Mon compte
    La Règle du jeu, César & Rosalie... Les 10 drames français qu'il faut avoir vus dans sa vie !
    4 nov. 2020 à 19:00
    Laetitia Ratane
    Laetitia Ratane
    -Responsable éditoriale des rubriques Télé et Infotainment
    Très tôt fascinée par le grand écran et très vite accro au petit, Laetitia grandit aux côtés des héros ciné-séries culte des années 80-90. Elle nourrit son goût des autres au contact des génies du drame psychologique, des pépites du cinéma français et... des journalistes passionnés qu’elle encadre.

    Pour ce qui est de la passion, de la tension et de l'émotion, le cinéma français ne vous décevra jamais. Pour vous, on a sélectionné parmi ses plus grands chefs-d'oeuvre, les films dramatiques que vous ne sauriez manquer. Attention sélection serrée !

    UGC

    Après les films de guerre, d'horreur, les westerns, les thrillers, les polars... Place à une nouvelle sélection : dix drames français incontournables. Vous vous en doutez, vu le nombre, la sélection / écrémage a été drastique, ce qui n'a pas été sans poser quelques cas de conscience... Quoi qu'il en soit, voici notre sélection !

    César et Rosalie (1972)

    Rosalie est mariée avec César, ferrailleur, venu du peuple, que son travail et son acharnement ont amené à la réussite matérielle. Rosalie a eu un enfant de sa liaison avec Antoine, aujourd’hui un peintre qui a réussi. Elle a aussi beaucoup aimé David… Or voilà que David est revenu et que Rosalie s’aperçoit qu’elle l’aime toujours. Mais elle aime aussi César qui, dès qu’il est averti, met tout en oeuvre pour défendre son bien : l’atelier de David, où il crée ses bandes dessinées, va le premier subir les foudres d’un César enragé…

    En 1962, Truffaut avait mis en scène comme personne le trio amoureux à la fois euphorique et désespéré de Catherine, Jules et Jim. Dix ans après, le génie de Claude Sautet le dépeint avec tout autant de passion, encore plus de finesse et... une sensibilité renversante. La force du cinéaste ? Arriver à retranscrire les "choses de la vie" et du couple, à coups de détails ciselés et si précis qu'ils en deviennent poignants ET réunir les plus grands acteurs de leur temps, pour incarner la passion amoureuse contrariée et pétrie de doutes mais aussi et surtout l'amitié fraternelle résiliente.

    Sous son objectif exigeant, Romy Schneider est plus désirable et troublante, Sami Frey élégant et Yves Montand plus flamboyant que jamais. Sublime, leur histoire s'élève au rang des plus édifiantes et audacieuses du cinéma hexagonal, entre mélancolie ambiante et force vitale inaltérable ...

    César et Rosalie
    César et Rosalie
    Sortie : 11 octobre 1972 | 1h 50min
    De Claude Sautet
    Avec Yves Montand, Romy Schneider, Sami Frey, Bernard Le Coq, Isabelle Huppert
    Spectateurs
    3,9
    Streaming

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    Hiroshima, mon amour (1959)

    A Hiroshima où elle tourne un film pour la paix, une française et un japonais se rencontrent. Chacun d’eux est marié. Pourtant ils s’aiment et passent ensemble leur première nuit. Lui, c’est Hiroshima, son passé : l’explosion de la bombe atomique. Elle c’est Nevers, son passé : son premier amour, un allemand tué à la Libération et la peur des femmes tondues.

    Tout en peignant l'histoire d'amour la plus "déflagrante" qui soit, ce film a révolutionné le langage cinématographique par la modernité de sa narration éclatée et l'audace de son sujet. Avec Hiroshima mon amourResnais -qui rend jaloux ses contemporains Jean-Luc Godard et Chabrol- parle pour la première fois du sentiment qu'il fond et confond avec les traumatismes laissés par la récente Seconde Guerre mondiale. Une douleur dont on ne parle pas encore et que lui, cinéaste engagé, ose mettre au centre de son cinéma obsédé par le devoir de mémoire et ses ravages aussi intimes que collectifs.

