Mon compte
    Les 10 meilleures séries 2020 selon la Rédac' AlloCiné : Normal People, Le Jeu de la Dame, I May Destroy You...
    18 déc. 2020 à 08:00
    Yoann Sardet
    Yoann Sardet
    -Rédacteur en chef
    Fan de SF et chasseur de faux raccords et d’easter-eggs, Yoann "Michel" Sardet est un enfant des 80’s / 90’s, cinéma où il navigue avec passion.

    L'heure du bilan a sonné : découvrez le Top 10 AlloCiné des meilleurs nouvelles séries et des meilleures nouvelles saisons 2020. Et vous, quelles sont vos séries préférées cette année ?


    Le Top 10 Séries 2020 de la Rédac' AlloCiné

    Le Top Nouvelles Séries

    1- Normal People 4,5/5
    3- Laetitia 4,3/5
    4- Industry 4,1/5
    4- Le Mensonge 4,1/5
    7- Validé 4/5
    8- Unorthodox 3,9/5
    10- Defending Jacob 3,8/5
    Hors-Compétition- Euphoria épisode spécial 4,4/5
    * Pour des séries en diffusions française, américaine, britannique, canadienne et australienne, ayant au moins été vues par 5 journalistes de la Rédaction d'AlloCiné.
    Normal People
    Normal People
    Sortie le 26 avril 2020 | 30min
    Série : Normal People
    Avec Daisy Edgar-Jones, Paul Mescal, Aislin McGuckin, Conor Mullen, Chris McHallem
    Spectateurs
    4,4
    Voir via MyCanal

    Le Top Nouvelles Saisons

    1- Kingdom S2 4,15/5
    3- The Crown S4 4,1/5
    5- Murder S6 3,9/5
    6- Dark S3 3,8/5
    8- Homeland S8 3,75/5

    * Pour des séries en diffusions française, américaine, britannique, canadienne et australienne, ayant au moins été vues par 4 journalistes de la Rédaction d'AlloCiné.

    Les Tops Séries de nos journalistes
    Netflix

    Brigitte Baronnet (@BBaronnet)

    Hollywood
    "Une plongée réjouissante dans le Hollywood de l'après-guerre, revisité par Ryan Murphy. Casting glam, des scènes fortes et une mise en scène léchée."

    Industry S1
    "Nous tenir en haleine avec une série portant sur le monde de la finance, c'est le pari réussi d'Industry. Mention spéciale à son casting et sa BO electro."

    Mrs America
    "Passionnante galeries de féministes, avec des actrices iconiques. On attend maintenant de voir une série sur ces mouvements en France !"

    Validé S1
    "Franck Gastambide nous invite dans le rap game, en croisant fiction et éléments réels. Une réussite."

    Work in progress
    "Drôle et profond à la fois, Work in progress est une série intelligente et rare sur les questions de genre et les images manquantes sur nos écrans." 

    BBC

    Mégane Choquet (@MeganeChoquet)

