Mon AlloCiné
    L'Homme des hautes plaines
    note moyenne
    3,9
    4378 notes dont 197 critiques
    répartition des 197 critiques par note
    37 critiques
    93 critiques
    29 critiques
    25 critiques
    10 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur L'Homme des hautes plaines ?

    197 critiques spectateurs

    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 694 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mars 2012
    L'Homme des hautes plaines est vraiment un remarquable western, j'ai vraiment adoré et accroché a ce film qui est absolument merveilleux. Un de mes western préféré avec impitoyable, celui la est un énorme coup de coeur. Magnifiquement et magistralement bien réalisé et interprété par le grand Clint Eastwood qui encore une fois est prestigieux et imposant dans se western. La réalisation est tout simplement somptueuse, les plans de caméra sont sublime et la mise en scène soigné et travaillé, sa c'est de l'excellent boulot, bravo a Clint Eastwood, tout a fait remarquable. Le scénario est vraiment génial, très bien écrit et travaillé, riche en suspense et rebondissement surtout a la fin ou on apprend les motivation et l'origine du personnages de Clint Eastwood et c'est assez inattendu alors moins je dis chapeau bas. D'ailleurs le personnages de Clint Eastwood est vraiment énorme, toujours aussi impitoyable, sans pitié et sans état d’âme mais aussi très charismatique avec une pointe d'humour et toujours aussi magistralement bien interprétée par Clint Eastwood qui encore une fois est parfait dans se rôle qui lui va a merveille. les musiques colle parfaitement a l'ambiance du film. Voila ce western est une réussit. Je vous le conseil absolument. Un gros coup de coeur mais aussi un véritable chef oeuvre.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 576 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juin 2014
    Pour son premier western en tant que réalisateur, Clint Eastwood fait dans le classique mais il le fait bien. "L'Homme des hautes plaines" a, comme de très nombreux autres westerns, pour personnage principal un homme mystérieux, qui cache bien son jeu et qui sait manier le revolver. Cet homme est joué par Clint Eastwood et il arrive dans une petite ville où 3 hommes vont venir lui chercher des embrouilles. Après leur avoir réglé leur compte, tout le village se met d'accord pour l'engager afin qu'il les aide a repousser 3 brigands qui sont justement en route pour cette ville. Comme précisé précédemment, ce synopsis est très classique. Clint Eastwood a préféré assuré son premier western plutôt que de tenter quelque chose de plus original. Du moins, c'est ce que l'on pourrait croire pendant une bonne partie du film. Car oui, bien que tout semble nous faire croire que l'on regarde un western banal, Clint Eastwood a dissimulé tout au long du récit de petits indices. Ces indices prendront tout leur sens seulement à la toute fin du film. Cette fin comporte un très joli twist assez réussi même s'il laisse supposer différentes interprétations. L'une pour laquelle on avait justement des doutes et l'autres beaucoup plus surprenante qui lorgnerait vers le fantastique. C'est cette dernière qui semble être la bonne, celle que Monsieur Eastwood a voulu nous faire croire au vu de l'ensemble du film. C'est en fin de compte seulement après ce twist final que ce banal western devient bien plus intéressant et donne presque envie de revoir le film avec cette nouvelle vision des choses. Cependant, pendant le reste du film, on assiste à un simple western sans grande surprise. On ne s'ennuie pas mais on n'est pas scotché non plus devant son écran. Même avec de bons acteurs et une bonne BO, cela ne suffit pas à rendre cette œuvre passionnante. "L'Homme des hautes plaines" est donc un western classique pas mal jusqu'à cette fin qui donne une autre envergure au film et qui permet de donner bien plus d'importance à un scénario qui paraissait jusque là assez fade.
    Frédéric Le Mouël
    Frédéric Le Mouël

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 264 critiques

    2,5
    Publiée le 22 mars 2013
    Un film étrange. A la fois un western violent (à la Sergio Leone), qui permet à Client Eastwood de peaufiner son personnage de vengeur solitaire, et une parodie de western, dans lequel Terence Hill et Bud Spencer auraient tout aussi bien fait l'affaire. Ce mélange des genres ne m'a pas convaincu.
    GyzmoCA
    GyzmoCA

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 1 362 critiques

    3,0
    Publiée le 23 février 2020
    L homme des hautes plaines est le premier western réalisé par Clint Eastwood . On est proche de l esprit des Sergio Leone avec qui il a déjà tourné la trilogie du dollar. C est seulement la deuxième réalisation après un frisson dans la nuit de Clint.
    Le réalisateur reste fidèle à ses principes . Son personnage demeure l'homme « Sans nom » et un étranger arrivant dans une ville qu'il ne connaît pas. C’est parfois minimaliste en dialogue et en décor mais le réalisateur a un talent pour vous faire rentrer dans l’histoire.
    Le scénario n'est pas extraordinaire au final en restant un film de vengeance venant de l'enfer (couleur des maisons, feu, punition, sentence, ...). Pas un super film pour Clint Eastwood qui fera mieux par la suite avec notamment impitoyable.
    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 059 critiques