    Jamais le montage de la musique (lancinante de Georges Delerue et Giovanni Fusco) n'a aussi bien épousé celui des dialogues poétiques et de l'image éclatée, mêlant le présent au passé. Jamais corps de comédiens (inoubliable Emmanuelle Riva et Eiji Okada) ne se sont si bien épousés, moulés tels des statues rigidifiées par la passion. Mêlant les temporalités autant que les douleurs, l'amour autant que la mort, Alain Resnais fait ici du cinéma l'Art militant et bouleversant par excellence. Incontournable.

    Hiroshima, mon amour
    Hiroshima, mon amour
    Sortie : 10 juin 1959 | 1h 32min
    De Alain Resnais
    Avec Bernard Fresson, Stella Dassas, Pierre Barbaud, Emmanuelle Riva, Eiji Okada
    Presse
    5,0
    Spectateurs
    3,7
    louer ou acheter

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    Sous le sable (2000)

    Chaque été, Jean et Marie partent en vacances dans les Landes. Mais cette année, alors que Marie dort sur la plage, Jean disparaît. S’est-il noyé ? S’est-il enfui ? Marie se retrouve seule face à l’énigme de la disparition de l’homme de sa vie…

    Comment faire le deuil de l'homme de sa vie, de celui qui la remplissait massivement, lui donnait sens par sa présence banale mais cruciale ? Teinté de fantastique, le drame psychologique de François Ozon est un incontournable du genre et surtout de son auteur qui propose là son premier vrai film d'adulte et d'amour, élégant, mature. Moins fougueuse et expérimentale, sa peinture des brisures du couple est plus juste, retenue, incroyablement émouvante, notamment dans sa façon de souligner les petits riens du quotidien... avant le drame, avant le mystère.

    Centré sur son couple Cremer / Rampling, sur leurs corps traversés par tant de films et sur leur présence imposante, Ozon montre en outre à quel point il aime et sait magnifier ses acteurs et surtout... ses actrices. Oubliée du cinéma, c'est en effet grâce à Sous le sable que Charlotte Rampling reprendra vie et chair, connaissant un second souffle de carrière et prouvant en même temps qu'on peut, même un certain âge passé, incarner des héroïnes plus troublantes, sensuelles et fines que jamais.

    Sous le sable
    Sous le sable
    Sortie : 7 février 2001 | 1h 35min
    De François Ozon
    Avec Charlotte Rampling, Bruno Cremer, Alexandra Stewart, Pierre Vernier, Andrée Tainsy
    Presse
    4,3
    Spectateurs
    3,2
    louer ou acheter

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD.

    La Femme d'à côté (1981)

    Dans le passé, Bernard et Mathilde se sont aimés avec passion, puis séparés violemment. Sept ans plus tard, Mathilde et son mari viennent s’installer dans leur nouvelle maison, voisine de celle où habite Bernard, sa femme Arlette et leur petit garçon. Tout le monde se retrouve au club de tennis tenu par Madame Jouve, celle par qui cette histoire nous est contée. Mathilde et Bernard n’ont pas assez de sagesse pour devenir amis. Entre elle et lui, ce sera, comme le dit Madame Jouve, "ni avec toi ni sans toi".

    On aurait pu citer les 400 coupsJules et Jim ou... tant de films du maître François Truffaut. On a choisi La Femme d'à côté parce qu'il représente LE drame romantique par excellence, mieux, LE film qui crie et décrit le mieux les tourments psychologiques et les douleurs physiques de la passion amoureuse ! Dans chaque geste, mot, échange ou effleurement, Fanny Ardant et Gérard Depardieu respirent en effet le désir.

    Bouche charnue, yeux charbon, voix exaltée chez l'une, élégance sauvage, énergie brûlante, douceur désarmante chez l'autre : le moins que l'on puisse dire c'est que Truffaut a réuni là deux des plus grands séducteurs de leur temps, capable d'incarner l'urgence du sentiment à coups d'évanouissement dans un parking sous le coup d'un baiser, d'étreintes impérieuses presques animales ou de phrases ultimes ("Ni avec toi, ni sans toi") inégalées.

    Etrangement à distance de son brûlant sujet, le cinéaste parvient enfin grâce à sa maîtrise de son propos à souligner à quel point le désordre amoureux peut créer le désordre social. Un film qui a inspiré les plus grands films d'amour "toxique" en France et ailleurs (on vous conseille plus récemment Les Regrets d'un Cédric Kahn inspiré). A "éprouver" absolument.

