Mon compte
    Akira
    note moyenne
    4,1
    8848 notes dont 271 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 271 critiques par note
    116 critiques
    76 critiques
    35 critiques
    23 critiques
    13 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Akira ?

    271 critiques spectateurs

    trineor
    trineor

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,5
    Publiée le 20 février 2015
    Ce qui est encore plus frappant dans ce film que son futurisme glauque, son ambiance inoubliable ou la qualité de l'animation, c'est sa densité surtout : son impressionnante créativité, sa capacité à se réinventer chaque quart d'heure au gré de tous les genres entre lesquels il s'aventure - de l'anticipation urbaine à la science fiction pure, en passant par le thriller fantastique ou l'horreur. L'imagerie d'Ôtomo - pleine d'êtres étranges, d'enfants, de monstres... - et les non-dits dont il enveloppe son univers créent réellement quelque chose d'halluciné, d'intemporel : quelque chose de noir et fascinant, de la première à la dernière minute. On peut employer les grands mots, risquer la comparaison avec Kubrick ; le film le mérite.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 10 août 2015
    "Je sais pas ce que je viens de voir mais c'était géant". C'est ce que je me suis dit à la fin d'Akira. Ce film est juste indescriptible... C'est exceptionnel, une tel niveau d'intrigue, de thématiques, avec un tel univers, qui même s'il n'est pas le plus original (il fait penser à Ghost in the shell ou à Balade Runner) est esthétiquement sublime, ceci combiné à une animation magnifique et à des personnages bien écrits qui dans cet univers prennent tout leur corps. En fait ce film est une expérience unique, qui nous immerge complètement dans un monde glauque, pessimiste, sombre, où la violence est monnaie courante. J'avoue ne pas avoir tout compris à l'histoire du premier coup mais après réflexion tout est devenu limpide, car l'intrigue est complexe mais pas incompréhensible. J'ai entendu dire que le manga dépaceait le film, eh bien ça doit être quelque chose. Et le fait que je n'ai pas lu le manga est au final un avantage car je n'ai jugé le film qu'en lui-même et pas en tant qu'adaptation.
    Je ne pense pas que ça serve à quelque chose que je dise autre chose sur ce film : c'est une expérience unique, quelque chose d'intelligent, beau et divertissant, un chef-d'œuvre.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3789 abonnés Lire ses 7 355 critiques

    1,5
    Publiée le 30 septembre 2010
    Certes, il faudra reconnaître à ce "Akira" une animation plutôt soignée et originale, l'univers apocalyptique présenté ici étant dans l'ensemble bien rendu et même assez riche. De plus, le film réussit à poser quelques bonnes questions, même si celles-ci ne sont en général que très moyennement traitées. Hélas, c'est en définitive bien peu pour compenser un manque de fluidité aussi flagrant, l'ensemble apparaissant souvent peu compréhensible, le propos beaucoup trop flou et ne nous permettant jamais de rentrer pleinement dans un film qui avait pourtant matière à séduire. D'ailleurs, on réussit à passer au-delà de ces différents défauts un temps grâce aux réelles qualités visuelles de l'oeuvre, mais ces dernières ne tiennent la route qu'un temps, et la deuxième heure est d'ailleurs proche de la vacuité la plus totale. Car hormis quelques scènes d'un réalisme assez saisissant, on est en définitive bien lassé par cette acumulation de scènes d'action sans liens ni épaisseur, le propos se faisant lui de plus en plus brouillon, pour ne pas dire incompréhensible. En somme, voila un film que l'on aurait adoré aimer, mais qui ne s'avère finalement qu'un sommet de frustation et à bien des égards une belle déception, très loin du somptueux "Steamboy" qu'Ôtomo signera quelques années plus tard. Dommage, vraiment.
    Roger Cola
    Roger Cola

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 96 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2016
    Pilier de l'animé japonais et adapté du manga du même nom, Akira est un classique. Dessins extrêmement détaillés et novateurs, mise en scène et univers uniques, scénario en béton, bande son inoubliable et personnages travaillés, Akira concentre toute les qualités d'un chef-d'oeuvre. Brillant.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juillet 2013
    Un classique de l'animation Japonaise qui n'a pas prit la moindre ride , il faut vraiment le savoir que le film date de 1988 tellement les animations sont bonne et ne semble absolument pas daté .

