Mon compte
    Saviez-vous que ces 15 films étaient en fait des remakes ?
    23 mars 2016 à 19:00
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Passionné de séries en tous genres, mais aussi d'horreur et de teen movies, Jérémie Dunand a été biberonné aux séries ados et aux slashers des années 90, de Buffy à Scream, en passant par Dawson. Chef de rubrique télé, il écrit aujourd'hui principalement sur les séries et unitaires français.

    Retour sur 15 films qui, de L'Armée des 12 singes à Mon beau-père et moi, s'avèrent en réalité être des remakes d'autres longs-métrages.

    UFD / Universal Pictures / Tamasa Distribution

    La bande-annonce de Aux yeux de tous, en salles ce mercredi 23 mars :

     

    "Aux yeux de tous" est le remake de... "Dans ses yeux"

    Aux yeux de tous, qui sort cette semaine en France et dans lequel Julia Roberts incarne une enquêtrice du FBI confrontée à l'assassinat de sa fille, n'est autre que le remake du film policier argentin Dans ses yeux, qui a remporté en 2010 l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. En plus d'un contexte différent, à savoir celui de l'Amérique post-11 septembre, cette adaptation américaine, avec également Chiwetel Ejiofor et Nicole Kidman, a notamment fait du héros masculin de l'original une femme, afin de se démarquer au maximum et d'offrir un nouveau point de vue à l'histoire.

    "Heat" est le remake de... "L.A. Takedown"

    On connaît évidemment tous Heat, le film culte de Michael Mann, qui oppose Robert De Niro et Al Pacino dans un duel au sommet. Ce que l'on sait moins c'est que cette histoire de jeu du chat et de la souris entre un lieutenant de police tenace et une bande de braqueurs professionnels a déjà été portée à l'écran auparavant, par Mann lui-même. Cette "version originale", qui s'intitule L.A. Takedown, n'est autre qu'un pilote de série refusé par la chaîne NBC et qui a fini par être remonté en téléfilm en 1989. Un produit pas honteux mais qui ne tient pas la comparaison avec Heat, exemple parfait de remake qui dépasse son modèle à tous les niveaux.

    "Pour une poignée de dollars" est le remake de... "Yojimbo"

    Sorti en France en 1966, Pour une poignée de dollars, le western spaghetti de Sergio Leone, dans lequel Clint Eastwood se retrouve pris entre deux bandes rivales de trafiquants, est très fortement inspiré du film japonais d'Akira Kurosawa Yojimbo. À tel point que, face à ce remake inavoué, qui remplace les combats au sabre par des gunfights, Kurosawa a finalement attaqué en justice Sergio Leone.

    "L'Armée des 12 Singes" est le remake de... "La jetée"

    Considéré comme l'un des meilleurs thrillers de science-fiction des années 1990, L'Armée des 12 singes de Terry Gilliam n'aurait pas vu le jour si le producteur Robert Kosberg n'était pas tombé sur le court métrage expérimental français La jetée, réalisé par Chris Marker en 1962. Emballé par cette histoire centrée sur un personnage qui voyage dans le temps pour empêcher une catastrophe, il persuada Universal d'en acheter les droits pour mettre en chantier un remake. Et la suite, on la connaît.

    "En direct sur Ed TV" est le remake de... "Reality Show"

    Porté par Matthew McConaughey, dans la peau d'un employé de vidéo-club qui devient la star d'une émission de télé-réalité et peine à gérer cette notoriété voyeuriste, En direct sur Ed TV de Ron Howard est en réalité le remake d'un film franco-québécois, Louis 19, le roi des ondes, renommé Reality Show en France. Un film méconnu dans nos contrées, mais qui fut un vrai succès au box-office québécois en 1994, en restant plus de 20 semaines à l'affiche.

    "La Dernière maison sur la gauche" est le remake de... "La Source"

    Premier film réalisé par Wes Craven (Les Griffes de la nuit, Scream), La Dernière maison sur la gauche, qui a lui-même fait l'objet d'un remake en 2009, est une adaptation assumée et remaniée du film La Source, réalisé par Ingmar Bergman en 1960. Une histoire de vengeance, inspirée d'une légende suédoise, que Craven a repris et à laquelle il a insufflé violence, sadisme, et gore, ce qui a valu au film d'être interdit de sortie en salles au Royaume-Uni pendant 30 ans.

    "L'Homme qui en savait trop" est le remake de... "L'Homme qui en savait trop"

    Fait plutôt rare pour être souligné, L'Homme qui en savait trop, sorti en 1956 et dans lequel Alfred Hitchcock dirige James Stewart et Doris Day, est le remake par le maître du suspense d'un de ses propres films. En effet, 22 ans avant cette version américaine, Hitchcock réalisa en Grande-Bretagne L'Homme qui en savait trop, avec Peter Lorre et Leslie Banks, qui raconte la même histoire mais est loin d'être une copie plan par plan (le scénariste du remake ayant eu pour instruction de ne pas regarder et de ne pas lire le script du film d'origine).

