Notez des films
Mon AlloCiné
    Ridley Scott

    État civil

    Métiers Producteur, Producteur délégué, Réalisateur plus
    Nationalité Britannique
    Naissance 30 novembre 1937 (South Shields, Durham - Grande-Bretagne)
    Age 83 ans

    Biographie

    Frère aîné de Tony Scott.

    Ridley Scott étudie au West Hartpool College of Art et au Royal College of Art de Londres. Au début des années 60, il intègre la British Broadcasting Company (BBC) et devient réalisateur d'une série policière très populaire sur la chaîne, Z Cars. Il est également chef décorateur sur deux séries de science-fiction, Out of the unknown (1965) et R3 (1964), et devient rapidement l'un des réalisateurs télé les plus inventifs du moment.


    C'est en 1977 que Ridley Scott effectue son passage au grand écran avec Les Duellistes, un drame historique porté par Keith Carradine et Harvey Keitel. Le long-métrage obtient le Prix du Jury au Festival de Cannes. Le cinéaste enchaîne alors deux longs-métrages de science-fiction très vite élevés au rang de films cultes : Alien, le huitième passager (1979), où Sigourney Weaver se trouve confrontée à un abominable extraterrestre, et Blade runner (1982), qui voit Harrison Ford incarner un chasseur de primes traquant des Replicants. Pour ce film, le cinéaste affronte ses producteurs et se voit contraint de rajouter une voix off explicative et une fin plus optimiste.


    En 1985, Ridley Scott connaît son premier échec commercial avec Legend, un film d'heroic fantasy interprété par Tom Cruise. Il enchaîne alors deux polars, Traquée (1987), où Tom Berenger s'éprend de la richissime femme dont il doit assurer la protection, et Black rain (1988), où Michael Douglas incarne un flic tenace face à un dangereux yakusa.


    En 1991, le cinéaste britannique obtient un triomphe public et critique pour Thelma et Louise, road-movie mené tambour battant par Susan Sarandon et Geena Davis, nommé à six reprises aux Oscars, notamment dans la catégorie Meilleur réalisateur. La décennie 90 va toutefois être marquée par quelques déconvenues pour le réalisateur. Ni 1492 : Christophe Colomb (1992), ni Lame de fond (1996) et ni A armes égales (1997) n'obtiennent les faveurs de la critique et du public. Ridley Scott retourne alors à la production avec la série télévisée The Hunger (1997), adaptée des Prédateurs, film réalisé par son frère Tony en 1983.


    En 2000, le très rentable (plus de 450 millions de dollars de recettes dans le monde) et primé Gladiator (Oscar du Meilleur film et du Meilleur acteur pour Russell Crowe) témoigne une fois de plus du génie de son metteur en scène, lequel est parvenu à réinventer le genre classique et démodé du péplum. Abonné dès lors aux fresques historiques, il se voit confier la réalisation de projets d'envergure, tels le violent et réaliste La Chute du faucon noir (2002), basé sur la bataille de Mogadiscio en octobre 1993, et Kingdom of Heaven (2005), ayant pour cadre l'époque des Croisades.


    Ridley Scott, véritable "touche à tout", se consacre également à la mise en scène d’œuvres au budget plus restreint et moins axées sur le spectaculaire comme Hannibal (2001), la suite du Silence des agneaux, ou les comédies Les Associés (2003), avec Nicolas Cage, et Une grande année (2007), qui le voit collaborer à nouveau avec Russell Crowe pour un atypique périple provençal. C'est toujours avec l'acteur néo-zélandais en vedette qu'en 2007, Ridley Scott signe American Gangster, thriller également porté par Denzel Washington dans la peau du célèbre malfrat Frank Lucas. Il reste très attaché aux grands bandits américains puisqu'il produit L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford avec Brad Pitt la même année. Il passe ensuite côté police, CIA plus précisément, avec Mensonges d'Etat où il retrouve une vieille connaissance en la personne de Russell Crowe.


