Mon compte
    Somewhere
    note moyenne
    2,4
    3966 notes dont 793 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 793 critiques par note
    50 critiques
    114 critiques
    148 critiques
    134 critiques
    165 critiques
    182 critiques
    Votre avis sur Somewhere ?

    793 critiques spectateurs

    johnblot
    johnblot

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 1 février 2012
    Très beau film avec de très bon acteurs. Complètement absorbé par ce film et sa BO. Très peu de dialogue qui permet de rentrer complètement dans le film. Très beau plan avec des lumières magnifiques.
    Montre l'incompréhension d'un être face à soi même ainsi que l'importance des "vraies choses" de la vie.
    Rotten Tomatoes
    Rotten Tomatoes

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 695 critiques

    0,5
    Publiée le 9 janvier 2012
    Miss Coppola a trop de confiance en soi pour oser sortir un navet pareil. Premier plan : caméra fixe qui film une auto tournant en rond. Pourtant grand fan de ses précédents films, j'attendais. Quelque chose... Et rien n'est venu. Voila le problème des grands d'Hollywood : ils se permettent de sortir un film inutile qui n'apporte rien, si ce n'est du vide et une perte de temps et d'argent. Je ne critique pas la musique, je ne critique ni les acteurs ni les décors, je suis juste déçu que cette mise en scène de la vacuité qui n'apporte ni questionnement, ni réponse. Notons néanmoins une Elle Fanning prometteuse.
    Stephan G
    Stephan G

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 328 critiques

    2,5
    Publiée le 6 janvier 2012
    5 / 10 , une déception. Beaucoup de longueurs , on s’ennuie , c'est long à commencer...les acteurs sont évidemment excellents , mais sa ne suffit pas. Un manque de mélodies , une photographie banale ... Malgré une belle fin Je reste vraiment sur ma faim. J'ai quand même trouvé quelques scènes jolies , sa se regarde , un fond touchant , mais au plus profond , ce film n'est pas tellement une réussite.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 425 abonnés Lire ses 3 709 critiques

    1,0
    Publiée le 3 janvier 2012
    Totalement inutile et inintéressant, une grosse déception pour moi qui adore d'habitude les films de Coppola. Un mec plein aux as, qui bai... tout ce qui est blond à forte poitrine et qui fait le gentil avec sa fifille. Vraiment à éviter. Seul petit point positif, la photographie est sublime, comme toujours avec Sofia!
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 1040 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,0
    Publiée le 29 décembre 2011
    'Somewhere' est un bon film, Sofia Coppola reste une bonne réalisatrice, mais je suis beaucoup déçu car ça ne vaut pas 'Marie-Antoinette' (son meilleur film à mes yeux), 'Lost in Translation' ou encore 'Virgin suicides'... en clair, c'est son plus mauvais film (mais ça reste quand même bon) !! Certes, les acteurs sont bons, la réalisation est soignée et s'embellit encore plus grâce à une belle photographie et de beaux décors... mais le film est un peu trop monotone je trouve, je me suis ennuyé du début à la fin. Les autres films de la réalisatrice avait eux aussi un rythme lent, mais ils étaient beaucoup plus passionnants et efficaces !!
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1916 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 28 décembre 2011
    Aucun doute,"Somewhere"(2010)trace le sillon du cinéma éthéré de Sofia Coppola,et reconfigure toutes ses obessions enfantines.Un acteur de cinéma qui se réfugie au Château-Marmont,palace où les stars à la dérive font généralement le point sur son existence.Une vie monotone,scabreuse et déresponsabilisée,où le quotidien tourne entre ballades en Ferrari,bitures avec des inconnus et séances privées de pole-dance.Stephen Dorff,le regard absent,dans le vague,incanre bien cet être paumé et pathétique.Mais sa fille de 11 ans va entrer dans sa vie,et tenter de lui ouvrir de nouvelles perspectives:la paternité,le partage,les plaisirs simples.Elle Fanning,fulgurante nouvelle venue,blonde comme les blés,mélange de candeur et de pureté,s'incrit dans la lignée des héroïnes de Coppola fille.Qui malheureusement,se regarde un peu trop le nombril.Tellement sûr de son sens du cadre et de sa photographie(effectivement,c'est magnifique),elle en oublie de raconter une quelconque histoire,et laisse durer de nombreuses scènes au-delà du raisonnable,voire du supportable.Elle échoue à restituer l'ennui et la vacuité de ces existences difficiles à plaindre.Cependant,quand elle fait patiner Elle Fannig sur le "Cool" de Gwen Stefani,ou dans les regards complices père/fille,la magie opère facilement.Du cinéma arty,potentiellement ravageur.
    Nico2
    Nico2