    La femme d'à côté
    La femme d'à côté
    Sortie : 30 septembre 1981 | 1h 46min
    De François Truffaut
    Avec Gérard Depardieu, Fanny Ardant, Henri Garcin, Michèle Baumgartner, Veronique Silver
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur OCS

    Film disponible en streaming sur Netflix, en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    La Règle du jeu (1939)

    L’aviateur André Jurieu vient de traverser l’Atlantique en solitaire pour conquérir le coeur de Christine, son amour éternel, qui a épousé le Marquis de la Chesnay, un aristocrate parisien. Celle-ci se montrant indifférente à l’exploit, Durieu tente alors de se suicider. Son ami Octave le fait alors inviter chez Christine et son riche époux, pour une partie de chasse en Sologne…

    La Règle du jeu, l'un des films français les plus connus et estampillés "chef d'oeuvre" de par le monde. Pourquoi ? Parce qu'il prophétise la décadence d'une société d'avant guerre et dénonce ses différences de classe, son archaïsme et sa guerre des sexes, à coups de petites historiettes amoureuses pleines d'humour, aussi irrésistibles que les plus grandes pièces de Marivaux et de Beaumarchais.

    En effet : juste avant le début de la seconde guerre mondiale, Jean Renoir a conscience des troubles de son pays et de l'imminence du drame mondial. Son choix ? "Ne pas parler de l'état d'esprit du monde mais raconter une histoire légère" qui le sous-tend, faite de chassés croisés amoureux plein de rebondissements, avec un ton aussi cynique que burlesque, aussi dramatique que léger, interprété avec théâtralité et lyrisme.

    Pari tenu et consacré par une mise en scène frisant la perfection car sachant jouer avec les mobilités (tel un manège joyeux autour de ses héros) et les cadrages (plein de sens) de sa caméra. On pourra vous dire mille et unes choses sur La Règle du jeu mais on s'arrêtera là afin de ne pas vous écraser sous le poids de l'analyse dite cinéphile. Procurez-vous simplement ce bijou révolutionnaire, pessimiste et léger ; vous comprendrez.

    La Règle du jeu
    La Règle du jeu
    Sortie : 8 juillet 1939 | 1h 52min
    De Jean Renoir
    Avec Roland Toutain, Nora Gregor, Marcel Dalio, Jean Renoir, Paulette Dubost
    Presse
    5,0
    Spectateurs
    4,0
    louer ou acheter

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    La Cérémonie (1995)

    Jeanne, la postière est curieuse et délurée. Sophie engagée comme bonne par une famille bourgeoise de la région de St Malo, est introvertie et secrète. Toutes deux ont un secret à cacher qui les rapproche dans une amitié-alliance. Quels secrets et pour quelle alliance ?

    Tout au long de sa carrière, Claude Chabrol a prouvé qu'il était LE peintre de la société française, celui capable d'en souligner les failles perverses, les frustrations et les folies nées de la cohabitation hypocrite de "riches" et de "pauvres", que tout sépare. Passé maître dans l'art de la mise en scène froide, élégante et pleine de suspense, le réalisateur choisit dans La Cérémonie de dessiner ce qu'il peut advenir de pire à ces portraits de classes, lorsque l'horreur criminelle se déchaîne à force de petites luttes insidieuses et rabaissantes.

    Aux premiers plans de ce jeu de massacre, deux héroïnes impressionnantes de machiavélisme : Isabelle Huppert qui dévoile déjà là toute la fantaisie déjantée teintée de cruauté dont elle est capable et Sandrine Bonnaire glaçante et crue comme jamais. Deux actrices de taille aux commandes d'une cérémonie aussi terrifiante que divertissante, aussi amorale que gratuite, distillant un malaise à la fois impalpable et... bien réel. Du grand grand art.

    La cérémonie
    La cérémonie
    Sortie : 30 août 1995 | 1h 51min
    De Claude Chabrol
    Avec Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire, Jacqueline Bisset, Jean-Pierre Cassel, Claire Chiron
    Spectateurs
    3,7
    louer ou acheter

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD.