    1- Normal People
    "Normal People narre l’amour aussi beau que déchirant entre Marianne et Connell depuis le lycée. Sublimée par une esthétique délicate, la série tire sa force émotionnelle de son écriture puissante et criante de vérité et du talent de ses acteurs prometteurs. Coup de cœur."
    "The Great est une revisite hilarante et brillante de l’ascension politique de la Grande Catherine, l’impératrice de Russie. On se délecte devant l’émancipation coriace de cette aristocrate prête à tout pour renverser le pouvoir et dicter sa propre loi. Le duo Elle Fanning - Nicholas Hoult est un des gros points forts de la série."
    3- Le Jeu de la Dame
    "La grande surprise sérielle de cette année ! Même en étant néophyte sur le milieu des échecs, on ne peut qu'être hypnotisé par le parcours impressionnant de Beth Harmon, incarnée par l’éblouissante Anya Taylor-Joy, et par la mise en scène captivante de cet univers passionnant."
    4- I May Destroy You
    "Introspection douloureuse mais nécessaire, I May Destroy You est le chemin de croix d’Arabella, une écrivaine en vogue qui tente de découvrir l’identité de son violeur. Michaela Coel signe une série coup de poing, personnelle et immanquable."
    "La première série Star Wars en live-action est une totale réussite : des héros attachants, des effets visuels incroyables et un storytelling quasi vidéoludique avec un respect de l’univers très apprécié. Gros coup de coeur pour Baby Yoda (enfin, Grogu) évidemment !"
    6- Industry
    "Plongée brutale mais fascinante dans le milieu de la finance londonienne, Industry suit le parcours de jeunes traders ambitieux qui se noient dans la drogue, l’alcool et le sexe pour tenir le coup face à des managers antipathiques qui tiennent leur destin entre leurs mains."
    "A travers les playlists musicales de Rob (Zoë Kravitz), une DJ et disquaire de Brooklyn, High Fidelity dresse un portrait très actuel de femme sensible et auto-destructrice qui gère tant bien que mal ses déboires amoureux et professionnels."
    8- Validé S1
    "Franck Gastambide réussit avec brio à signer une série efficace, rythmée et addictive sur le milieu du rap en France. Cette immersion intense dans cette industrie musicale complexe à travers le parcours d’un artiste en herbe est agrémentée de guests savoureux."
    "Série d’anthologie fantasque et atypique signée Jason Siegel, Dispatches From Elsewhere est un show expérimental merveilleux écrit avec sincérité et profondeur. Cette série ambitieuse, fascinante et douce réunit un casting terriblement attachant que l’on n’a pas envie de quitter."
    "Une des meilleures saisons de la version française du teen drama norvégien centrée sur Lola (Flavie Delangle, incandescente), une adolescente autodestructrice dont on suit le parcours avec bienveillance. SKAM France est passée à un niveau supérieur avec cette sixième saison."
    Mentions Spéciales : L’épisode spécial d’Euphoria centré sur Rue, une parenthèse poignante plus forte qu’une séance de thérapie et les épisodes finaux à crever le cœur de The Good Place et BoJack Horseman.
    StarzPlay

    Clément Cuyer (@clemt77)

    HBO

    Jérémie Dunand (@JejeSeries)

    1- I May Destroy You
    "Avec ses personnages complexes et sa manière subtile, inventive, et parfois brutale, d'aborder la question du consentement, I May Destroy You est la claque de 2020. Nécessaire et immanquable."

    2- Normal People
    "Une histoire d'amour d'une sincérité folle, qui doit beaucoup à la justesse de ses deux interprètes principaux : Daisy Edgar Jones et Paul Mescal. Un duo qu’on n’est pas près d'oublier."
    "Un drame politique et social de haut vol, teinté de soap jouissif, dans lequel tous les comédiens excellent. Reese Witherspoon et Kerry Washington en tête."
    "Ce thriller aux accents hitchcockiens et chabroliens, qui ne cesse de surprendre, est sûrement ce qu'Arte a proposé de plus fou et de plus abouti cette année. Clotilde Hesme y est renversante".
    5- Validé S1
    "Qu'on aime ou pas le rap, Validé est une belle réussite. Une série ambitieuse et addictive, maîtrisée de bout en bout, et portée par un Hatik magnétique. Avec en prime un maniement de l'art du cliff de fin de saison... percutant."
    "Une pépite signée Pamela Adlon dont on ne parle toujours pas assez, et qui parvient pourtant, au bout de 4 saisons, à monter encore en puissance et en justesse."
    7- Le Mensonge
    "D'un sujet délicat, la série de France 2 tire un récit à la fois captivant et sobre sur l'engrenage judiciaire et le pouvoir destructeur du mensonge. Daniel Auteuil est incroyable de vérité et Victor Meutelet hérite là de son meilleur rôle."
    8- Industry S1
    "Quelque part entre Succession et un Grey's Anatomy trash et encore plus sexy, Industry est la bonne surprise de cette fin d'année, qui porte un regard féroce et cruel sur le monde de la finance."
    9- Hollywood
    "Cette réécriture de l'histoire d'Hollywood à la sauce Ryan Murphy est un enchantement de tous les instants. Une mini-série naïve, certes, mais surtout engagée qui suscite un tas d'émotions et permet à ses comédiens de briller."
    10- Skam France S6
    "Le pari des saisons originales était risqué, mais Skam France s'en sort finalement avec les honneurs. La saison 6, portée par une Flavie Delangle bouleversante, réussit même l'exploit de rivaliser avec la brillante saison 3."
    Mentions spéciales : Locke & Key, Mes Premières fois, et 9-1-1 qui ont raté de peu le top. Et l'épisode spécial d'Euphoria, exceptionnel de maîtrise, mais hors-catégorie.
    OCS

