Notez des films
Mon AlloCiné
    La Cinquième colonne
    note moyenne
    3,6
    495 notes dont 75 critiques
    répartition des 75 critiques par note
    4 critiques
    26 critiques
    25 critiques
    14 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur La Cinquième colonne ?

    75 critiques spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 824 abonnés Lire ses 3 905 critiques

    3,5
    Publiée le 29 novembre 2020
    Un plutôt bon Hitchcock en forme de course poursuite avec ce qu'il faut de suspense et sublimé par la présence magique de Priscilla Lane. Si le passage
    spoiler:
    de l'aveugle excède quelque peu par son prêchi-prêcha, celui de la caravane du cirque est très bon et métaphorique en diable avec la femme à barbe humaniste, le nain qui se fait traiter de fasciste et Priscilla assise sur un nid de serpent. Le final au sommet de la Statue de la Liberté

    est prévisible mais il a de la gueule ! On regrettera quelques ellipses, surtout vers la fin nuisant à la linéarité du récit. Le casting masculin souffre de la prestation médiocre de Robert Cummings. Quand on voit la classe d'Otto Kruger à côté de lui, on se dit qu'il n'y a vraiment pas photo entre les deux acteurs
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 487 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mai 2017
    Alors que Barry Kane, un ouvrier de l'aéronautique, est accusé à tort d'avoir saboté l'usine où il travaille, provoquant notamment la mort d'un de ses meilleurs amis, il va tout faire pour prouver son innocence et rechercher le véritable coupable.

    Dès ma première rencontre avec Saboteur, j'avais été sous le charme et, une fois fini la filmographie du maître, il s'est assez vite classé dans mes favoris et cette nouvelle vision ne fait que le confirmer. On y retrouve tout ce qui fait la réussite d'Hitchcock, à savoir une intrigue efficace sur fond d'espionnage et de complot, du rythme, un innocent accusé à tort ou encore une belle et innocente femme qui va se retrouver sur son chemin. C'est typiquement le genre de film qu'Hitchcock tournait entre 1935 et le début des années 1950, moins ambitieux qu'un Vertigo ou Psycho mais tellement efficace, palpitant et plaisant à suivre.

    Ici, il braque sa caméra sur ce jeune ouvrier accusé à tort. Autour de lui, le maître du suspense dresse une galerie de personnages oscillant entre comploteurs louches et simples passants, mais c'est surtout avec une jeune femme que des liens vont être tissés. Dans cette course-poursuite qui va nous emmener d'un bout à l'autre des USA, Hitchcock privilégie l'efficacité, les sensations fortes et le mystère, ce qu'il retranscrit à merveille et il nous immerge au cœur de cette intrigue préfigurant North by northwest et aux côtés des protagonistes. Tourné durant la Seconde Guerre mondiale, on y retrouve aussi quelques traces de l'effort de guerre, mais sans grande conséquence, c'est vraiment la course-poursuite et la rechercher de la vérité, tout en étant traqué par la police, qui prédomine.

    L'atmosphère noire, mystérieuse et de complot, est de plus en plus forte plus on avance dans le film, sublimé par une photographie en noir et blanc adéquate ainsi qu'une bande originale signée Frank Skinner collant parfaitement avec le ton du film. Le maître met en place une tension qui sera régulièrement à son apogée et les scènes fortes ne manquent pas, à l'image du fabuleux final, à Soda City ou à New York. On y retrouve aussi le charme de son époque, qu'Hitchcock sublime bien que ce soit à travers certaines conventions ou les divers lieux. Devant la caméra, le duo Robert Cummings/Priscilla Lane marche à merveille, chacun sachant donner de la présence à son personnage.

    Pour son cinquième film américain, Hitchcock n'innove guère mais se fait particulièrement efficace pour un film qui ne manque ni de charme ou de mystère. Le maître du suspense brasse de nombreux éléments qu'il connaît à merveille, déborde d'idées et sait imposer tension et atmosphère sombre à son oeuvre.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 689 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 15 mars 2013
    La Cinquième colonne : Un excellent film du grand maitre du suspense : Alfred Hitchcock. Vraiment, un très bon film policier captivant et prenant du début jusqu'à la fin. Grace a une intrigue bien ficelé, sans temps mort car on suit un homme qui va tous faire pour prouvé son innocence. C’est un film un peu a la fugitif avec Harrison Ford sauf que ce film est sortis avant ^^. Non, vraiment Alfred Hitchcock maitrise bien son œuvre, avec une réalisation de grand qualité, surtout que c’était ces débuts mais il avait déjà tout son talent. Car, le film est réalisé avec soin, tout comme la mise en scène et l’ambiance espionnage qui est vraiment très appréciable. L’intrigue comme je disais est prenante, les personnages sont intéressant a suivre. Et le film possède pas mal de suspense et de rebondissement, avec une scène finale (sur la statue de la liberté) vraiment excellente. Et pour finir, les acteurs sont vraiment convaincants et parfait dans leur rôle. Donc voila, un Hitchcock que je ne peux que vous conseillé, moi c’est un de mes Hitchcock préféré.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1763 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,5
    Publiée le 28 février 2012
    "la Cinquième colonne"(1942)est le film qui marqua le trait d'union entre la période anglaise et la période américaine de Alfred Hitchcock.Il fut conçu alors que la seconde guerre mondiale battait son plein.Et le récit s'en ressent.Il est rempli de traîtres,de saboteurs,d'alusions patriotiques,mais aussi de saillies envers la classe dirigeante et la haute bourgeoisie(la scénariste était ancrée extrême-gauche).Je trouve qu'Hitchcock s'en sort plutôt bien,malgré un budget minimisé par l'indépendance de la production.Un ouvrier dans l'armement tente de se disculper de ceux qui l'accusent d'avoir saboter du matériel en partance pour le front.C'est le thème classique pour Hitch du faux-coupable poursuivi,celui de "La mort aux trousses" par exemple.Le bât blesse du côté des interprètes,car Robert Cummings est en manque de charisme et de subtilité,et Priscilla Lane manque de panache et de glamour.De même,la morale est extrêmement manichéenne.Au niveau de la mise en scène,les trucages et inserts sont tout à fait respectables pour l'époque.Le final sur la statue de la liberté vaut son pesant d'or,pour son symbolisme.Pas mal.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2762 abonnés Lire ses 6 198 critiques