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 939 critiques

    0,5
    Publiée le 24 décembre 2011
    Johnny Marco est une star de cinéma blasé qui s'ennuie et que rien n'intéresse. Il enchaîne les conquêtes féminines sans lendemain. L'arrivée de sa fille devrait néanmoins lui montrer qu'il y a certaines choses importantes à ne pas laisser passer... Après l'heureuse parenthèse Marie-Antoinette, Sofia Coppola devait s'atteler à un film de vampires mais Twilight étant passé par là entretemps, elle écrivit Somewhere. Et que dire sinon que Quentin Tarantino doit être interdit de présidence de jury de festival à vie !? Après une Palme d'or contestée et contestable à Cannes en 2004 pour Fahrenheit 9/11, voici le Lion d'or incompréhensible de la Mostra 2010. A moins que la sélection ne fut une purge monumentale car ici, nous sommes dans l'indigence la plus totale. Dès le premier plan où Johnny Marco tourne en rond dans sa voiture (que c'est long) avant de s'arrêter, le regard perdu, l'envie de fuir la salle se fait sentir. A la fin, en réponse à ce plan d'intro, Johnny Marco reprend la voiture mais sa vie à un but : il roule sur une ligne droite (notez le symbolisme qui pèse trois tonnes). Et entre deux : rien. Car en fait, même la relation entre Johnny et sa fille est anecdotique, le vrai sujet étant un homme qui s'ennuie. Or, chère Sofia Coppola, sachez une chose : ennuyez le spectateur ne lui fait pas ressentir l'ennui du personnage mais lui donne envie de quitter la salle. Mais surtout, tout est long et gonflé artificiellement pour que le film ait une durée dépassant les deux heures. Ainsi, Johnny Marco se paye un double strip-tease, c'est fini et il s'ennuie (pour changer). Que fait-il ? Il s'en paye un deuxième... et l'on a le droit à la même scène une deuxième fois !!! Tous les plans sont trop longs, les raccords sont laborieux, il n'y a ni histoire, ni récit, ni enjeu dramatique, ni imagination, ni inspiration, ni originalité, pas d'idées... Stephen Dorff, acteur en temps normal génial et qui n'a pas la carrière qu'il mérite, est ici totalement transparent. Seule Elle Fanning (petite sœur de Dakota) met un peu de lumière et donne un semblant d'intérêt le temps de certaines scènes absolument formidables de tendresse. Il est juste dommage que ça ne dure que vingt minutes en tout et pour tout. Osons le dire : Somewhere est un navet et Sofia Coppola une imposture ou en tout cas une cinéaste qui n'est pas faite pour ce genre de films. Marie-Antoinette l'a montré : elle doit s'amuser, jouer avec les plans, composer chaque image et en faire un festival. Elle serait parfaite à la tête d'un blockbuster car elle pourrait laisser aller sa créativité. Sofia Coppola à la tête de Transformers 4 ou The Amazing Spider-Man 2. Allez, chiche Sofia ?
    Amandine P
    Amandine P

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 232 critiques

    2,0
    Publiée le 20 décembre 2011
    5 ans après le (déjà) mi figue mi raisin Marie Antoinette, le retour de Sofia Coppola est décevant. Même s’il a reçu le grand prix à la mostra de Venise, Somewhere est un sous Lost in translation. A l’image de son personnage principal dans la scène d’introduction, le film tourne en rond. C’est bien dommage car les acteurs Stephen Dorff et Elle Fanning sont impeccables. La BO (Phoenix, Julian Casablanca and co) est pas mal, Sofia Coppola fait preuve de maîtrise lors de quelques scènes très bien réalisées mais là où auparavant elle créait une réelle empathie avec le personnage, elle échoue ici avec cet acteur vivant dans un hôtel luxueux de L.A. Résultat : on s’ennuie nous aussi, surtout dès que la fille ne fait plus partie de l’histoire.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 17 décembre 2011
    Surtout, n'allez pas voir ce film ! C'est d'une nullité à toute épreuve. La fille de papa Coppola devrait changer de métier. Déjà qu'elle s'était "illustrée" avec un Marie-Antoinette pitoyable, elle a récidivé avec Somewhere. Oui, quelque part. Mais où ? Rien que les premières images donnent envie de s'en aller. Manifestement, elle doit avoir des actions chez Ferrari. Dommage qu'elle n'en ait pas dans le cinéma. ! Sur 10, on pourrait mettre 1. Juste pour récompenser le feulement du moteur italien.
    amonavis
    amonavis

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 37 critiques

    0,5
    Publiée le 16 décembre 2011
    bon je voulais quand même voir de quoi il retournait en le regardant à la télé, j'ai tenu 30 minutes,
    à lire les critiques la suite est du même acabit donc j'abandonne, ce n'est pas tant les gens qui font ce genre de film qui m'énervent, mais les gens qui trouvent ça génial sont à baffer. oui carrément.
    (à noter qu'on ne peut techniquement pas mettre zero à un film sur allociné, c'est embetant.)
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 15 décembre 2011
    Le film atypique par excellence. En terme de rythme, pratiquement contemplatif (on pourrait presque parler de documentaire). C'est le premier film de Sofia Coppola que j'ai vu (il faudra qu'un jour je parle de ma tendance à commencer par la fin) et il m'a vraiment fait quelque chose. C'est une chronique d'une extrême simplicité (on pourrait presque parler de minimalisme) à la réalisation épurée et qui recentre sur les valeurs qui comptent vraiment dans la vie. Mention spéciale pour Elle Fanning qui illumine le film de sa présence. J'ai du mal à comprendre que les critiques soient si mitigées. Sofia Coppola s'impose de plus en plus comme la réalisatrice majeure de son temps.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3832 abonnés Lire ses 7 395 critiques