    Belle de jour (1967)

    Épouse très réservée de Pierre, Séverine est en proie à des fantasmes masochistes révélant son insatisfaction sexuelle. Poussée par la curiosité, Séverine se rend discrètement dans une maison de rendez-vous et devient bientôt, à l’insu de Pierre, « Belle de Jour », la troisième pensionnaire de Mme Anaïs. Elle semble trouver son équilibre en assouvissant les désirs de ses clients, mais l’aventure tourne mal quand Marcel, voyou habitué de la maison, s’éprend de Séverine…

    Cinéaste espagnol de génie, Luis Buñuel a, sur la fin de sa carrière, enrichi la France de quelques chefs d'oeuvre de drôlerie grinçante (dont Le Charme discret de la Bourgeoisie). Dans notre catégorie drame, Belle de Jour est le plus incontournable par le trouble qu'il suscite.

    Trouble né de son sujet tout d'abord qui suit la quête de jouissance d'une jeune bourgeoise devenue prostituée par plaisir masochiste, entre autres raisons secrètes. Trouble né de son interprète ensuite : la débutante Catherine Deneuve, semblant livrée ici aux fantasmes hitchcockiens d'un Buñuel en général plus adepte des beautés brûlantes et félines que froides et pâles. Trouble enfin par sa mise en scène qui entremêle réalité crue vécue et flash mentaux, fantasmes réellement mis en scène dans la maison close et fantasmes imaginés par l'héroïne elle-même. Le tout au service d'un cinéma de l'inquiétante étrangeté et du subversif (anticlérical notamment) qui défie les règles du récit logique cartésien...

    Belle de Jour
    Belle de Jour
    Sortie : 24 mai 1967 | 1h 40min
    De Luis Buñuel
    Avec Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli, Geneviève Page, Pierre Clémenti
    Spectateurs
    3,7
    Voir via MyCanal

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    A nos amours (1983)

    À quinze ans, Suzanne fait l’amère découverte qu’il est plus facile de coucher que d’aimer. Fuyant les problèmes familiaux, elle accumule les expériences, changeant souvent de partenaires, n’en aimant aucun, jusqu’à sa rencontre avec Jacques.

    Pour son sujet : le mal être adolescent, entre initiations amoureuses et névroses familiales, entre éveil des sens et gestion de la violence. Pour son incarnation, par la révélation Sandrine Bonnaire qui, à 16 ans, crève l'écran grâce à sa fraîcheur, sa gouaille, son naturel saisissant. Pour son metteur en scène enfin, Maurice Pialat, passé maître dans la quête d'un réalisme brut et abrupt et d'une authenticité acide qui inspireront fortement les futures générations d'auteurs français, d'Abdellatif Kechiche (avec L'Esquive) à Katell Quillévéré (pour Suzanne).

    Devant et derrière l'écran, A nos amours est en outre le témoin d'une des plus émouvantes déclarations d'amour qui soient, celle d'un Pialat - père cinglant et attachant à une Bonnaire -fille sauvage et désabusée. Une collaboration intense qui a donné lieu notamment à l'une des plus magiques scènes d'improvisation, fruit de cette complicité acquise entre un réalisateur et sa muse-actrice, tous deux auréolés par la suite du César du Meilleur Film et du Meilleur Espoir. Forcément.

    À nos amours
    À nos amours
    Sortie : 16 novembre 1983 | 1h 35min
    De Maurice Pialat
    Avec Sandrine Bonnaire, Evelyne Ker, Pierre-Loup Rajot, Dominique Besnehard, Cyril Collard
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Arte

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    Polisse (2011)

    Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec… Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ? Fred, l’écorché du groupe, aura du mal à supporter le regard de Melissa, mandatée par le ministère de l’intérieur pour réaliser un livre de photos sur cette brigade…

    Véritable coup de/au coeur, Polisse est de ces films qui, même s'ils ne rejoignent pas forcément la liste des chefs d'oeuvre cités ci-avant, vous marque à jamais si vous avez eu la chance de les visionner. Emmené par les meilleurs acteurs de leur génération (Marina Foïs et Karin Viard en tête), le docu fiction choc de Maiwenn s'attaque avec rage à l'un des sujets les plus graves et urgents de notre époque : l'enfance maltraitée, abusée, détruite.

