Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Éblouis
    Bande-annonce Les Éblouis
    20 novembre 2019 / 1h 39min / Drame
    De Sarah Suco
    Par Sarah Suco, Nicolas Silhol
    Avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca
    Voir via MyCanal Ce film en VOD
    Presse
    3,7 23 critiques
    Spectateurs
    3,8 2027 notes dont 181 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs.

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
    • Canal+ Abonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Cinemasalademande Location dès 3,99 €
    Orange Location dès 2,99 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    ARTE Boutique Location dès 4,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 20.49 €
    neuf à partir de 19.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Les Éblouis Bande-annonce VF 1:38
    Les Éblouis Bande-annonce VF
    373188 vues

    Interview, making-of et extrait

    Les Éblouis - Sarah Suco : "J’avais une urgence, un besoin de faire ce film" 2:10
    Les Éblouis - Sarah Suco : "J’avais une urgence, un besoin de faire ce film"
    16447 vues

    Acteurs et actrices

    Camille Cottin
    Rôle : Christine Lourmel
    Jean-Pierre Darroussin
    Rôle : Le Berger
    Eric Caravaca
    Rôle : Frédéric Lourmel
    Céleste Brunnquell
    Rôle : Camille Lourmel
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Marianne
    • Ouest France
    • BIBA
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Femme Actuelle
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Parisien
    • Positif
    • Télé 7 Jours
    • Télérama
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Marie Claire
    • Première
    • Télé Loisirs
    • Sud Ouest

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2854 abonnés Lire ses 1 446 critiques

    5,0
    Publiée le 27 novembre 2019
    « Les Éblouis » ne laisse à priori rien supposer du veritable coup de tonnerre qu’il va déclencher chez le spectateur ! Si la douceur et la bienveillance semblent être de mise au début, c’est ensuite l’extrême violence envers l’âme et le corps que l’on va ressentir et à laquelle on va être confronté de plein fouet... C’est bien là la force et la particularité de ce magnifique film, car si l’entrée dans cette ...
    Lire plus
    Romain S.
    Romain S.

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 20 novembre 2019
    Comme une claque qui ne laisserait pas de marque sur le visage, mais qui vous laisserait une cicatrice cachée et profonde. Minute par minute, le film s'installe dans une climat oppressant, les sourires laissent la place à des rires nerveux, le malaise est dans chaque séquence. On est plongé avec justesse et sensibilité dans l'intimité de la réalisatrice et de son extraordinaire interprète, Céleste Brunnquell. Elle est magnifiquement ...
    Lire plus
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 479 abonnés Lire ses 1 310 critiques

    1,0
    Publiée le 22 mars 2020
    Les éblouis fait partie de ces films dont on aimerait dire du bien : un projet cher au coeur de la réalisatrice (car en grande partie autobiographique), une distribution sympathique (Camille Cottin, Jean Pierre Darroussin en chef de secte, l'excellent Eric Caravaca - le réalisateur du très bon Carré 35) et un angle intéressant (la dérive sectaire vue à travers les yeux d'une pré-ado). Malheureusement, rien ne fonctionne dans le film. ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1245 abonnés Lire ses 3 496 critiques

    2,5
    Publiée le 20 novembre 2019
    Difficile de critiquer Les éblouis, le premier film sincère et largement autobiographique de Sarah Suco. Difficile aussi de ne pas adhérer à cette dénonciation d'un embrigadement tragique d'une famille au sein d'une communauté religieuse à la perversion toxique. Mais il faut bien se placer un tant soit peu du côté cinématographique et là, le film est malheureusement lesté de semelles de plomb qui en limitent singulièrement l'impact. ...
    Lire plus
    181 Critiques Spectateurs

    Photos

    11 Photos

    Secret de tournage

    D'inspiration autobiographique

    Il s'agit de la première réalisation de Sarah Suco, que l'on a pu voir en tant qu'actrice dans Discount et Les Invisibles notamment. La cinéaste s'est inspirée de sa propre vie puisqu'elle et sa famille ont vécu dans une communauté charismatique pendant dix ans. Désireuse de raconter son histoire depuis des années, elle se lance après sa rencontre avec Dominique Besnehard qui est emballé par le projet. "Avec Michel Feller, ils... Lire plus

    Un scénario écrit à quatre mains

    Désireuse de prendre de la distance avec sa propre histoire et d'éviter toute haine ou colère, Sarah Suco a choisi d'écrire le scénario avec l'aide de Nicolas Silhol, réalisateur de Corporate : "il se positionnait à l’endroit qui me convenait : raconter cette histoire sans chercher le sensationnalisme. Nous étions très complémentaires car nous ne nous situions pas sur les mêmes plans émotionnels et structurels".