    1,5
    Publiée le 20 février 2012
    L'Homme des Hautes Plaines, de et avec Clint Eastwood, est un western s'axant parfaitement parmi les autres du même nom et avec la même histoire, c'est à dire un homme inconnu arrive dans une petite ville et tue les bandits, recherchant vengeance ou gloire. C'est dire si l'originalité manque souvent dans ce genre de film. De plus, Clint Eastwood se montre ici sous un rôle des plus détestables, un homme arrogant et sûr de lui qui en énervera plus d'un. D'un ennui mortel du début à la fin, c'est donc avec bonheur que l'on accueille le générique libérateur.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 3 février 2014
    Un wester sombre, très sombre, que cet "Homme des hautes plaines". Ne croyez pas à un western "spaghetti" (j'utilise le terme entre guillemets car Leone, qui a créé le genre détestait ce qualificatif) et encore moins à un western classique hollywoodien. Ce film est un wester vraiment à part. De par ses premières images, une ville au bord d'un grand lac, puis par son côté sombre voire fantastique. La musique accompagné de voix implorantes (cela rappelle certains sons de Shining) donne au film une dimension inquiétante, loin des sons habituels des westerns. L'histoire est ensuite assez éloigné des westerns classiques : il n'y a pas de bons, l'étranger n'est pas un homme bon, c'est seulement un justicier implacable. Tous les habitants de la ville sont des lâches, des traîtres, des témoins qui n'ont rien fait pas arrêter l'atroce assassinat d'un honnête marshal. Cela rappelle beaucoup "Un homme est passé" de John Sturges quelques années auparavant qui étéit lui aussi, un western atypique.
    Bref sinon, pour moi un excellent film à la fois inquiétant mais extrêmement preneur, honnête, violent. La réalisation est très correcte et les acteurs sont crédibles. Petit détail de plus : la VF est excellente, bien qu'elle change radicalement la fin du film original mais pourquoi pas. Je ne spoile pas plus.
    Un bon western sombre qui passe très vite.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    5,0
    Publiée le 6 juin 2012
    la catégorie Best Film of the world présente: L'homme des hautes plaines
    Clint Eastwood signe la son premier western en tant que réalisateur,
    des décors fabuleux, une histoire de vengeance, Clint joue la un cowboys solitaire arrivant dans une ville ou on lui propose de protégé les gens d'une bande de bandit qui à jurer de revenir tout détruire ! un super film pour les amateur de western et surtout du grand EASTWOOD !
    Kevin T
    Kevin T

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 465 critiques

    2,5
    Publiée le 13 mai 2009
    Deuxième réalisation du maitre Clint Eastwood, et je trouve que c'est globalement une déception. C'est franchement très vide, on s'ennuie souvent malgré le charisme de Clint qui explose à l'écran. Tout simple et convenue, loin encore des chefs d'œuvre qu'ils nous fera tel qu'Impitoyable !
    Nathan Snidaro
    Nathan Snidaro

