Notez des films
Mon AlloCiné
    César 2019 : la liste complète des nominations
    Par La Rédaction — 23 janv. 2019 à 10:33
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Les nominations des César 2019 ont été dévoilées ce matin. Découvrez la liste des nommés, qui laisse la part belle notamment à la comédie avec beaucoup de nominations pour Le Grand Bain et En Liberté.

    Le grand bain : 10 nominations
    1. Le grand bain : 10 nominations +
    Le grand bain arrive en tête des nominations, à égalité avec Jusqu'à la garde, avec 10 nominations. Découvrez en images, le total des nomations, film par film.
    Lire la suite

    Les nommés pour la 44ème cérémonie des César ont été dévoilés ce matin. Le Grand Bain et Jusqu'à la garde arrivent en tête avec respectivement 10 nominations chacun. Suivent En Liberté et Les frères Sisters avec 9 nominations chacun. La comédie sera très représentée cette année avec également 6 nominations pour Guy.

    A noter une double nomination pour Virginie Efira, à la fois en meilleure actrice (pour Un amour impossible) et meilleur second rôle féminin (pour Le Grand Bain). Gilles Lellouche est également nommé à deux reprises en tant que réalisateur (Le Grand Bain) et acteur (pour Pupille), sans oublier la catégorie scénariste. Double nomination également pour Clément Cogitore dans la catégorie meilleur court métrage (Braguino et Les Indes galantes). Une seule femme est nommée dans la catégorie réalisateur-réalisatrice, en l'occurrence Jeanne Herry, pour Pupille.

    Kad Merad sera le maitre de cérémonie. Kristin Scott Thomas la présidera ; Robert Redford recevra le César d'honneur. Rendez-vous le vendredi 22 février prochain pour connaître les lauréats. La cérémonie aura lieu en direct de la Salle Pleyel et retransmise en simultané, en clair et en exclusivité sur Canal+. 

    César 2019 : toutes les nominations

    Meilleur film

    Meilleur réalisateur

    • Emmanuel Finkiel pour La Douleur
    • Pierre Salvadori pour En Liberté
    • Jacques Audiard pour Les Frères Sisters
    • Gilles Lellouche pour Le Grand Bain
    • Alex Lutz pour Guy
    • Xavier Legrand pour Jusqu'à la garde
    • Jeanne Herry pour Pupille

    Meilleure actrice

    Meilleur acteur

    Meilleure actrice dans un second rôle

    Meilleur acteur dans un second rôle

    Meilleur espoir féminin

    Meilleur espoir masculin

    Meilleur premier film

    Meilleur documentaire

    Meilleur film étranger

    Meilleur scénario original

    Meilleure adaptation

    Meilleurs costumes

    Meilleurs décors

    Meilleur film d'animation 

    Meilleur court métrage d'animation

    Meilleure musique originale 

    Meilleur court métrage

    Meilleure photographie

    Meilleur montage

    Meilleur son

    Au total, 226 films étaient éligibles cette année. L'Académie des César ne retient que les films sortis en salles entre le 1er et le 31 décembre 2018, ce qui peut expliquer l'absence de Roma, dans la catégorie meilleur film étranger, diffusé uniquement sur Netflix en France

    22 César seront remis comme chaque année, dont le César du public qui est désormais décerné au film français ayant fait le plus d'entrées dans l'année : il devrait logiquement revenir aux Tuche 3, Liberté, égalité, fraternituche, avec ses 5 687 200 entrées enregistrées (juste devant La Ch'tite famille et ses 5 625 947 entrées totalisées). Puis, pour la première fois, le lundi suivant la cérémonie, le César des lycéens sera dévoilé. Un nouveau César sur le même modèle que le Goncourt des lycéens. 