    En 2009, Scott collabore pour la cinquième fois avec son acteur fétiche sur Robin des Bois, en affichant clairement sa volonté de réaliser une sorte de Gladiator médiéval. Côté production, il aide des projets audacieux et pertinents avec sa société Scott Free (Welcome to the Rileys, Le Territoire des Loups, etc.). Il produit ainsi en 2010 le documentaire Life in a Day, réalisé par Kevin McDonald avec l'aide des internautes du monde entier et du site Youtube. Cet attrait pour les projets ambitieux, le cinéaste l'a aussi pour ses propres réalisations, comme le montre son grand retour à la science-fiction avec Prometheus en 2012, à la fois préquelle de son chef d’œuvre Alien, et premier volet d'une future trilogie. Il retrouve Michael Fassbender - à qui il offre le rôle principal - en 2013 juste après Prometheus dans Cartel, un thriller avec Cameron Diaz, Javier Bardem, Penélope Cruz et Brad Pitt.


    Ridley Scott revient ensuite au péplum avec Exodus: Gods And Kings dans lequel Christian Bale campe ni plus ni moins que Moïse, avant de renouer avec la science-fiction pour les besoins de Seul sur Mars porté par Matt Damon. Le réalisateur reste ensuite dans la SF en mettant en scène Alien Covenant, la suite de Prometheus.

    Ses premiers pas à l'écran

    Reluctant Bandit
    Reluctant Bandit
    1965
    Boy and bicycle
    Boy and bicycle
    1965
    One of the missing
    One of the missing
    1971
    Les Duellistes
    Les Duellistes
    1977

    Ses meilleurs films et séries

    Gladiator
    Gladiator
    2000
    Alien, le huitième passager
    Alien, le huitième passager
    1979
    Blade Runner
    Blade Runner
    1982
    Thelma et Louise
    Thelma et Louise
    1991

    Sa carrière en chiffres

    55
    Années de carrière
    0
    Récompense
    120
    Films
    31
    Séries
    30
    Nominations
    60,7 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Drame : 40 %
    Thriller : 31 %
    Action : 15 %
    Science fiction : 14 %

