Notez des films
Mon AlloCiné
    Jean-Pierre Bacri

    État civil

    Métiers Acteur, Scénariste, Auteur
    Nationalité Français
    Naissance 24 mai 1951 (Castiglione - Algérie)
    Décès 18 janvier 2021 à l'age de 69 ans

    Biographie

    Enfant, Jean-Pierre Bacri découvre le Septième Art grâce à son père, guichetier d'un cinéma le week-end. Il quitte l'Algérie et émigre avec ses parents à Cannes en 1962. Là, il poursuit ses études au lycée Carnot dans le but de devenir professeur de latin et de français. En 1976, il monte à Paris et abandonne l'idée d'enseigner pour travailler dans la publicité. Il suit également une formation de comédien au cours Simon, mais préfère d'abord s'intéresser à l'écriture. Il écrit sa première pièce, Tout simplement, en 1977, puis Le Timbre (1978) et reçoit le Prix de la fondation de la vocation en 1979 pour Le Doux visage de l'amour.

    En 1979, Jean-Pierre Bacri obtient son premier rôle au cinéma, celui d'un anesthésiste dans Le Toubib, mais c'est sa prestation de proxénète dans Le Grand Pardon (1981) qui le rend familier aux yeux du grand public. Il multiplie ensuite les seconds rôles, apparaissant aux côtés de Lino Ventura dans La Septième cible (1983) ou de Christophe Lambert dans Subway (1985). Ce film de Luc Besson lui permet d'obtenir en 1986 une nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle. Dès lors, il se retrouve en tête d'affiche du thriller Mort un dimanche de pluie (1986), du drame L'Eté en pente douce (1987) et des comédies Les Saisons du plaisir (1988), Mes meilleurs copains (1989) et La Baule-les-Pins (1990).

    Durant les années 90, Jean-Pierre Bacri acquiert une certaine popularité et s'impose véritablement sur le devant de la scène cinématographique grâce aux personnages qu'il compose : souvent bougons, râleurs, mais sympathiques. En 1993, il se lance à nouveau dans l'écriture de scénarii avec sa compagne Agnès Jaoui et crée Cuisine et dépendances. La pièce et son adaptation cinématographique sont un succès. Leur fructueuse collaboration se poursuit avec Smoking/No Smoking, Un air de famille, On connaît la chanson, Le Goût des autres, films pour lesquels le couple Jaoui-Bacri remporte respectivement les César 1994, 1997, 1998 et 2001 du meilleur scénario, et Comme une image, Prix du scénario à Cannes en 2004. Hormis Smoking/No Smoking, ces longs métrages ont également été interprétés par Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri.

    S'illustrant dans les comédies romantiques Une femme de ménage (2002) et Les Sentiments (2003), ce dernier aime s'entourer de fidèles : Alain Chabat à qui il donne la réplique dans La Cité de la peur (1994), Didier (1997) et pour qui il prête sa voix dans Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (2002) ; Nicole Garcia qui le dirige dans Place Vendôme (1998) et Selon Charlie (2006) ; et Sam Karmann dans Kennedy et moi (1999). L'année 2008 signe une nouvelle collaboration avec Agnès Jaoui avec qui il coécrit Parlez-moi de la pluie, un film où il tient la vedette aux côté de Jamel Debbouze. Bacri montre qu'il est aussi attentif aux jeunes talents du cinéma français en participant en 2009 au premier long métrage de Nassim Amaouche, Adieu Gary, et en 2011 au deuxième de Raphaël Jacoulot, Avant l'aube.

    Le cinéma d'auteur lui étant cher, il incarne en 2012 le rôle principal de Cherchez Hortense mis en scène par Pascal Bonitzer. Il retrouve ensuite pour Au bout du conte son éternelle partenaire Agnès Jaoui. Ils écrivent ensemble le scénario de cette hilarante comédie, Jaoui endosse la fonction de réalisatrice et tous les deux s'y donnent la réplique.

    Après une pause de deux ans, il revient sur grand écran pour la comédie dramatique La vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc, qui lui vaut une nomination au César de Meilleur acteur. On le voit ensuite en organisateur de mariage dans Le Sens de la fête (Olivier Nakache et Éric Toledano), en Père Noël de rue dans Santa & Cie (de son complice Alain Chabat), puis il revient à l’écriture pour Place publique, dans lequel il interprète un vieux beau pour ce qui sera sa dernière collaboration avec Agnès Jaoui. Son ultime film, la comédie dramatique Photo de famille, était sorti en septembre 2018. Il décède en janvier 2021, d'un cancer à 69 ans.

    Ses premiers pas à l'écran

    Le Goût étrange de Juliette
    Le Goût étrange de Juliette
    1978
    Le Toubib
    Le Toubib
    1979
    L'Eblouissement (TV)
    L'Eblouissement (TV)
    1979
    Le Fourbe de Séville (TV)
    Le Fourbe de Séville (TV)
    1980

    Ses meilleurs films et séries

    Un air de famille
    Un air de famille
    1996
    Le Sens de la fête
    Le Sens de la fête
    2017
    Le goût des autres
    Le goût des autres
    2000
    Cuisine et dépendances
    Cuisine et dépendances
    1992

    Sa carrière en chiffres

    40
    Années de carrière
    9
    Récompenses
    63
    Films
    0
    Série
    19
    Nominations
    71,4 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Comédie : 37 %
    Comédie dramatique : 35 %
    Drame : 19 %
    Romance : 10 %