    Adapté du manga du même nom mais ne l'ayant pas vu je ne peux comparer mais j'imagine que le film n'est pas aussi complet que le manga , un peu normal mais le film est tout de même bien construit et très cohérent avec un scénario intéressant qui donna de l'inspiration a beaucoup de films ( Chronicle pour ne citer que lui ) .

    Il y a beaucoup d'action , le tout sur quelques effusion de sang . On est plongé dans un l'univers cyberpunk "post apocalyptique" dans un Neo Tokyo qui est vraiment agréable .
    Un film a voir au moins une fois car probablement l'un des plus grand films d'animation Japonais .
    jeromej
    jeromej

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 159 critiques

    5,0
    Publiée le 26 novembre 2012
    Chef-d'oeuvre de l'animation japonaise, qui n'a pas pris une ride. Tout est géniale : l'animation, la réalisation, le scénario et la musique. En le regardant, on se rend compte de l'influence qu'il a pu avoir sur tout un pan du cinéma, traditionnel ou anime, ces dernières années. Merci Maître ôtomo.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1273 abonnés Lire ses 4 028 critiques

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2016
    Akira est un film que je connaissais de réputation, et je n’avais jamais eu jusqu’à récemment le courage de me lancer dans son visionnage. Finalement mon verdict est le suivant : un film très bien fait visuellement, après l’histoire reste tout de même très absconse !
    C’est sûr que techniquement il n’y a pas grand-chose à redire. Très belle ambiance, un graphisme soignée, une animation fluide pour un manga, un décor qui ne manque pas de spectaculaire, et il y a de vraies idées qui retiennent l’attention, notamment par une mise en scène ample qui réussit son coup lors des séquences épiques. La violence visuelle m’a paru aussi bien exploitée, quoique d’un rendu pour le coup peu crédible. Réussi sur la forme, le film possède aussi une ambiance sonore particulière qui colle parfaitement à l’atmosphère post-apocalyptique, mêlant un côté industriel par les sonorités métalliques, et oniriques.
    Akira c’est donc un film plastiquement et musicalement au point, qui ravira les amateurs de belle animation. Le souci c’est le fond.
    Honnêtement la première partie m’a plu, et j’attendais avec impatience que les mystères patiemment construit donnent une fin à la hauteur. Mais non, la seconde partie continue d’accumuler les mystères sans expliquer grand-chose, jusqu’à un final en totale abstraction. Du coup, c’est clair, le film dans sa deuxième partie devient assez lourd, voire ennuyeux, tant le métrage semble avancer dans son coin, laissant le spectateur sur le bord du chemin. De l’action vient de temps en temps réveiller notre attention, mais j’ai été déçu, c’est sûr, par cette recherche d’abstraction. On en vient parfois à se demander : « pourquoi tout ça pour ça ? ». « Pourquoi deux heures pour n’être pas foncièrement plus avancé qu’au début ? ».
    Les personnages sont assez classiques du genre. Un savant fou, un colonel monolithique, qui a cependant ici le mérite de ne pas être juste le méchant antagoniste habituel, un héros maltraité qui prend la grosse tête avec ses pouvoirs… Néanmoins, quelques seconds rôles apportent une vraie épaisseur au film, et même si les autres personnages sont classiques, il n’empêche qu’ils sont bien construits. Akira offre une galerie de héros et d’anti-héros variée, complète, et intéressante, même si elle est au service, finalement, d’une intrigue qui les sous-exploite.
    En clair, Akira est sans doute un sommet de l’animation japonaise, mais uniquement sur le plan formel. Sur le fond, c’est une œuvre abstraite, presque expérimentale dans certains cas, qui ravira peut-être les amateurs d’analyses tortueuses, mais qui, pour ma part, laisse trop en route, délaisse trop son spectateur, et ne justifie pas assez ses tarabiscotages pour mériter une note très élevée. 3 car ça reste de la belle œuvre !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2351 abonnés Lire ses 3 158 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2015
    Alors certes, pour moi le visionnage de ce long-métrage ne peut pas se substituer à la lecture du brillant manga du même nom. Malgré tout, je trouve que la manière dont Katsuhiro Otomo a mené l’exercice d’adaptation est particulièrement excitante. Puisqu’il y a changement de format, l’auteur a opté pour un changement radical de l’intrigue. Au final, on ne nous raconte pas vraiment la même chose, ce qui conduit à une autre vision de l’univers Akira. Voilà une démarche très pertinente, puisque non seulement le film peut se suffire à la lui-même, il ne se substitue pas pour autant au manga dont il est une intelligente déclinaison, mais surtout, il n’en a pas oublié d’être une expérience visuelle et sonore à la hauteur du mythe. Donc oui, même si parfois j’avoue regretter la présence de certains passages ou certains aspects du manga, je valide totalement cet « Akira » là…
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 1 681 critiques

