Mon AlloCiné
    Top 10 : les films préférés de la Rédac' en 2014 !
    Par La Rédaction — 22 déc. 2014 à 16:55
    facebook Tweet

    Quels sont les films préférés de la Rédac' d'AlloCiné en 2014 ? Découvrez le Top 10 !

    10 - Les Gens du Monde
    1. 10 - Les Gens du Monde +
    Les Gens du monde a reçu la note de 3,8/5
    Lire la suite

    Le Top 10 Ciné de la Rédac' AlloCiné

    1- Winter Sleep : 4,3/5

    2- Mommy : 4,21/5

    3- Gone Girl : 4,2/5

    4- The Raid 2 : 4,045/5

    5- Boyhood : 4/5

    6- Her : 3,94/5

    7- Night Call : 3,94/5

    8- Pride : 3,83/5

    9- Astérix - Le Domaine des Dieux : 3,81/5

    10- Les Gens du monde : 3,8/5

    Les Top 10 Ciné de nos journalistes

    MK2 / Diaphana Distribution
    Marc-Emmanuel Adjou

    1- Under the skin : Difficile de ne pas se laisser envouter par l’odyssée de cette prédatrice extraterrestre, qui découvre la noirceur de l’âme humaine. Une curieuse expérience cinématographique, dont on sort intrigué, hypnotisé mais ravi.

    2- Dallas Buyers Club : Une belle leçon de survie face à la maladie, avec un Matthew McConaughey irréprochable.

    3- 12 years a slave : La traite des noirs, vue par un cinéaste noir. Un film dur, poignant, qui montre sans détour la triste réalité de l’époque.

    4- The Raid 2 : Les trente dernières minutes atteignent des sommets jamais atteints dans le registre du film d’action.

    5- The Spectacular Now : Un sympathique film indépendant rempli de bons sentiments, emmenée par deux (excellents) jeunes acteurs dont on n’a pas fini d’entendre parler.

    6- Gone Girl: Le Maître Fincher signe un portrait de femme machiavélique et détestable, dont on se délecte, du générique d’entrée au final.

    7- X-Men : Days of Future Past : Incontestablement le blockbuster de l’année. Rien que pour la fameuse scène où Quicksilver (Evan Peters), rapide comme l’éclair, vient à bout d’une horde d’agents de sécurité et pour Michael Fassbender en Magneto défenseur acharné de droits de la minorité mutante.

    8- Nightcall : La surprise de cette fin d’année. Un premier film ambitieux, haletant et réussi. Jake Gyllenhaal, dans la peau d’un caméraman ambitieux et manipulateur livre une prestation sans défauts.

    9- Mommy : Xavier Dolan prouve du haut de ses 25 balais que le talent n’a pas d’âge et signe une jolie déclaration d’amour à toutes les mamans du monde. Emouvant.

    10- Calvary : Les sept derniers jours d’un prêtre qui sent la mort venir à grand pas. Humour, cynisme, psychologie… Une comédie noire dont seuls nos voisins d’outre-Manche ont le secret.

    Un coup de cœur : La French

    Une attente pour 2015 : Avengers 2. Le fan de super-héros que je suis a hâte. Et Hulk vs Iron Man ? J’achète.

    Diaphana Distribution
    Brigitte Baronnet

    1- Boyhood : Cette expérience de cinéma de Richard Linklater (12 ans de tournage !) parvient à nous faire traverser toutes les émotions, comme si on regardait sa propre vie dans le rétroviseur. Le film le plus ambitieux et le plus marquant de cette année. Patricia Arquette et Ethan Hawke y sont formidables.

    2- Les Combattants : Un premier film français parfait. Scénario, dialogues, mise en scène, interprétation, mélange de genres ambitieux, un régal ! Et il est réjouissant de voir Adèle Haenel dans une comédie.

    3- La Vie rêvée de Walter Mitty : Ben Stiller distille poésie, humour et fantaisie dans cette aventure qui nous emmène de New York aux splendides paysages de l’Islande. La bande-originale composée par José Gonzalez ajoute un joli supplément d’âme.

    4- Fidelio : Un autre premier film français très réussi, romanesque et ambitieux : une histoire d’amour(s) en mer (filmée sur un vrai cargo), portée par la douceur d’Ariane Labed.

    5- Bird People : Pascale Ferran fait un portrait très juste de notre société tout en nous offrant l’envolée la plus poétique de l’année. Une vraie curiosité.

    6- Ida : Après le sublime My Summer of love et La Femme du Vème, Pawel Pawlikowski surprend à nouveau avec ce film noir et blanc, à l’intrigue plutôt austère sur le papier, magistrale à l'écran.

    7- Jacky au royaume des filles : Un film complétement fou et génial.

    8- Sils Maria : Une mise en abyme du monde des actrices dans lequel on plonge avec délice... C'est fin, c'est drôle, c'est cruel.

    9- Maestro : Une réjouissante déclaration d’amour et d’humour au cinéma.

    10- Bande de filles : Un beau geste de cinéma, un propos et l’éclosion d’une sacrée bande d’actrices.

    Un coup de coeur : Les documentaires Les Gens du Monde, plongée passionnante dans le service politique de la rédaction du Monde, et Rencontres, une expérience documentaire sur la rencontre amoureuse ou non.

    15 attentes (et un peu plus) pour 2015 : "Wild" de Jean-Marc Vallée, "Birdman" d'Inarritu, "Inherent Vice" de Paul Thomas Anderson, "Bébé Tigre" de Cyprien Vial, "The Cut" de Fatih Akin, "Rien ne sert de courir" de Maiwenn, "The Last Face" de Sean Penn, "La Tête haute" d’Emmanuelle Bercot, "Journal d’une femme de chambre" de Benoit Jacquot, "Vincent n’a pas d’écailles" de Thomas Salvador, "The Smell of Us" de Larry Clark, "L’Astragale" de Brigitte Sy, "Far from the madding crowd" de Thomas Vinterberg, "Lolo" de Julie Delpy, "Belles familles" de Jean-Paul Rappeneau, "(Une) Enfance" de Philippe Claudel, "La résistance de l’air" de Fred Grivois, "Les Chevaliers blancs" de Joachim Lafosse, "The Lobster" de Yorgos Lanthimos, "Big Eyes" de Tim Burton, "Mac Beth" de Justin Kurzel, "Les Ogres" de Léa Fehner, "Sea of trees" de Gus Van Sant et… "Star Wars 7" !

    Le Pacte
    Clément Cuyer

    1- Le Sel de la Terre : Un documentaire fascinant, troublant. Un puissant miroir de notre monde et de ceux qui l'habitent, qui alerte mais se veut aussi optimiste pour les temps futurs. Indispensable.

    2- Night Call : Plongée en apnée dans le monde de la course à l'info. Noir, cynique, intense, un thriller implacable sur lequel plane l'ombre de Michael Mann. Et avec, surtout, un incroyable Jake Gyllenhaal.

    3- Gone Girl : David Fincher, au sommet de son art, livre un thriller glaçant sur le couple.

    4- Samba : Emouvant, drôle, toujours juste, jamais larmoyant : l'après-"Intouchables" de Toledano et Nakache est une franche réussite. Comment ne pas en ressortir regonflé à bloc ?

    5- Hercule : Brett Ratner a le culot de démythifier Hercule dans un divertissement old school, décomplexé, bourré d'humour et pas radin sur l'action. Et les seconds rôles, Ian McShane en tête, sont parfaits.

    6- La French : Jean Dujardin et Gilles Lellouche sont parfaits dans ce polar rondement mené. Un divertissement haut de gamme, passionnant, dont on retiendra également la reconstitution du Marseille des années 70.

    7- Edge of Tomorrow : Film de SF à l'efficacité redoutable, naviguant entre action et humour. Mention spéciale à un Tom Cruise qui manie avec bonheur l'auto-dérision.

    8- Captain America : le soldat de l'hiver - Belle réussite que ce film de super-héros aux frontières de l'espionnage. On en redemande !

    9- Godzilla : Le célèbre monstre est de retour dans une nouvelle version très sombre. Certaines images, stupéfiantes, restent longtemps en mémoire.

    10- La Grande aventure Lego : Film d'animation déjanté, trépidant, irrévérencieux, bourré d'idées et de références à la pop-culture. Un régal.

    Un coup de coeur : Le jubilatoire Enlèvement de Michel Houellebecq.

    Une attente pour 2015 : Mad Max: Fury Road.

    Ad Vitam
    Mathilde Degorce

    1- Whiplash : À tout juste 29 ans (!) Damien Chazelle est proche de la perfection avec son "Full Metal Jacket" du jazz qui prend aux tripes. Une leçon de cinéma.

    2- Sils Maria : Ce "Serpent de Maloja" m'a purement et simplement envoûté.