    Julia Fernandez (@mildredfierce)

    1- I May Destroy You
    "Créatrice et interprète principale, Michaela Coel déplace des montages avec I May Destroy You. Fiction-exutoire après le viol qu'elle a subi, elle touche à l'universel en affrontant son trauma par la fiction. Un récit aussi puissant que bouleversant."
     
    "Si vous êtes passés à côté de PEN15, créée par Maya Erskine et Anna Konkle, jetez-vous dessus. Aussi désopilante que trash, la série regarde avec tendresse et lucidité l'âge ingrat du côté des adolescentes. LA comédie féministe à l'humour féroce qu'on attendait plus !"
    3- Laetitia
    "Chronique sociale et judiciaire bouleversante, Laetitia traite avec pudeur et dignité du fait divers sordide survenu en 2011 lors de la disparition d'une jeune fille de 18 ans. Et met en lumière une France invisible, rongée par la violence ordinaire."
    4- Normal People
    "Éternel récit des premiers émois amoureux, Normal People bouleverse par sa façon délicate d'analyser la complexité des rapports hommes/femmes aujourd'hui, et montre avec beaucoup d'empathie le bonheur fragile de deux êtres trop blessés pour s'aimer pleinement."
    5- Validé S1
    "Succès populaire et critique, Validé a mis tout le monde d'accord en 2020. Sorte d'Entourage à la française, reflet de son époque, la série de Franck Gastambide livre un récit initiatique puissant au cœur de la musique la plus populaire de France."
    OCS
    Laetitia Forhan (@LaetiFo)
    1- I May Destroy You
    2- HollywoodLe Jeu de la Dame
    3- Unorthodox
    BBC One

    Vincent Formica (@VincentFormica)

    4- Kingdom S2
    5- The Mandalorian S1 et 2
    HBO

    Caroline Langlois (@Carlotagada)

    1- Euphoria - Episode spécial Trouble Don’t Last Always
    2- Validé S1
    3- Normal People
    5- The Goes Wrong Show
    Netflix

    Manon Maroufi (@ManonMrf)

    1- Great Pretender
    2- Dark S3
    3- Umbrella Academy S2
    4- Sex Education S2
    5- Brooklyn Nine-Nine S7

    YES, SUMAYOKO Ltd, FEDENT
    Pascal Muscarnera

    1- On the Spectrum
    "Une série israélienne bouleversante sur de jeunes autistes en souffrance face à une société qui ne les comprend pas. Un sujet trop rarement traité, abordé ici avec beaucoup de justesse et d'humour."

    2- Normal People
    "Pour Daisy Edgar-Jones et Paul Mescal, les révélations de cette série sur la découverte de l'amour, le tourbillon des sentiments et la crainte du jugement des autres. La plus belle romance de l'année."

    3- Tales From The Loop
    "Même si son rythme lent dénote face à ce qu'on a l'habitude de voir, Tales From The Loop se révèle addictive, profonde, humaine, poétique et d'une incroyable beauté."

    4- I May Destroy You
    "Le lent processus de reconstruction de l'héroïne, droguée et violée par un inconnu, est brillamment mis en scène. Contemporaine, haute en couleur et acerbe, I May Destroy You sensibilise sur l'importance du consentement."

    5- No Man's Land
    "Belle surprise que cette plongée vertigineuse dans une Syrie en pleine guerre civile qui amène son protagoniste à se confronter à la douloureuse réalité, à revoir ses priorités et se redécouvrir."

    6- Validé S1
    "Bien réalisée, portée par une bande-son efficace et un casting d'une grande justesse, la série de Franck Gastambide nous immerge avec beaucoup de plaisir dans les coulisses du rap français."

    7- Laetitia
    "Le destin tragique d'une jeune femme malmenée par la vie et abandonnée par une société incapable de protéger les plus vulnérables d'entre nous. Affligeant, mais tellement réaliste."