    2,0
    Publiée le 10 février 2015
    Les fans de cet univers le savent mieux que personne ; "Akira" est une référence mondiale de la culture manga, l'une des pierres angulaires que tout néophyte se doit de découvrir. A la fin des années 1980, Katsuhiro Ôtomo entreprit la première adaptation de ce phénomène en anime et le résultat divisa ; les uns crièrent au chef-d'œuvre, d'autres à un ratage. Visuellement beau mais trop hermétique, "Akira" se compose d'un début intéressant mais d'une dernière partie à jeter. Ôtomo pose parfaitement son cadre, introduisant son récit de fort belle manière. Les délires psychédéliques de ce dernier demeurent d'une belle force mais on regrette qu'il n'en ait pas usé plus abondamment durant le reste du film. Car tout finit par dégringoler dans la dernière partie ; bavard et tournant en rond, "Akira" s'enfonce alors vers un abysse lourdingue, à l'image d'une fin interminable, achevant de nous détacher de ce monde. À réserver aux aficionados.
    James Betaman
    James Betaman

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 238 critiques

    4,0
    Publiée le 24 décembre 2016
    Je ne suis pas très friand de la culture japonaise. Même si je voue un culte tout particulier à certains manga (Death Note en particulier), le style japonais m’a très rarement envoûté. Et puis, il y a Akira, le fameux film d’animation japonais hors Miyazaki qui a retenu l’attention du monde entier.
    Généralement, quand j’entendais parler de Akira, les gens mettaient beaucoup en avant son esthétisme et son animation. Mais sinon, je ne savais rien d’Akira (je croyais que le personnage principal s’appelait ainsi). Enfin bref, quand j’ai lancé le DVD, je me suis retrouvé face à un dilemme, VF ou VO ? Bon, c’est pas parce que c’est en japonais et que je comprends rien que je dois pas lancer la VO donc c’était mon premier film en version original japonaise. Le genre de doublage avec des voix virils ultra graves ou des voix de fille ultra aigüe comme si elles avaient encore six ans. Personnellement, je trouve que ce genre de voix nuit à la crédibilité du film mais bon, on est au japon, après tout, ça sera forcément perché.
    Et bah dis donc, qu’est-ce que c’était intelligent en fait ! Mettons les choses au clair, j’ai bien aimé. Pas adoré comme la majorité des gens, mais j’ai quand même passé un bon moment. Pourquoi ? Parce que le film détruit tout sur son passage. La première heure est assez creuse, il se passe pas grand-chose et je dois l’avouer, je me suis pas mal ennuyé. Et puis, les décors ne m’impressionnaient vraiment pas. Et puis, le deuxième heure… explosions, révélations, émotions. Dis donc, qu’est-ce que c’était épique...
    Et puis, là, l’animation, ça déchirait. Le dessin se révélait vraiment magnifique et je trouvais que le récit gagnait vraiment en profondeur et en maturité dans cette seconde heure. Les personnages devenaient enfin intéressants, la musique servait enfin à quelque chose et donnait un rendu vraiment plus épique. Et puis c’était quand même sacrément réfléchis.
    On pourra dire qu’il y a quand même vachement d’action dans la dernière heure, mais en même temps, c’est pas de l’action qui veut rien dire. Elle est au profit du propos qui s’accorde parfaitement avec la violence. L’homme est autodestructeur ? Effectivement quand on voit les personnages s’affronter. Et c’est ce genre d’action que je trouve vraiment épique, quand le scénario arrive à trouver son intensité dans ces passages.
    Yeah man, c’était vraiment de la balle !
