se taillant chez les (4 !) scénaristes la part du lion. Les accessoires étant d'ailleurs d'autres liaisons, saphisme compris, ou des épisodes "politiques" (les 2 peintres sont communistes), pas toujours bien venus (passage sur Trotsky en exil au Mexique). On regrettera la narration linéaire et anecdotique, et les trop rares séquences montrant l'artiste, plus que la femme. L'idéal aurait été en fait de présenter en parallèle les 2, en permanence, car sa principale source d'inspiration (elle est autodidacte - ce que ne montre pas le film) est sa vie de souffrance(s), transcrite avec crudité dans ses tableaux (dont presque la moitié sont des auto-portraits). On regrettera aussi les trop rares trouvailles de mise en scène et graphiques (s'appuyant opportunément sur la mythologie et la sociologie mexicaines). Quid de Salma Hayek ? On sait que le film n'a vu le jour que grâce à l'actrice (en partie mexicaine comme Frida Kahlo), très impliquée dans le projet, y compris financièrement. Elle est plutôt bluffante au physique, mais en général trop lisse côté interprétation (à quelques exceptions près, comme le passage sur sa fausse-couche aux E-U)..... Le reste du casting est un poil trop sage aussi.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1763 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,5
    Publiée le 12 mars 2014
    Frida Kahlo,artiste peintre mexicaine célèbre du XXeme siècle,a eu une vie tellement romancée qu'elle devait avoir une seconde vie au cinéma. Et après de longues negociations(Jennifer Lopez et Madonna),c'est Salma Hayek qui obtient "le rôle de sa vie". Ce biopic n'élude aucune des grandes lignes de sa vie:son accident de bus qui lui laissa le dos en compote,son soutien à son mari engagé politiquement à travers ses œuvres,sa bisexualité,son aventure avec un Trotski au crépuscule de sa vie,ses peintures surréalistes et équivoques... Rien n'est oublié,rien n'est suggéré. Seulement,le film manque clairement de fougue et de nuances. La rébellion de Frida semble se heurter à un mur,alors qu'elle était bien réelle. Le style visuel de Julie Taymor est également dérangeant,avec des pastilles animées totalement superficielles et superflues. Il n'y a donc pas lieu de se passionner pour cette histoire mal racontée,et ce malgré l'investissement bénéfique de Salma Hayek.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 144 abonnés Lire ses 1 669 critiques

    1,0
    Publiée le 24 septembre 2014
    Frida Kahlo, l'artiste peintre rebelle mexicaine a enfin droit à sa biographie au cinéma. Réalisé sous la houlette de Julie Taymor, il faut croire que celle-ci n'a pas grand chose à proposer si ce n'est la réalisation d'un énième biopic plat et chéri de conventions, à ranger derrière une cohorte d'autres spécimens du genre. Souvent maladroite, la cinéaste paraît se mélanger les pinceaux à tel point qu'on en arrive à se demander si la réalisatrice ne s'est pas tout bonnement trompé de sujet. Tout au long du film, le spectateur a effet l'impression que le centre du propos n'est pas vraiment Frida mais plutôt son mari, Diego Rivera et ses innombrables maîtresses ; le sexe n'étant visiblement la seule porte d'entrée pour attirer un quelconque public. Pour le reste, tout est esquivé : une rencontre furtive avec Breton, une autre avec Picasso, mais rien sur sa vision du communisme ou l'esthétique de ses oeuvres. Comment réduire un parcours si riche et varié à un simple marivaudage de bas-étage ; ne vous posez plus cette question, Julie Taymor l'a fait pour vous. Et elle aura beau rajouter des effets de style pour faire paraître son film "moderne", le résultat restera le même : un biopic long et désincarné.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 9 janvier 2015
    Un biopic parfaitement réalisé par Julie Taymor sur l'artiste mexicaine Frida Kahlo mais aussi sur l'artiste Diego Riveiro, l'histoire de l'un étant indissociable de celle de l'autre. Le film montre bien les effets des événements de la vie de Frida (qui ne fut pas toute rose) sur sa peinture. Qu'on soit fan ou pas de sa peinture, celle-ci évoque beaucoup de chose et cela est très bien dépeint dans ce film. Salma Hayek a ici le rôle de sa vie, elle s'est battu pour l'avoir et elle donne tout ce qu'elle a, elle est vraiment bluffante. Un casting XXL l'accompagne avec le grand Alfred Molina, Geoffrey Rush en Trotsky, Ashley Judd ou encore Antonio Banderas. Un peu dommage que le film n'ait pas été réalisé en espagnol, surtout avec tous les acteurs hispaniques du casting, mais bon il ne faut pas trop en demander aux studios américains !
    Anne C B
    Anne C B

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 47 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2011
    une adaptation magnifique, qui nous fait connaitre mieux cette artiste... le résumer de son mari a la fin résumé très le film, ,et se personnage tellement fort!!!!
    NoSerious M
    NoSerious M