    Ses stats sur AlloCiné

    12
    Vidéos
    70
    Photos
    55
    News
    0
    Fan

    A tourné le plus avec

    Sam Karmann
    Sam Karmann
    10 films
    Place Publique (2018), Grand froid (2017), Le Sens de la fête (2017), Le goût des autres (2000), Kennedy et moi (1999), La Cité de la peur (1994), Cuisine et dépendances (1992), Suivez mon regard (1986), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Agnès Jaoui
    Agnès Jaoui
    8 films
    Place Publique (2018), Au bout du conte (2013), Parlez-moi de la pluie (2008), Comme une image (2003), Le goût des autres (2000), On connaît la chanson (1997), Un air de famille (1996), Cuisine et dépendances (1992)
    Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), La Cité de la peur (1994), Suivez mon regard (1986), On ne meurt que deux fois (1985), Rue du départ (1985), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Le goût des autres (2000), On connaît la chanson (1997), Un air de famille (1996), Cuisine et dépendances (1992), Mes meilleurs copains (1988), On ne meurt que deux fois (1985)
    Alain Chabat
    Alain Chabat
    5 films
    Santa & Cie (2017), Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), Le goût des autres (2000), Didier (1997), La Cité de la peur (1994)
    Olivier Doran
    4 films
    Place Publique (2018), Comme une image (2003), Didier (1997), La Cité de la peur (1994)
    Nicole Garcia
    Nicole Garcia
    4 films
    Selon Charlie (2005), Kennedy et moi (1999), Place Vendôme (1998), Mort un dimanche de pluie (1986)
    Richard Berry
    4 films
    La Baule-les-Pins (1990), Suivez mon regard (1986), Le Grand carnaval (1983), Le Grand pardon (1982)
    Tout de suite maintenant (2015), Au bout du conte (2013), Cherchez Hortense (2012), Les Sentiments (2002)
    Cuisine et dépendances (1992), La Baule-les-Pins (1990), Suivez mon regard (1986), Etats d'âme (1985)
    Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), Peut-être (1999), Didier (1997), Un air de famille (1996)
    Chantal Lauby
    4 films
    Photo De Famille (2018), Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), Didier (1997), La Cité de la peur (1994)
    Place Publique (2018), Photo De Famille (2018), Comme une image (2003)
    Commentaires
    • tulipe13
      Oh oui, j'avais oublié SUBWAY excellent , je l'ai revu ..sacré BACRI il va nous manquer...avec Galabru, Reno, Anglade, il est bien ce film ..merci
    • tulipe13
      je revois ces films avec bonheur...le sens de la fête génial..cuisine et dépendances excellent, la baule les pins trop drôle..il va nous manquer JPB..son accent , ses interprétations et sa bouille ..
    • Stanley White
      Repose en paix Grand Monsieur !!!
    • Marlek
      Thank's brother mais je suis arrivé à m'en débarrasser dans les options internet.
    • Jordan Rigoses
      adblock brother
    • Marlek
      Je vais faire mon Bacri: C'est quoi ce site où on ne peut pas naviguer sans que la pub te bouffe la moitié de l'écran! Et impossible de la faire dégager. C'est n'importe quoi. Du coup si t'es pas sur un IMac géant, il te reste quelques centimètres en bas de l'écran pour lire les critiques!!! RIP JP, tes coups de gueule m'ont toujours réjoui, tu vas nous manquer. Je pense que tu étais d'accord avec moi concernant ces pubs invasives insupportables. Allociné n'est plus ce qu'il était...
    • samy nacheurie
      ce up de deux ans dans les commentaires mdr
    • Bil Bocket
      retourne regarder TPMP
    • Appelez-moi Jo
      Parce que le type qu'il incarnait -  le bougon, le râleur - est probablement l’un des personnages les plus chers au cœur des Français, de tous les Français. 🙏🏼
    • titicaca120
      un coup de bambou sur la tête avec la disparition de cet immense acteur.heureusement il nous reste sa filmographie flamboyante remplie de superbes films.vous êtes immortel Jean-Pierre et resterez dans nos cœurs à tout jamais.merci pour tout.
    • Allegra18
      Un grand talent!Acteur de Théâtre, de Cinéma et scénariste/réalisateur...Ses films ont marqué les esprits et il va nous manquer.
    • Christophe B
      RIP Monsieur Bacri , l'année commence mal , j'ai revu avec plaisir sur Arte La baule les pins
    • Benoit Cailly
      Rip monsieur bacri. Merci pour vos personnages de tendres bougons et votre talent de scénariste. Aujourd'hui c'est moi qui fait le râleur. Énorme ds le sens de la fete, un air de famille, mes meilleurs copains, Didier, le goût des autres, l'été en pente douce, après la pluie, on connaît la chanson, cuisine et dépendance, au bout du conte, subway, comme une image, la vie très privée de monsieur sim
    • Fonzie
      après Wladimir Yordanoff c est au tour de son pote Bacri ... et merde !
    • foufoutoutfou
      Noooooooooooooo
    • Gil_75
      Mauvaise nouvelle. Une de plus. Cette personnalité unique. Si drôle en tant si acide, si tendre en étant si piquant. Jacri me manquait, là une page est tournée avec regret.La décade 2020 s'annonce mal..
    • Bob D.
      Au revoir et merci pour toutes ces années de bonheur et d'émotion partagée.
    • Buckaroo Banzai
      Fais vraiment chier cette nouvelle. Un monument vient de s'effondrer pour moi.Ça fait mal, il va me manquer.Adieu l'artiste.
    • Frederic G.
      Un grand acteur est parti...
    • pikachoupika
      Un acteur littéralement fabuleux...
    Voir les commentaires
    Back to Top