    3- P'tit Quinquin : Ayant eu le privilège de découvrir cette oeuvre en salles, je considère "P'tit Quinquin" comme un film et non une série. Un long métrage de 4h donc, où s'enchaînent des répliques hilarantes (et déjà cultes !) avec un sens du timing comique qui ne laisse aucune place aux temps morts. Bruno Dumont ose tout, mêle le burlesque à la malice, avec une bienveillance de tous les instants. Un grand moment.

    4- Interstellar : Jamais la relation qui unit un père à sa fille ne m'aura arraché autant de larmes. Interstellar est d'une intensité dramatique... indescriptible. Un film qui se vit plus qu'il ne se décrit.

    5- La vie rêvée de Walter Mitty : Une réalité économique qui nous rattrape, une odyssée d'une beauté époustouflante, une BO enivrante, Ben Stiller à l'âge de la maturité, Sean Penn ou la sagesse incarnée...Un voyage initiatique, poétique et philosophique.

    6- Gone Girl : Je m'attendais à être davantage bousculé. Malgré ça, la détresse de Ben Affleck et la prestation - hallucinante ! - de Rosamund Pike continuent de me hanter... Gone Girl laisse une empreinte et c'est souvent cela la marque des grands films.

    7- Les Gardiens de la Galaxie : Pari risqué mais pari réussi pour James Gunn qui continue le travail entrepris sur "Super" et parvient à rendre attachante une bande de branquignoles (dont un raton laveur quand même...). Un feel-good super hero movie.

    8- Her : Un conte moderne, un film visionnaire à la fois lumineux et affreusement triste...

    9- Pride : Une comédie à l'anglaise comme on les aime, avec Bill Nighy, des bons sentiments, une BO qui déménage et le déhanché de Dominic West... Ce serait dommage de s'en priver.

    10- Edge of Tomorrow : Un blockbuster extrêmement malin où l'on apprécie de voir Tom Cruise jouer les lâches. / X-Men : Days of Future Past : Ce film rentre dans ce top UNIQUEMENT pour la scène de Quicksliver, d'une virtuosité à couper le souffle.

    Un coup de coeur : Robin Williams

    Des attentes pour 2015 : Vice Versa, Birdman, Frank, Inherent Vice, Star Wars 7, Mad Max : Fury Road, Spectre...

    Memento Films Distribution
    Thomas Destouches

    1- Winter Sleep : Des mois après sa vision, le film me revient régulièrement en tête, sans raison apparente. Il s’est imprimé en moi…

    2- Les Combattants : "On reste à l’affût. Sur nos gardes ». Merci Monsieur Thomas Cailley, merci.

    3- Nebraska : Une relation père-fils irritante, compliquée et émouvante…

    4- Timbuktu : Un film lumineux et salutaire en ces temps d’obscurantisme rampant. Et cette partie de football imaginaire…

    5- Her : Sorti du film les yeux humides, la parole asséchée et le cœur gros.

    6- The Grand Budapest Hotel : Un rêve de gosse matérialisé sur grand écran.

    7- Bande de Filles : Aérien. Profond. Libre. Du grand Sciamma. Comme toujours.

    8- Les Gens du Monde : Un film limpide sur des gens, des journalistes, des personnages, un métier, une époque, une dérive… A étudier. A ne pas oublier.

    9- Mommy : Tomber amoureux du cinéma de Xavier Dolan m’aura pris du temps...

    10- My Sweet Pepper Land : Golshifteh Farahani et Korkmaz Arslan, magnifique duo de cinéma.

    Un coup de cœur : Une belle année pour le cinéma français.

    Une attente pour 2015 : Paul Thomas Anderson ne m’a jamais déçu. Mon attente est aussi ma plus grande crainte donc. Je croise les doigts, les orteils et les cheveux pour qu’Inherent Vice soit réussi.

    Urban Distribution
    Vincent Formica

    1- Les Chiens Errants : Le réalisateur Tsai Ming-Liang pousse la radicalité à son paroxysme avec ce film hypnotique et fascinant. Impossible d’en dire plus, il faut « expérimenter » ce déconcertant chef-d’œuvre qui bouscule les codes cinématographiques.

    2- Winter Sleep : Pendant plus de trois heures, Winter Sleep nous happe et nous entraine dans un tourbillon émotionnel. Ce portrait d’homme à la mélancolie envoûtante démontre surtout une virtuosité dans l’art de filmer les scènes de dialogues, d’une impressionnante virtuosité.

    3- Mange tes morts : Cette plongée âpre au cœur de la communauté des gens du voyage est formidable par sa sincérité et par sa capacité à ne pas porter de jugements sur ses protagonistes, écorchés vifs et marginaux. Ce western urbain mis en scène de main de maître par Jean-Charles Hue apporte un vrai renouveau dans le paysage cinématographique français.

    4- Under the skin : Scarlett Johansson a pris des risques pour tourner ce petit film d’auteur indépendant sous la direction de Jonathan Glazer et elle a bien fait ! Cette œuvre expérimentale bouscule l’ordre établi et démontre que le cinéma peut encore proposer de réelles expériences sensorielles.

    5- Night Moves : Angoissant à souhait, Night Moves réinvente le thriller et donne à Jesse Eisenberg son plus beau rôle après The Social Network. L’acteur incarne une sorte de Travis Bickle écolo qui va peu à peu sombrer dans la folie. Une belle pépite à l’atmosphère suffocante.

    6- Nymphomaniac 1 et 2 : Fidèle à sa réputation de provocateur, Lars Von Trier tisse une œuvre sombre, sulfureuse et radicale sur la sexualité qui nous hante encore longtemps après sa projection.

    7- Saint Laurent : Bertrand Bonello a su contourner les codes pompeux du biopic pour réaliser un vrai film de cinéma autour de la figure de Saint Laurent. D’une éblouissante poésie, le long-métrage repose sur une interprétation et une mise en scène remarquable de beauté et de lyrisme.

    8- Les 3 soeurs du Yunnan : Ce documentaire sur trois sœurs vivant dans les montagnes chinoises du Yunnan est filmé avec une telle intelligence, une telle acuité, qu’il en devient fascinant malgré sa longueur. Le cinéaste s’efface, n’utilise aucune voix-off, nous laisse vivre avec ces fillettes et dresse un monumental portrait de vie au cœur des hauteurs reculées de l’Empire du Milieu.

    9- Bird People : La craquante Anaïs Demoustier porte en grande partie ce très beau film qui nous invite à l’évasion. Une belle surprise rafraîchissante.

    10- Edge of tomorrow : S’il ne faut retenir qu’un blockbuster cette année, ce sera Edge of tomorrow. Alliant avec habileté action et science-fiction, le film de Doug Liman se place facilement au-dessus des autres productions du genre. Petit bémol pour une fin bâclée qui ne gâche cependant pas le spectacle.

    Un coup de coeur : Les Combattants. Adèle Haenel surclasse tout dans ce film. Sa présence magnétique et fragile à la fois, son regard perçant, ses yeux souvent écarquillés… L’actrice est la grande force de ce long-métrage tendre, très drôle et qui donne envie de se perdre en forêt (avec Adèle bien sûr) !

    Une attente pour 2015 : Inherent Vice. Paul Thomas Anderson, Joaquin Phoenix, duo gagnant ! Après l’incandescent The Master, l’excitation est à son comble pour ce nouvel opus du maître PTA !

    Twentieth Century Fox France
    Vincent Garnier

    1- Gone Girl : Un bonheur de thriller aussi addictif qu'une série. En littérature, on appelle ça un page-turner, au cinéma on dit "le nouveau Fincher".

    2- Mange tes morts : Déjà auteur de l'impressionnant "La BM du Seigneur", Jean-Charles Hue signe un film noir d'une incroyable puissance.

    3- Maestro : L'outsider total. On n'attendait rien, ou très peu, de cette comédie convaincant Rohmer et Quivrin. Et on se surprend à rire et à pleurer, cueilli par la subtilité et l'intelligence du film.

    4- The Grand Budapest Hotel : Le système Anderson à son degré de perfection. Tout est mesuré, contrôlé, concerté. Le tout est servi par un casting de titans.

    5- Night Call : On pourrait saluer l'intelligence du propos, la mise en scène brillante. On va surtout souligner l'incroyable performance de Jake Gyllenhaal, un acteur qui gagne en puissance et devrait s'imposer comme le grand comédien de cette décennie. Ni plus ni moins.

    6- Mère et fils : Comment un simple fait divers automobile se transforme en tragédie oedipienne...

    7- Dallas Buyers Club : On parlait de la prestation de Gyllenhaal, on se doit de tirer son chapeau (de cowboy) à Matthew McConaughey. Métamorphosé, il repousse les limites de l'implication physique. Mais son talent ne s'arrête pas là.

    8- Dans la cour : La France d'aujourd'hui vue de la loge du concierge. La grandeur et les petites lâchetés de nos contemporains (et de nous-mêmes) sont ici réunis. Pour un peu, on ne quitterait plus l'endroit...