    En somme, Akira est une montée en puissance intrigante. J’ai vraiment cru que j’allais m’ennuyer grave et j’ai été agréablement surpris par la suite. Donc, Akira c’est cool !
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    5,0
    Publiée le 20 août 2011
    "Akira" est mon premier film de japaniation et également le premier sorti en salles en france. J'en ai entendu tellement de bien pendant des années qu'il fallait que je m'y mette mais j'ai lu le manga en d'abord que j'ai trouvé très bon sans être tombé amoureux. J'ai ensuite vu ce film ou je suis passé pr divers sentiments. Outre ses qualités artistisques indéniables, par rapport au manga les thématiques sont plus faibles. Le film ne représente même pas la moitié du quart de la richesse du manga d'ou un côté déception. deception et frustration se sont mêlés tant certains passages paraissent bizarres voir bâclé, surtout à la fin mais en même temps je ne pouvais m'empêcher d'être captivé par ce que je voyais. Fasciné. Il y a également un effet de surprise et d'inattendu car ayant lu la manga, vu que le film s'en détache j'ai été assez surpris. C'est bien de temps en temps de se faire surprendre par un film et pas seulement avoir ce que l'on attend.
    Une seconde vision s'imposait donc pour être plus fixé et là même si j'ai toujours eu un étrange sentiment en le voyant, c'est quelque chose que j'adore et qui je pense marquera ma vie de cinéphile.
    L'émotion est là. La jouissance des scènes d'action également, les personnages charismatiques. Certains ont disparu du manga, d'autres encore réduit au simple rang de figurant. Ce genre de choix est du au fait que le manga n'était pas terminé lors de la sortie du film, il y a que deux tomes et demi qui ont été adaptés mais l'idée générale des thèmes politiques et métaphysiques sont là, Otomo savaient à peu près ou il allait allé par la suite.
    Personnellement je trouve que le film "Akira" est une mise en bouche ou un aperçu du manga pour celui qui a fait l'effort de mettre les neurones en marche durant la vision du film. Adapté plus de deux mille pages en deux heures c'est impossible. Aujourd'hui on ferait un film plus fidèle en deux parties, sans surprise et sans risques, donnant bêtement aux spectateurs ce qu'ils demandent.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2145 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    1,0
    Publiée le 7 mars 2013
    Je connais pas du tout le manga d'origine et si je l'ai regardé c'est uniquement parce qu'il a la réputation d'être un des plus grands films du cinéma d'animation japonais. Les premières minutes posent bien le décor et il y a une ou deux séquences de fusillade qui sont franchement pas mal. Donc une fois le décor bien posé,...ben rien... Le chaos règne dans l'histoire, OK, mais le problème c'est qu'il règne surtout dans l'écriture de l'histoire. Bon ben bref tout ça pour dire qu'au bout de quelques minutes ça part totalement en live, on n'y comprend rien et au bout d'un moment on finit pour s'en foutre de n'y rien comprendre...bref on s'emmerde et on se demande comment un tel machin peut avoir une telle réputation.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 505 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,5
    Publiée le 24 février 2015
    En adaptant son manga "Akira", Katsuhiro Otomo nous emmène dans un Neo-Tokyo en 2019 après la destruction de la capitale du Japon et une Troisième Guerre mondiale. Ville corrompue où règne le chaos, il s'intéresse à une bande de jeunes motards désœuvrés et drogués qui vont se retrouve au cœur de sombres projets militaires...

