Mon compte
    En quatrième vitesse
    Bande-annonce En quatrième vitesse
    7 septembre 1955 en salle | 1h 46min | Policier, Thriller
    Date de reprise 6 février 2019
    De Robert Aldrich
    |
    Par A.I. Bezzerides
    Avec Ralph Meeker, Maxine Cooper, Albert Dekker
    Titre original Kiss Me Deadly
    Spectateurs
    4,0 424 notes, 44 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Le détective privé Mike Hammer enquête sur la mort d'une jeune femme qu'il a connue furtivement. Ses investigations le mènent vers des enjeux qui le dépassent.

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    En quatrième vitesse
    neuf à partir de 9,23 €
    Acheter

    Bande-annonce

    En quatrième vitesse Bande-annonce VO 2:12
    En quatrième vitesse Bande-annonce VO
    11 823 vues

    Dernières news

    Sorties cinéma : Le Fils de Jean démarre en tête à Paris
    News - Box Office
    Belle victoire pour Le Pacte qui fait le meilleur démarrage parisien la semaine de la rentrée avec le dernier film de Philippe…
    mercredi 31 août 2016

    Acteurs et actrices

    Ralph Meeker
    Rôle : Mike Hammer
    Maxine Cooper
    Rôle : Velda
    Albert Dekker
    Rôle : Docteur Soberin
    Paul Stewart
    Rôle : Carl Evello

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    108 abonnés 825 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 8 mai 2014
    Un film resté célèbre pour la façon radicale qu'il a de faire exploser, mine de rien, tous les codes du film noir. Tout y commence comme dans un vrai polar avant de s'achever dans la forme la plus libre et subjective d'un cinéma quasi impressionniste.... Kiss Me Deadly est d'ailleurs à juste titre décrit comme un long cauchemar ponctué de fulgurances, dans lequel Mike Hammer prend en stop une jeune femme qui, avant de mourir, lui confie ...
    Lire plus
    rogerwaters
    rogerwaters

    121 abonnés 1 089 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 7 décembre 2015
    Chef d’œuvre incontestable de Robert Aldrich, En quatrième vitesse n’a pourtant eu qu’un écho limité à sa sortie, sauf en France où la critique a mis en évidence les qualités plastiques du film. En écho au style d’Orson Welles, Aldrich sublime chaque plan grâce à une photographie en noir et blanc absolument magnifique de précision. On peut regretter que la mise en route du long-métrage soit un peu lente, avec une intrigue qui ...
    Lire plus
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    498 abonnés 2 526 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 21 novembre 2012
    Avec un générique qui défile à l’envers et connaissant Aldrich, il fallait s’attendre à de l’original mais à ce point c’est à peine croyable. Ce film entre dans la catégorie des inclassables, des marginaux, des fous dingues mais quel cinéma! Quelle mise en scène! Le héros n’en est pas un, il ne faut pas croiser ce genre de type même si la mort de son copain réveillera en lui l’amitié. Les policiers sont des incapables et ...
    Lire plus
    bobmorane63
    bobmorane63

    144 abonnés 1 880 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 juin 2014
    Je connaissais Robert Aldrich le cinéaste comme celui qui a inspiré le Western spaghetti avec "Vera Cruz", "Bronco Apache" et "El Perdido" puis le metteur en scène qui réalisa "Les douze salopards", pilier du genre film de guerre, avec "En quatrième vitesse", le nom du héros doit surement dire quelque chose pour ceux qui regardaient les séries télévisées dans les années 90, il s'appelle Mick Hammer !! Le héros, détective privé, ...
    Lire plus

    Photos

    Secrets de tournage

    La genèse du film

    Dès le début du projet, Robert Aldrich et le scénariste A.I. Bezzerides admettent qu'ils n'apprécient guère le roman Kiss me deadly de Mickey Spillane. Bezzerides surenchérit en déclarant avoir seulement gardé le titre et jeté le reste. Il se réapproprie l'oeuvre originale, l'enrichit et la rapproche de l'univers d'Aldrich. Il écrit le scénario en trois semaines et y introduit une réflexion sur le mythe de Pandore et l'arme nucléaire. Le film Lire plus

    Tournage

    Le tournage d'En quatrieme vitesse commence le 27 novembre 1957 et dure à peine 21 jours. Le budget se limite à 425 000 dollars.

    Différentes versions

    En 1955, les spectateurs d'En quatrieme vitesse restent médusés : le héros du film, Mike Hammer, et sa fidèle assistante Velda trouvent la mort dans l'explosion finale. C'est du moins ce que laisse croire la dernière scène : la maison dans laquelle Hammer cherche Velda explose, et le film s'arrête brutalement. Dans le scénario, les deux protagonistes survivent. C'est d'ailleurs le cas dans la version plus longue retrouvée par la suite. Dans la ve Lire plus

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur Ciné Sorbonne
    Récompenses 2 nominations
    Année de production 1955
    Date de sortie DVD 19/06/2001
    Date de sortie Blu-ray 20/11/2013
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 15 anecdotes
    Budget 410 000 $
    Date de reprise 06/02/2019
    Langues Anglais, Italien, Espagnol
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 16836

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 1955, Meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1955.

    Commentaires

    • Sidi V.
      Ils ont réellement brûlé une 250 gt ?
    • axoul2
      La première voiture (qui brule) est une Jaguar XK 120 cabriolet 1950La deuxième voiture est une Ferrari 250GT California
    Back to Top