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 178 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mars 2017
    C'est en avril 2016, alors encore en 3ème, que le petit Ashi découvrit sous ses yeux ébahis cet étrange spectacle qu'est Frida, en cours d'espagnol, l'épreuve histoire des arts approchant. Un film pourtant réel, traitant de la vie d'une célèbre peintre mexicaine qu'on a tous retrouvé dans au moins un devoir à l'école... A l'époque, j'avais directement compris que ce biopic ne serait pas digne de ceux made-in Hollywood, mais un biopic au style très intime de Julie Taymor, uniquement célèbre pour avoir mise en scène la comédie musicale du "Roi lion"... Un style qui aurait d'ailleurs pu s'élargir dans d'autres sujets, vue la qualité de ce film. Ce dernier retrace donc les moments importants de la vie de l'artiste-peintre Frida Kahlo, dont la carrière a été beaucoup reliée à un célèbre accident de bus lui ayant valu un handicap à vie d'une de ses jambes. Elle vit ainsi de la peinture aux côtés de Diego Rivera, l'un des peintres fondateurs du Muralisme, au Mexique, la grande majorité de sa vie, et tiendra entre autre une relation avec Trotsky. D'abord, le film est une vision plutôt sombre de la vie de Frida, entre autre dû à la présence de passages assez "barrés", souvent en lien avec la Mort par exemple
    spoiler:
    le petit passage animé se déroulant après l'accident du début du film, dans lequel tous les personnages sont représentés par des squelettes

    . Le film nous montre
    spoiler:
    ainsi aussi que l'artiste a mal digéré l'accident, et qu'elle y a failli froller la mort

    . Elle cohabitera presque avec elle, puisque ses oeuvres, pour la plupart des portraits et des autoportraits, y seront beaucoup liées. Elle donne aussi l'impression de donner la vie à ses peintures, comme le montre la personnification qui leur est associée par diverses animation et effets de transitions présents dans le film. Ensuite, à travers une narration nerveuse ponctuée de touches d'humour (et de sexe ^^) ne gâchant en aucun cas une vision pessimiste et sombre, la réalisatrice livre un portrait passionné et complet de l'artiste voire de la peinture en général, en y présentant des personnages réels, Frida elle-même, Rivera, Nelson Rockefeller, Trotski... et ainsi rendre le film plus réaliste malgré son côté par moment WTF. Que dire de la distribution si ce n'est qu'elle réunie une jolie palette d'étoiles espagnoles (et quelques unes américaines), telles Salma Hayek retrouvant le charismatique Antonio Banderas quelques années après le premier volet de "Desperado" y interprétant un petit rôle, celui de Siqueiros l'un des autres fondateurs du muralisme avec Rivera ici inteprété par Alfred Molina (avant de vouloir conquérir le monde sous le titre Docteur Octopus de "Spider-Man 2", Otto Octavius s'est d'abord essayé dans la peinture!), mais aussi Geoffrey Rush pour Trotski, Edward Norton et Ashley Judd un peu plus mis de côté pour laisser place à l'ambiance espagnole de cette production américaine. La scène finale résumé à elle seule l'unique émotion ressentie durant le film, un véritable sentiment d'optimisme malgré la froideur de la scène, par la citation de Kahlo elle même:
    spoiler:
    "J'espère que l'issue est joyeuse ; et j'espère ne jamais revenir",

    qui laisse au spectateur le sentiment que, malgré la dure vie qu'elle a vécu, Frida ne l'a pas gâchée et qu'il ne fait en aucun cas gâcher ses talents: telle est la morale de ce magnifique biopic humain, coloré et flippant.
    didbail
    didbail

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 458 critiques

    2,5
    Publiée le 12 mars 2007
    Une biographie classique mais efficace portée par Salma Hayek.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 262 critiques

    5,0
    Publiée le 29 mars 2014
    Film tout simplement beau, profond, puissant, passionnant pour ce destin de femme que je ne connaissais pas. Que dire de Salma Hayek qui reussit a faire oublier la magnifique et sublimissime Salma Hayek. Elle est Frida d'un bout a l'autre du film et prouve son talent d'artiste au dela de son incroyable physique.
    Bernard Bonnejean
    Bernard Bonnejean