    Montrer l'embrigadement dans une secte

    Sarah Suco voulait montrer comment une famille entre doucement dans une communauté sectaire sans que ce glissement ne soit visible : "C’est ce qui est complexe et qui fascine dans l’emprise et la dérive sectaire. La folie se niche dans les détails". Elle représente une famille intelligente et cultivée qui trouve dans la communauté une réponse à ses aspirations : "Le film raconte à quel point il est simple de se faire embrigader lorsque les b... Lire plus

    Dernières news

    A la TV mardi 8 décembre : tous les films et séries à voir ce soir
    NEWS - Films à la TV
    mardi 8 décembre 2020
    Chaque jour, retrouvez le programme des films et séries à voir à la télé. Ce soir : J.J. Abrams rend hommage aux années 80,...
    Les films et séries à voir sur CANAL+ en décembre : La Reine des Neiges 2, The Singing Club, le final de Calls
    NEWS - Au programme
    lundi 30 novembre 2020
    A l’approche de Noël, CANAL+ a prévu un cortège de cadeaux qui risquent d’emballer le public. The Singing Club, Le Traître...
    18 news sur ce film

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur Pyramide Distribution
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD 31/05/2020
    Date de sortie Blu-ray 06/10/2020
    Date de sortie VOD 26/03/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Box Office France 229 038 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 143097

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2019.

