Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait
    note moyenne
    3,6
    1233 notes dont 195 critiques
    répartition des 195 critiques par note
    41 critiques
    58 critiques
    44 critiques
    16 critiques
    19 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait ?

    195 critiques spectateurs

    Sebastien Pradon
    Sebastien Pradon

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 29 octobre 2020
    « Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait  » cela me fait aimer Hollywood. Un film pour des gens compliqués avec de multiples poncifs. On n'a bien rigolé avec ma femme. Au bout de 15 mn on voulait partir. 2 heures c'est long.
    peter_hermes
    peter_hermes

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 14 critiques

    3,5
    Publiée le 28 octobre 2020
    Si l'on aime les personnages qui se posent des questions, qui poussent leur raisonnement, ce film est vous ravira ! Ca rappelle l'ambiance Woody Allen en moins varié et un peu répétitif.
    Marine M.
    Marine M.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 25 octobre 2020
    On se demande où on va la première heure et on se dit que ca risque d'être long... mais quand les histoires s'entremêlent, le film prend toute sa dimension : scénario très intéressant, un peu construit à la Woody Allen. Très bien !
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 359 abonnés Lire ses 1 783 critiques

    4,5
    Publiée le 23 octobre 2020
    Emmanuel Mouret, après une incursion (très réussie) dans le "film à costumes" (le 18e siècle de Marivaux) - et une adaptation, ce faisant, de Diderot, "Mademoiselle de Joncquières", revient à notre époque, avec un non moins épatant "Les Choses qu'on dit, les Choses qu'on fait", sur un scénario original qu'il signe, comme à l'accoutumée. C'est toujours la "Confusion des sentiments" qui l'anime...mais ici enrichie par la "théorie mimétique", du philosophe René Girard, auquel est consacré un documentaire, servant partiellement de "fil rouge". Avec un art consommé de l'emboîtage, EM va, deux heures (délicieuses) durant, faire se rencontrer (par ordre chronologique décroissant) Maxime et Daphné, François (cousin de Maxime) et Daphné ; et avant, se retrouver Sandra et Maxime, qui quittait, par force, Victoire (la presque soeur de Sandra)...mais la retrouvera, à la fin. En fait, c'est presque une "ronde" sentimentale (même si non linéaire, grâce à un récit habilement déstructuré), que l'on complétera par Gaspard, amant de Sandra et ami de Maxime, et Louise, épouse trompée de François (plus quelques "à-côtés" affectifs, des uns et des autres - réels ou de composition !). Outre l'excellence du scénario, le charme des prises de vue, le soin apporté au décor et aux costumes (sous une signature "rouge"), l'opportunité des musiques, essentiellement "classiques", de Purcell et Mozart, à Debussy et Satie (pas de musiquette, comme si souvent dans les films actuels), on ne peut que souligner le régal du dialogue ! Distribution un tantinet inégale - seul (petit) bémol... côté féminin. Autant Julia Piaton, Emilie Dequenne et la piquante Jenna Thiam sont convaincantes, autant Camélia Jordana détonne (Daphné).
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 415 abonnés Lire ses 3 177 critiques

    3,5
    Publiée le 23 octobre 2020
    “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait” est un quatuor amoureux et bavard, un Woody Allen français, où les mots ont plus d’importance que la mise en scène, où la délicatesse des sentiments a plus de valeurs que les actes de chacun. Camélia Jordana est enceinte de Vincent Macaigne parti en déplacement. Elle doit accueillir Nils Schneider, le cousin de son compagnon, qui lui, sort d’une relation compliquée. Mais Vincent est marié avec Emilie Dequenne et il est finalement plus simple de tout comprendre en allant voir le film qu’en lisant un résumé. Le film de deux heures ne conviendra pas aux plus impatients, mais le vertige de l’amour y est décrit avec réflexion et subtilité. Une oeuvre profonde, quoi qu’un peu hors du temps. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    M_wombat
    M_wombat

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    3,5
    Publiée le 22 octobre 2020
    Nouvel essai sur l'(es) Amour(s) d 'E Mouret. Si le film est est peu moins réussi que Mademoiselle de Jonquières avec des dialogues un peu moins incisifs, il n'en demeure pas moins une réussite.
    Patjob
    Patjob

