Mon compte
    Reflets dans un oeil d'or
    Bande-annonce Reflets dans un oeil d'or
    13 novembre 2002 en salle / 1h 50min / Drame
    Date de reprise 13 novembre 2002
    De John Huston
    Par Carson McCullers, Gladys Hill
    Avec Marlon Brando, Elizabeth Taylor, Brian Keith
    Titre original Reflections in a Golden Eye
    VOD
    Spectateurs
    3,8 254 notes dont 43 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Dans un fort de Géorgie, le major Penderton ne s'intéresse plus depuis longtemps à sa femme, qui a pour amant le colonel Langdon. Un jeune soldat, William, va venir perturber un peu plus cet univers trouble. Le major va se sentir irrésistiblement attiré par William, tandis que celui-ci tentera de séduire Leonora.

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    UniversCiné Location dès 3,99 €
    PremiereMax Location dès 2,99 € HD
    LaCinetek Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 7,40 €
    Reflets dans un oeil d'or
    Reflets dans un oeil d'or (DVD)
    neuf à partir de 7,40 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Reflets dans un oeil d'or Bande-annonce VO 2:47
    Reflets dans un oeil d'or Bande-annonce VO
    5 886 vues

    Dernières news

    Hommages télé et ciné à Elizabeth Taylor
    NEWS - Festivals
    jeudi 24 mars 2011
    1ères séances : Berri plébiscité
    NEWS - Box Office
    mercredi 13 novembre 2002
    Les premières séances parisiennes de ce mercredi 13 novembre ont été marquées par le bon démarrage d'"Une Femme de ménage"…

    Acteurs et actrices

    Marlon Brando
    Rôle : Maj. Weldon Penderton
    Elizabeth Taylor
    Rôle : Leonora Penderton
    Brian Keith
    Rôle : Lt. Col. Morris Langdon
    Julie Harris
    Rôle : Alison Langdon
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Davidhem
    Davidhem

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 4 août 2011
    John Huston réunit les deux plus grandes stars des années 1960 dans ce film, Marlon Brando et Elizabeth Taylor. Le réalisateur effectue une démarche intéressante dès le générique du début en inscrivant le nom de la femme avant celui de l'homme, une originalité qui reflète quelque part la relation entre les deux personnages que l'actrice et l'acteur interprètent. Pourquoi? Parce que ce film contrairement à ce que l'on peut supposer ...
    Lire plus
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2 326 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juillet 2009
    Dès la fin du générique du début, on est saisi. On sait qu'un meurtre a été commis et on veut savoir qui est la victime ? Qui est l'assassin ? Où ? Comment ? et surtout pourquoi ?. Et on sait dès les premières minutes du film que le suspense sera freudien tout comme la raison du meurtre. Même si je dois reconnaître que je n'ai pas été totalement emballé par ce film, John Huston a quand même réussi un brillant exercice de style ...
    Lire plus
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 3 250 critiques

    1,0
    Publiée le 20 juin 2011
    un film qui correspond à une époque tant dans le style que dans le jeu, en bref a mal vieilli.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 171 abonnés Lire ses 3 601 critiques

    3,5
    Publiée le 18 mars 2013
    Un drame envoûtant (avec sa sublime photographie au ton jaunâtre) et mystérieux dans lequel s'expriment les passions, les désirs et les sentiments complexes de personnages à la limite de la névrose.
    43 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Selon Carson

    Reflets dans un oeil d'or est adapté d'un roman de Carson McCullers écrit en 1941. Grande romancière américaine, trois autres de ses oeuvres furent également adaptées au cinéma : The Member of the wedding (1952, Fred Zinnemann), Le Coeur est un chasseur solitaire (1968, Robert Ellis Miller) et Ballad of the Sad Cafe (1991, Simon Callow).

    Marlon Brando au pied levé

    Montgomery Clift devait initialement interpréter le major Penderton dans Reflets dans un oeil d'or. Mais les assurances doutaient de sa santé physique dont la solidité était nécessaire au rôle. Son amie Elizabeth Taylor renonça même à son salaire pour lui assurer le rôle. Agé de 45 ans, affaibli par de longues années de maladie, il mourut d'une crise cardiaque peu de temps avant que ne débute le tournage.

    Copie dorée

    John Huston voulait sortir le film sur une pellicule dont les couleurs auraient été retravaillées pour donner au film une ambiance de tons dorés. Mais la production refusa d'accéder à la demande du réalisateur.

    Infos techniques

    Nationalité U.S.A.
    Distributeur -
    Année de production 1967
    Date de sortie DVD 02/09/2015
    Date de sortie Blu-ray 02/01/2015
    Date de sortie VOD 30/11/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 13/11/2002
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Mono
    Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • Jr. K.
      Pour que John Houston (1906-1987) exprime son immense talents il lui fallait, de bons acteurs, une bonne histoire, une bonne ambiance, et surtout (je pense) un challenge, un défi qui puisse le motiver.Le pire défi était la mort, c'est pour cela que The Dead est si grand. On a décrit les incroyables contraintes du tournage de la Nuit de l'Iguane , contraintes qui en ont fait un chef d'oeuvre.Au contraire dans Reflets dans un Oeil d'Or (67), avec Brando et Elizabeth Taylor, un scénario d'après McCullers et surtout le luxe de la Panavision avec une teinte mordorée, il n'y avait pas de défi. Huston a laissé les deux monstres en liberté. Brando en fait des tonnes (comme très souvent, il faut l'avouer) en commandant attiré par les hommes: Brando va volontairement jusqu'au ridicule et ça ne passe pas. E Taylor veut exploser à tous les plans et son hystérie perpétuelle est fatigante comme c'est aussi très souvent le cas.A deux, ces monstres sacrés parviennent à faire échouer le film: même le souvenir du roman tendu et personnel de Carson McCullers disparaît. Houston a senti son échec et cherché par des plans en profondeur et des mouvements de caméra acrobatiques à récupérer du sens mais sans personnages ce genre de film n'existe pas et on ne peut pas le sauver. (c'est d'ailleurs ce qu'il prouvera à l'envers dans The Dead)Vraiment, à mon avis, un film raté.
    • Wahib B.
      LA CONNECTION EST MAL GERé
    Voir les commentaires
    Back to Top