    9- Sils Maria : Du cinéma inscrit dans son temps, du cinéma toujours à fleur de peau... L'un des sommets de l'année.

    10- La Prochaine fois je viserai le coeur : Une immersion terrifiante, jamais complaisante, dans le quotidien d'un sociopathe. La prestation de Canet mérite tous les éloges.

    Un coup de coeur : Les jeunes réalisateurs français - certes peu présents dans ce Top - qui ont fait preuve d'une créativité et d'une audace rafraîchissantes et encourageantes pour l'avenir.

    Une attente pour 2015 : Hacker de Michael Mann.

    Warner Bros. France
    Thomas Imbert

    1- Interstellar : Ma bibliothèque fait des trucs bizarre, j’ai l’impression que les livres bougent tous seuls. A moins que ça ne soit une sorte de message. Du morse peut-être ? Ah oui, ça forme deux mots : "N-O-L-A-N" "G-E-N-I-E" ??!!

    2- Boyhood : Le film-fleuve de Richard Linklater réussit l’un des plus grands paris de l’histoire du cinéma : 2h45, c’est tellement court pour résumer quelque chose d’aussi grand et beau que la vie.

    3- Enemy : Jake Gyllenhaal, acteur de l’année ? Exubérant et halluciné dans  "Night Call", son personnage est ici éteint, misanthrope, et empreint d’une question qui nous hantera plusieurs jours après avoir vu le film : et si notre pire ennemi, c’était nous-même ?

    4- 12 Years a Slave : L’éprouvante mise en scène de Steve McQueen a trouvé son sujet le plus fort. Mais au milieu de ces deux heures d’horreur, les rares instants de grâce restent inoubliables.

    5- Last Days of Summer : Sur la route de Madison", "Un monde parfait"… Ces chefs-d’œuvre des années 90 dont on se souvient encore avec quelques frissons sur les bras et quelques trémolos dans la voix… C’est tellement rassurant de voir qu’on sait encore en faire.

    6- Gone Girl : Thriller palpitant, portrait de psychopathe, critique acerbe du monde des médias, ou même métaphore particulièrement pessimiste d’une dispute amoureuse… On peut voir Gone Girl de plein de manières différentes. Mais dans tous les cas perdure un dénominateur commun : la griffe d’un grand Fincher.

    7- La Grande aventure Lego : La première publicité long métrage de tous les temps : l’effort se devait d’être salué ! Surtout quand le résultat est aussi inventif, jouissif, imaginatif… et même parfois un peu subversif.

    8- The Raid 2 : Un montage aussi rythmé qu’une série de coups de poings. Une mise en scène aussi millimétrée qu’une clé de bras fatale. Et des images aussi violentes que des coups de marteaux. Ce film est une prise d’arts martiaux qui ne vous laissera pas indemne.

    9- Edge of Tomorrow : Oui, un bon concept peut suffire à faire un bon film ! Organiser une rencontre entre "Starship Troopers" et "Un Jour sans fin", ça pouvait paraitre absurde. C’est au final l’idée la plus efficace de l’année.

    10- Night Call : Rares sont les films qui auront à ce point titillé notre confortable statut de spectateur. Terrifiant et passionnant à la fois, Night Call agrippe notre regard comme un spot publicitaire et ne le lâche plus. Au bout du compte, le plus perturbant, ce n’est pas ce qu’on a vu. C’est surtout cette troublante envie d’en voir plus. 

    Une attente pour 2015 : "There’s been an awakening. Have you felt it? "

    Warner Bros. France
    Nicolas Journet

    1- Edge of Tomorrow : Un blockbuster qui propose une réflexion sur le temps, qui triture la grammaire du cinéma pour produire du sens, avec un Tom Cruise épatant dans sa capacité à nous faire ressentir la transformation d'un homme.

    2- Gone Girl : Du David Fincher tout en maîtrise, c'est à la fois glacé et glaçant, du Hitchcock sans chair ni sentiments, mais avec une même capacité à pousser un thriller dans ses retranchements, à explorer sans ciller les tréfonds les plus noirs de l'âme humaine.

    3- Mommy : Le meilleur Xavier Dolan, car le plus sincère. Les effets de mise en scène sont toujours là, mais avec une émotion mieux rendue. Le jeune acteur Antoine-Olivier Pilon est remarquable.

    4- Under The Skin : Un film expérimental au bon sens du terme, un ovni jouant sur le ressenti, s'appuyant sur la bande originale superbe de Mica Levi. Scarlett Johansson adhère au projet avec un don de soi étonnant pour une star de ce calibre.

    5- Le procès de Viviane Amsalem : L'obscurantisme religieux mis au banc des accusés, un huis clos magnifique qui montre que l'égalité hommes-femmes n'est pas qu'une cause féministe mais le marqueur d'une société libre.

    6- 12 Years A Slave : Steve McQueen poursuit son étude des corps, de leur résistance face à l'oppression. Il frôle parfois l'académisme pour défendre une vision corrosive de l''exploitaiton de l'homme par l'homme.

    7- Dans la cour : Un film oscillant subtilement entre la comédie et le drame. Le duo formé par Gustaver Kevern et Catherine Deneuve fonctionne à merveille.

    8- Quand vient la nuit : Michael R. Roskam réussit son passage aux Etats-Unis. Avec Dennis Lehane au scénario, il met en scène un polar tendu, aux retournements surprenants dans sa dernière partie.

    9- Joe : Nicolas Cage est à son meilleur niveau pour un polar des bayous énervé et dense. David Gordon Green est décidément un réalisateur à suivre.

    10- Party Girl : Le meilleur du naturalisme français, simple et émouvant. Le trio de jeunes cinéastes ont mérité leur Caméra d'Or à Cannes.

    Un coup de coeur : Le dernier Cannes de Gilles Jacob.

    Une attente pour 2015 : Le nouveau Clint Eastwood.

    Le Pacte
    Gauthier Jurgensen

    1- Only Lovers Left Alive : Une ultime virée gothique pour Jarmusch avant que le 21e ne se débarrasse du romantisme. Nostalgique, passionné, rock’n’roll, élégant… Quelle classe, ce Jim !

    2- Gone Girl : Haletant, certes… mais aussi très drôle ! David Fincher passe quelques tabous à la moulinette dans un thriller à double tranchant. Surtout pour Neil Patrick Harris.

    3- Winter Sleep : Plus de trois heures dans une maison d’hôte en Anatolie, ça ne vendait pas du rêve. Pourtant, pas une seconde à enlever : voilà un film qui nous aide à puiser le meilleur en nous-mêmes.

    4- Blue Ruin : Il faudrait que tous les films soient comme Blue Ruin : simples, efficaces et originaux.

    5- Tom à la ferme : Quand il s’appuie sur un argument qui n’est pas le sien et qu’il évite le tape-à-l’œil, Xavier Dolan fait des merveilles. Son grand film année, c’est celui-là !

    6- The Raid 2 : Cette année, le film d’arts martiaux a clairement franchi un nouveau seuil de virtuosité dans les chorégraphies… et dans la violence. Âmes sensibles s’abstenir.

    7- Night Call : Intelligent, sombre, froid, cynique, voilà un film qui a plus d’un tour dans son sac. Une photo sublime, des dialogues hypnotiques… Quant à la performance de Jake Gyllenhaal, elle met tout le monde d’accord.

    8- Mange tes morts – Tu ne diras point : De drôles de gueules se paient un dernier tout de piste. Un vrai western dans l’Oise au langage fleuri ! Peut-être que les sous-titres étaient de trop, d’ailleurs... Sur mes morts : ça défonce, mon pral !

    9- Le Vent se lève : Même pour ceux qui, comme moi, sont allergiques à la japanimation, impossible de rester insensible devant une telle poésie. Quelle douceur !

    10- Deux jours, une nuit : Quand la puissance de 12 Hommes en colère rencontre le cinéma social des frères Dardenne. Mention spéciale pour Marion Cotillard.

    Un coup de coeur : Cette année, quelques films se sont donné du mal pour nous offrir une expérience unique : bravo à "Boyhood", "The Tribe", L"e Conte de la princesse Kaguya", "Ida"… Et un grand merci cinéphile à "Maestro" pour son tendre hommage à Eric Rohmer.

    Une attente pour 2015 : Un bon épisode de "Star Wars" ne pourra pas nous faire de mal !

    MK2 / Diaphana Distribution
    Florian Lautré

    1- Mommy : Bouleversant.

    2- Her : Bouleversant (bis).

    3- Dallas Buyers Club : Des acteurs phénoménaux, une histoire incroyable, un très très grand film.

    4- La vie rêvée de Walter Mitty : L'un de mes coups de cœur de l'année. Beau, poétique et émouvant, Ben Stiller et Kristen Wiig sont parfaits.

    5- Gone Girl : Un film vertigineux. Une fois de plus, chapeau bas M. Fincher.

    6- Elle l'adore : Entre drame et comédie, entre amour et fanatisme, Sandrine Kiberlain est ici excellente. La scène de l'interrogatoire est simplement géniale !