    8- Le Mensonge
    "Il était facile de s'égarer. Et pourtant, en nous épargnant un sentimentalisme excessif, la reconstitution de cette affaire très complexe se révèle réussie et met en lumière les lacunes de la machine judiciaire."

    9- Industry S1
    "De jeunes diplômés de la finance flirtent avec les limites dans la frénésie de Londres. Des personnages attachants bousculés par un milieu impitoyable et une réalisation efficace."

    10- The Crown S4
    "Une immersion jouissive dans l'intimité de la famille royale, avec toujours une mise en perspective politique et sociale. Gillian Anderson et Emma Corrin, les nouvelles recrues de la saison 4, sont épatantes."

    Mention spéciale à l'épisode exceptionnel d'Euphoria puissant par sa qualité d'écriture et d'interprétation.

    BBC

    Maximilien Pierrette (@maxp26)

    1- The Goes Wrong Show S1
    "Une leçon de comédie en forme de symphonie du chaos. Une mécanique d’une précision incroyable, qui jongle avec différents types d’humour et nous surprend sans cesse. Un énorme coup de cœur et quelques-uns de mes plus beaux fous rires de 2020."
    2- Devs
    "Ça commence comme une enquête, et ça tourne à la SF métaphysique sur fond de vie, d’amour et de mort, dans une ambiance visuelle et sonore fascinante. Après le grand écran (Ex Machina), Alex Garland sait aussi faire des merveilles sur le petit."
    3- Normal People
    "Le plus beau couple de l’année. Deux révélations majeures (Daisy Edgar-Jones et Paul Mescal) pour une histoire racontée avec simplicité et une justesse qui nous va droit au cœur. Des gens normaux, certes, mais une série incroyable."
    4- Search Party S3
    "La série aurait pu s’effondrer après sa première saison. Mais non. Après une longue attente, ce mélange de policier et d’humour noir, se réinvente encore sans perdre de son essence ni de sa capacité à dresser un portrait acide de l’époque. Brillant."
    "Comme les dents de ses vampires, l’humour de cette saison est particulièrement affûté et nous a offert des épisodes d’anthologie. De là à dire que la série est désormais plus réussie que le film dont elle s’inspire, il n’y a qu’un pas que l’on franchit."
    "Jodie Whittaker est toujours parfaite, et son TARDIS a enfin pris son envol. Mieux : cette saison 12 se permet de secouer la mythologie dans un final époustouflant, qui ouvre le champ des possibilités. Vivement la suite !"
    7- Kingdom S2
    "Une série de zombies en pleine pandémie ? Effet garanti, forcément. Ajoutez-y une mise en scène redoutable d’efficacité et un souffle épique encore plus prononcé que dans la saison 1, et vous obtenez l’un des sommets télé de 2020."
    "Le regard de Jim Carrey restera comme l’une des choses les plus tristes vues sur petit écran ces dernières années. Plus folle et sombre que la précédente, la saison 2 de cette tragi-comédie atteint un niveau qui rend son annulation d’autant plus injuste."
    9- Dark S3
    "On ne comprend pas toujours tout, et cette année plus que les précédentes. Mais Dark boucle son numéro d’équilibriste avec brio et n’oublie pas l’émotion derrière son histoire de SF."
    "L’une est bien plus trash que l’autre. Mais ces deux séries d’animation délirantes et enthousiasmantes sont vite devenues incontournables. A tel point qu’il est triste de savoir que la seconde s’arrête après cette incroyable saison 3."
    Mention(s) spéciale(s) : Les coups qui font mal de Gangs of London, la folie de La Flamme, le fantastique déchirant de Bly Manor, les adieux de Modern Family, la bonne humeur de Zoey et son incroyable playlist, la complexité de Westworld, la bienveillance de Dispatches from Elsewhere et le flow de Validé.
    BBC
    Laetitia Ratane (@LRAllocine)
    1- Normal People 
    "Avant de connaître ces amoureux-là, je n'avais jamais eu autant de papillons dans le ventre... par procuration. Leur histoire est si fine, leur passion si intense, leurs interprètes si vrais que l'on évolue, souffre et frissonne avec eux, corps et âme."
    2- Validé S1
    "Une bombe dans l'univers de la série française. Energique, addictive, emmenée par des acteurs fascinants (mention spéciale à Hatik), Validé est une série ambitieuse qui nous embarque dans son monde (du rap) sans concession, sur un rythme (musical) parfait, jusqu'à ce final de fin de saison percutant, choquant, vraiment hallucinant."
    3- The Haunting of Bly Manor
    "Aussi sublime qu'angoissante, la suite de The Haunting of hill house mêle romantisme et fantastique, histoire de famille et drame personnel, peur, poésie, amour et horreur avec une grâce inégalable."
    "Une fois encore, les Pearson nous invitent dans leur vie, masquée comme la nôtre, fragile, douloureuse, aimante, comme la nôtre. Avec ce réalisme, cette simplicité et cette résilience dont on ne peut plus se passer."
    5- Le Jeu de la Dame
    "Anya Taylor-Joy est aussi exaltante que son jeu (d'actrice et d'échec) est éblouissant. Contre toute attente, cette série m'a hypnotisée et tenue en haleine de bout en bout, grâce à sa mise en scène au cordeau, sa bande originale captivante, son propos solide, son féminisme, sa tension et sa douceur."
    Mentions spéciales : "A deux héroïnes, la pudique Laëtitia si bouleversante et l'american housewife Katie Otto, si décapante. A deux bandes de potes qu'on a dû quitter : les attendrissants adolescents des Bracelets Rouges et les incisifs agents de Dix pour cent. Et... à l'équipe d'acteurs et d'auteurs complètement barrés de La Flamme.
    Sergei Bachlakov/NBC

