Mon compte
    Jean Lefebvre

    État civil

    Métier Acteur
    Nationalité Français
    Naissance 3 octobre 1919 (Valenciennes, Nord - France)
    Décès 9 juillet 2004 à l'age de 84 ans (Marrakech - Maroc)

    Biographie

    Faisant partie des libérateurs de la France occupée en juin 1944, Jean Lefebvre se destine à une carrière de chanteur de cabaret avant de se tourner finalement vers la comédie. Dans les années cinquante, il multiplie les timides apparitions dans Les Diaboliques (1955), Gas-oil (id.), Et Dieu créa la femme (1956) ou encore Un drôle de dimanche (1958).



    A partir de la décennie suivante, il se spécialise dans le registre comique, intégrant la troupe des Branquignols pour La Belle Américaine (1961) et donnant la réplique à des comédiens de renom comme Jean Gabin (Le Gentleman d'Epsom, 1962) et Louis De Funès aux côtés de qui il incarne le maréchal des logis Lucien Fougasse dans la saga du Gendarme de Saint-Tropez. Parallèlement, Jean Lefebvre se trouve un réalisateur à qui il restera fidèle : Georges Lautner. Débute alors une fructueuse collaboration émaillée de quelques gros succès que viennent enrichir les dialogues de Michel Audiard : Les Tontons flingueurs (1963), Les Bons vivants (1965) et Ne nous fâchons pas (1966).



    En 1967, Jean Lefebvre se retrouve pour la première fois en tête d'affiche d'une comédie intitulée Un idiot à Paris. Dans les années 70, il est au faîte de sa carrière avec la trilogie Mais où est donc passée la septième compagnie ?, mais la qualité ne suit pas toujours. Cantonné aux éternels seconds rôles de benêt et d'individu dépassé par les événements, Jean Lefebvre enchaîne dès lors des films restés mémorables pour leur titre : C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule (1975), La Situation est grave... mais pas désespérée (1976), Ils sont fous ces sorciers (1978) ou encore On n'est pas sorti de l'auberge (1982) de Max Pécas.



    Au tournant des années 80-90, l'homme aux quatre épouses se consacre essentiellement au petit écran, en interprétant les téléfilms La Grande embrouille (1990) et Papy super star (1991), et au théâtre, en se produisant dans Pauvre France. Infatigable, il reprend la pièce Les Jumeaux au Théâtre des Nouveautés à Paris. Côté cinéma, sa dernière apparition marquante remonte à 2001 avec Fifi Martingale, une comédie de Jacques Rozier restée inédite en salles.

    Ses premiers pas à l'écran

    Une fille sur la route
    Une fille sur la route
    1952
    Bouquet de joie
    Bouquet de joie
    1952
    Les Diaboliques
    Les Diaboliques
    1955
    La Meilleure Part
    La Meilleure Part
    1955

    Ses meilleurs films et séries

    C'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule
    C'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule
    1975

    Sa carrière en chiffres

    49
    Années de carrière
    0
    Récompense
    98
    Films
    1
    Série
    0
    Nomination
    107,8 M
    Entrées ciné