    7- Nebraska : Un autre de mes coups de cœur de l'année. Cette relation père-fils explorée en pleine Amérique profonde est amusante, simple, mais surtout poignante et captivante

    8- Les Gardiens de la Galaxie : Super héros, super acteurs, super drôle, super film !

    9- X-Men : Days of Future Past : D'une part, Jennifer Lawrence. D'autre part... Jennifer Lawrence. Et un très très bon divertissement ! Cet épisode est selon moi le meilleur de la saga (dont je suis fan).

    10- Dragons 2 : Un nouveau volet qui nous a transporté haut, très haut... Un film idéal pour toute la famille.

    Un coup de coeur : Dans la cour. Pour notre Cathy Deneuve nationale, evidemment... Un roman d'amitié émouvant et subtil. Pio Marmai est hilarant !

    Une attente 2015 : Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force. What else ?!

    Twentieth Century Fox France
    Guillaume Martin

    1- X-Men: Days Of Future Past : Ce nouvel opus d’une intelligence rare et d’une mélancolie profonde finit d’imposer X-Men comme la meilleure saga de super-héros.

    2- The Grand Budapest Hotel : Un récit d’une inventivité folle, au ton décalé et à l’esthétisme délicieusement baroque. Le tout servi par une belle brochette d’acteurs -Ralph Fiennes et Adrien Brody en tête- dont Wes Anderson a su joliment exploiter le grain de folie.

    3- Les Rayures du zèbre : La collaboration des deux Benoît -Mariage et Poelvoorde- fait encore des merveilles. Avec un certain sens de l’absurde et force subtilité, ce film prend prétexte l’univers footballistique pour traiter de lourdes problématiques comme la solitude humaine, les préjugés hérités de notre passé colonial ou l’incommunicabilité entre les cultures.

    4- R : Un drame carcéral dont la noirceur danoise ne peut que rappeler la trilogie Pusher. Une œuvre choc, brutale, à l’univers sordide qui mérite de figurer parmi les meilleurs films de prison.

    5- American Bluff : Une oeuvre inclassable, à la croisée des genres, dans laquelle le jeu de dupes auquel se livrent ces quelques personnages hauts en couleur et aux looks improbables se mêle à l’esprit seventies d’une Amérique en proie au doute sur ses propres valeurs.

    6- Babysitting "Un succès surprise qui n’en est pas véritablement un, puisque ces transfuges de la Bande à Fifi ont parfaitement su intégrer à leur premier coup d’essai la mécanique implacable du rire US actuel, dans ce qu’il a de plus de délirant et potache.

    7- Mea Culpa : Au fil des ses polars -précédemment Pour elle et A bout portant- le réalisateur Fred Cavayé semble délaisser le réalisme au profit du spectaculaire. Et ça lui réussit plutôt bien. C’est concis, carré et sans temps mort.

    8- Les Brasiers de la Colère : Une efficace histoire de vengeance à l’ambiance virile et à la violence brute, mais au-delà de ça une vision singulière de la misère humaine et des laissés pour compte du rêve américain.

    9- The Spectacular Now : Une de ses jolies perles romantico-teenages dont seul le cinéma indépendant américain sait nous gratifier. Loin de toute niaiserie, ce long métrage sans prétention offre une jolie performance d’acteurs, tout en subtilité aux jeunes pousses Shailene Woodley et Miles Teller.

    10- Divergente : Une excellente surprise que cette nouvelle adaptation de saga littéraire pour ados. Un univers futuriste savamment construit, un propos visionnaire, un rythme et un sens de l’action parfaitement maîtrisés et une jeune star en devenir, Shailene Woodley.

    Un coup de coeur : La confirmation du retour gagnant de Christian Clavier avec Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? La France rit à nouveau du génie comique de ses mimiques énervées.

    Une attente pour 2015 : Blood Father : Mel Gibson en mode Taken, le tout sous la direction du réalisateur de Mesrine… Ca sent le petit plaisir coupable à plein nez !

    MK2 / Diaphana Distribution
    Pascal Muscarnera
    1- Mommy : Bouleversant. Intimiste. Juste !
    2- Boyhood : Un concept hallucinant. Il fallait oser...
    3- 12 Years a Slave : Un film d’une rare intensité, le témoignage troublant d’une époque sombre.
    4- Dallas Buyers Club : Matthew McConaughey et Jared Leto sont tout simplement bluffants !
    5- Les Gardiens de la galaxie : Le meilleur divertissement de l’année, propulsant Chris Pratt sous les feux des projecteurs.
    6- Un été à Osage County : Un casting de prestige et une tragédie révélant le talent pas toujours bien exploité de Julia Roberts.
    7- Her : Une belle réflexion sur la société contemporaine et sur notre rapport à la technologie.
    8- Nos étoiles contraires : Une histoire déchirante portée par Shailene Woodley et Ansel Elgort.
    9- Pride : Belle ode à l'entraide et à la solidarité, le film donne le sourire.
    10- Gone Girl : Un thriller efficace de David Fincher avec quelques rebondissements inattendus.
    Les Films du Losange
    Corentin Palanchini
    1- Sils Maria : Un bijou magnifiquement interprété par ses actrices, un film rare, comme on voit hélas peu. La mise en scène d’Assayas est très inspirée pour donner à ce portrait de comédienne toute l’attention qu’il méritait. Formidable.

    2- Under the Skin : Ça faisait depuis Black Swan ou Killer Joe que je n’avais pas ressenti une salle de cinéma mal à l’aise devant un film qui lui échappe. Rien que pour ça (mais aussi beaucoup d’autres choses), ce film était un des incontournables de l’année.

    3- Night Call : Une des meilleures directions photo de l’année, un Jake Gyllenhaal habité par son rôle, une terrifiante plongée dans le monde des médias locaux américains.

    4- Gone Girl : Les films de David Fincher crée toujours l’événement. Gone Girl ne déroge pas à la règle et le maître est on ne peut plus inspirer, et son histoire glauque à souhait. A ceux qui doutaient encore du retour en force de Ben Affleck, prenez Gone Girl en pleine face !

    5- Whiplash : Un drame filmé comme un thriller, on n’a jamais filmé la musique comme ça. Miles Terrer crève l’écran de son talent.

    6- La prochaine fois je viserai le cœur : Guillaume Canet glaçant dans ce rôle à double facette. Passionnant de bout en bout, La prochaine fois je viserai le cœur  s’est imposé comme l’un des meilleurs polars de cette année.

    7- Winter Sleep : Un moment passionnant et envoûtant comme sait nous les offrir Ceylan. La réalisation est parfaite, l’isolement des personnages palpable, et les enjeux du film prenants. Un véritable voyage.

    8- Fury : Hélas passé un peu inaperçu, ce film de guerre est une des meilleures réussites du genre de ces dernières années. La mise en scène est enlevée, Brad Pitt et Logan Lerman sont impeccables, et l’histoire poignante mais jamais larmoyante.

    9- Jersey Boys : Clint Eastwood est toujours au travail, et il a fait savoir qu’il était au mieux de sa forme avec ce portrait de chanteurs des années 60. Un pari risqué remporté haut la main par le réalisateur, qui livre une mise en scène inspirée que n’aurait pas renié un Martin Scorsese.

    10- Maestro : Un très beau film sur le parcours initiatique d’un jeune comédien. Touchant, inventif, drôle, tel est Maestro, à rattraper d’urgence.

    Un coup de cœur : The Homesman. Un western original, touchant et dur comme un coup d’éperon. Tommy Lee Jones n’hésite pas à se mettre en retrait pour laisser ses héroïnes exprimer leurs doutes et leurs souffrances. A ne pas mettre devant tous les yeux, mais certainement à découvrir.

    Mars Distribution
    Olivier Pallaruelo 

    1- 12 Years a Slave : Historique, douloureux, exemplaire.

    2- Her : Mélancolique, drôle, émouvant.

    3- Ida : Lumineux, spirituel, épuré.

    4- Dallas Buyers Club : Impressionnant, enragé, empathie.

    5- Le vent se lève : Rêves, élégance, testament.

    6- Philomena : Brillant, bouleversant, cathartique.

    7- The Two Faces of January : Racé, élégant, hitchcokien.

    8- The Raid 2 : Brutal, inventif, virtuose.

    9- La Grande aventure Lego : Drôle, déjanté, irrésistible.

    10- Les Gens du Monde : Instructif, bienveillant, essentiel.

    Un coup de coeur : Charlie Countryman, sorti dans un anonymat quasi général. C'est euphorisant, romantique, halluciné, parfois touchant, avec un formidable Shia Labeouf qui trouve là un de ses meilleurs rôles. Séance de rattrapage obligatoire.

    Une attente pour 2015 : deux en fait, et je ne serai pas très original...Mad Max : Fury Road, histoire de voir / montrer que George Miller en a encore sous le capot à 70 ans. Et bien entendu Star Wars : épisode VII"; J.J. Abrams n'a pas droit à l'erreur.