    Ses stats sur AlloCiné

    27
    Vidéos
    61
    Photos
    342
    News
    0
    Fan

    A tourné le plus avec

    Giannina Facio
    Giannina Facio
    8 films
    Cartel (2013), Robin des Bois (2010), Mensonges d'Etat (2008), Une grande année (2006), Kingdom of Heaven (2005), Les Associés (2003), Hannibal (2001), Gladiator (2000)
    Russell Crowe
    Russell Crowe
    5 films
    Robin des Bois (2010), Mensonges d'Etat (2008), American Gangster (2007), Une grande année (2006), Gladiator (2000)
    Sigourney Weaver
    Sigourney Weaver
    3 films
    Exodus: Gods And Kings (2014), 1492 : Christophe Colomb (1992), Alien, le huitième passager (1979)
    Velibor Topic
    3 films
    Cartel (2013), Robin des Bois (2010), Kingdom of Heaven (2005)
    Michael Fassbender
    Michael Fassbender
    3 films
    Alien: Covenant (2017), Cartel (2013), Prometheus (2012)
    Boyd Kestner
    3 films
    Hannibal (2001), La Chute du faucon noir (2001), A armes égales (1997)
    Zeljko Ivanek
    3 films
    Hannibal (2001), La Chute du faucon noir (2001), Lame de fond (1996)
    Commentaires
    • Cultivating Your New Experienc
      merci le grand expert en cinéma de ton avis très pertinent
    • berserker 1899
      arf ta jamais vu Alien ?
    • berserker 1899
      C'est pas lui qui a réalisé blade runner 2049 mais Denis Villeneuve
    • berserker 1899
      faut pas abuser mdr comparer a son alien c'est du pure gachis ou comment il a tuer son propre mythe du xénomorphe avec la création d'eux meme par David quoi c'est ......sans com.
    • berserker 1899
      il s'est fait cloner
    • berserker 1899
      le gars a prévu des films jusqu'en 2029 mais il compte se faire cloner le mec ou quoi ? ^^ ou il se prend pour un immortel .
    • QSG-OMDR M
      il est mort cinématographiquement à partir de l'année 2000
    • KissKissByeBye
      Ridley Scott est à mon avis ,Quand il est en forme, un des meilleurs réalisateurs de tout les temps.
    • Mr. Piggy
      je veux une vrais suite à Prometheus ... qu arrive t-il à Elisabeth Shaw sur la planète des Ingénieurs ? qui sont vraiment ces Ingenieurs et pourquoi David devient-il aussi ambitieux ? Covenant ne fait que survoler ces questions ... je veux de vrais réponses !
    • dino Velvet.
      il est pas a l'usine non plus
    • L'irrationnel
      Il bosse sur au moins 4 films par an
    • dunki-64
      Il a des films prévu jusqu'en 2029 , le réalisateur a 80 ans quand même...
    • Housecoat
      Joyeux 80e anniversaire !
    • Der Metzgermeister
      Merci de pourrir tout ce que tu touches.
    • romain5600
      Merci pour Covenant aussi ! Un délice
    • Mr. Renton
      Merci pour Alien Covenant, un pur chef d'oeuvre de MON point de vue!
    • spielbergismygod
      Je trouve que faire un blockbuster sur la vie de Moïse qui suggère que ce mec avait des hallucinations et/ou que Dieu est un sale gosse tête à claque qui n'en fait qu'à sa tête et qui est prêt à massacrer des enfants innocents pour atteindre son but, oui, à Hollywood, je trouve ça plutôt couillu. Je ne dis pas que le film est parfait. Mais les Sept plaies valent le détour et le film est picturalement sublime.Robin des Bois prince des voleurs, film culte c'est sûr. Après, pour moi, celui avec Errol Flynn est tout aussi culte. Du coup, j'ai plusieurs Robin des Bois que j'apprécie, y compris la version réaliste de Scott.Je ne reviendrais pas sur Prometheus, que je défendrais encore et toujours. Quand à Cartel, j'ai aimé la noirceur radical du film, son nihilisme, et bien sûr, sa réalisation. Il faut d'ailleurs que je regarde la version longue.
    • Charly Foster Wallace
      Robin des Bois n'était pas mauvais loin de là mais je suis né avec Robin des Bois Prince des Voleurs avec Kevin Costner alors ça a tué un certain mythe je trouve le fait de revenir aux origines comme l'a fait Scott et autant être honnête, je n'ai pas trouvé le duo Crowe/Blanchett (que j'adore pourtant les deux !) au top pour les rôles en question...Prometheus je ne vais pas m'apitoyer sur ce film que tout le monde a critiqué, détesté et rabaissé au rang de navet, je ne l'ai pas détesté, mais pas aimé pour autant je l'ai trouvé banal,sans âme et sans authenticité, ce film ne franchi pas la barrière du divertissement populaire à contrario des autres films de Scott qui ont une personnalité, une identité propre.Pour un réalisateur comme Ridley Scott avec une filmo aussi dingue que la sienne, oui je vois ces deux films ci dessus comme des fausses notes, pas des navets, mais des fausses notes. Cartel....rien à dire je peux rien dire sur ce film je ne l'ai pas compris, je n'ai pas compris le réa qui s'est lancé dans ce film et son résultat je n'ai rien trouvé de bon, ce film pour moi c'est un ovni dans sa carrière, c'est un peu le vilain petit canard de la filmo de Scott.Exodus audacieux ? Pour moi c'est bien le film de Ridley Scott le moins audacieux, le moins ambitieux et le moins créatif de sa carrière, c'est le chef d'oeuvre Les 10 Commandements de Cecil B. De Mille cassé, broyé puis ressoudé en faisant attention à bien enlever le mythe dont il est question. Les autres films je les qualifie de fausses notes, mais Exodus pour moi est un raté complet, une déchéance surtout quand on voit le potentiel d'un mythe pareil adapté au cinéma, et surtout quand on voit que celui qui a réalisé ce film ne lésine pas sur le côté épique (Kingdom of Heaven, Gladiator).
    • spielbergismygod
      Je veux bien voir des fausses notes comme Cartel ou Robin des bois tous les jours moi. Exodus était bancal mais audacieux, surtout pour un blockbuster hollywoodien. Et Prometheus, bah, encore une fois je radote mais tout le monde aurait trouvé ça excellent si ça n'avait eu aucun lien avec Alien. Oui, il y a des faiblesses de script. Mais la DA est exemplaire, le filmage itou, les acteurs au poil et le film propose quelques scènes formidables (Le suicide de l'ingénieur au début, la contamination d'Holloway, la césarienne, la toute dernière scène, les hollogrammes...)
    • Elphaba
      stoooooop arrete de faire de la merde!!!!!! il a tué les 10 commandements, il a tué alien, il est train de tuer Blade runner.... stooooooop!!!!!! que quelqu un lui dise!!!!!!!
    Voir les commentaires
    Back to Top