    Dès l'ouverture dans le bar puis dans les rues où une course-poursuite à moto a lieu, Katsuhiro Otomo nous immerge dans un monde post-apocalyptique et cyberpunk où ce Néo-Tokyo, gangrené par l'industrie de la consommation, est aussi effrayant que vivant et sombre, où corruption, peur, violence et chaos sont aux rendez-vous. Fascinant de bout en bout, l'aspect visuel est le premier fait marquant d'Akira où Otomo retranscrit de très belles manières cet univers, ne manquant pas d'idées, insistant sur les détails et surtout orchestrant un vrai ballet visuel où les couleurs sont magnifiques et l'animation fluide. Il nous transporte au cœur de cette ville, que ce soit à travers des courses-poursuites ou dans ses souterrains et livre des plans marquants, à l'image de l'apocalypse d'ouverture.

    Bien que comportant plusieurs sous-intrigues (l'aspect quasi-sectaire porté à Akira par une partie du peuple, les expériences génétiques, la rébellion...) dont certaines sont juste effleurées, "Akira" se concentre vraiment sur deux adolescents marginaux dont l'un qui va se retrouver aux mains des militaires quand l'autre tentera de le retrouver, malgré une certaine animosité entre eux. Otomo dresse le portrait de personnages consistants qui, mêlés à cet univers, deviennent intéressants et fascinants à suivre. Il laisse planer le mystère sur plusieurs aspects qu'il arrive à entretenir jusqu'au bout.

    Alors si j'ai un seul petit bémol sur "Akira", ce serait sa finalité, dont la surenchère n'était pas forcément la meilleure possibilité scénaristique, mais rien de préjudiciable loin de là, tant Otomo arrive à mettre en place une atmosphère sombre, fascinante et quasi-mystique, parfois aidés par une bande-originale signée Yamashiro. L'apocalypse règne tout le long sur le récit et fait parfois répercussion au passé du Japon lors de la Seconde Guerre mondiale, Otomo mêle l'horreur humaine (le côté cobaye de laboratoire fait vraiment froid dans le dos) et ses répercussions avec cette jeunesse désœuvrée et sans-espoir face au monde politique et ses dérives.

    Le traumatisme d'Hiroshima est loin d'avoir été digéré et "Akira" met en avant les peurs, l'horreur et les dérives de la nature humaine dans un monde post-apocalyptique et effrayant, le tout sublimé par une maestria visuelle rarement égalée et participant à l'ambiance quasi-mystique traversant ce long-métrage.
    Peichan2
    Peichan2

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 431 critiques

    5,0
    Publiée le 17 février 2008
    Akira est un pilier des mana d'action des années 80. Si vous ne l'avez jamais vu, je vous incite à aller le voir, car il vaut le coup !
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 291 abonnés Lire ses 3 967 critiques

    5,0
    Publiée le 27 août 2020
    Revu à l'occasion de sa ressortie ciné qui fut une nouvelle claque. Personnellement j adore. Akira est une œuvre magnifique, complexe et d une densité incroyable. Traitant à la fois du traumatisme atomique japonais et du coup de la question du progrès scientifique qui sans contrôle peut engendrer la destruction de l espèce humaine. Une espèce humaine qui est de toute façon en cours d évolution de part la technologie qu elle développe. Le film traite aussi d une jeunesse désemparée, abandonnée par la société et dont la colère risque d exploser et de tout renverser. Esthétiquement le film est remarquable le Neo Tokyo étant visuellement très intéressant. La scène d introduction est notamment d'une force incroyable et j'ai eu l'impression de la redécouvrir à l'occasion de cette reprise. Le final aussi plein de furie prend une dimension phénoménale en 4k. Un des grands chef d'oeuvre de l'animation nippone même si on sent qu'il a fallu trancher dans le matériau d'origine.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top