    Version Originale / Condor
    Maximilien Pierrette

    1- States of Grace : Aussi juste dans la comédie que le drame et portée par une incroyable Brie Larson, States of Grace est tout simplement une bombe à retardement dont les émotions explosent lors de la magnifique dernière scène. Découvert à Deauville en septembre 2013, je ne m’en suis toujours pas remis.

    2- Gone Girl : Vicieux, diabolique, démoniaque, retors… Dit comme ça, ça peut faire peur, mais le dernier Fincher est aussi brillant. Une fois de plus.

    3- Le Rôle de ma vie : Cher Zach Braff, si vous pouviez mettre moins de 10 ans avant de réaliser un autre film, ce sera parfait. Surtout si vous continuez à creuser aussi bien à creuser le sillon de Garden State et à utiliser des chansons de The Shins. Amicalement.

    4- Mommy : Non, je ne pleurerai pas. Non, je ne pleurerai pas. Non, je ne pleu… Raté. Comme la Palme d’Or que Xavier Dolan aurait légitimement dû obtenir en fait.

    5- Dragons 2 : Il y avait Toy Story, voici maintenant Dragons dans la série "Ces films d’animation dont la suite est meilleure que l’original qui était déjà très bien." Ne reste plus qu’à enfoncer le clou avec le numéro 3.

    6- Whiplash : On parie que vous regarderez les batteurs de vos prochains concert d’un autre œil après ce bijou qui confirme qu’il faudra bien compter avec Miles Teller à l’avenir ?

    7- Tristesse Club : Vincent Macaigne + Laurent Lafitte + Ludivine Sagnier = une petite pépite signée Vincent Mariette. Un premier long métrage brillant et inclassable, qui navigue entre comédie, drame, avec des soupçons de fantastique et d’horreur. Au final, la vraie tristesse c’est que le film n’ait pas été plus vu.

    8- The Grand Budapest Hotel : Non, ce n’est encore pas cette fois que Wes Anderson va se répéter : un peu plus grave que ses opus précédents, The Grand Budapest Hotel confirme le génie du cinéaste, et sa faculté à convoquer des castings XXL. A ce rythme-là, le tout-Hollywood devrait être dans le prochain.

    9- Calvary : La bonne nouvelle, c’est que le calvaire du titre est pour le personnage principal, pas le spectateur. Car c’est à la belle tournée d’adieux du prêtre incarné par un formidable Brendan Gleeson que nous invite ce film bien écrit et interprété, qui convoque aussi bien le western que le thriller sur fond de drame. Et quel final !

    10- X-Men : Days of Future Past : Réunir les deux générations d’X-Men devant la caméra de Bryan Singer, ça aurait pu être LA fausse bonne idée de l’année. Et même si l’histoire de voyage dans le temps peut être source de débat, cet opus confirme le retour au premier plan des mutants, amorcé par Le Commencement.

    Un coup de cœur : Passé par Cannes et Deauville, The Disappearance of Eleanor Rigby aurait largement mérité une sortie en salles, que ce soit pour son concept (trois films pour une même histoire), les performances de Jessica Chastain et James McAvoy ou l’émotion qui se dégage de sa justesse. Un long métrage heureusement disponible sur Netflix, et à découvrir au plus vite.

    Des attentes pour 2015 : Difficile de n’en retenir qu’une tant l’année s’annonce riche, entre "Avengers 2" et "Star Wars VII" (deux petits films dont on risque de peu entendre parler), le nouveau Jacques Audiard ou le grand retour de James Bond. Outre ces quatre, je vais donc citer : "Birdman" et "Kingsman", à fond - "Inherent Vice" - "Au cœur de l’océan" - "Knight of Cups" - "Big Eyes" - "Far From the Madding Crowd" - "Mad Max : Fury Road" - "Vice Versa" - "Lost River" – et "Cendrillon", pour avoir été sur le tournage. Et un bonus : "For This Is My Body", parce qu’en tant qu’énorme fan de The Libertines, un film emmené (et dont la musique a été composée) par Carl Barât, c’est un petit événement en soi.

    MK2 / Diaphana Distribution
    Laetitia Ratane

    1- Mommy : Le chef d'oeuvre de Xavier Dolan. Toujours aussi fiévreux et enragé mais encore plus inspiré et maître de son art. Son cri d'amour puissant élargit littéralement les cadres. Cadre du cinéma, cadre d'une société, cadre de nos émotions, cadre de nos pensées.

    2- Interstellar : Après Dolan, Nolan. Un autre génie visionnaire et bouleversant. De ceux qui visent les étoiles et atteignent les coeurs. Qui offrent une réflexion brillante sur l'univers et ses mystères en osant TOUT loger dans la "pliure" : pliure de l'espace, du temps, des êtres, de l'amour."

    3- Respire : Plus qu'un drame, un thriller, qui met en lumière sans juger le pire des rapports humains, cruel cocktail d'eden et d'enfer, d'amour et de haine, de complicité et de perversité. Hypnotique car aussi lumineux que trouble, le film de Mélanie Laurent secoue, alerte, ouvre les yeux."

    4- Gone Girl : La terrifiante Rosamund Pike sous l'oeil du puissant Fincher ? Un film "dément" qui hantera durablement nos nuits en même temps qu'il ravira nos jours par son diabolisme implacable et son intelligence retorse.

    5- Les Gens du Monde : Une plongée dans l'univers du journalisme, "menacé" par le monde qui l'entoure et dont il se doit coûte que coûte de parler. Edifiant, honnête, percutant et plein d'autodérision. Car il en faut !

    6- Bird People : L'ovni élégant de l'année, qui nous invite à voir le monde autrement, avec légèreté, tendresse, hauteur, magie. Au creux d'un monde usé et aseptisé, Pascale Ferran est l'Audacieuse, la Frondeuse, l'Affranchie.

    7- Night Call : Fou furieux pétri de talent, Jake Gyllenhaal nous traîne dans ses errances et ses obsessions dérangeantes, mises au service du monstre "Audimat", moderne, extrême, implacable.

    8-Sils Maria : Fascinants portraits de femmes portés par de fascinantes actrices qui jouent comme on respire, donnent à réfléchir et passionnent, en un mot.

    9- Les Gazelles : Parce que cela fait du bien de voir une comédie française libre, qui malmène intelligemment et franchement les clichés de la femme célibataire-éperdue de mariage. Camille Chamoux est en outre une petite perle fine, comique et craquante. A suivre !

    10- Elle l'adore : Sandrine Kiberlain et Laurent Laffite font partie de ces comédiens français qui surprennent encore par la palette de leur jeu, drôle, acide, nuancé. C'est rare et il fallait le souligner.

    Un coup de coeur : La série Workingirls ! Un univers féminin impitoyable, décomplexé, absurde, extrêmement drôle et bien pensé. Le fou rire sans cesse renouvelé de l'année !

    Une attente pour 2015 : Vice Versa pour son intelligence annoncée et son concept tout simplement génial ! The Death and Life of John F. Donavan : Dolan, Jessica Chastain et Kathy Bates réunis... ! Et... Star Wars 7.

    Twentieth Century Fox France
    Raphaëlle Raux-Moreau

    1- The Grand Budapest Hotel : Charmée à l’infini par cette pépite de bonheur, par ce monde unique et décalé. Du très grand Wes Anderson et un Ralph Fiennes qui mériterait l’Oscar du Meilleur Acteur.

    2- Mommy : Une ode à la liberté dont on sort tout chamboulé. Pour cause, on a ri et on a pleuré tout du long… et à mesure égale.

    3- Her : L’une des plus belles histoires d’amour de l’année. Joaquin Phoenix est, comme toujours parfait et Scarlett Johansson, irrésistible.

    4- Dallas Buyers Club : Une grande histoire poignante enfin racontée…

    5- Gone Girl : Etonnant de bout en bout, Gone Girl est un tourbillon de cynisme et de drôlerie.

    6 - Night Call : Difficile de ne pas être effrayé autant par le propos du film et ses dialogues que par la performance hallucinante de Jake Gyllenhaal.

    7- Les Combattants : Le film français de l’année.

    8- White Bird : Gregg Araki continue son exploration cinématographique avec une mélancolie et une poésie qui touchent en plein cœur.

    9- Interstellar : Christopher Nolan signe un nouveau grand film.

    10- X-Men Days of Future Past : Le meilleur épisode de la saga.

    Un coup de coeur : Ralph Fiennes dans un rôle atypique, comique, à sa grande mesure dans "The Grand Budapest Hotel". Merci Mr. Anderson !

    Une attente pour 2015 : Birdman

    Wild Bunch Distribution
    Jean-Maxime Renault

    1- Her : Un choc visuel et émotionnel total. Cela faisait des années qu’un film ne m’avait pas autant bouleversé.