    Lucie Reeb (@Lucie_REEB)

    1- Zoey et son Incroyable Playlist S1
    "Véritable coup de cœur de l’année 2020, Zoey et son Incroyable Playlist réunit tout ce qu’il y a de meilleur dans une série feel good: un scénario drôle et divertissant, et des gens qui se mettent à chanter sans raison. Magistrale !"

    2- Normal People
    "Comme son nom le laisse entendre, Normal People nous raconte une histoire d’amour avec ses hauts, ses bas et ses incompréhensions, mettant le réalisme au centre de son intrigue. On applaudira l’interprétation de Daisy Edgar-Jones et Paul Mescal, deux talents à suivre."

    3- I May Destroy You
    "Comment se reconstruire après un viol dont on a aucun souvenir ? C’est le prélude de I May Destroy You qui aborde pléthore de sujets souvent ignorés à la télévision ou au cinéma. Une nécessité à voir."

    4- Little Fires Everywhere
    "Adaptée du roman éponyme, cette mini-série est un drame familial poignant qui traite de sujets bien plus profonds qu’il n’y paraît. Reese Witherspoon et Kerry Washington y sont épatantes."

    5- Love, Victor S1
    "Love, Victor, c’est la petite touche de fraîcheur de cette année 2020. Spin-off du film Love, Simon, on y suit Victor, un jeune adolescent en plein doute sur sa sexualité qui va commencer via instagram, une conversation avec le célèbre Simon."

    6- Le Jeu de la dame
    "Réussir à passionner les foules en nous racontant une histoire sur les échecs, ce n’était pas gagné… Et pourtant Netflix a réussi le challenge, probablement grâce à Anya Taylor-Joy, impeccable dans le rôle de cette joueuse d'échecs torturée."

    7- Defending Jacob
    "Cette mini-série de 8 épisodes reste plutôt classique dans son histoire mais parvient quand même à nous captiver. Mention spéciale à Chris Evans qui prouve qu’il a un réel talent d’acteur dramatique."

    8- Laetitia
    "Inspirée de l’histoire vraie du meurtre de Laëtitia Perrais, cette mini-série nous nous entraîne dans une enquête de police douloureuse tout en nous brossant une chronique sociale tragique. Mention spéciale à Noam Morgensztern, glaçant dans le rôle de Tony Meilhon."

    9- Unorthodox
    "Cette série, presque comme un documentaire, nous transporte dans la communauté des juifs orthodoxes avec réalisme. Shira Haas, qui incarne le personnage principal, y est excellente."