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 187 critiques

    3,5
    Publiée le 22 octobre 2020
    C'est une histoire de sentiments, plutôt qu'une histoire d'amour, comme l'exprime le personnage principal, que Emmanuel Mouret nous raconte avec ce film. Plutôt des histoires d'ailleurs, comme des tiroirs qui s'ouvrent, que se racontent successivement les protagonistes du film. Histoires qui se recoupent, en montrant l'importance du hasard et de l'inconstance dans les vies amoureuses. Les dialogues sont brillants, et le film passe progressivement du divertissement en forme de marivaudage à une certaine gravité. Une belle réussite, mais pas au niveau de l'opus précédent "Mademoiselle de Jonquières".
    Manon
    Manon

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    3,5
    Publiée le 22 octobre 2020
    Le scénario est intéressant, mais j'ai été très perturbée par la narration, les voix off et l'utilisation du passé simple à l'oral.
    Eric M.
    Eric M.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2020
    Dialogues ciselés, mise en scène et direction d'acteurs serrées, photo léchée qui touchent au cœur du relationnel contemporain avec lequel on a bien des affinités pas si particulières. Le meilleur film de l'année, les autres se seront fait oublier.
    Amaury D.
    Amaury D.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 50 critiques

    3,5
    Publiée le 21 octobre 2020
    Comédie romantique très sympathique avec un teinte théâtre de boulevard. J'ai passé un bon moment. Et jai trouvé C. Jordana plutôt pas mal je m'attendais au pire et en fait ca va, ca passe.
    Maurice Ducouret
    Maurice Ducouret

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 21 octobre 2020
    C'est long très très long, bavard, nombriliste, les choses qu'on dit et les les choses qu'on fait ,il y à des choses que l'on ne doit pas faire des films tel que celui là. Le cinéma ce n'ai pas que des dialogues c'est aussi et surtout des images. Et Camélia Jordana,...... passons
    Delph I
    Delph I

    Suivre son activité Lire ses 131 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2020
    Un film façon Rohmer où le langage est châtier et l'expression presque désuète dans une époque actuelle. On y parle d'amour, de loyauté et donc d'infidélité aussi... un film qui ouvre de nombreuses pistes de réflexion sur les sentiments. À noter, l'excellente interprétation de l'actrice principale
    Jules
    Jules

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2020
    Le nouveau film d'Emmanuel Mouret, comme ses précédents du reste, a de quoi agacer. Il faut aimer le cinéma français, les dialogues infinis sur des questions existentielles, et l'utilisation d'un langage désormais un peu suranné (personne ne mange ses négations). Bref, il faut adhérer au style très Woody Allen de l'auteur. Si cette condition n'est pas remplie, il faut passer son chemin. Par contre, si c'est le cas, il faut courir voir Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait, car c'est probablement le meilleur film de Mouret. Le scénario est habile et touffu. Les thèmes évoqués sont plus nombreux qu'on pourrait le penser. Les acteurs sont charmants.
    Jean-luc G
    Jean-luc G

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 485 critiques

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2020
    Belle découverte d'un metteur en scène français mature, avec un film accompli. Le scénario, de Mouret lui-même, démarre avec des nanas modernes qui veulent tout gérer sur un mode théorique: la carrière, le mari, le plaisir des sens, les enfants, bref les clichés des milieux aisés parisiens et intellos. La suite les dépasse heureusement pour s'enfoncer dans l'introspection des chemins de l'amour, sans perdre en fluidité, malgré les rebondissements multiples! Résolument actuel, Mouret évoque comment prendre son plaisir est devenu sans tabou, mais tous les publics pourront apprécier combien sa réflexion va au-delà pour observer comment chaque individu cherche à trouver, vivre puis garder l'amour de sa vie. Bien servi par la distribution (les actrices Dequenne, Jordona en particulier plus que les hommes), une photo léchée et une bande son très musique classique, cet héritier de Rohmer et Allen, renouvelle le genre et s'enhardit même à des références philosophiques du côté de René Girard. Voilà une bonne raison de soutenir la création hexagonale. Cinema - octobre 2020
    Pivoineb
    Pivoineb

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2020
    Emilie Dequenne magnifique, et les 3 autres protagonistes aussi. Des histoires d'amour singulières et multiples que l'on se plaît à regarder. Un phrasé très / trop précieux mais qui apporte beaucoup de précision et de justesse. Nourrit la réflexion infinie de la complexité du mystère amoureux ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top