    Récenres de prédilectionompenses

    Comédie : 72 %
    Drame : 11 %
    Policier : 10 %
    Divers : 7 %

    Ses stats sur AlloCiné

    0
    Vidéo
    3
    Photos
    4
    News
    0
    Fan

    A tourné le plus avec

    Pierre Tornade
    Pierre Tornade
    15 films
    Papy Superstar (1991), Salut la Puce (1982), Le Chêne d'Allouville (1981), Le Jour de gloire (1976), On a retrouvé la 7ème compagnie (1975), Impossible... pas français (1974), Mais où est donc passée la septième compagnie ? (1973), Un Drôle de colonel (1968), Le Fou du labo 4 (1967), Un Idiot à Paris (1967), Trois enfants... dans le désordre (1966), Le Gendarme à New York (1965), Allez France ! (1964), Les Gorilles (1964), Bébert et l'omnibus (1963)
    Pierre Mondy
    13 films
    Le Braconnier de Dieu (1982), La Septième compagnie au clair de lune (1977), On a retrouvé la 7ème compagnie (1975), Impossible... pas français (1974), Mais où est donc passée la septième compagnie ? (1973), Compartiment tueurs (1965), Les Copains (1964), Bébert et l'omnibus (1963), Les Veinards (1962), Les Moutons de Panurge (1960), Quand la femme s'en mêle (1957), Méfiez-vous fillettes (1957), Que les hommes sont bêtes ! (1957)
    Louis de Funès
    Louis de Funès
    12 films
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Les Bons vivants (1965), Un Drôle de caïd (1964), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Faites sauter la banque (1964), Un Clair de lune à Maubeuge (1962), Le Gentleman d'Epsom (1962), Les Veinards (1962), La Vendetta (1961), La Belle Américaine (1961)
    Michel Serrault
    12 films
    La Situation est grave... mais pas désespérée (1976), C'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule (1975), Du mou dans la gâchette (1967), Le Fou du labo 4 (1967), La Bonne occase (1965), Quand passent les faisans (1965), Bébert et l'omnibus (1963), Un Clair de lune à Maubeuge (1962), Le Repos du guerrier (1962), La Belle Américaine (1961), Cette sacrée gamine (1956), Les Diaboliques (1955)
    Darry Cowl
    11 films
    Les Borsalini (1980), Le Jour de gloire (1976), C'est jeune et ça sait tout (1974), Le bourgeois gentil mec (1969), La Bonne occase (1965), Les Bons vivants (1965), Les Gorilles (1964), Les Veinards (1962), Les Moutons de Panurge (1960), L'Ami de la famille (1957), Cette sacrée gamine (1956)
    Le gendarme en balade (1970), Le Gendarme se marie (1968), Le Gendarme à New York (1965), Compartiment tueurs (1965), Les Copains (1964), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Allez France ! (1964), Bébert et l'omnibus (1963), La Belle Américaine (1961)
    Bernard Blier
    8 films
    C'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule (1975), Un Idiot à Paris (1967), Le Fou du labo 4 (1967), Du mou dans la gâchette (1967), Quand passent les faisans (1965), Les Bons vivants (1965), Les Tontons flingueurs (1963), Quand la femme s'en mêle (1957)
    Le bourgeois gentil mec (1969), Du mou dans la gâchette (1967), La Bonne occase (1965), Les Gorilles (1964), Les Tontons flingueurs (1963), Les Veinards (1962), La Vendetta (1961), La Polka des menottes (1957)
    Le Braconnier de Dieu (1982), Ils sont fous ces sorciers (1978), Le Maestro (1977), Le Chasseur de chez Maxim's (1976), C'est jeune et ça sait tout (1974), Quand passent les faisans (1965), La Bonne occase (1965), Les Veinards (1962)
    Jean Carmet
    7 films
    La Septième compagnie au clair de lune (1977), Un Idiot à Paris (1967), Les Bons vivants (1965), Allez France ! (1964), Les Gorilles (1964), Un Clair de lune à Maubeuge (1962), La Belle Américaine (1961)
    Maria Pacôme
    7 films
    La Situation est grave... mais pas désespérée (1976), Pas de problème ! (1974), Un Drôle de colonel (1968), Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), Les Gorilles (1964), Un Drôle de caïd (1964), Un Clair de lune à Maubeuge (1962)
    Jean Richard
    7 films
    La Bonne occase (1965), Les Bons vivants (1965), Allez France ! (1964), Le Coup de bambou (1963), Bébert et l'omnibus (1963), Un Clair de lune à Maubeuge (1962), La Belle Américaine (1961)
    Georges Lautner
    Georges Lautner
    7 films
    Ils sont fous ces sorciers (1978), Pas de problème ! (1974), La Valise (1973), Quelques messieurs trop tranquilles (1972), Ne nous fâchons pas (1965), Les Bons vivants (1965), Les Tontons flingueurs (1963)
    Henri Guybet
    7 films
    On n'est pas sorti de l'auberge (1982), Le Chêne d'Allouville (1981), Ils sont fous ces sorciers (1978), La Septième compagnie au clair de lune (1977), On a retrouvé la 7ème compagnie (1975), Pas de problème ! (1974), Quelques messieurs trop tranquilles (1972)
    Commentaires
    • Frankie Machine
      Pour une rehabilitation de Jean Lefebvre!!! Revoir: "Ne Nous Fachons Pas" (Michalon!) et surtout "Un Idiot à Paris". merci
    • Giulietta.
      10 ans déjà... J'aimais beaucoup cet acteur.Une grande figure du cinéma français qui nous manque lui aussi...
    • coline marchal
      lles film suivant de jean lefevre devraient etre sortie en video le fou du labo 4 annee 1967 et le gaffeur 1985 ainsi que la situation est grave mais pas desesperee en esperant qu editeur retienne cette requette merci
    • etasoeurvousdittout
      http://etasoeurvousdittout.wor...
    • Tango19
      Un gosse de maréchal-ferrant né à Valenciennes à la célèbre gueule de cocker triste et au talent indéniable pour jouer les pauvres bougres plus ou moins victimisés... C'est Jean Lefebvre, un comédien que j'ai connu en excellent soldat Pithivier dans la 7e Compagnie mais que j'ai aussi adoré en Paul Volfoni dans les Tontons Flingueurs. Cette "gueule" du cinéma français fait partie de celles qui me manquent le plus. Je vous appréciais beaucoup, Jean... Un grand de plus qui a disparu, quel dommage. Si vous nous voyez de là-haut, vous devez bien vous marrer de la majorité du cinéma d'aujourd'hui, en compagnie de Lino Ventura, de Bernard Blier et de Francis Blanche. Oh, et puis aussi Robert Dalban.Immense acteur souvent charrié, mais quel talent...
    Voir les commentaires
    Back to Top