    10- The Haunting of Bly Manor
    "Cette mini-série tout en poésie qui a fait le choix de s’émanciper du premier opus, Haunting of Hill House. L’horreur laisse place à un drame à la narration en puzzle, et laisse le fantastique au second plan."

    Mentions spéciales : SKAM S6Sex Education S2 et The Boys S2

    BBC

    Jean-Maxime Renault (@J_M_Renault)

    1- Normal People
    "Parce que jamais un couple de fiction ne m'avait autant bouleversé, dans toute son authenticité et sa complexité. Parce que c'est beau -et parce qu'ils sont beaux- à en pleurer."

    2- The New Pope
    "Parce que le miracle a eu lieu... une deuxième fois ! Si The Young Pope tutoyait déjà les cieux, son excentrique et impressionnante suite frôle la perfection et confine au sublime."

    3- L'Amie Prodigieuse S2
    "Parce que l'histoire déchirante de Lenù et Lila raconte l'entrée à l'âge adulte comme aucune autre fiction avant elle. La saga littéraire d'Elena Ferrante bénéficie toujours d'une adaptation à la hauteur de sa grandeur."

    4- Tales From the Loop
    "Parce qu'une série de science-fiction qui sonde l'âme humaine avec une telle poésie, une telle audace et un sens si aigu de la contemplation mérite toutes les louanges. La série la plus mélancolique de l'année."

    5- I May Destroy You
    "Parce que Michaela Coel nous a offert une mise à nu d'une intensité folle et d'une brutalité déconcertante, avec un humour et une audace qui n'appartiennent qu'à elle. Un uppercut à s'en décrocher la mâchoire."

    6- Hollywood
    "Parce que derrière cette utopie made in Ryan Murphy où tout le monde est sexy et talentueux se cache un message féroce et puissant à l'attention de l'Hollywood d'aujourd'hui. A-t-il seulement été entendu ?"

    7- Defending Jacob
    "Parce que ce thriller sombre et poignant est redoutable d'efficacité et offre au Captain America Chris Evans un rôle torturé qu'il habite avec profondeur."

    8- Little Fires Everywhere
    "Parce que c'est la rencontre au sommet de deux des actrices les plus brillantes de leur génération, Reese Witherspoon et Kerry Washington, très impliquées émotionnellement dans ces rôles complexes au coeur d'une grande série sur la la maternité."
    "Parce que bien qu'amputée de trois épisodes en raison de la crise sanitaire et un peu moins politique qu'à l'accoutumée, c'est toujours l'une des meilleures séries du moment dont on ne parle pas assez. Et c'est une grande injustice."

    10- The Haunting of Bly Manor
    "Parce que cette saison d'une beauté renversante est encore plus bouleversante que Hill House. Et parce que l'amour, c'est l'horreur."