    3,0
    Publiée le 7 février 2011
    Alfred Hitchcock réussit là une œuvre palpitante, entre manigance et tension, machiavélique et mystère, « Saboteur », son titre original, nous met le doute tout au long du film, associé à un suspens palpable, La Cinquième Colonne (1949) est un polar intelligent, grâce à son excellent scénario et à des interprètes incroyablement crédibles, notamment Priscilla Lane et surtout Robert Cummings.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3481 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    4,0
    Publiée le 14 avril 2008
    Ah, ce bon vieux Hitch! S'il ne nous l'a pas fait dix fois le coup de l'homme ordinaire placé dans une situation extraordinaire, il ne nous l'a jamais fait! Et pourtant, cela marche encore et encore!! Et en l'occurence, cela marche même vraiment très bien, tant cette "Cinquième colonne" se révèle être un joyeux de divertissement, que ce soit par sa mise en scène alerte, vive, rapide et efficace, que son intrigue quelque peu invraisemblable mais très riche et même assez palpitante. De plus, Hitchcock nous offre une vision pertinente et sans lourdeur du caractère humain, presque naïve parfois mais vraiment très généreuse. Mais le grand réalisateur n'en oublie pas pour autant l'humour et son récit, si bien que le film est passionnant de la première à la dernière minute. Robert Cummings livre quant à lui une prestation solide, bien plus intéressante que son insipide participation au "Crime était presque parfait." Un excellent divertissement, et même un peu plus que cela.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2506 abonnés Lire ses 5 172 critiques

    2,0
    Publiée le 29 avril 2012
    Un Hitchcock et une énorme déception, une fois n'est pas coutume. Ce film d'espionnage s'est perdu déjà dès le début ; la production a commencé avant l'entrée en guerre des Etats-Unis le 07/12/1941 et le scénario a dû être modifié au vu des évènements. Il n'en demeure pas moins que ce film reste un film très mineur. Dès le début le film est invraisemblable dès le début (la "preuve" contre le héros ne tient pas la route), ensuite on prend vite conscience que le futur chef d'oeuvre "La mort aux trousses" sera une sorte de revanche du maitre ; la filiation est évidente. Le vrai bon point est que le scénario ne laisse pas une seconde de répit, il se passe toujours quelque chose. Mais le film reste un film passable, Hitchcock a fait mieux et fera encore mieux par la suite.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juillet 2012
    Loin d'être le film de Hitchcock le plus palpitant mais il offre tout de même quelques bonnes scènes qui caractérise son style. Ses thèmes de prédilections sont déjà présents, il y a du rythme mais l'action n'a rien d'exceptionnelle.
    Florent T
    Florent T