    4,0
    Publiée le 5 décembre 2011
    Très attendu, ce nouveau film de Sofia Coppola a beaucoup déconcerté et même quelque peu déçu certains lors de sa sortie. Pourtant, je dois avouer pour ma part avoir été vraiment séduit par la démarche de la fille du grand Francis Ford, surtout qu'au niveau du style visuel, nous sommes comme toujours dans le régal absolu. Ainsi ce qui aurait pu être d'un ennui à mourir sur la vacuité de la vie d'un comédien à Hollywood s'avère d'une profonde sensibilité, comme en témoigne la relation avec sa fille : émouvante, complexe et en définitive pleine de surprises. Mais c'est aussi la façon dont nous raconte Sofia Coppola qui fait la différence : cette poésie douce qui caractérise nombre de scènes, cette musique élégante et délicate qui accompagne le héros sans être pour autant omniprésente, cette manière étonnante de filmer les décors... Tout est réuni pour faire de cette histoire quelque chose de fort, pudique et touchant, et c'est pour ma part réussi. Et bien que l'on regrettera que la camarade Sofia se regarde un peu (beaucoup) filmer durant les vingt dernières minutes, la pureté de la dernière scène suffit presque pour oublier ce petit désagrément : bref, l'oeuvre idéale pour commencer l'année cinématographique 2011 en beauté.
    Rik13
    Rik13

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 648 critiques

    2,0
    Publiée le 5 mai 2012
    Pour sa quatrième réalisation, Sofia Coppola nous sert un long métrage soporifique dans un traitement minimaliste censé rendre hommage au cinéma intimiste européen. Pour le coup, c'est raté. "Somewhere" raconte la vie d'un acteur hollywoodien, séparé de sa femme, qui se rend compte de la vacuité de son existence. La présence de sa fille à ses côtés pour quelques jours va lui faire prendre conscience des choses réellement importantes, lui dont la vie se partage entre plateaux de cinéma, suites de grands Palaces et rencontres féminines sans lendemain. Le sujet pouvait susciter un certain intérêt mais la mise en scène est plate et se perd parfois dans de longs plans inutiles, comme la scène d'ouverture ou celle au bord de la piscine en long traveling arrière, choisie pour l'affiche du film. L’économie de dialogues, notamment dans la première partie, n’aide pas non plus à rendre ce récit plus attrayant. Outre ce choix de réalisation épurée qui plombe un scénario qui tourne en rond, le choix de l'acteur principal étonne. Stephen Dorff, acteur laborieux de séries B, est totalement transparent à l'image du personnage qu'il interprète. A ses côtés, la jeune Elle Fanning s'en sort beaucoup mieux et la seconde partie du film trouve un intérêt grâce à elle principalement. Ce quatrième long métrage de Sofia Coppola est donc une déception, un exercice de style pesant et ennuyeux qui tranche avec ce que la jeune réalisatrice a produit précédemment.
    christelle2a
    christelle2a

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 217 critiques

    3,5
    Publiée le 8 novembre 2011
    Regarder un film de Sofia Coppola est toujours un bonheur pour moi. Même si je trouve que celui ci est légèrement moins bien que ses prédécesseurs (en particulier le magnifique Marie Antoinette), je me suis tout de même laissée encore une fois transporter par son joli univers. Comme pour les autres, ce long métrage a pour thème principal la solitude. Ici, celle d'un acteur hollywoodien, à réputation sulfureuse, mais qui derrière toutes ses soirées de fête et de beuverie s'ennuie terriblement. Gardant pendant quelques jours sa fille de 11 ans qu'il ne connait que trop peu, il va se découvrir une complicité avec cette préadolescente très intelligente et gentille. Stephen Dorff et Elle Fanning (que j'adore) sont aussi parfaits l'un que l'autre. Les scènes entre les deux acteurs sont des petits moments de ravissement sublimés par la toujours excellente BO de Phoenix. Un petite chose me turlupine tout de même: l'apparition éclaire de Michelle Monaghan inscrite dans le générique comme un des rôle principale. Bref, un film qu'apprécieront les amateurs de Sofia Coppola, mais que les autres trouveront peut être un peu trop ennuyeux...
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    2,0
    Publiée le 7 novembre 2011
    Soffia Coppola s'intéresse une fois de plus à l'ennui et à la superficialité d'un monde qu'elle connait bien et délaisse l'atmosphère planante de ses précédents films pour une mise en scène plus épurée, ce qui ne l'empêche malheureusement pas de tourner en rond (comme son personnage, tiens) et de peiner à procurer la moindre émotion, excepté peut-être lors de quelques échanges complices entre Stephen Dorff et Elle Fanning, tous deux parfaits.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top