    Mentions spéciales : L'obsédante Jeu de la dame, l'iconique The Crown S4, l'excellente Ramy S2 et la fascinante Industry S1. Côté français, la bouleversante Laëtitia et l'addictive Validé.
    Netflix
    Yoann Sardet (@SardetY)
    1- The Last Dance
    "Qu'est-ce qui fait un champion ? A quels sacrifices -et à quels comportements- mène l'excellence ? Comment vivre quand on ne s'appartient plus ? Être ou ne pas être 'Like Mike', telle est la question..."
    "Entre la relation Kad Merad / Anna Mouglalis, la rivalité Kad Merad / François Morel et l'affrontement Kad Merad / Frédéric Saurel, ce 3e tour réussi aura été tellement pertinent. La décision de ne pas lancer une saison 4 n'en est que plus juste... et terriblement frustrante."
    3- The Haunting of Bly Manor
    "Qu'est-ce qui fait qu'on devient fantôme ? En s'attachant à cette question, Mike Flanagan livre -avec une impressionnante maestria formelle- une saison incroyablement mélancolique... qui parvient à faire mieux que Hill House. Si, si."
    4- Billions S5Industry S1
    "D'un côté, des financiers senior de la Grosse Pomme aux intrigues toujours aussi brillantes. De l'autre, des traders juniors de la City aux appétits insatiables. J'achète !" 
    5- Le Jeu de la Dame
    "Fascinante Anya Taylor-Joy..." 
    Mentions spéciales : les amoureux de Normal People, le final de Validé S1, le coup de poing I May Destroy You, Noam Morgensztern terrifiant dans Laetitia, la tendresse de Love, Victor S1, les androïdes de Raised by Wolves, les décors virtuels de The Mandalorian, la patte graphique de Primal... et toutes les interventions de Vincent Dedienne et les "ouh" de Adèle Exarchopoulos dans La Flamme.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Gozer
      il y a qu'un seul ici dans mon message ;)Mais quand on est à cours d'argumentation, on cherche dans le vide.Bonne continuation l'artiste.
    • Sinnerman.C
      Très bien professeur je vais regarder la définition et merci pour ce cours magistral!Je découvre avec surprise qu'il y a qd même pas mal de .... ici.
    • Gozer
      Il ne s'agit que d'avis forcément subjectifs basés sur les goûts de chacun2020 et encore si ignorant…Bref, majorité des articles publiés ici sont issu de sponsoring (je vous laisse le soin de chercher sur le net la définition)Le reste, c'est du copié/collé sur d'autres sites sans vérification des infos.Donc, mon précédent commentaire, fait allusion au contraste du terme employé journaliste avec le contenu diffusé sur le site.Encore faut-il pousser un peu la réflexion dans sa tête.
    • Sinnerman.C
      Les journalistes d'Allociné ne sont pas crédibles pour vous?Leurs avis n'a aucun intérêt?C'est pourtant bien eux qui rédigent les articles que vous lisez et commentez.Il ne s'agit que d'avis forcément subjectifs basés sur les goûts de chacun, s'ils n'ont même pas droit à ça, autant fermer boutique.
    • Gozer
      journalistes d'AllocinéC'est bien ça le problème.
    • shimizu
      L'impression d'être totalement déconnecté d'Allociné... Pas un mot des nouvelles séries que j'ai aimées cette année : Gangs of London, Devs, The Outsider, Antidisturbios, Kalifat, Kidnapping, Perry Mason, The Undoing... Pour les séries Netflix, à part le Jeu de la Dame et Unorthodox, je n'ai rien trouvé de bien. Et pour les nouvelles saisons, pourquoi ne pas évoquer Canal +? Baron Noir, Le Bureau des Légendes, Dix pour Cent, Engrenages, ils ont fait fort cette année, mais là encore, pas un mot. Aillleurs, j'ai apprécié The Alienist, Fargo, Westworld... Je me demande si Netflix n'a pas des parts chez Allociné... Bon, il faut avoir l'honnêteté de reconnaître qu'ils évoquent Defending Jacob, The New Pope et The Mandalorian, qui étaient très bien. Mais toutes les autres séries qu'ils citent, je les ai trouvées médiocres voire mauvaises.
    • J B
      euh si pour toi les refernces du genre c'est cold case et les experts, tu vas porendre une claque avec Bosch
    • Julien B.
      Bon désolé, j'avais vu le coté humoristique! ;)Au moins, t'avais déjà gagné un point pour avoir avoir deviné cette tendance schizophrénique! Et aussi pour la salle d'interrogatoire totalement clichée. Et encore pour le féminisme.Ben franchement, au regard de ce que tu as (très bien) écrit, tu es pile poil dans le mille. Sauf que c'est un jeu de dupe.On est plus proche d'un mélange entre Big Little Liars pour son esthétique et ses fausses pistes et Lost (sans le coté fantastique) pour le coté survivaliste et sa façon d'induire le récit, entre Flashbacks et flashforwards (remarque, ça fonctionne aussi pour Big Little Liars).Bon j'avoue qu'on reste sur des ados, ça peut repousser. Mais en même temps, ça exacerbe les sentiments l'adolescence -ou l'entrée à l'age adulte-, donc, ca peut être plus justifié que des trentenaires ou quarantenaires qui auraient des précoccupations plus terre à terre.Et plus personnelement, ça m'a fait du bien d'avoir un premier épisode d'une nouvelle série ni SF, ni fantastique, ni super-héroïque, sans scènes de sexe hardcore pour appater le client.