    Une rage salvatrice au service d'un drame-vérité social cru, glaçant et dérangeant mais aussi plein d'humour qui mêle scénettes tordues, dialogues édifiants, et situations cocasses avec une énergie saisissante. Entendons-nous bien, il ne s'agit pas ici de vous promettre un film parfait mais de vous conseiller à tout prix de vous enrichir de cette expérience viscérale, de cet électrochoc, emblématique du drame à la française tel qu’il devrait l’être plus souvent aujourd'hui : brut de décoffrage, ancré dans la vie-la vraie, bouillonnante, injuste, volubile, définitive.

    Polisse
    Polisse
    Sortie : 19 octobre 2011 | 2h 07min
    De Maïwenn
    Avec Karin Viard, JoeyStarr, Marina Foïs, Nicolas Duvauchelle, Maïwenn
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Salto

    Film disponible en VOD, ainsi qu'en DVD.

    De battre mon coeur s'est arrêté (2005)

    A 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l’immobilier véreux. Mais une rencontre fortuite le pousse à croire qu’il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu’il rêvait de devenir, à l’image de sa mère. Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition…

    Un drame qui comme vous le lirez plus bas est à la frontière des genres, entre roman d'éducation et polar, peinture des rapports complexes entre un père et son fils et photographie d'une époque. Sous la direction de Jacques Audiard et face à l'impressionnant Niels ArestrupRomain Duris est magique et électrique, à l'image des acteurs transcendés comme lui lorsqu'ils se retrouvent sous l'objectif du grand cinéaste (voyez Tahar Rahim dans le cultissime Un Prophète).

    Aussi nerveux et talentueux qu'un Robert De Niro dans ses jeunes années, le comédien campe un héros troublant, mélomane sensible et petite frappe violente, plongé au coeur d'un univers non encore exploré au cinéma. Un univers magnifié (dès sa scène d'ouverture inoubliable) par une mise en scène aérienne faite de plans séquences virtuoses et un sens du suspense remarquable.

    On aurait pu vous citer Sur mes Lèvres ou Un prophète, mais on a choisi De Battre mon coeur s'est arrêté pour sa fièvre et sa rudesse, pour son titre aussi à la poésie inégalée.

    De battre mon coeur s'est arrêté
    De battre mon coeur s'est arrêté
    Sortie : 16 mars 2005 | 1h 47min
    De Jacques Audiard
    Avec Romain Duris, Niels Arestrup, Emmanuelle Devos, Linh-Dan Pham, Aure Atika
    Presse
    4,5
    Spectateurs
    3,7
    louer ou acheter

    Film disponible en streaming sur OCS, en VOD, ainsi qu'en DVD / Blu-ray.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • LAUNOU75
      Pourquoi tant de réactions méprisantes à l'égard des films dramatiques, en outre français ? Il semblerait que pour certains, aller au cinéma consiste uniquement à se divertir, rire et rêver. Comme tous les arts et peut-être mieux que les autres, le cinéma représente la vie et les drames en font partie. La femme d'à côté me bouleverse à chaque fois que je le vois et avec La peau douce, La mariée était en noir, L'histoire d'Adèle H. ou Le dernier métro (entre autres) TRUFFAUT prouve qu'il n'y a pas d'incompatibilité entre drames et chefs oeuvre. Cela ne l'a d'ailleurs pas empêché d'être léger et de faire rire en réalisant la saga DOISNEL, Une belle fille comme moi, La nuit américaine, l'argent de poche ou Vivement dimanche... Le cinéma c'est la vie, la vie c'est du cinéma (PROJEKTILE).
    • lordkaos
      désolé mais drame et Français dans la même phare, ça me déprime !
    • Fonzie
      le vieux fusil , l été meurtrier , Manon des sources , un secret , Germinal , Max et les ferrailleurs , garde à vue , tchao pantin ... y a pleins d excellents drames français .
    • AquaDog
      Je suis pas d'accord !!!Je le dis objectivement et non parce qu'elle est à coté de moi.
    • Gabrielle Be
      Vous voulez dire se marier ?😂
    • Ender75
      Juste vu Sous le sable et la Cérémonie...2/10. Pas terrible.J'aurais mis un coeur en hiver dans la liste
    • Dmitrram
      Des drames quoi...
    • AquaDog
      Que des films qui donnent envie de se passer la corde au coup.
    Voir les commentaires
    Back to Top