    2- Mommy : On a tout lu et tout dit sur le film de Xavier Dolan, jusqu’à l’overdose peut-être, mais cela ne doit pas rien changer au fait que Mommy est bel et bien un chef d’œuvre et lui un génie.

    3- Interstellar : Incroyablement ambitieux, ce film parvient à émouvoir, divertir et élever, au-delà de tout ce que l’on pouvait imaginer.

    4- Boyhood : Le tourbillon de l’enfance et de l’adolescence remarquablement résumé en un rien de temps. Une œuvre singulière et indispensable.

    5- Dallas Buyers Club : Les performances de Matthew McConaughey et Jared Leto sont hallucinantes tandis que Jean-Marc Vallée impressionne encore derrière la caméra.

    6- Les Combattants : Deux jeunes acteurs impeccables, un réalisateur et scénariste prometteur, pour un long-métrage presque frustrant tant on aurait aimé ne pas quitter les héros si vite.

    7- Pride : Drôle, réjouissant, définitivement feel-good, ce movie est d’autant plus important qu’il raconte une histoire vraie à peine croyable, qui mérite d’être connue du plus grand nombre.

    8- Deux jours, une nuit : Hypnotique, comme tous les films des frères Dardenne, il rappelle, pour ceux qui l’auraient peut-être oublié, que Marion Cotillard est une grande actrice, qui peut transmettre beaucoup en peu de gestes et peu de mots.

    9- How I Live Now : Un petit bijou anglais à mi-chemin entre Skins et le récit de guerre, lumineux et poétique, quand il n’est pas sombre et désespéré.

    10- New York Melody : Comme "La vie rêvée de Walter Mitty", qui n’a pas démérité, un petit film dont on n’attendait pas forcément grand-chose qui enthousiasme par sa simplicité et sa générosité, et qui laisse finalement plus de souvenirs que prévu.

    Une attente pour 2015 : The Death And Life of John F. Donovan de Xavier Dolan, Vice Versa...

    Warner Bros. France
    Yoann Sardet

    1- Interstellar : Pas un film parfait... mais une oeuvre vertigineuse, dans ses concepts visuels comme dans les questions qu'elle pose.

    2- Astérix : le domaine des Dieux : Je suis venu, j'ai vu... et ça m'a beaucoup plu !

    3- La Cour de Babel : Une magnifique bouffée d’espoir et de tolérance.

    4- Edge of Tomorrow : Et si on tenait la meilleure adaptation de jeu vidéo sur grand écran ?

    5- Au bord du monde : A la fois tragique et magique, une oeuvre salutaire qui donne la parole aux invisibles...

    6- Minuscule : Mini-héros pour maxi-aventure épique ! Plus fort que la Bataille des Cinq Armées ?

    7- Fury : Un grand film de guerre, à ranger entre Platoon et Il faut sauver le Soldat Ryan.

    8- Le Juge : Robert Duvall est un géant et Robert Downey Jr. fait (enfin) autre chose que le cabotin marvelien.

    9- Noé : Un impressionnant portrait de l'homme derrière le mythe, porté par un grand Russell Crowe.

    10- Du sang et des larmes : Une de mes vraies surprises de l'année. Un survival-choc au coeur des montagnes afghanes.

    Un coup de coeur : Inégalité pour tous. La crise économique décryptée... et un système vérolé expliqué aux néophytes. Un film qui met en colère et qui donne espoir. Robert Reich est mon nouveau super-héros ! 

    Une attente pour 2015 : Vice-Versa. Au départ, j'aurais évidemment voté Star Wars. Et puis la scène de repas du nouveau Pixar a été dévoilée...

    Twentieth Century Fox France
    Laurent Schenck

    1- Quand vient la nuit : Après l’excellent "Bullhead", le Belge Michael R. Roskam signe un film noir dans la lignée de The Yards, porté par les excellents Tom Hardy et James Gandolfini.

    2- Tonnerre : Enfin une histoire d’amour qu’on n’a pas vue 100 fois ! C’est très bien joué (Vincent Macaigne est parfait) et le cadre du film, la petite ville de Tonnerre en Bourgogne en hiver, est très cinématographique.

    3- Blue Ruin : Dans la lignée des meilleurs films des frères Coen, ce thriller réaliste et violent brille par son atmosphère glaçante et sa réflexion pertinente sur le droit au port d’arme. Jeremy Saulnier est un cinéaste à suivre.

    4- The Grand Budapest Hotel : Sans doute le film le plus abouti de Wes Anderson. Un grand moment de cinéma.

    5- Locke : Malgré le fait qu’il se déroule intégralement dans une voiture, Locke est tout sauf ennuyeux ! 

    6- John Wick : Keanu Reeves confirme à 50 ans qu’il est définitivement un acteur physique. John Wick est probablement son meilleur film depuis Matrix.

    7- Du sang et des larmes : Je n'avais pas vu un film de guerre aussi prenant depuis "La Chute du faucon noir" sorti en 2002 ! On sent clairement, dans le fond comme dans la forme, que Peter Berg maîtrise son sujet.

    8- Night Call : Rarement Los Angeles n’a été représentée de manière aussi réaliste que dans Night Call. Après Prisoners et Enemy, Jake Gyllenhaal campe une fois de plus avec brio un personnage torturé et complexe.

    9- Gone Girl : Un film mineur dans la filmographie de David Fincher reste un excellent film ! Le réalisateur montre à nouveau à quel point le genre du thriller à twist lui réussit parfaitement bien.

    10- Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire : Une bizarrerie en provenance de Suède. Si vous avez envie de voir quelque chose de surprenant que vous n’avez jamais vu avant, laissez-vous tenter par Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire !

    Coup de cœur : James Gandolfini dans "Quand vient la nuit". L’impérial interprète de Tony Soprano termine dignement sa carrière sur un très bon film noir dans lequel il livre une prestation à la hauteur de son talent.

    Une attente pour 2015 : Hacker. Même si Heat et Collateral paraissent loin, j’ai hâte de voir le nouveau Michael Mann. : Ayant eu le privilège de découvrir cette oeuvre en salles, je considère "P'tit Quinquin" comme un film et non une série. Un long métrage de 4h donc, où s'enchaînent des répliques hilarantes (et déjà cultes !) avec un sens du timing comique qui ne laisse aucune place aux temps morts. Bruno Dumont ose tout, mêle le burlesque à la malice, avec une bienveillance de tous les instants. Un grand moment.

    Faux Raccord N°124 - Edge of Tomorrow, 300, Supercondriaque... Les meilleures gaffes 2014 !