    • Xerkhal
      Ça avait plus un but humoristique que condescendant, mais je vais développé, parce que tu n'as pas retenu ce que j'entendais vraiment faire passer comme critique.Ce n'est pas en soi le personnage que je critique ici (même si clairement elle m'a pas fait grande impression), qu'elle soit asociale ou non je m'en fiche. C'est l'écriture qui est très mauvaise, on te la présente avec ses problèmes d'ado banale, peine de cœur et compagnie dans des espèces de flashbacks tout en te la faisant parler en voix off par dessus avec des réflexions digne d'un prof de philo de 60 ans. Le contraste donne l'impression qu'elle est schizophrène, ça n'a aucun sens et franchement dans la bouche d'une ado de moins de 20 ans, c'est pas crédible le moins du monde.Quand t'a droit en plus à la salle d'interrogatoire bien grise totalement clichée et le coup de bon et méchant flic (pour une survivante de catastrophe même pas majeure, hum! Crédible encore.)... Ça donne pas envie de s'intéresser à un quelconque mystère, la seule impression que cela fait c'est ça part très mal et ils ne sont pas à une scène sans queue ni tête près.Déjà j'étais pas vraiment convaincue par le pitch de base, perdre une bande de filles sur une île à l'heure ou on nous colle du féminisme à toutes les sauces et souvent les plus mauvaises, on va dire de ça faisait un peu trop dans l'ère du temps. Et c'est exactement ça en fait et en mal écrit par dessus. Donc non le pilote me suffit largement, il est très clair sur les intentions, le ton et les ambitions de cette série et la recette me plait pas du tout.
    • Julien B.
      pas la peine d'être condescendant quand on n'aime pas...Je suis d'accord, elle est trop asociale. Mais c'est un peu le pitch de la série. Il faut aller plus loin. Un épisode d'entrée ne résume pas forcément une série entière.
    • Plaza13
      Elles sont passées sur TF1, FR3 et M6 en prime time ?Pour la plupart des téléspectateurs, elles n'existent même pas si elles passent pas sur les grandes chaines. c'est tout ce que je dis..
    • Plaza13
      un simple constat qui ne dénigre en rien leurs qualités respectives.Le constat d'un système de production qui diffuse majoritairement des séries 'tiroir : celui pour les ados, pour les vieux, celui genré, etc etc...Entre mes séries préférées non fédératrices et celles aimés de tous dans le passé (qui n'existent plus depuis bien longtemps). Mes gouts n’apporteront strictement rien au débat et je n'ai pas a obéir a votre injonction.c'est vous et uniquement vous qui en fait un drama sur l'évidence de ce top de critiques établit uniquement avec des séries inconnues du grand public.En effet, c'est bien beau de déclarer les 10 meilleurs séries 2020 mais dans les faits la grande majorité des téléspectateurs en établisse un tout autre top.Qui sera plus mainstream et fade mais plus honnête de toutes façons puisque faire des séries de qualité qui réunit autant papy, papa et baby devant son poste n'est plus a la mode et c'est vraiment triste.
    • Plaza13
      C'est passé sur TF1 ou M6 ?...et en prime time ?
    • Sinnerman.C
      Oui en effet j'ai lu ses antécédents...m'a l'air d'être sacrément gratiné celui-là.
    • Xerkhal
      The Wilds, ils m'ont perdu directe avec la scène d'intro de pseudo interrogatoire de fifille traumatisée qui finit en pamphlet philosophique prout prout. Je sais pas qui a écrit ce truc capillotracté, mais sérieux la fille passe juste pour un alien antisocial, ça ne sonne ni réaliste, ni intéressant de la vraie branlette intellectuelle.
    • Salsa P.
      like a bosch ? ( je ne connaissais pas cette série, pour moi la référence de ce genre de série reste les experts) (cold case) les autres je n'ai pas accroché.
    • Salsa P.
      si avec la saison 10 de stranger things
    • Salsa P.
      parce qu'il n'y a pas plus belle la vie ou camping paradis ?
    • Sinnerman.C
      Excellente série effectivement, mais la dernière saison celle de 2020 n'est peut-être pas la meilleure.
    • Le film d'Ariane
      Je m'étonne de l'absence d'OZARK, une série Netflix absolument géniale et addictive…
    Voir les commentaires
    Back to Top