    "Mon beau-père et moi" est le remake de... "Meet the Parents"

    Gros succès au box-office américain en 2000, Mon beau-père et moi (Meet the Parents), qui a engendré deux suites en 2004 et 2010, a marqué les récentes années de la comédie US en opposant Greg Furniker (Ben Stiller) à son futur beau-père, Jack Byrnes (Robert De Niro), pour un duel au sommet savoureux. Mais son histoire n'était pas si originale que cela, puisque le scénario est l'adaptation de Meet the Parents, un petit film indépendant réalisé par Greg Glienna en 1992 et dont Universal a rapidement acheté les droits pour en faire un remake moins "comédie noire", et plus grand public.

    "The Thing" est le remake de... "La Chose d'un autre monde"

    The Thing de John Carpenter et sa créature qui s'en prend à une équipe de chercheurs au beau milieu de l'Antarctique sont adaptés de la nouvelle de John W. Campbell La Bête d'un autre monde, écrite en 1938. Mais ce que l'on a tendance à oublier c'est que Kurt Russell n'est pas le premier à avoir affronté cette "chose" sur grand écran puisque cette même nouvelle a déjà été adaptée en 1951 sous le titre La Chose d'un autre monde, réalisé par Christian Nyby et Howard Hawks.

    "Entre deux rives" est le remake de... "Il Mare"

    En 2006, le drame aux accents de comédie romantique Entre deux rives marque les retrouvailles à l'écran de Sandra Bullock et Keanu Reeves 12 ans après Speed. Si c'est surtout ce que l'on retient de cette histoire d'amour compliquée par des problématiques d'espace-temps (les deux héros qui s'écrivent des lettres ne vivant pas dans le même "présent"), on sait un peu moins que ce film d'Alejandro Agresti est en réalité le remake du long métrage sud-coréen Il Mare, sorti en 2000 dans son pays d'origine.

    "Les Nerfs à vif" est le remake de... "Les Nerfs à vif"

    Libéré après quatorze ans d'emprisonnement pour viol et voie de fait sur mineure, Max Cady (Robert De Niro) décide de se venger de Sam Bowden (Nick Nolte), l'avocat qu'il estime responsable de son incarcération. Tel est le pitch du film Les Nerfs à vif, réalisé par Martin Scorsese en 1991, qui n'est autre que le remake du film éponyme de 1962 avec Robert Mitchum et Gregory Peck (lui-même adapté du roman de John D. McDonald The Executioners).

    "Knock Knock" est le remake de... "The Seducers"

    Sorti en 2015, Knock Knock d'Eli Roth, dans lequel le personnage campé par Keanu Reeves ouvre la porte de sa maison à deux jeunes femmes aussi belles que dangereuses, est le remake du long métrage de Peter S. Traynor The Seducers, qui part du même postulat de base. Loin de renier l'aspect "adaptation" de son film, Eli Roth a même confié un petit rôle à Colleen Camp, qui incarnait l'une des séductrices de l'original et officie également en tant que productrice sur Knock Knock.

    "Infidèle" est le remake de... "La femme infidèle"

    En 2001, la Fox décide de mettre en chantier un remake américain de La femme infidèle de Claude Chabrol, dans lequel un homme incarné par Michel Bouquet commet l'irréparable après avoir appris que sa femme le trompe. Le résultat, sorti en France en juin 2002, s'intitule tout simplement Infidèle et remplace le duo Bouquet-Stéphane Audran par Richard Gere et Diane Lane.

    "Shall we dance ? La Nouvelle vie de Monsieur Clark" est le remake de... "Shall we dance ?"

    Joli succès au box-office américain en 2004, la comédie romantique Shall we dance ? La Nouvelle vie de Monsieur Clark, dans laquelle Richard Gere s'inscrit à un cours de danse de salon, dans l'espoir de retrouver la jeune femme qui lui a tapé dans l'oeil (Jennifer Lopez), est le remake très fidèle du film japonais Shall we dance ? qui, bien que méconnu chez nous, a remporté de nombreuses récompenses un peu partout dans le monde après sa sortie en 1996.

    "Le Temps d'un week-end" est le remake de... "Parfum de femme"

    Le Temps d'un week-end, qui valut à Al Pacino l'Oscar du meilleur acteur en 1993 pour son interprétation du colonel à la retraite Frank Slade, que sa cécité a rendu irascible et associable, est le remake du film italien Parfum de femme, réalisé par Dino Risi en 1974. Dans ce long métrage d'origine, c'est Vittorio Gassman qui interprétait ce héros grincheux, capable de déceler la présence des femmes grâce à leur parfum.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top