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 462 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mars 2013
    Avec "L’Homme des hautes plaines", sa première réalisation, Clint Eastwood prouve qu'il est aussi bon réalisateur que bon acteur. Ce en quoi le film se distingue très nettement des autres westerns, c’est par sa très forte revendication fantastique. En effet, le scénario tout bonnement excellent et sa réalisation hors norme font du personnage de Clint Eastwood un fantôme lui attribuant toutes les caractéristiques du revenant. On ne connait ainsi jamais son nom, il reste la plupart du temps silencieux et sa simple présence rappelle à chaque habitant de la maudite ville ( on y reviendra tout à l'heure ) ses mauvaises actions, sa lâcheté surtout. Et puis, quand on lui tire dessus, il ne meurs pas ( la femme qui tente de l'assassiner dans la baignoire ). Ville fantôme également, que ce soit par ses habitants ( les scène du flashback, où l'on ne veut que leurs silhouettes ) ou par son allure ( repeinte en rouge et renommée "Hell" par le revenant ). Le spectre incarné par Clint Eastwood reviendra ainsi pour se venger ( enfin non mais les villageois insistant pour qu'il reste ) de la ville et de ses habitants, il n'hésitera ainsi pas à les humilier, les mettant en face de leur propre lâcheté en les obligeant à détruire eux-mêmes leur ville en la repeignant, mais aussi en faisant d'un nain le shérif, en détruisant le commerce et en allant même jusqu’à détruire les bâtiments ( l'hôtel ). On regrettera juste la maudite voix française pour le dernier dialogue du film ( ceux qui l'ont vue me comprendront, ceux qui ne l'ont pas encore vue vous me comprendrez ). Bref, Clint Eastwood commence sa carrière de réalisateur sur un coup de maître.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 août 2015
    Avec L'homme des hautes plaines, Clint Eastwood signe un western assez étrange, en rendant hommage à son mentor, Sergio Leone. Alors certes, son western n'est pas aussi abouti que ceux de Leone, et il réussira à en faire un bien meilleur avec Impitoyable, mais cet Homme des hautes plaines n'est pas non plus à dénigrer. Comme je l'ai dit plus haut, l'ambiance est très étrange, c'est dû à son personnage principal (j'y reviendrai) et à la musique, et ses sonorités lancinantes. Cette fois-ci peu d'action, la majeure partie du film se concentre sur la vie du village, bouleversée par l'arrivée d'un étranger aux motivations assez floues. J'aime bien aussi cette idée de la ville proprette en apparence, mais qui a beaucoup de choses à cacher. Pour revenir au personnage de Clint, je dirai qu'encore une fois il interprète l'homme sans nom, ce genre de personnage avec lequel on ne sait jamais où se placer : il a l'air d'un homme juste, en impose, aide Mordecée, le nain et semble plus ouvert que les villageois, mais en même temps il fait preuve d'assez de cruauté avec ces villageois ( spoiler: et même si c'est expliqué plus tard, avant que ce ne soit fait le personnage d'Eastwood reste aux yeux du spectateur un personnage cruel
    ) et viole une femme...
    Enfin, le dernier point fort du film c'est la fin. Et là je dois faire une parenthèse : pourquoi le doublage français bousille-t-il à ce point la fin ? spoiler: Avec la fin française, l'histoire n'est ni plus ni moins qu'une vengeance banale, en version originale la fin est cohérente par rapport aux événements du film (la légende comme quoi les esprits ne peuvent reposer en paix tant que leur nom n'est pas gravé sur leur tombe, le fait que Clint survive dans sa baignoire alors que le coup de feu aurait dû le toucher, ne serait-ce qu'à cause d'un rebond), et elle apporte une dimension plus symbolique (la fin où il s'en va et disparaît au loin), plus mystique et plus originale à celui-ci
    . Et devinez-quoi ? Je l'ai vu en VF !
    Un western certes assez mineur par rapport aux Leone et à Impitoyable, mais qui se laisse regarder, avec un twist très original en VO.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 15 juillet 2012
    L'une des premières réalisations de Clint Eastwood en 1973 est aussi un grand succès à la manière des films de Sergio Leone, genre dont il se détachera ultérieurement pour laisser place à des scénarios plus élaborés et davantage porteurs de messages. Ce western atypique reprend la thématique de la trilogie qu'il a tourné avec Leone, l'histoire d'un homme solitaire sans nom qui arrive dans un village et fait le ménage autour de lui. Le film a été tourné sur les rives de Mono Lake en Californie. Eastwood y apparaît misogyne (noter le viol sur la jeune femme) et y déroule sa vengeance sadique teintée de narcissisme. Un excellent western dans la même veine que Pale Rider qu'il réalisera en 1985.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 491 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mars 2014
    Pour le deuxième film réalisé et interprété par Eastwood, on retrouve le personnage de l’homme sans nom qui a connu le succès chez Sergio Leone. Clint Eastwood campe un ici un anti-héros, crade et mal rasé (mais classe !) aux répliques « sanglantes », capable de violer sans pitié. La force de ce western réussi de Clint, c’est de brasser intelligemment des genres dont à première vue on doute qu’ils auraient fait bon ménage, « L’homme des hautes plaines » est à la fois drôle, angoissant ou encore violent. Les rebondissements sont bien pensés et on est captivé de bout en bout par ce western plutôt original. Clint Eastwood est impeccable dans le rôle principal, et les seconds rôles se débrouillent bien. Un bon western, pas son meilleur comme acteur ou réalisateur mais captivant, violent, original et surtout fascinant et notamment dans le personnage principal, capable de rebaptisé la ville « Hell », de violer et de flinguer. On notera aussi que les noms de Sergio Leone et Donald Siegel apparaissent sur des tombes, un bel hommage de Clint envers ceux qui l’ont dirigé.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 849 abonnés Lire ses 3 936 critiques

    2,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Déjà on hésite sur ce qu'on regarde, western spaghetti ou western parodique, puis western symbolique voire fantastique ? On n'en sait trop rien. On a droit au cliché spoiler: de la femme violée mais super contente de l'être
    (ça peut se traiter mais n'est pas Peckinpah qui veut et là ce n'est pas bon). Passons aussi sur les invraisemblances en tous genres dont la pire est quand même spoiler: l'épisode la baignoire (comment a-t-il osé imaginer et réaliser ça, et comment a-t-il pu le conserver au montage ? D'aucuns nous expliquent que c'est un fantôme et que les balles ne l'atteignent pas, mais dans ce cas pourquoi se cachet-il sous l'eau ?)
    . Finalement on a l'impression d'un brouillon, de quelque chose d'inachevé, de lointain. Ça se regarde mais on a très envie de dire : "Non mais allo quoi ?"
    Gdek
    Gdek

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 450 critiques

    1,0
    Publiée le 29 avril 2010
    Le stéréotype du cow-boy crâneur à trop mal vieilli. De loin le western qui m'a le plus laissé froid.
    bdeneufeglise
    bdeneufeglise

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 282 critiques

    5,0
    Publiée le 31 août 2010
    Un western situé entre le classique des Hawks, Ford, et les visions révolutionnaires du western de Leone, L'Homme des Hautes Plaines est un classique du western grâce à la vision d'un enfant du western et plus tard du cinema, Clint Eastwood.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top