    Commentaires

    • dinosaur jr
      La finesse du début du film disparait au fur et à mesure, laissant place aux cliché.
    • Laetitia1274
      J'ai pas compris l’intérêt de ce film, c'est très caricatural avec des scènes de nue inutiles et limites choquante vu l'age de l'actrice lors du tournage et de l'age qu'elle ait sensé avoir...Surtout au vu de la conclusion du film et la dénonciation...?!
    • EauQuiChante
      Je n'ai pas vu où étaient les scènes perverses...et je peux vous assurer que j'ai horreur de ça quand je regarde un film...Montrer une secte sous des dehors caricaturaux et grossiers est à mon avis bien le but du film, pour bien nous faire comprendre que les gens qui appartiennent à ces sectes ne sont pas des as de machivélisme ou d'intelligence mais tout simplement parfois complètement idiots...ce qui in fine les aide à embrigader d'autres personnes...
    • EauQuiChante
      J'ai bien aimé ce film, qui montre la vie d'une famille prise au piège d'une secte. On y voit notamment les manipulations qui finissent par isoler cette famille de leur entourage, notamment via l'habillement, qui fait d'ailleurs aussi office de vecteur de prosélytisme. Toutefois, la tension dramatique est en définitive peu présente dans ce film; le film est plutôt tranquille et ne fait pas éprouver de peur pour les protagonistes. Je pense que c'est voulu, pour montrer que l'embrigadement dans une secte ne se fait pas que par la violence (même si cela y contribue) mais aussi par une manipulation des esprits via une prétendue solidarité communautaire qui vire rapidement au communautarisme. Les gens appartenant à cette secte n'y apparaissent pas comme des manipulateurs intelligents et machiavélique mais plutôt comme des gens gentiment bizarre et pour tout dire peu intelligents voire franchement bêtes, avec une théologie fourre-tout qui vire au grand-guignolesque...Mention spéciale pour la jeune femme qui se balade déguisée en nonne dans la rue; et c'est là qu'on voit que la manière de s'habiller dans l'espace public n'est pas aussi innocente que ce que certains aimeraient nous faire croire, cela peut être un message très fort de prosélytisme et de dérive sectaire (sous des dehors parfaitement innocents et semblant se rattacher à une religion)...
    • Wasapat
      c 'est entre gentillet, neuneu et surtout très prévisible bref ça en devient vite lassant
    • elriad
      Où comment tomber dans le piège de l'embrigadement d'une secte. Inspiré par le passé de la réalisatrice dont c'est le premier long-métrage, les Éblouis tisse sa toile étouffante et dangereuse de la perte du libre-arbitre, au profit de règles strictes d'une communauté chapeautée par un intégriste religieux ( J-P Darroussin ) d'une main de fer. Après le dépouillement financier et des techniques de lavage de cerveau de groupe, la famille perd toute notion de libre-arbitre, et c'est l'ainée d'une fratrie de quatre enfants qui devra tout tenter pour arracher ses frères et sœurs à cette folie collective. Un film dur, anxiogène, sans fioriture ni musique pathos, qui glace le sang et rappelle le chiffre assourdissant de 50 000 à 60 000 enfants victimes de dérives sectaires dans ce genre de communautés chaque année en France.
    • S5Clem
      Un film qui vous lobotomise autant que ce qu'il cherche à critiquer bêtement dans son histoire. Loin de moi la volonté de défendre ces endroits sectaires, mais tout dans ce film est caricatural, grossier, pas fin ni réfléchi. Les ficelles sont tellement épaisses qu'elles perdent tout leur intérêt. On connaît déjà la détresse psychologique des personnes enrôlées dans ce genre d'endroit, il aurait été intéressant de trouver un autre axe d'attaque, ici ça n'apporte strictement rien. Et cette manière malsaine et voyeuriste de traiter les questions de l'adolescence et de la découverte de soi sur écran géant aux yeux de tous. L'excellence de la prestation de C. Brunnquell en tant que jeune actrice n'aurait pas été amoindrie sans ces scènes perverses complètement dépourvues d'intérêt. Absolument honteux. 0 sur toute la ligne
    • Sebastien M
      Bon film mais on juste envie de secouer la petite tout le long du film pour qu'elle fasse bouger les choses plus vite. Typiquement style français... Ça reste un bon film, 4/5
    • defleppard
      Bon film sur les sectes..... Le film manque par moment d épaisseur.... 3 étoiles
    • Christoblog
      Très poussif : http://www.christoblog.net/...
    • My mother called me Dangerous
      Malgré quelques maladresse (normal pour un premier film) Les Éblouis réussi son pari haut la main, particulièrement grâce a l'interprétation de la jeune Céleste Brunnquell, qui crève l'écran dans le rôle de Camille. Bon film.
    • angela B
      Très belle interprétation et des moments très justeau sujet de la détresse que ressentent les enfants, ils ne reconnaissent plus leur environnement familier, ne comprennent plus les réactions des parents.(spoiler)C'est exactement ça, très facile d'entrer dans un courant idéologique, de prendre part et intégrer une secte et, ensuite, l'air de ne pas y toucher, ça devient une prison, impossible d'en sortir, de hauts murs et des portails qui sont infranchissables et un berger ou un gourou ou des règles qui n'ont pas de sens, mettent en vase clos, coupent de l'extérieur.Camille cerne l'embrigadement et aussi se sent très perturbée et incomprise par l'entourage et va devoir prendre une option. Le ressenti est qu'elle lutte et garde en esprit de protéger les frères et sœurs plus petits.Le film est bien pensé et c'est toujours mieux une co-écriture pour pouvoir se distancier, ajouter des éléments et en enlever d'autres. L'ado joue vraiment super bien l'émotion et c''est clair, ce doit être un temps de retraite qui marque. Rien que dire que tout contact vers l'extérieur et avec les proches est interdit, c''est déjà une dictature et une emprise colossale.Les autres vont aider à raisonner, remettre en cause et aussi avoir des loisirs, ne pas se fondre à une cause en étant recluse et sans allié.
    • electropolis
      Très bon film. Un grand bravo à Camille Cottin et Céleste Brunnquell. L'histoire est très bien menée et je ne m'attendais à ce que le film prenne cette tournure en ce qui concerne la dernière partie.
    • titicaca120
      film magnifique porté par des acteurs de grand talent. j'espère que le public répondra présent car le sujet est fort et passionnant.
    Voir les commentaires
    Back to Top