Notez des films
Mon AlloCiné
    William Holden

    État civil

    Métier Acteur
    Nom de naissance

    William Franklin Beedle, Jr.

    Nationalité Américain
    Naissance 17 avril 1918 (O'Fallon, Illinois - Etats-Unis)
    Décès 16 novembre 1981 à l'age de 63 ans (Santa Monica, Californie - Etats-Unis)

    Biographie

    Issu d'un milieu bourgeois, de père chimiste et de mère institutrice, ainé de trois garçons, William Holden suit des études scientifiques à la South Pasadena High School. Rien ne le prédestine alors à une carrière de comédien. Mais son passage au Pasadena Junior College, où il découvre la radio et le théâtre, change la donne. Il joue alors dans de nombreuses pièces au niveau amateur, et c'est dans l'une d'entre elles, jouée au théâtre Playbox et où il se glisse dans la peau d'un homme de 80 ans, qu'il se fait remarquer par la Paramount Pictures. Nous sommes en 1937, et William Holden signe avec le studio un contrat d'acteur de quelques mois. Suffisant pour lancer sa carrière.

    En 1939, William Holden, jeune adulte, obtient son premier rôle en tête d'affiche dans L' Esclave aux mains d'or, où il incarne un violoniste devenu boxeur aux côtés de l'expérimentée Barbara Stanwyck. Il impressionne mais pas autant que le film, qui ne fait pas recette. Sa carrière ne décolle pas et les années 40 sont celles des seconds rôles, années durant lesquelles il sert également son pays dans l'armée de l'air. Toujours très porté vers la comédie et décidé à ne pas perdre la main, il joue dans des films de propagande de la First Motion Picture Unit, la société de production de l'US Army.

    C'est en 1950 que le destin frappe à la porte de William Holden. Alors qu'il ne parvient pas à véritablement lancer sa carrière, le cinéaste Billy Wilder fait appel à lui pour tenir la vedette du film noir Boulevard du crépuscule aux côtés de Gloria Swanson. Son rôle de scénariste malchanceux, qui le fait accéder à la renommée internationale, lui vaut une nomination à l'Oscar du Meilleur acteur. Le film, un classique du septième art, marque le début d'une sublime collaboration avec Billy Wilder, qu'il retrouvera pour Stalag 17 et Sabrina.

    Les années 50 font de William Holden l'une des plus grandes stars de l'époque. Acteur complet au physique avantageux, il compose des personnages à la fois décontractés et cyniques qui font merveille dans tous les genres. Qu'il soit prisonnier de guerre dans Stalag 17, qui lui vaut l'Oscar du Meilleur acteur, qu'il séduise Audrey Hepburn dans Sabrina, qu'il incarne un arriviste dans La Tour des ambitieux, qu'il devienne un réalisateur cynique dans Une Fille de la province, ou qu'il joue dans des films plus légers comme Comment l'esprit vient aux femmes ou La Lune était bleue, Holden semble toujours aussi à son aise. En 1957, celui qui incarne l'homme viril dans toute sa splendeur est au pic de sa popularité en incarnant le Capitaine Shears dans Le Pont de la rivière Kwai.

    Après le succès du Le Pont de la rivière Kwai, William Holden, déçu par l'industrie hollywoodienne, part s'installer en Europe. Un exil outre-Atlantique qui ne l'empêche pas de de continuer à tourner : il s'illustre notamment dans une série de westerns comme Les Cavaliers de John Ford ou Alvarez Kelly et Deux hommes dans l'Ouest. Cette période n'est pas couronnée de succès et il faudra attendre 1969 et La Horde sauvage de Sam Peckinpah pour revoir le comédien en haut de l'affiche.

    L'homme d'affaire et l'amoureux de l'Afrique qui se dépense sans compter pour la sauvegarde de la faune sauvage figure ensuite aux génériques du film-catastrophe La Tour infernale et de films dans lesquels il dévoile une facette plus sensible. Ses prestations désabusées dans le Breezy de Clint Eastwood ou le Network de Sidney Lumet sont ainsi marquantes. Quelques mois après la sortie du S.O.B de Blake Edwards, il connaît une fin tragique en partie due à son alcoolisme notoire. Ivre, il fait une chute dans sa villa de Santa Monica qui lui est fatale. Légende du septième art à la carrière éclectique, William Holden ne s'est pourtant jamais vu comme une star. Ainsi, avec le cynisme qui le caractérisait, il n'hésitait pas à affirmer : "Je suis une putain, tous les acteurs sont des putains. Nous vendons nos corps au plus offrant."

    Clément Cuyer

    Ses premiers pas à l'écran

    Weary River
    Weary River
    1929
    L'intruse
    L'intruse
    1929
    Holiday
    Holiday
    1930
    L'Esclave aux mains d'or
    L'Esclave aux mains d'or
    1939

    Ses meilleurs films et séries

    Boulevard du crépuscule
    Boulevard du crépuscule
    1950
    Stalag 17
    Stalag 17
    1953
    Le Pont de la rivière Kwaï
    Le Pont de la rivière Kwaï
    1957
    La Horde sauvage
    La Horde sauvage
    1969

    Sa carrière en chiffres

    52
    Années de carrière
    1
    Récompense
    70
    Films
    1
    Série
    5
    Nominations
    56 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 41 %
    Romance : 20 %
    Western : 20 %
    Comédie : 18 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    28
    Photos
    1
    News
    74
    Fans

    A tourné le plus avec

    Billy Wilder
    Billy Wilder
    4 films
    Fedora (1978), Sabrina (1954), Stalag 17 (1953), Boulevard du crépuscule (1950)
    Barbara Stanwyck
    Barbara Stanwyck
    3 films
    La Tour des ambitieux (1954), Hollywood en folie (1947), L'Esclave aux mains d'or (1939)
    Don Taylor
    3 films
    La Malédiction II (1978), Stalag 17 (1953), Duel sous la mer (1951)
    Tom Tully
    3 films
    Commentaires
    • kevsly
      A l'occasion de son anniversaire, je laisse un commentaire: L'un des grands acteurs de l'âge d'or d'Hollywood. J'admire!
    • mistermajestik
      un immense acteur comprenant des films et des roles variés: le pont de la rivière kwai,les cavaliers,la horde sauvage,la tour infernale pour ne citer que les plus connus
    • XB3FandeCin?ma
      Excellent dans le pont de la rivière Kwai et dans la tour infernale!
    • thamnophile
      :) Très bon dans le rôle de Laurent, le père, dans L'arbre de Noël. Rôle vraiment très émouvant !
    • DavidAa
      Fabuleux acteur, mythique qui vous fait frissonner à chacune de ses apparitions surtout dans "Bridge on the river Kwaï" et "Network"
    • jesslavache
      30 ans déjà...
    • AMCHI
      Un grand acteur hollywoodien au charisme indéniable et ayant tourné dans de grands films notamment le magnifique Boulevard du crépuscule.
    Voir les commentaires
    Back to Top