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 73 critiques

    5,0
    Publiée le 29 décembre 2017
    "Ecoute je te parle à toi et à l'oreille", disait Pierre Reverdy. Et que nous dit-il celui qui ne fut jamais un "faiseur de vers" ? "Il faut que [le poète] peine pour l'Art, qu'il en souffre pour bien le connaître à fond, comme l'exige pour être bien connue toute chose dans la vie". (1er août 1950). De la même façon, Musset avant lui affirmait : "L’homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert.” Ce film biographique sur Frida Kahlo dit à peu près tout sur la question et aide à résoudre le grand mystère de la concomitance entre la création et la souffrance. Frida affirmait avec orgueil : "Sentir dans ma propre douleur la douleur de tous ceux qui souffrent et puiser mon courage dans la nécessité de vivre pour me battre pour eux". Rien à voir avec l'art pour l'art, ni peut-être avec le surréalisme bretonnant auquel on voulait à tout prix la lier. Au sortir de ce film se pose inéluctablement la question de la fonction de l'art. A quoi nous sert-il, à quoi servent les artistes si tant est qu'ils doivent servir à quelque chose ou à quelqu'un ? Cette fois c'est Mallarmé qui répond : "L'Art a pour devoir social de donner issue aux angoisses de son époque". Franchement, c'est aussi le rôle du cinéma quand, comme ici, il nous fait toucher du doigt les grandes énigmes de la beauté et du mal physique. Personnellement, je sors de cette belle page du septième art comme "le cerf blessé" (1946) qui a pu trouver refuge chez des amies, quand il revient "requinqué, joyeux, soulagé", le cœur enserré dans ceux de Julie Taymor et de Salma Hayek. Merci !
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    4,5
    Publiée le 22 mars 2017
    (...) Généralement, un biopic se contente d'être un listing de la page Wikipédia de l'artiste, plaçant des faits authentiques mis platement en images, avec des acteurs grimés pour ressembler à leurs modèles. Et puis il y a les bons biopics, ceux qui proposent une image différente de l'artiste ou du personnage dépeint. Les acteurs sont grimés également, on retrouve certains faits authentiques mais le but est souvent différent. Plutôt que de flatter les ayants-droits, le but est de questionner la nature profonde du "héros", de confronter notre regard au sien, de nous faire découvrir des pans de son travail ou de sa vie mais le but n'est pas toujours d'être véridique à 100%. Le cinéma n'a pas vocation à être documentaire, son essence même est de raconter une histoire et de l'illustrer avec les outils propres au cinéma : le découpage, le langage visuel, le mensonge inhérent à son format. Et "Frida" est, de ce point de vue là, un modèle. (...) Le film n'aurait pu être qu'un défilé de sosies des personnages réels rencontrés par le couple Rivera-Kahlo tout au long de leur vie mais il n'en est rien. Bien sûr, certains passages s'attardent sur ces rencontres mais elles servent la dramaturgie de l'histoire. On croisera ainsi Rockfeller Jr (incarné par Norton) mais aussi Trotski (joué par Geoffrey Rush) sans oublier quelques guests comme Antonio Banderas ou encore Ashley Judd, pour une scène de danse notamment qui restera longtemps dans ma mémoire pour sa sensualité étonnante. Le film évite de nombreux pièges du genre et nous porte de bout en bout, brossant le portrait passionnant de cette artiste. Et pour moi, c'est ce qui en fait un bon biopic. Le film n'est pas là pour nous vendre des disques ou bien pour réhabiliter une figure, il nous fait découvrir le travail d'une artiste à travers le prisme de sa vie, des événements tragiques qui l'ont jalonnée. Vie et mort sont souvent mêlées dans ses peintures, et j'ai vraiment eu envie de découvrir un peu plus son travail, qui m'a parfois rappelé, dans son côté surréaliste, celui de Salvador Dali. Certaines de ses toiles ont un pouvoir d'évocation et de fascination absolument stupéfiant. (...) Un excellent biopic donc, passionnant de bout en bout et très éclairant sur le parcours d'une grande artiste du siècle passé. La critique complète ici
    kaedeotori
    kaedeotori

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 118 critiques

    5,0
    Publiée le 9 septembre 2014
    Exceptionnel, Frida kahlo est pour moi un personnage super attachant, bluffant charismatique et de caractère , intelligent. Le film est très beau, on s'ennuie pas.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 2 918 critiques

    3,5
    Publiée le 16 octobre 2013
    Malgré une mise en scène très académique, un biopic passionnant de la peintre mexicaine grâce en autre à la prestation très convaincante de Salma Hayek.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 2 096 critiques

    5,0
    Publiée le 19 octobre 2016
    Certainement le plus beau rôle de composition de Salma Hayek dans cette biographie magnifique sur la vie de Frida Kahlo. Même si le style reste assez académique, un film rehaussé par quelques idées originales de mise en scène notamment dans la perception qu'a l'artiste mexicaine du monde qui l'entoure. Un portrait complet, honnête malgré quelques libertés prises avec la véracité historique qui montre la peintre aussi bien dans ses œuvres, son engagement politique et intellectuel et aussi dans son histoire d'amour avec Diego Rivera impeccablement interprété par Alfred Molina, Geoffrey Rush en Leon Trotsky étant tout aussi juste. Une très belle œuvre.
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 705 critiques

    0,5
    Publiée le 15 juillet 2012
    Je me suis rapidement endormi devant Frida. Je pourrais reconnaître certaines qualités au film, seulement il aurait fallu qu'il m'intéresse.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top