    Allociné le podcast cinéma - Oscars / César : la Rédac' débriefe les nominations 2019 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • BLboug B
      Cette fois la cérémonie c'est déroulée sans aucune extravagances à croire qu'ils étaient tous gêné d'être là. Faut dire que les gilets jaunes les avaient à l’œil. Rien à redire sur les récompenses remises par un parterre de veuves à peines joyeuses. Bref, l'ensemble était sans saveur et surtout défraîchi.
    • Père Tarain a.i.n comme pain
      Climax puis Une prière avant l'aube n'ont aucune nomination ? C'est completement injuste !!!
    • mekah
      Oui je dirais que c'était plutôt dans les années 90, avec ses rôles dans le Péril jeune, Dobermann, Chacun cherche son chat, Peut-être, Gadjo Dilo, etc. Il faut dire qu'à l'époque, il ne voulait pas forcément faire une carrière de comédien et a pris des cours qu'assez tard. Les réalisateurs le prenaient pour son naturel et non pour sa capacité à se fondre dans ses rôles. Mais depuis l'Auberge espagnole, il a beaucoup progressé et varié les rôles. Il est totalement différent entre l'Arnacoeur, De battre mon coeur s'est arrêté et Une nouvelle amie, par exemple. Il a effectivement une image de jeune bobo parisien un peu rebelle, mais quand on suit un peu sa carrière de près, on se rend compte du talent du gars.
    • Hunnam29
      T'as les yeux tellement ouverts sur le monde qui nous entoure, je suis trop jaloux.
    • CritiKator (TT)
      Je sais bien, mais je voulais être clair sur tous les points.
    • Cévenole30
      Pas d'exception pour les acteurs.
    • Cévenole30
      Ce n'est pas moi qui part du postulat que les gens sont des moutons, ce sont ceux qui tentent de les influencer par un film de propagande. Certains semblent vraiment sponsorisés par des lobbies ou des partis politiques. .C'est un constat, pas besoin d'être complotiste pour voir qui est une évidence.
    • Hunnam29
      Tu pars du postulat de départ que les gens sont des moutons du coup ? On peut aller voir un film, qui est borderline niveau propagande, et ne pas plonger dans le truc pour autant. Se faire la réflexion que ça l'était, se faire son propre avis quoi. Après faut pas être trop complotiste non plus... Beaucoup des sujets sociaux abordés, notamment dans pas mal de films français sélectionnés au festival de Cannes, font partis de notre société. Peut être pas dans ta petite vie qui est peut être facile, mais dans certaines oui.Je ne comprends pas trop votre délire là. Ça doit pas être facile tous les jours de voir le mal partout.
    • Hunnam29
      Oh oh très très bon ! :)
    • Hunnam29
      Le fameux C'était mieux avant quoi. Beh écoute, reste regarder en arrière au lieu d'avancer alors. Tant pis :)
    • Cévenole30
      Il y a le cinéma qui est influencé mais il y a aussi le cinéma qui influence ou du moins qui tente d'influencer !!
    • Stringer B
      Ben durant les années 2000, on l'a parfois un peu accusé de ne tourner que dans des rôles de bobo parisien un peu énervé contre le monde (ce qui est une grosse exagération, mais qui si tu regardes ses films les plus visibles, n'est pas complètement absurde); ses rôles avec Klapisch, Bourdos, Honoré, même avec Audiard, il est dans un registre un peu similaire, même si les rôles sont parfois écrits très différents.Après personnellement, moi je l'aime bien et je trouve qu'il a quand même toujours essayé d'allier eclectisme des rôles et qualité des films dans lesquels il a joué, une tâche ô combien difficile dans notre ciné français
    • Cévenole30
      Il y a des second, troisième, quatrième, cinquième rôles et davantage qui valent leur pesant d'or. Je n'oublierai jamais le jeu de Michel Fau écoutant chanter pour la première fois Marguerite (dans Marguerite, avec Catherine Frot) alors qu'il croit avoir devant lui une vraie cantatrice. C'est un moment très bref d'intense jubilation pour le spectateur !
    • Stringer B