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 439 critiques

    3,5
    Publiée le 9 juillet 2013
    Avec la 5ème colonne, Hitchcock nous raconte l'histoire d'un ouvrier accusé à tort de sabotage. Nous suivons donc son périple à travers le pays pour s'innocenter. Un film bien mené grâce à son scénario étoffé et les qualités de réalisateur du maître du suspense. Œuvre mineure dans sa filmographie, ce long métrage mérite tout de même que l'on s'y attarde.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un réseau d’espionnage nazi, installé aux Etats-Unis en 1940, se spécialise dans les opérations de sabotage. Barry Kane a, sans le vouloir, activé l’incendie d’une usine aéronautique, en utilisant un extincteur rempli d’essence provoquant la mort de son meilleur ami. Accusé par la police, il décide de retrouver lui-même le vrai coupable. La trame est typiquement Hitchcockienne : un homme passe du statut d’innocent à celui de coupable, un couple forcé apprend à s’apprécier durant la fuite et un final sur un monument de la région géographique où se déroule l’action. La Cinquième colonne (titre français ridicule de Saboteur) est un film très plaisant dans la carrière d’Alfred Hitchcock. Saboteur fait partie des films de guerre et d’espionnage du cinéaste. Une cavale se déroulant à travers les Etats-Unis d’ouest en est, pour se terminer par un final aussi fantastique que techniquement surréaliste pour l’époque, au sommet de la Statue de la Liberté. Le modèle de trame sera repris exactement pour North by Northwest avec un parcours inversé. Bien que les acteurs aient été imposés à Hitchcock, Robert Cummings et Priscillia Lane sont crédibles, bien que leurs charismes ne soient pas vraiment à la hauteur d’un film d’Hitchcock. Saboteur est une succession de vignettes, toutes ébouriffantes et inventives où Hitchcock utilise tous les angles de caméra possibles et imaginables, notamment pour la dernière séquence sur Liberty Island. Un film d'aventure ancré dans l'actualité du moment, la Deuxième Guerre Mondiale, où une organisation nazie a infiltré les Etats-Unis. Saboteur est un modèle du montage (précision du découpage), de la réalisation (la scène dans le Radio City Music Hall est ahurissante) et d'humour. De l'interprétation, on retiendra surtout l'excellent Norman Lloyd qui incarne le fameux Frank Fry. Saboteur n'a de problèmes que son couple vedette principal manquant cruellement de charisme et auxquels on adhère avec du mal malgré les efforts des comédiens.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 694 critiques

    2,5
    Publiée le 12 janvier 2007
    "Saboteur", tourné en 1942 sous la direction d'Alfred Hitchcock, est également à classer dans cette catégorie qu'on nomme communément les "efforts de guerre". Film d'espionnage propagandiste, il est évidemment simple dans sa description en donnant le rôle des gentils aux américains démocrates et distribuant celui des méchants aux nazis (qui se révèlent américains également. Historiquement, il s'agissait de groupuscules extrémistes souteneurs d'Hitler et implantés aux Etats-Unis). Mais qu'importe (d'autant plus que cette réduction n'est iédologiquement et politiquement pas à remettre en cause)... L'essentiel, c'est l'aspect noir d'une oeuvre maîtrisée de bout en bout, évitant la redondance malgré les thèmes récurrents. Faux-coupable, poursuite avec une femme d'apparence glaciale, liaison avec le héros, rebondissements à tout-va et j'en passe... Le final est comme d'habitude édifiant (c'est le cas de le dire, on va en haut de la Statue de la liberté !), se posant comme le climax du film, sa résolution étant l'essence même de l'ensemble. La tension est régulièrement palpable, montant aux moments voulus. Une fois de plus, Sir Alfred se révèle diaboliquement efficace, atteignant un niveau qu'il ne cessera de perfectionner dans le genre. Ses personnages sont consistants, l'intrigue tient la route malgré des invraisemblances et surtout un manque total de crédibilité, et l'humour est bel et bien au rendez-vous. Impossible de s'ennuyer devant ce "Saboteur" si caractéristique de l'ensemble cinématographique de Hitch. Agréable et divertissant, sans temps mort. Cela n'atteint malgré tout pas le niveau des chefs-d'oeuvres incontournables du réalisateur, aujourd'hui devenus des classiques. A voir, pour découvrir et passer un bon moment.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2447 abonnés Lire ses 5 732 critiques

    1,0
    Publiée le 17 février 2017
    Un Hitchcock décevant et sans intérêt, on ne ressent pas ici son habituel patte pleine de finesse et d'élégance ou le suspense fait mouche et nous saisit ; j’ai d’ailleurs durant la 1ère heure eu du mal à croire qu’il a mis en scène La Cinquième colonne tellement c’est faible.
    Passer cette 1ère heure le film devient un peu plus prenant mais il est trop tard pour s'accrocher aux malheurs du héros.
    La Cinquième colonne fait penser aux 39 marches mais en moins réussi.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 30 mai 2011
    J'ai eu du mal à me passionner pour ce film, ils manquent un petit plus aux acteurs principaux et les retournements de situation finissent par lasser. Il y a tout de même des bonnes scènes dans le cinéma ou sur la statue de la liberté notamment.
    The Cinephile World
    The Cinephile World

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 607 critiques

    5,0
    Publiée le 14 juillet 2013
    Encore un excellent film signé Alfred Hitchcock, le roi du suspense, comme on le dit. Le film est bourré de suspense, il y a des scènes où on est pressé de savoir ce qui va se produire, d'autres où l'on ne s'y attend pas du tout... Bref un très bon Hitchcock. Un Chef d'Oeuvre, 5/5.
    djacno T.
    djacno T.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 857 critiques

    5,0
    Publiée le 13 février 2012
    Un film magistral. Ce film a façonné Hitchcock.
    Hitchcok et ses collaborateurs se jouent des clichés americains pour faire un film purement européen (à la Fritz Lang !).
    Malgré des acteurs transparents, le film est une démonstration de virtuosité où chaque mot sonne juste et où les décors transcendent l'écran.
    Ce film est tellemnt génial que Hitchcok se contentera de le décliner pour faire ses autres films.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top