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • matthias A.
      Mon top 10 de l'année 2014:1. Tom à la ferme2. The Grand Budapest Hotel3. Le Vent se lève4. Saint Laurent5. Une nouvelle amie6. Deux jours, une nuit7. Mommy8. Gone Girl9. Le procès de Viviane Amsalem10. Only lovers left aliveEn espérant maintenant une belle année cinéma pour 2015.
    • GrowSo
      Comme promis, le classement personnel de l'année 2014:Top 10:1. Albert à l'Ouest. (je suis extrêmement étonné que personne ne le site jusqu'ici...)2. La grande aventure Lego. (avec un top plus pour la musique!!! N'est-ce pas Mathilde!)3. The raid 2. (parce qu'on l'attendait, qu'il fait 2h24 et que le penchak silat ça tue!)4. Her. (pour la scène ultra hot sans image et les pantalons tailles hautes!)5. Jacky au royaume des filles. (pour la grammaire et le délire ininterrompu).6. Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. (parce que le timing fait tout dans ce flim!)7. Gone girl. (enfin le vrai visage des femmes dévoilé! je rigole! tout est dingue dans ce flim).8. The grand budapest hôtel. (pour les couleurs et parce que maintenant je veux faire concierge).9. Only lovers left alive. (enfin un flim sur la vie des vampires et pas sur le fait qu'il brille comme des boules à facettes).10. Le rôle de ma vie. (parce qu'une comédie dramatique c'est bien aussi!)Flop:1.Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu. (un ramassis de cliché donné en 15min. Le seul objet du flim étant de recréer ces clichés avec le dernier couple).2. Near death experience. (Il ne se passe rien, pourrait durer 2min).3. Brèves de comptoir. (pourquoi faire un flim avec des personnage qui enchaîne les punchlines sans queue ni tête).S'il n'y a que 3 titre dans mon flop c'est que je ne rappel pas des flim que je n'ai pas aimé!!! Mémoire sélective Powa!Mon coup de cœur irait à Albert à l'Ouest mais comme il est déjà en top, je dirais Alabama Monroe...Une attente, quoi d'autre que Star Wars VII... Et la Comic con de Paris aussi.Big bisous et viva el cinema!
    • JULIUS69
      Mon Bilan Top 10 des films de l'année 2014:1) Les Gardiens de la Galaxie2) X-men : Days of Future Past3) Horns4) Gone Girl5) Fury 6) The Raid 27) Interstellar8) Night Call 9) ColdWater10) WiplashBien sûr, ce classement est subjectif, à vous de proposer le vôtre car tous les goûts sont dans le cinéma ;)
    • matthias A.
      Je vais attendre encore quelque jours pour faire mon Top 10 mais j'ai déjà deux grosses attentes pour 2015: deux films américains que sont "Foxcatcher" et "Hacker".
    • Loskof
      Et? Je m'en fiche du manga, je ne le lirai probablement jamais. Et même si c'est tiré d'un support il y a toujours un gros travail derrière. Le Hobbit aussi est un bouquin....La fin succombe aux travers d'Hollywood mais tout le reste est généreux, sincère et honnête.
    • Whitepanther13
      1-Interstellar2-Mommy3-X-Men Days Of Future Past4-Fury5-Gone GirlJ'ai vu 15 ou 16 films mais faut que je vois Nightcall et Whiplash et 12 years a slave
    • Jason L.
      Pour info Edge of tomorrow est adapté d'un manga et niveau scénario ce dernier est largement mieux. Le réalisateur à pris quelques libertés et malheureusement le fin peut paraître bâclée quand on a lu les mangas. Dommage mais ça reste néanmoins un bon film.
    • GrowSo
      Je ferais mon top 10 d'ici mercredi je n'ai pas vu Exodus et quelques autres flims.Mais il me semble que beaucoup d'entre nous ont oublié les comédies déjantés de cette année comme Albert à l'Ouest!En tout cas mon Flop contiendra Near death experience et Mais qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu!
    • GrowSo
      Je n'irai pas jusqu'à dire que Mommy est plat et vide de scénario mais il est vrai qu'il est surcoté...
    • davy97429
      Personne a osé mettre Lucy ?PS : ce n'est pas du sarcasme
    • Francois S.
      Je remercie l'auteur de la critique du film Gone Girl qui révèle l'intrigue du film dans son commentaire... quel boulet!
    • Jean Pizza
      1.Interstellar2. 12 years a slave3. Les gardiens de la galaxie4. La planète des singes : l'affrontement5. Tom a la ferme/ Edge of Tommorow
    • Mewnaru
      Les tops de la rédactions sont intéressants, variés et bien justifiés. Je vais essayer de faire aussi bien :1- The grand budapest hotel : Du Wes Anderson pur. C'est un petit régal (sucré), une bonne part de rêve, saupoudré de répliques hilarantes.2- La vie rêvée de Walter Mitty : Encore une fois, un film qui m'a fait rêver. Ben Stiller est juste à chaque minute, que ce soit en mise en scène ou en jeu d'acteur.3- I Origins : sorti dans l'indifférence malheureusement. Science et fiction (et non pas science-fiction) font bon ménage chez le réalisateur. Après le parfait "Another Earth", un nouveau coup de cœur !4- The Double : encore une fois ignoré par les salles françaises, le nouveau Ayoade est un chef d'oeuvre absurde, drôle, touchant et inquiétant.5- Le promeneur d'oiseau : beaucoup de poésie, une jolie histoire malgré sa simplicité, le film qui donne le plus envie de voyager de l'année.6- Les gardiens de la galaxie : sans aucun doute le meilleur Marvel. Hilarant avec de l'action parfaitement menée.7- Her : c'est beau, c'est triste. Joaquin Phoenix est un acteur immense.8- Hunger Games la révolte : pas si ennuyant que ça, très fidèle au livre. L'intrigue change de ton et devient plus politique que jamais.9- Interstellar : une superbe expérience en salle. Un blockbuster intelligent et visuellement abouti. La scène sur la planète aux vagues immenses est l'une des meilleures de l'année.10- Magic in the moonlight : "Minuit à Paris" était déjà une petite merveille, mais là Woody Allen dévoile un film encore meilleur ! Emma Stone et Colin Firth sont parfaits.Un coup de cœur : la performance masquée de Michael Fassbender dans "frank".Mes plus grandes attentes pour 2015 : Star Wars of course, mais aussi le nouveau Jeff Nichols, Une merveilleuse histoire du temps, Kingsman, In the heart of the sea, The Hatefull Eights, Chappie...Mon classement complet, avec les notes :http://www.senscritique.com/to...
    • Cosmicm
      pas tellement non...
    • Loskof
      Oui effectivement je viens de vérifier et t'as raison^^ Dans ma tête c'était 80M€ en fait, va savoir pourquoi... Donc oui pour le coup le budget est énorme!
    • loic B.
      C'est vrai que "winter sleep" est fascinant mais je ne l'aurai pas mis 1er !"La tour de Babel" de Bertucelli m'a euphorisé, "Sils Maria" est un chef d'oeuvre, "Saint-Laurent" est le plus esthétique. "Whiplash" électrisant, "Her" une merveille de poésie."Maestro" plein de grâce et drôle", "dans la cour" trés émouvant, "Maps to the stars" décapant !, "Mommy" le plus mélo.Gyllenhaal le plus glaçant dans "Night Call" Ze claque, Ronit Elkabetz royale dasn "Le procés de Viviane Amsalem", "Eau argentée" film indispensable, "Timbuktu" imparfait mais essentiel, "Under the skin" le plus sensoriel (brr), "the grand BUdapest Hotel" le plus drôle, "Ida" le plus spirituel, "les combattants"meilleur 1er film français, "Pas son genre" le beau coup de coeur, "une nouvelle amie" déroutant :), "au revoir l'été"petiet merveille japonaise, "1000 soleils" le plus vivant, "Only lovers left alive" le plus sensuel et tant d'autres....
    • Swann R.
      Toujours pas de Black Coal ;( Sniff...
    • nico8-6
      C'est dingue qu'un film aussi plat inintéressant et aussi vide scénaristiquement comme Mommy peut être aussi surcoté de chez surcoté.
    • nico8-6
      Pour moi, sans contestation possible le n°1 est Gone Girl.
    • andiran23
      Edge of Tomorrow a eu un budget de 178 M$, c'est très loin d'être faible ^^
    • andiran23
      T'as dû en voir en DVD/BR/VOD/autres qui sont sortis cette année, non ?
    • trineor
      Non non, je ne parlais pas de la durée du film, mais du temps passé en amont à faire le film, de l'envergure du projet et de l'ambition artistique mise dedans. Mais en effet, on peut tout à fait trouver une petite réussite surprise plus emballante qu'un gros projet dont le résultat nous déçoit. Pour ma part, j'ai juste été très emballé par Le Hobbit, par le traitement nouveau et profond qu'il a offert aux personnages de Thorin ou de Thranduil, à la réussite de nouveaux personnages comme celui d'Azog, et je trouve du coup cette trilogie assez sous-estimée.
    • Loskof
      Ais-je dis que le Hobbit avait pris moins de temps? On ne va pas comparer un film de moins de 2h qui rejoue à peu près les mêmes scènes et un autre de 2h30.Ce qui est sur c'est que le Hobbit a des défauts qu'Edge of Tomorrow n'a pas. Ce n'est pas de l'ingratitude envers PJ, mais c'est comme ça. Edge of Tomorrow c'était la bonne surprise blockbuster de l'année, petite promo, budget assez faible, et pourtant grosse réussite, et un exemple à suivre car ça montre qu'il est possible de faire un bon blockbuster, avec du fond, pour moins de 200M€.
    • Marla-Jane
      C'est drôle, Mommy est pourtant bien meilleur que Winter Sleep: http://marlasmovies.blogspot.f...
    • Alex*56*
      1. Mommy2. Clouds of Sils Maria3. X-Men : Days of Future Past4. Maps to the Stars5. Fury6. Dragons 27. Interstellar8. The Two Faces of January9. Les Gardiens de la Galaxie10. American HustleAprès j'ai loupé pas mal de films malheureusement, je les cite sur mon blog si vous voulez.http://cine7inne.over-blog.com...
    • Cuderoy
      Pour le coup, vous auriez pu faire plusieurs pages xDContent de voir que Her apparaît dans ce top.