      En ce qui concerne un acteur, la versatilité désigne le fait d'être capable d'interpréter des personnages très différents les uns des autres, et de concrétiser leur caractérisation scénaristique par des partis pris de jeu qui les distinguerait de personnages antérieurement joués par l'acteur en question. Autrement dit la versatilité, c'est par exemple, Heath Ledger qui va jouer le Joker dans The Dark Knight après avoir joué Ennis del Mar dans Brokeback Mountain. Ou Daniel Day-Lewis qui jouera William Cutting dans Gangs of New York après avoir joué dans le Dernier des Mohicans, ou DeNiro qui va jouer Lucifer dans Angel Heart après avoir joué Rupert Pupkin dans King of Comedy.Le manque de versatilité, c'est par exemple Pierce Brosnan qui va jouer Thomas Crown et Max Burdett exactement avec les mêmes partis pris que lorsqu'il joue Bond.
    • Stringer B
      Ben je vous avoue que j'ai toujours été mal à l'aise avec la catégorie meilleur espoir pour cette même raison. D'autant que les critères sont très flous. En 2011, Grégory Gadebois, qui avait 34 ans, avait été nommé pour Angèle et Tony, alors qu'il était comédien de théâtre depuis 15 ans et qu'il était au ciné et à la télé depuis 5, 6 ans... Pourtant c'est vrai qu'il avait moins d'expérience au ciné que certains acteurs qui avaient commencé très jeunes au ciné, mais sans jamais porter un film sur leurs épaules. Les critères qui définissent l'expérience dans cette sphère sont trop vagues je trouve. Ou alors il faudrait qu'on définisse des barrières plus strictes, qui feraient qu'au terme d'un certain nombre de films avec un rôle significatif, un acteur ne puisse plus être nommé dans cette catégorie, ce qui n'est pas le cas en ce moment, je crois.Je préfèrerais honnêtement une catégorie moins spécifique qui récompense quelqu'un de nouveau dans un champ de compétence propre au cinéma, quel qu'il soit, que ce soit un acteur, un scénariste, un réalisateur, un monteur, un directeur photo, un ingénieur du son, ou un producteur.
    • Kao-BB
      Pour les Frères Sisters c'est production et réalisateur français, pour un film français en langue anglaise avec des acteurs anglo-saxons. Ça reste plus cohérent que pour Mustang (même si ce dernier est un très bon film aussi)
    • Kao-BB
      Peut-être que ce n'est pas Climax qui ne mérite pas les Césars mais les Césars qui ne méritent pas un Climax :p
    • grand-corps-malik
      Je n'ai pas vu tous les films mais j'espère déjà que LE GRAND BAIN et LES FRERES SISTERS remporteront des prix dans les catégories principales. Désolé pour les fans du films JUSQU'A LA GARDE mais je trouve que, malgré son sujet haletant, ce film est loin d'être passionnant.Côté meilleur film étranger: je regrette qu'au lieu de films comme IN THE FADE, LA FORME DE L'EAU, BLACK PANTHER, MOI TONYA, CALL ME BY YOUR NAME, L'ILE AUX CHIENS, DOGMAN, LES VEUVES, etc., on trouve HANNAH (film très très très ennuyeux) ou UNE AFFAIRE DE FAMILLE (long et surestimé). En tout cas, même si je n'ai pas visionné l'ensemble des participants, pour l'instant, j'espère que ce sera THREE BILLBOARDS.
    • Cévenole30
      Je ne trouve pas que ce soit condescendant si plusieurs premiers films sont en lice. On choisit le meilleur, cela reste un honneur et l'accent est mis sur le fait qu'il s'agit du premier film de son auteur. Sinon, selon votre concept, il faudrait aussi supprimer les meilleurs espoirs et les mettre à égalité avec des comédiens patentés.
    • scrat28
      Tu as tout à fait raison: je trouve que ces prix de meilleur ....... de l'année auraient un sens si les votants avaient vu tous les films disponibles et les avaient jugés indépendamment pour chaque catégorie.Là c'est comme si on organisait une course de voiture, mais on ne remettait les prix qu'aux voitures avec une belle peinture. Le prix de la voiture la plus rapide se verrait donc décerner à la voiture arrivée en 3ème position, car les deux premières ayant de laides peintures, on a refusé de comptabiliser leur performance dans la catégorie vitesse. Exemple débile mais très parlant :-)
    Voir les commentaires
    Back to Top