    • Antoine L.
      1. Interstellar2. 12 Years a Slave3. Respire4. The Grand Budapest Hotel5. My Sweet Pepper Land6. Mommy7. Dallas Buyers Club8. Her9. American Bluff10. BabysittingCoup de cœur : si j'ai bien compris ça doit être un film qui n'est pas dans notre top 10, donc on va dire Gemma Bovery.Attente : Star Wars VII of course.
    • YunnYoc
      ça m'étonne à moitié ;)
    • Bourbon Kid
      Film de l'année 2015 ? Je mise tout sur Birdman
    • Cosmicm
      je n'ai pas tout compris mais bon
    • Cosmicm
      lol ça aurait buzzer !
    • YunnYoc
      En même temps 10 places pour au moins 600/700 films qui sortent par an. L'aigreur n'a jamais été un bienfait pour son auteur ;)
    • Alexis P.
      1 Ida2 Boyhood3 Au revoir l'été (ma dernière grosse découverte !)4 Mercuriales (superbe, beau et bien joué, inattendu)5 Sils Maria6 Winter Sleep7 The Tribe8 Only Lovers Left Alive9 Leviathan10 States of Grace
    • trineor
      Euh... je suis pas sûr qu'Edge of tomorrow ait demandé un dixième du travail et de la créativité déployés sur Le Hobbit... (je veux dire objectivement, en terme de temps et d'imagination dédiés à la conception, au design, aux ambiances... en terme d'investissement des comédiens sur leur personnage aussi - Armitage est juste fabuleux, au sens originel de fabuleux). Et supérieur sur la musique ?... j'ai pourtant bien aimé Edge of tomorrow (je me suis pas ennuyé, quoi) mais vraiment la musique n'avait rien de particulier. Quand j'entends en comparaison ce que Howard Shore a fait avec "Misty Montains Cold"... En tout cas, l'un est un divertissement bien ficelé que je serai content d'avoir vu une fois ; l'autre est une trilogie magique que je reverrai jusqu'à en connaître les moindres recoins.
    • Loskof
      Un peu de respect pour vous-même voyons !
    • Loskof
      Qui a dit que spectaculaire voulait dire bon? Edge of Tomorrow est au-dessus sur tous les plans: Réalisation (plan séquence de la 1ère scène de combat) Scénario, Interprétation, Musique, Profondeur.
    • Cosmicm
      N'ayant pas vu 10 films cette année, pas de top. Sinon, il y a pas mal de films que je voulais voir et qui sont cool. Mais le meilleur dans tout ça : Pas une trace de "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?" !!!!
    • The Apocalypse
      Sharknado c'est mais alors je suis étonné de ne pas avoir vu Magic in thé moonlight dans vos.tops!!!
    • ElQuebecois
      Pas un seul mot sur Sharknado 2... je suis déçu. :(
    • trineor
      Pas vu grand chose sortant des sentiers battus cette année, mais si je dois en retenir dix - allez, onze ! - ce sera :11. Night Call - plus intelligent et dérangeant que je ne l'aurais cru en regardant la bande annonce ; un film qui brille particulièrement dans ses séquences de dialogue.10. Noé - parce que l'esthétique de bande dessinée crépusculaire et le parti pris de représenter un prophète en pleine crise mystique de révolte contre Dieu m'ont captivé.9. 12 years a slave - parce que c'est si magistralement narré et interprété que c'en devient un classique instantané.8. Boyhood - la tendresse à l'état pur ; le genre de film dont on sort avec plus d'amour pour ses semblables qu'on en a en y entrant, et je ne sais pas s'il y a beaucoup de meilleurs éloges que je puisse faire à un film.7. Gone girl - parce que c'est incroyablement mis en scène et riche d'un propos d'une intelligence inhabituelle pour un thriller à suspense.6. Grand Budapest Hotel - parce que c'est maniaque, coloré, drôle ; loufoque mais plein de joie et plein de joie sans pour autant être léger. Peut-être mon film préféré de Wes Anderson.5. Le Hobbit, la batailles des cinq armées - presque par principe, parce que devant une adaptation de Tolkien par Jackson, j'ai 10 ans, je bée d'admiration et je ressors des étoiles plein la tête et plein les yeux.4. Interstellar - parce qu'il n'y a pas un seul des (nombreux) défauts que j'ai pu trouver à ce film qui l'ait empêché de me submerger et de m'emporter dans des territoires du frisson qui m'étaient encore inconnus.3. Mommy / Tom à la ferme - en étant bien incapable de départager ces deux films, pourtant très différents, en terme d'humanité et de subtilité.2. Under the skin - sans aucun doute l'expérience cinématographique la plus totale et la plus radicale que j'aie faite cette année, éberlué par les symboles fascinants semés au long du film plus encore que par son incroyable esthétique glaciale.1. Le Conte de la princesse Kaguya - à l'opposé absolu du précédent, le genre de film qui m'a presque fait oublier que j'étais devant un film. J'avais juste l'impression de respirer de la lumière et de l'amour. Une merveille.
    • gimliamideselfes
      Qui n'est pas encore sorti... Dur de mettre un film, comme film préféré sans l'avoir vu...
    • avion
      Franchement tout le monde est injuste avec le hobbit 3. Certes la trilogie est imparfaite et cet épisode aussi (et surtout ne rivalise pas avec le seigneur des anneaux). Mais quand je vois Edge of Tomorrow ou X Men dans certains tops (films que j aime beaucoup d'ailleur) je me dit qu'il y a de l ingratitude envers Peter Jackson qui réalise certainement le film le plus spectaculaire de l'année !
    • titi78350
      Je ferais mon top 10 d'ici quelques semaines mais ce qui est sur c'est que mon numéro 1 est GONE GIRL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! nightcall ne devrait pas être très loin non plus...par contre je vois que je n'ai pas vu certains films que j'aurais du voir
    • Anne-Flora Delpuech
      Me rends compte qu'il y a des films que j'aurais peut-être dû voir (ou pas finalement, je n'ai toujours pas senti d'attrait particulier vers certains cités au fil de la lecture). En ce qui me concerne, mon film coup de coeur c'est sans conteste "New York Melody", un film qui a senti bon le prolongement de l'été, je n'y attendais vraiment rien de spécial et je m'en rappelle encore avec bonheur : un sublime voyage à New York, additionné à une bande originale juste extraordinaire !
    • fran?ois m.
      J'attendrai le 31 pour faire un top 10 définitif.
    • MLeto
      Marre de voir ce Boyhood partout, c'est le film le plus surestimé de 2014. Pour moi les meilleurs de cette année sont : Interstellar, Gone Girl, Nightcrawler, Les Gardiens de la Galaxie, Edge of Tomorrow, The Grand Budapest Hotel, The Babadook, Blue Ruin ... d'autres films comme Foxcather, Birdman, A Most Violent Year, Imitation Game auraient pu je pense être dans ma liste, mais ils sont pas encore sortis chez nous 😕
    • critiqueattack
      The Grand Budapest hotel, Raid 2, Gone girl et edge of tomorrow pour moi. Malheureusement, il y a énormément de films que je n'ai pas encore vu...
    • andiran23
      Personne pour La planète des singes ? Come on !
    • shimizu
      Vraiment intéressant ce dossier. D'abord je sais quels films j'ai ratés : Boyhood, Blue Ruin, Pride. Ensuite, j'apprends que Sean Penn et Jacques Audiard préparent de nouveaux films. Miam miam! Sinon, j'ai vu Sils Maria et sincèrement, je ne comprends pas pourquoi il est tellement apprécié. Pour moi c'est un bon film sans plus.
    • W-Davo-W
      The raid 2,Interstellar,x-men days of future past,gardiens de la galaxie,edge of tomorrow,walter mitty et surement gone girl et night call (que j'ai pas encore vus ) pour moi !Et 2015 ce sera mad max,birdman et chappie !
    • gimliamideselfes
      Très peu lisible cette page... Et un top bien consensuel... Mais bonne surprise pour le premier.
    • Sacr? Reviewer
      On sent les fans de Star Wars dans la rédaction ! ... et vous avez raison !J'ai déjà fait un classement de mes films préférés sur une autre page donc je ne vais pas le poster de nouveau.Je retiens surtout les fabuleux "Interstellar", "Gone Girl", "The Grand Budapest Hotel", "Maps to the stars" et "X-Men : Days of Future Past" comme meilleurs films de l'année.Il me faut encore voir notamment "Boyhood" et "Exodus" et j'aurais fait à peu près le tour des films de l'année.Pour l'année qui vient, j'ai bien sûr hâte pour Star Wars en tant que fan mais j'ai aussi bien envie de voir ce que va donner "Ant-Man" chez Marvel.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Netflix : 10 prochains films alléchants, de The Irishman à 6 Underground
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 21 août 2019
    Netflix : 10 prochains films alléchants, de The Irishman à 6 Underground
    Once Upon a Time… in Hollywood : quel est le meilleur Tarantino selon les spectateurs ?
    NEWS - Box Office
    mardi 20 août 2019
    Once Upon a Time… in Hollywood : quel est le meilleur Tarantino selon les spectateurs ?
    Tarantino : les castings de ses films auraient pu être très différents !
    NEWS - Culture ciné
    lundi 19 août 2019
    Tarantino : les castings de ses films auraient pu être très différents !
    Dora et la Cité perdue, Sicario 2, Transformers... faites connaissance avec Isabela Moner
    NEWS - Stars
    dimanche 18 août 2019
    Dora et la Cité perdue, Sicario 2, Transformers... faites connaissance avec Isabela Moner
    Voir tous les diaporamas ciné
    Top Bandes-annonces
    Downton Abbey Bande-annonce VO
    Sponsorisé
    Thalasso Teaser (4) VF
    Les Hirondelles de Kaboul Bande-annonce VF
    L'Insensible Bande-annonce VO
    Frankie Bande-annonce VO
    Underwater Bande-annonce (2) VO
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top